L'Agora

[POGNAX] L'immigration vers l'Europe

Répondre
Partager Rechercher
Ce fil est issu d'une scission avec le fil intitulé La politique en Europe.

Vous êtes invités à poursuivre ici vos discussions sur l'immigration vers l'Europe.

Le sujet étant sensible, vous êtes invités à produire des messages respectant l'ensemble des règles de JoL et de l'Agora.






---------------------------------------

Merkel fait face a son moment "Leonarda". On dirait qu'elle a reussi a limiter la casse, pourtant faire pleurer des enfants ca passe mal pour un politicien, en general. http://allemagne.blog.lemonde.fr/201...devant-merkel/

Dernière modification par Silgar ; 13/06/2016 à 20h22.
Citation :
Publié par Mothra
Merkel fait face a son moment "Leonarda". On dirait qu'elle a reussi a limiter la casse, pourtant faire pleurer des enfants ca passe mal pour un politicien, en general. http://allemagne.blog.lemonde.fr/201...devant-merkel/
wtf
La femme elle voit la gamine fondre en larme et tout ce qu'elle trouve à lui dire c'est "du hast das doch prima gemacht", "tu as bien fait ça" ?? Le niveau 0 de la psychologie
Citation :
Publié par Mothra
Merkel fait face a son moment "Leonarda". On dirait qu'elle a reussi a limiter la casse, pourtant faire pleurer des enfants ca passe mal pour un politicien, en general. http://allemagne.blog.lemonde.fr/201...devant-merkel/
C'était délicat pour Merkel, en même temps. Elle ne lui a pas parlé dans une langue de bois, elle lui a expliqué calmement que la loi ne lui permettrait pas de rester. Ça, tous les politiciens n'auraient pas forcément eu le courage de le faire, et ils auraient scandaleusement enterré l'affaire en ayant fait une promesse sur l'instant. Après, les enfants c'est de l'émotionnel. Mais le dénouement est finalement heureux, content qu'ils fassent entrer en vigueur une loi pour les cas spécifiques tels que cette jeune fille, qui sont vraiment une valeur ajoutée pour les pays dans lesquels ils trouvent refuge. Pas comme les Leonarda.
Citation :
Publié par Doudou
Elle s'est quand même loupé en terme de com' et d'image, elle lui dit "nein" alors qu'il y a une loi lui permettant de rester qui est passé, c'est ballot, et elle passe pour quelqu'un de sans cœur.
Elle s'est chiée dessus sur la forme. Mais la loi permettant de rester, elle est arrivée après. Il fallait mieux - comme elle l'a fait - rappeler la loi sur le coup, sans faire de langue de bois, puis trouver une solution après, sans la promettre pendant l’émission. Je trouve la manœuvre bonne de manière générale sur le fond, après le manque de tact avec la filette était évident. Mais elle était embarrassée aussi, ça doit pas être simple du tout de gérer ça sur le coup, elle n'avait pas de solution à lui proposer, une loi à faire respecter, et une pédagogie qui laisse à désirer.
Citation :
Publié par Doudou
Elle s'est quand même loupé en terme de com' et d'image, elle lui dit "nein" alors qu'il y a une loi lui permettant de rester qui est passé, c'est ballot, et elle passe pour quelqu'un de sans cœur.
En France oui, en Allemagne t'en sais rien.
C'est l'objectif même des islamistes : isoler les Musulmans du reste du monde. Les Slovaques leur donnent pleine satisfaction. Il y a des précédents, les opérations des uns et des autres visant à sauver expressément des Chrétiens ou des Yazidis, mais pas les Musulmans tout aussi menacés. Il est à craindre que ce genre de choses se multiplient à l'avenir.
Message supprimé par son auteur.
Citation :
Publié par Alandring
Je ne vois pas de problème concernant l'accueil des migrants hors-UE. Si un pays décidait de leur fermer totalement l'accès, je ne vois pas quel serait le problème (ou du moins, qui pourrait leur dire quoi que ce soit).
Et si tout le monde pareil ?

Personne n'a envie de les gérer ces migrants, la question est de savoir si on le fait de façon solidaire et coordonnée.
Je ne suis pas sur que les migrants se soient cassés le cul a traverser la moitié de la planète pour atterrir dans des pays dont le revenu moyen est plus faible que les pays en guerre ou en voie de développement qu'ils ont quittés...

Je vois bien le fonctionnaire Européen :" Bon vous êtes une famille de chrétiens de Syrie , on va vous envoyer en Slovénie , vous allez gagner la moitié du salaire d'un fonctionnaire de Bashar , il y a 8 mois d'hiver un peu rude mais c'est joli sous la neige et c'est traditionnellement catholique comme pays ".

Après on peu y croire ... oupas.
Le PIB/hab en Slovénie, c'est 23 000 dollars. En Syrie, c'est 2 000 dollars. Avant la guerre. Faut arrêter l'acide.

Au passage, vu le coût de la vie en Slovénie et en France (presque -30% par rapport à la France), je ne suis pas certain que les Slovènes soient à plaindre comparés à nous. Ils ont la mer, la montagne, ils sont à proximité immédiate du cœur de l'Europe, juste à côté de Venise... Si j'étais réfugié, entre la Slovénie et les bidonvilles du 93, je n'hésiterai pas très longtemps.
Citation :
Publié par orime
C'est pas mal ce sujet, on peut y recenser les fantasmes et les idées reçues sur nos voisins, que ce soient ceux du 93 ou ceux d'autres pays européens.
J'ai vécu en banlieue parisienne, je connais le paysage et le climat. Quand au taux de chômage par département ou aux prix du M², ce sont des données encore plus objectives.

Bon, sinon, des fois, on a des surprises :

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/20...-mer-rouge.php

26 migrants français sauvés du naufrage à quelques dizaines de km de l’Érythrée (ouais, bon, 500 bornes quoi...). L'OUA va-t-elle trouver un accord pour que l'accueil de ces nécessiteux soit partagé ?
Citation :
Publié par Borh
Et si tout le monde pareil ?

Personne n'a envie de les gérer ces migrants, la question est de savoir si on le fait de façon solidaire et coordonnée.
Ben on les renvoie dans leurs pays, ce n'est pas très compliqué. Chaque pays est libre d'accueillir ou non des réfugiés, selon les critères qu'il désire. C'est une question de volonté politique, de capacité d'intégration et de décision populaire.
Citation :
Publié par Alandring
Ben on les renvoie dans leurs pays, ce n'est pas très compliqué.
Pour renvoyer un immigré il faut :

1) L'accord du pays d'origine.

2) Qu'il y ait un aéroport. Bah oui, les policiers français, ils sont pas trop chaud pour les voyages en camion ou en bateau.

Maintenant, tu m'expliques comment tu renvoies un syrien ou un somalien.
Citation :
Publié par Ron J.
C'est vrai que ce n'est pas compliqué, c'est plutôt que c'est long. Charger la catapulte géante, lancer, recharger...
Bah faut tourner ca a notre avantage, tu fais payer les tickets pour assister au catapultage, tu ameliores le moral global, ceux qui veulent s'entrainer au tir au pigeon sont aux anges, et tout est rentable financierement.

Je vais faire breveter l'idée tiens.
Citation :
Publié par Ron J.
C'est vrai que ce n'est pas compliqué, c'est plutôt que c'est long. Charger la catapulte géante, lancer, recharger...
J'y avais déjà pensé. Ce serait particulièrement amusant, mais je crains que ce ne soit compliqué sur le plan technique et que certaines ONG se montrent trop bruyantes face à cette solution .
Message supprimé par son auteur.
http://www.lefigaro.fr/international...-allemagne.php

On ne sait pas, à ce jour, combien de clandestins vont passer les frontières de l'UE, on parle pour chaque journée qui passe de mille à trois milles passages, soit sur une année de trois cent milles à un demi millions de personnes qui vont entrer pour la majorité illégalement dans l'espace européen.
Avec le risque potentiel de voir surgir de nouvelles vagues par ce trou laissé à l'Est, sachant que l'on pourrait voir un déplacement massif des populations du proche orient à ici, ainsi que de la corne de l'Afrique et d'autres coins de misère.

Question de fond, comment va t on gérer cette nouvelle crise au niveau de l'UE ? Déjà la Grèce, l'Italie et la Hongrie laisse filer les personnes sans appliquer le droit européen afin de se préserver d'une situation catastrophique ( ce que je comprends tout à fait ), la France elle n'arrive pas à tenir deux dossiers que sont les mineurs ou se disant tel issus de la clandestinité
ni celui de Calais où l'on ne sait plus comment mettre fin au calvaire de la ville, de ses habitants et des migrants qui y résident ( et parfois y laissent leur peau ).

A ce rythme je pense que plusieurs petits pays de l'UE seront rapidement déstabilisés par le phénomène, il va être urgent de décider des mesures concrètes et rapides à mettre en oeuvre sans quoi l'UE pourrait perdre beaucoup dans l'affaire.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés
Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée