Monde du travail (La Taverne)

Diplôme d'Ingénieur en VAE

Répondre
Partager Rechercher
Bonjour à tous,

Voilà j'aimerais poser quelques questions que j'ai sur la VAE, après lecture des différents sites sur lesquels j'ai pu tomber, et voir s'il y a des joliens qui sont passés par là. A priori oui, je suis tombé sur quelques liens qui datent de 3-4 ans...

Petit résumé de ma situation actuelle:


J'ai 25 ans, je suis diplômé d'un DUT Génie Civil spécialité Bâtiment, obtenu en 2010, à cause d'un petit raté en début d'année parce que j'ai quitté ma famille/pays/potes pour arriver dans ce magnifique village de Cergy (et parce que je me suis pas mal laissé aller ).
Bref. Quelques mois après l'obtention de mon diplôme, j'ai bossé 4 mois dans une boite de BTP en Ile-de-France. J'ai été licencié parce que la boite ne tournait pas, blabla chomage toussa (osef je passe) et maintenant ça fait 3 ans que je suis dans une autre boite de BTP toujours. Cette boite est une PME française mais qui ne travaille qu'à l'étranger, le marché du BTP en France étant plutôt cloisonné aux gros groupes.

Je l'ai intégré en Février 2012 (tout juste 3 ans d'ancienneté donc) pour travailler sur le projet du Marmaray Tunnel à Istanbul (gros projet de construction d'un tunnel de métro double voie posé au fond du Bosphore).
Nos prestations portaient sur la protection au feu de la structure Béton (via la projection d'un produit prévu pour) du tunnel immergé, du TBM (tunnelier), des stations; réalisés en sous-traitance pour le compte de la société japonaise Taisei.
Nous n'étions que deux expat' français (conducteurs de travaux) sur le chantier (en plus de mon Boss qui se pointaient aux bureaux pour surtout présenter les factures), et j'étais le seul qui parlait français, anglais, turc.
Nous avons livré nos prestations en Septembre 2013.

En Octobre 2013, j'ai été assigné sur un chantier de construction en Irak, chantier qui est toujours en cours. Ca traîne un peu, il faut le dire.

Bon ce n'est pas tous les jours la joie (ça l'est même jamais pour être honnête) mais mon boulot me plaît, beaucoup. J'ai l'occasion de travailler à l'étranger, de voyager (sans pour autant voir du pays) et de bénéficier des avantages indéniables de l'expatriation.
J'ai de très bonnes relations avec mon Directeur Général (qui dépassent la simple relation employé/patron), ainsi qu'avec les actionnaires de la société, et avec qui je suis certain d'apprendre énormément, et surtout, bien.
Je suis plutôt bien payé pour mon âge et mon diplôme.

Mais deux choses ne me satisfont pas:

-La première: pas de vie sociale, en dehors des vacances. Bon ça c'est un choix que j'ai accepté de faire, mais de toute façon ce n'est pas le sujet.

La deuxième, et c'est ce qui m'intéresse dans ce cas précis:
S'il m'arrivait de ne plus faire partie de cette société, je me rends compte que même si j'ai une XP pro assez sympathique sur le papier, en diplôme je n'ai qu'un bac +2. Et aujourd'hui, ça ne me plait plus.
Déjà parce que le diplôme de technicien ce n'est déjà pas top pour trouver du boulot en France dans un secteur qui n'est pas forcément au beau fixe.
Mais en plus parce qu'un diplôme de technicien à l'étranger, ben ce n'est pas forcément mieux. J'ai l'impression de tomber dans une impasse.

[]

Donc, que ce soit pour trouver du boulot et/ou mieux négocier un contrat (bah ouais, les € c'est quand même le but), j'ai besoin de passer à l'étape suivante: un diplôme d'Ingénieur du BTP qui est un plus indéniable, et non négligeable.

Mais je ne souhaite pas repasser par la case études. Et puis de toute façon, je n'ai plus le niveau pour passer des concours pour des écoles en alternance...
Du coup je me rabats sur la VAE qui me parait pas trop mal comme système sur le papier. Mais je ne vois pas comment ça se passe au jour le jour... Y'a des cours à suivre? Comment se passe le suivi?

Après recherches sur JoL, je suis tombé sur quelques sujets intéressants, avec des questions posées qui peuvent m'être utile dans ma démarche, et dans mon raisonnement.

Citation :
Publié par Kathandro Jourgensen
Tu prends les choses à l'envers.

D'abord, tu veux faire quoi comme diplôme et dans quel but?
La VAE c'est juste un moyen d'obtenir un diplôme/titre/certificat, on fait pas une VAE dans l'idée de faire une VAE en fait.
Ensuite, une fois que tu as choisis le diplôme qui te convient, il te suffit d'aller voir qui le fait et si ils ont service VAE à disposition. Pour le reste des questions, tout dépend du diplôme (prérequis, entretiens, dossier, etc).
Le diplôme que je vise est Ingénieur, spécialité Bâtiment. Pour passer à l'étape supérieure socialement parlant, avoir une meilleure revalorisation de mes capacités et connaissances, et une meilleure position pour négocier mes contrats (qu'ils soient de l'ordre de statuts, responsabilités, responsabilités, toussa). Et puis ça reste dans la continuité de mon boulot, qui est le principe même du VAE si j'ai bien compris.

Maintenant, vu que je n'ai pas spécialement non plus envie de m'asseoir sur mon poste actuel et la totalité de mon salaire (mais que la réduction est possible), et que l'appui de la société est possible, j'aimerais présenter le tout à mon patron et le lui faire approuver.

Sur le site de la RNCP, j'ai fait la recherche du diplôme et par souci de localisation géographique (Paris privilégié), j'ai vu que l'ESTP délivrait ce diplôme. Et qui fournit aussi des VAE.

J'ai vu sur le site de l'ESTP que:
Citation :
Cette procédure peut être suivie avec l’appui de l’entreprise du candidat et doit être finalisée sur une période de deux ans.
La période de deux ans démarre à partir de quand?
2 ans = préparation du dossier (livret 1), entretien, approbation du dossier, préparation du dossier livret 2, préparation du mémoire, passage devant le jury + approbation/refus du dossier?
Soit, les 4 phases?

J'ai vu aussi qu'il était possible de signer un contrat de formation. Donc à priori je peux continuer à travailler dans la société actuelle? Maintenant, est-ce que ce contrat de formation peut fonctionner pour un poste à l'étranger?
Est-ce que je peux faire mon VAE tout en continuant de bosser/me trouver à l'étranger? ou dois-je obligatoirement me trouver en France pour la durée totale ou partielle du VAE?
Combien de temps entre l'étude du dossier préliminaire et le premier entretien environ?

Concrètement, est-ce que je peux préparer mon dossier d'où je suis, me pointer lors de mon passage en France (en vacances par exemple) pour présenter mon dossier, et me montrer à l'entretien si ça ne tarde pas trop (quitte à revenir plus tard pour un passage éclair), et poursuivre tout le processus de VAE de l'étranger?
Ca fait beaucoup de si mais, c'est assez confus Et puis ça reste surtout un problème de logistique, d'où le fait de devoir aussi en parler à mon DG.

Bon après ce qui me dérange pour l'ESTP c'est:
Citation :
- Moyenne d'âge : 35 ans
- Niveau d'expérience professionnelle : 5 ans en moyenne
- Niveau d'étude : Bac +3 en moyenne
Je suppose qu'il faudrait que je fasse d'abord un VAE pour une licence (et valider le bac +3) et acquérir 2 ans d'xp pro supplémentaires pour ensuite entériner une démarche de VAE Ingénieur?

Plus globalement:
Est-ce que je suis trop jeune? Est-ce que mon XP pro reste encore limitée?
Je n'ai pas forcément touché (sur site je parle) à tout ce qu'un étudiant en école d'ingé a pu toucher. Ni même à ce que j'ai appris moi même en DUT (jamais évoqué d'acoustique dans mon taff quoi, à part les plaintes des autres boites sur le chantier disant que je faisais trop de bruit avec mes machines.)
Mes cours de mécanique, béton armé, mécanique des fluides, acoustiques, math etc remontent à quand même assez loin.
Même si j'en mets en pratique certains, et que j'en comprends encore d'autres, je ne suis pas sûr de pouvoir redémontrer à un jury la théorie des poutres, de calculer sa résistance, Bernouilli et cie...

Du coup, est-ce que tout ça vous parait réalisable?

Citation :
Publié par Kathandro Jourgensen
Pour la VAE, ça passe s'il a plus de trois ans au même poste et dans la même entreprise, mais bon, la VAE, ça reste un sacré dossier à faire valider quand même.
C'est le cas. Mais pourquoi tu dis que la VAE c'est un sacré dossier à faire valider?

Edit: Je précise, mais je n'ai pas encore contacté l'organisme VAE de l'ESTP. Les documents sont encore en cours de téléchargements, et j'aimerais les consulter avant de le faire.
Alors tu dois garder a l'esprit qu'une VAE sur un diplôme Bac+5 est très rarement totale. C'est a dire que le jury final te validera une partie du diplôme et que tu devras suivre des cours complémentaires pour le valider. Et c'est pour cette partie que tu as 2 ans.
Il faut surtout que tu te renseignes sur les conditions d'admission, logiquement ça devrait être Bac+2 et 5 ans d'expérience significative.
Renseigne toi aussi sur les mesures d'accompagnement c'est la clef. La VAE n'est qu'un dossier a remplir. Mais c'est long.
Si on te file juste les consignes pour le livret final tu vas au casse-pipe, un bon process implique de le décomposer en sous étapes (3 ou 4) avec au moins 2 séances de coaching pour chaque sous étapes et une préparation au jury final.
Citation :
Publié par Casteau
Alors tu dois garder a l'esprit qu'une VAE sur un diplôme Bac+5 est très rarement totale. C'est a dire que le jury final te validera une partie du diplôme et que tu devras suivre des cours complémentaires pour le valider. Et c'est pour cette partie que tu as 2 ans.
Il faut surtout que tu te renseignes sur les conditions d'admission, logiquement ça devrait être Bac+2 et 5 ans d'expérience significative.
Renseigne toi aussi sur les mesures d'accompagnement c'est la clef. La VAE n'est qu'un dossier a remplir. Mais c'est long.
Si on te file juste les consignes pour le livret final tu vas au casse-pipe, un bon process implique de le décomposer en sous étapes (3 ou 4) avec au moins 2 séances de coaching pour chaque sous étapes et une préparation au jury final.
Les cours complémentaires sont à suivre en parallèle de l'étude du dossier? après la validation partielle du diplome?

En gros ils disent "ok après étude de votre dossier, nous estimons que vous êtes aptes à poursuivre, voici la validation partielle de votre diplome, vous avez maintenant 2 ans pour vous remettre à niveau en suivant des cours?"
Les mesures d'accompagnement que tu évoques, c'est quoi exactement?
Le tuteur que l'on t'assigne pour la préparation du dossier de préinscription? Le tuteur du VAE? la société qui t'appuie? Un mix de tout ça?

Le process que tu impliques est celui évoqué sur le site de l'ESTP en 4 phases si j'ai bien suivi.
En fait, dans le cas où tu réussis ton entretien avec le jury, ils te dresseront un compte rendu de tes lacunes et des UV que tu dois obtenir.
Si tu souhaites valider un niveau II (Bac+3/+4) avant, c'est possible et recommandé, mais ça ne change pas l'expérience prérequise.
Pendant que tu passes ce niveau II, tu continues de travailler, ton expérience se cumule donc. Selon disponibilité des jury, et sous réserve que ton dossier soit accepté par la DIRECCTE (entre 2 et 8 semaines après envoi du dossier), ça peut se dérouler rapidement.
Note que tu disposes d'un an an pour finaliser la VAE à compter de la date d'acceptation. Que tu sois en France importe peu, les délais courront. Avec une durée de validité étendue si tu n'as obtenu que partiellement ta VAE.
A ce stade, cela signifie qu'il y a 3 possibilités pour cette VAE : échec, obtention partielle, passage. Si tu vises l'équivalent d'un bac+4, il est très probable qu'on te demande de passer des CP complémentaires.
Ce qui m'interpelle, c'est la démarche de VAE alors que tu n'as que 25 ans... mais bon visiblement ça a l'air de passer, d'après ce que tu dis. J'ai peur qu'un éventuel jury ait le même a priori.
L'age importe peu. Seul l'XP pro compte.

Et je le répète pour qu'elle compte il faut qu'elle soit significative. Si tu as été vendeur pendant 10 ans tu ne pourra pas passer un Master en Management par exemple.
Les VAE se font de façon verticales, haut ou bas, et transversale.
Les pré-requis minimum sont de 3 ans et sont parfois fonction du niveau du titre à obtenir. Ce qui est obligatoire, c'est le lien direct entre l'expérience et le titre visé.
Citation :
Publié par Vikchill
On est bien d'accord, et assez logiquement à 25 ans tu n'as pas une expérience folle.
Il a pourtant déjà taffé sur un gros projet, ça ne rentre pas en compte ? Je veux dire le marmaray pour un français ça ne veut sûrement rien dire, mais pour ceux qui s'y connaissent un peu c'était un chantier d'envergure(même si il y a de l'eau qui coule en dessous ).
Citation :
Publié par Kocinsky
Il a pourtant déjà taffé sur un gros projet, ça ne rentre pas en compte ? Je veux dire le marmaray pour un français ça ne veut sûrement rien dire, mais pour ceux qui s'y connaissent un peu c'était un chantier d'envergure(même si il y a de l'eau qui coule en dessous ).
Un dossier de VAE, c'est :
─ un dossier de synthèse de pratique professionnelle(le fameux DSPP). Déjà, là on visualise les acquis et les lacunes ;
─ une annexe développant succinctement mais précisément un cas pratique (donc un vécu professionnel), ça peut être libre, mais généralement l'aspect métier qui doit être développé fait partie d'une liste restreinte ;
─ possibilité d'effectuer des stages de mise à niveau pour les compétences manquantes (à voir avec l'employeur et pôle emploi) ;
─ passage devant le Jury professionnel ;
─ UV à obtenir en validation académique pour tous les titres nécessitant un acquis théorique spécifique (à moins d'avoir le diplôme équivalent, il me semble), ça peut représenter un ou plusieurs UV. Selon les intitulés, le choix du mode d'obtention est parfois restreint.

En bref : Tu vises une VAE d'ingénieur BTP (je suppose qu'il y a des spécialisations), ce que tu vas démontrer dans ta VAE c'est tes activités réelles d'ingénieur, si tu as endossé ces prérogatives. L'intitulé du poste est de pure forme. Seule l'expérience réelle et factuelle sera prise en compte, contrôlée (DSPP, Annexe, jury) et jugée (annexe et jury).
Citation :
Publié par Episkey
Mais pourquoi tu dis que la VAE c'est un sacré dossier à faire valider?
Parce que c'est le cas.
En fait, suivant ce que tu veux faire, ils vont pas se faire chier, il y a des UV/UE à faire valider pour obtenir le diplôme. Ils vont te dire "ok, telle UV y'a moyen par VAE, telle UV il va falloir la passer en présentiel". Une fois le tri fait, il va falloir que tu racontes un peu ta vie professionnelle. Un dossier VAE, ça fait comme un mémoire de 50/70 pages parfois. Imagine toi que tu multiplies les dossiers par le nombre d'UV que tu veux passer.

Admettons il y a 20 UV pour obtenir le diplôme, on te dit "ok, vous pouvez obtenir la moitié du parcours par VAE", ça t'en fait 10. Il va falloir les valider une par une. Pour chaque dossier, il va falloir trouver une expérience particulière dans ce que tu as fait où tu vas pouvoir prendre du recul et faire une analyse écrite. Bien sûr je te passe le contexte, la mise en situation, le plan que tu vas devoir faire, etc, et tout ça pour recoller pile à leur UV à eux qui va correspondre à un truc du genre "être capable de ..."

Il te faudra absolument être accompagné, tu peux refuser mais c'est pas conseillé de faire ça tout seul, à moins de vouloir faire un hors sujet total, parce qu'à la fin, tu passes devant un jury avec un oral où tu va expliquer tout ce que tu as écrit.

Bref, tu vas y laisser ta vie sociale, tes week-ends, tes soirées, et tout ce qui s'en suit, donc à bien réfléchir avant d'entamer le truc, sachant qu'à 25 ans, t'as moyen de retourner aux études via des dispositifs de formation continue/professionnelle (en cours du soir par exemple).
Citation :
Publié par Kocinsky
Il a pourtant déjà taffé sur un gros projet, ça ne rentre pas en compte ? Je veux dire le marmaray pour un français ça ne veut sûrement rien dire, mais pour ceux qui s'y connaissent un peu c'était un chantier d'envergure(même si il y a de l'eau qui coule en dessous ).
Imo ce projet je peux le faire valoir comme un gros plus pour l'XP professionnelle que je présenterais dans mon dossier. Mais je ne pense pas que ça suffise à réduire, ou atténuer le nombre total d'années d'xp pro...
Et comme ça touche aussi un secteur très précis du Bâtiment, c'est pas dit que je puisse répondre à tous les aspects des UV/UE demandés avec cette expérience.

Citation :
Publié par Ryu Seiken
Un dossier de VAE, c'est :
─ un dossier de synthèse de pratique professionnelle(le fameux DSPP). Déjà, là on visualise les acquis et les lacunes ;
─ une annexe développant succinctement mais précisément un cas pratique (donc un vécu professionnel), ça peut être libre, mais généralement l'aspect métier qui doit être développé fait partie d'une liste restreinte ;
─ possibilité d'effectuer des stages de mise à niveau pour les compétences manquantes (à voir avec l'employeur et pôle emploi) ;
─ passage devant le Jury professionnel ;
─ UV à obtenir en validation académique pour tous les titres nécessitant un acquis théorique spécifique (à moins d'avoir le diplôme équivalent, il me semble), ça peut représenter un ou plusieurs UV. Selon les intitulés, le choix du mode d'obtention est parfois restreint.

En bref : Tu vises une VAE d'ingénieur BTP (je suppose qu'il y a des spécialisations), ce que tu vas démontrer dans ta VAE c'est tes activités réelles d'ingénieur, si tu as endossé ces prérogatives. L'intitulé du poste est de pure forme. Seule l'expérience réelle et factuelle sera prise en compte, contrôlée (DSPP, Annexe, jury) et jugée (annexe et jury).
Je vois.
Tu es passé par un VAE?

Citation :
Publié par Kathandro Jourgensen
Parce que c'est le cas.
En fait, suivant ce que tu veux faire, ils vont pas se faire chier, il y a des UV/UE à faire valider pour obtenir le diplôme. Ils vont te dire "ok, telle UV y'a moyen par VAE, telle UV il va falloir la passer en présentiel". Une fois le tri fait, il va falloir que tu racontes un peu ta vie professionnelle. Un dossier VAE, ça fait comme un mémoire de 50/70 pages parfois. Imagine toi que tu multiplies les dossiers par le nombre d'UV que tu veux passer.

Admettons il y a 20 UV pour obtenir le diplôme, on te dit "ok, vous pouvez obtenir la moitié du parcours par VAE", ça t'en fait 10. Il va falloir les valider une par une. Pour chaque dossier, il va falloir trouver une expérience particulière dans ce que tu as fait où tu vas pouvoir prendre du recul et faire une analyse écrite. Bien sûr je te passe le contexte, la mise en situation, le plan que tu vas devoir faire, etc, et tout ça pour recoller pile à leur UV à eux qui va correspondre à un truc du genre "être capable de ..."
D'où l'intérêt d'avoir une XP Pro assez blindée ouais.

Les UV potentiels sont ceux qui apparaissent sur les fiches métiers/cours nécessaires pour l'intitulé du poste sur le site de l'ESTP?

Citation :
Publié par Kathandro Jourgensen
Il te faudra absolument être accompagné, tu peux refuser mais c'est pas conseillé de faire ça tout seul, à moins de vouloir faire un hors sujet total, parce qu'à la fin, tu passes devant un jury avec un oral où tu va expliquer tout ce que tu as écrit.
Je ne me faisais déjà pas d'idées sur le fait de partir tout seul là-dessus en mode touriste

Citation :
Publié par Kathandro Jourgensen
Bref, tu vas y laisser ta vie sociale, tes week-ends, tes soirées, et tout ce qui s'en suit, donc à bien réfléchir avant d'entamer le truc, sachant qu'à 25 ans, t'as moyen de retourner aux études via des dispositifs de formation continue/professionnelle (en cours du soir par exemple).
Ouais j'imagine.
Ce côté mérite d'être creusé cela dit.
Tiens question, vu qu'il y a l'air d'avoir des connaisseurs.

La VAE ça fonctionne aussi si on est en poste à l'étranger ? Ca ne me dérange pas de faire des aller-retour en France si besoin.

Genre 3 ans dans un poste d'encadrement à l'étranger, y a moyen de faire un VAE au moins à un niveau licence (c'est généralement Master à mon niveau mais j'vais éviter d'être gourmand) ?
Citation :
Publié par Jyharl
Tiens question, vu qu'il y a l'air d'avoir des connaisseurs.

La VAE ça fonctionne aussi si on est en poste à l'étranger ? Ca ne me dérange pas de faire des aller-retour en France si besoin.

Genre 3 ans dans un poste d'encadrement à l'étranger, y a moyen de faire un VAE au moins à un niveau licence (c'est généralement Master à mon niveau mais j'vais éviter d'être gourmand) ?
Ça dépend aussi de ton dernier diplôme obtenu.

Conseiller quelqu'un sur un diplôme en VAE ça prend un peu de temps, si c'est bien fait.

Sinon que t'aies bossé en France ou Katmandou osef. Ce qui intéresse c'est tes compétences et rien d'autre.
Je suis d'accord. La question de l'ambition n'est pas pertinente, du moins pour le niveau de certification visé. C'est une affaire de motivation et de détermination.
A noter que selon les titres visés, l'organisme certificateur diffère.
Certaines peuvent se faire à distance, auquel cas, il est de rigueur de se renseigner auprès de l'organisme dispensant le titre. A ma connaissance, il ne devrait s'agir que d'universités ou d'établissements dépendant du Ministère de l'Enseignement Supérieur.
La consultation du Répertoire National des Certifications Professionnelles te permettra d'affiner ta recherche en matière de VAE. Sachant que tous les diplômes et équivalences ne sont pas possibles par ce biais. Le détail de chaque VAE te permettra également de vérifier que ton expérience est en accord avec la certification visée.
Uniquement pour le jury final.

Un bon process VAE permet de s'adapter aux candidats en proposant des séances de coachings en groupe et individuel en présentiel et en virtuel (webinar, skype, etc)
Citation :
Publié par Jyharl
Tiens question, vu qu'il y a l'air d'avoir des connaisseurs.

La VAE ça fonctionne aussi si on est en poste à l'étranger ? Ca ne me dérange pas de faire des aller-retour en France si besoin.

Genre 3 ans dans un poste d'encadrement à l'étranger, y a moyen de faire un VAE au moins à un niveau licence (c'est généralement Master à mon niveau mais j'vais éviter d'être gourmand) ?
Citation :
Publié par Episkey
Ca ne demande pas d'être présent physiquement en France?
Même réponse pour les deux : suivant le dispositif de suivi choisi, il y a moyen de faire son dossier VAE sans être présent physiquement en France. Bon, après ça demande du temps, mais surtout de la rigueur (s'imposer d'être présent quand il faut, de pas louper le rdv parce qu'on avait piscine, etc, mais bon, la formation professionnelle restant payante, en général, c'est un bon leitmotiv pour faire le boulot correctement ).

Pour Jyharl, tu feras pas L1 + L2 + L3 d'un coup. T'auras certainement besoin d'une partie en formation continue (après, tu peux le faire avec une université qui dispose d'un moyen de formation à distance et qui dispense des cours à partir de 18h30).
Citation :
Publié par Kocinsky
Pourquoi ne pas tenter une licence par correspondance ? Ma mère a terminé son master en taffant à côté, c'est loin d'être facile mais faisable si tu es prêt à sacrifier ton temps le soir.
J'appuie vraiment cette idée, car elle me semble la plus adaptée.
Aujourd'hui, les cours par correspondance, c'est plus du tout ce que c'était ! Ce ne sont plus des livres et les documents rébarbatifs d'autrefois. À présent, les cours sont en vidéo – tu es comme si tu étais dans la salle – tu as des forums avec les professeurs qui répondent activement, tu peux même avoir des conférences élèves - professeur à des moments particuliers.

Un V.A.E. est difficile à accomplir parce que dans l'esprit du jury (qui est composé de professeurs qui par ailleurs donnent des cours magistraux) la VAE est un raccourci qu'ils jugent souvent abusif et qu'ils voient négativement. "Voici quelqu'un qui voudrait sauter une ou deux années d'université, où les élèves travaillent selon les méthodes que nous recommandons, sur la foi d'expériences qu'on aura du mal à se représenter et qu'il nous faudra garantir ?".
S'ils accordent, ils accordent peu.
Citation :
Publié par Caniveau Royal
J'appuie vraiment cette idée, car elle me semble la plus adaptée.
Aujourd'hui, les cours par correspondance, c'est plus du tout ce que c'était ! Ce ne sont plus des livres et les documents rébarbatifs d'autrefois. À présent, les cours sont en vidéo – tu es comme si tu étais dans la salle – tu as des forums avec les professeurs qui répondent activement, tu peux même avoir des conférences élèves - professeur à des moments particuliers.
Quels sont les organismes qui font de la licence par correspondance?
Et plus globalement, pour les cours par correspondance, ça se passe comment?
Tu t'inscris, ils te filent les liens des vidéos/forums/échange de skype avec les profs? Exos/DM à rendre au fur et à mesure?

La licence par correspondance est reconnue au même titre qu'une licence obtenue dans une école pour ce qui est du VAE?
Citation :
Publié par Jyharl
Pour la licence par correspondance, j'y suis simplement pas éligible n'ayant pas de bac.
Le CNAM, le CNAM, le CNAM,
La ! La ! La !
Et me revoici bon pour un coup de pub !

Car ses formations à distance comme sur place sont sans condition de diplôme, et c'est normal : il sert à former régulièrement des étrangers qui arrivent de parcours de formation divers (s'ils ont seulement pu en avoir un) et dont il n'est pas toujours sûr que la conversion vers des niveaux reconnus en France serait seulement possible.

En fait, pour être plus précis : tu peux demander une V.A.A. (Validation d'Acquis Académique) pour transformer des diplômes que tu aurais en unité d'enseignements pour éviter d'avoir à suivre des cours, mais si tu ne le peux pas il te suffira de suivre les UE de premier cycle, puis second, puis troisième.

C'est tout. Pas besoin de Bac.
Citation :
Publié par Caniveau Royal
Un V.A.E. est difficile à accomplir parce que dans l'esprit du jury (qui est composé de professeurs qui par ailleurs donnent des cours magistraux) la VAE est un raccourci qu'ils jugent souvent abusif et qu'ils voient négativement. "Voici quelqu'un qui voudrait sauter une ou deux années d'université, où les élèves travaillent selon les méthodes que nous recommandons, sur la foi d'expériences qu'on aura du mal à se représenter et qu'il nous faudra garantir ?".
S'ils accordent, ils accordent peu.
Ce que tu racontes existe.
Mais on peut l'éviter. C'est une manière de réfléchir d'il y a 10 ans, et ça montre surtout que le responsable VAE a mal fait son boulot d'évangélisation.

Tu peux parfaitement éviter ce genre de choses en t'adressant à des écoles et non des universités et en choisissant des écoles qui ont un gros passé en VAE. Quand l'école t'annonce 200 ou 300 VAE par an tu peux foncer, tu auras pas ce genre de problèmes.

Jyharl si tu n'as pas les pré-requis académiques pour l'entrée dans un processus VAE demande une VAPP. La Validation des Acquis Personnels et Professionels permet de valider les pré-requis pour entrer dans une formation.

Si tu as des questions spécifiques tu peux me MP c'est un peu mon boulot depuis 10 ans )
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés