Jeux vidéo

[PC/PS3/360//PS4] Assassin's Creed IV : Black Flag

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par hollowhell
Ubileaks a encore frappé. C'est vraiment des boulets, ils arrivent pas à garder leurs jeux secrets. Le nom de code a fuité avant l'E3 2013. Pareil pour les deux jeux en simultané. Ensuite l'artwork, le gars de neogaf puis même Gameblog qui arrive à sortir des infos véridiques... (et leur bloggeur a enfin eu raison, après avoir pronostiqué depuis 4 ans sur la France)
Ou alors c'est peut-être intentionnel et ça fait partie de leur plan de com': des fuites et du leak sur un jeu d'infiltration qui parle de la confrérie des assassins, je trouve que tout ça va terriblement bien ensemble. Quand ça fuite une fois, c'est une connerie, quand c'est la seconde, ça commence à faire beaucoup de coïncidences.

Citation :
Publié par hollowhell
Je me demande s'ils vont se contenter d'une ville géante et de ses alentours ou bien partir autre part. Qu'est-ce qu'il irait faire en Angleterre ? Tout dépend de la période choisie, je doute qu'il y ait une impasse sur au moins le Consulat et le début de l'Empire.
Le chara design du héros est magnifique btw.
J'imagine bien l'histoire ainsi: en fait, les révolutionnaires sont menés par les Templiers dont on aurait plusieurs grands noms (Robespierre, Marat, Danton) et le peuple pensant se libérer du joug d'un despote oppresseur se destine à subir bien pire. Je vois bien Napoléon en grand maître Templier aussi, qui reprend les rênes après la débâcle des faux révolutionnaires. Sinon pour l'Angleterre, peut-être que le héros est noble et comme une partie des nobles de l'époque, il a trouvé asile à l'étranger, et notamment en Angleterre.
Citation :
Publié par Toropicana
Ahah ca va être marrant la modélisation de Paris sous la Révolution, la ville était sacrement degueulasse à l' époque.
Au moins, nos amis japonais n'attendront plus un voyage chez nous pour développer un syndrome de Paris et se suicider devant un poster d'Édith Piaf.

Cynisme mis de côté, je suis franchement ravi de voir apparaître la capitale française dans l’œuvre vidéo-historico-ludique d'Ubisoft. Il était temps !

Citation :
Publié par Kathandro Jourgensen
J'imagine bien l'histoire ainsi: en fait, les révolutionnaires sont menés par les Templiers dont on aurait plusieurs grands noms (Robespierre, Marat, Danton) et le peuple pensant se libérer du joug d'un despote oppresseur se destine à subir bien pire. Je vois bien Napoléon en grand maître Templier aussi, qui reprend les rênes après la débâcle des faux révolutionnaires. Sinon pour l'Angleterre, peut-être que le héros est noble et comme une partie des nobles de l'époque, il a trouvé asile à l'étranger, et notamment en Angleterre.
Je partage entièrement tes vues en la matière. Il y a beaucoup de matériel avec lequel jouez chez Ubisoft en tout cas. J'ai désormais d'assez raisonnables attentes vis-à-vis de la portée historique de ce titre bien spécifique.
Citation :
Publié par Menthane
Au moins, nos amis japonais n'attendront plus un voyage chez nous pour développer un syndrome de Paris et se suicider devant un poster d'Édith Piaf. .
Oui, j'avais découvert ça quand je faisais mes stages à l'hôpital. Les japonais se font une image complètement faussé au Japon (comme toute un chacun d'ailleurs) de la vie en France et surtout à Paris. Ils pensent que les hommes sont tous des gentlemen et que les femmes toutes des princesses, tout ça habillé comme au XIXème.
Il y a une culture sur la politesse, le sens du service qui n'est autant présent qu'au japon, ils tombent en dépression, et pensent que nous les aimons pas ou que c'est leurs faute.
Citation :
Publié par Kathandro Jourgensen
Ou alors c'est peut-être intentionnel et ça fait partie de leur plan de com': des fuites et du leak sur un jeu d'infiltration qui parle de la confrérie des assassins, je trouve que tout ça va terriblement bien ensemble. Quand ça fuite une fois, c'est une connerie, quand c'est la seconde, ça commence à faire beaucoup de coïncidences.
Je doute que laisser fuiter des screenshots loin d'être éloigneux pour le jeu du jeu soit intentionnel. C'est systémique chez Ubisoft, quasiment tous leurs gros projets*— dont chaque Assassin depuis au moins le 3 — fuitent.

Citation :
J'imagine bien l'histoire ainsi: en fait, les révolutionnaires sont menés par les Templiers dont on aurait plusieurs grands noms (Robespierre, Marat, Danton) et le peuple pensant se libérer du joug d'un despote oppresseur se destine à subir bien pire. Je vois bien Napoléon en grand maître Templier aussi, qui reprend les rênes après la débâcle des faux révolutionnaires. Sinon pour l'Angleterre, peut-être que le héros est noble et comme une partie des nobles de l'époque, il a trouvé asile à l'étranger, et notamment en Angleterre.
A mon avis la période permet de créer des intrigues poussées avec des twists et encore une fois une frontière Assassin/Templier si fine qu'elle nous montre pourquoi ils ont choisi Unity et un logo coupé en deux comme logo. Ce sera le coeur de l'intrigue à la fois au présent et dans le passé. J'espère qu'ils ne tomberont pas dans la facilité avec un manichéisme ou des appréciations historiques biaisées. D'un autre côté la littérature historique sur la Révolution permet des visions tout à fait contradictoires des évènements.
On sait depuis AC2 que Napoléon a eu une Pomme d'eden en sa possession et qu'en gros, sa réussite militaire puis politique est due à cette pomme. Après il y a tellement d'évènements intéressants à exploiter sur les dix années de la Révolution (jusqu'au 18 Brumaire) qu'aller jusqu'à l'Empire me semble difficile, sachant qu'en plus le contexte historique n'apparait qu'en toile de fond. J'ai aussi hâte de voir le traitement réservé à Lafayette, un des plus gros opportunistes de la Révolution.
Par contre je ne vois pas du tout l'intérêt d'aller en Angleterre. Les périodes et les lieux historiques sont choisis pour être des grandes phases de l'humanité, or à l'époque en Angleterre on est loin d'avoir une telle période.

Les américains, ont rebaptisé le jeu "White flag", en référence au cliché qui veut que les français soient des lâches au combat Ce qu'ils ne savent pas, c'est que le blanc est également une couleur associée à la monarchie, cocasse pour un jeu se déroulant à Paris à la fin du XVIIIème !
Citation :
Publié par Kathandro Jourgensen
Ou alors c'est peut-être intentionnel et ça fait partie de leur plan de com': des fuites et du leak sur un jeu d'infiltration qui parle de la confrérie des assassins, je trouve que tout ça va terriblement bien ensemble. Quand ça fuite une fois, c'est une connerie, quand c'est la seconde, ça commence à faire beaucoup de coïncidences.



J'imagine bien l'histoire ainsi: en fait, les révolutionnaires sont menés par les Templiers dont on aurait plusieurs grands noms (Robespierre, Marat, Danton) et le peuple pensant se libérer du joug d'un despote oppresseur se destine à subir bien pire. Je vois bien Napoléon en grand maître Templier aussi, qui reprend les rênes après la débâcle des faux révolutionnaires. Sinon pour l'Angleterre, peut-être que le héros est noble et comme une partie des nobles de l'époque, il a trouvé asile à l'étranger, et notamment en Angleterre.
Les Révolutionnaires en Templiers ?!? Ca m'énerverait car j'ai toujours eu une bonne image de Robespierre et le faire passer pour un méchant, même si c'est dans une fiction, ne serait pas lui rendre hommage à mon sens.

Mais j'ai une question, j'ai décroché de Assassin's Creed après le II, je veux dire le premier II. Faut il se taper toutes les déclinaisons du II, plus l'Amérique du Nord et les pirates pour espérer comprendre quelque chose à celui ci ?
Citation :
Publié par rackam77
Pour ce AC5 (exclusif au next gen?), il est étonnant que les devs n'utilisent pas le moteur SnowDrop utilisé pour The Division.
Peut-être pour le prochain. Le développement a dû être commencé sur Anvil et ça aurait sûrement été problématique pour eux de changer de moteur en cours de route.
Et hop, comme prévu, Ubisoft révèle le premier trailer en CG. Rues salles, Notre-Dame et une guillotine.


Citation :
Qu'ils mangent de la brioche [Let them eat cake]! We have been working on the new Assassin's Creed for more than three years and although we weren't quite ready to show you our full vision for a next-gen only AC, it seems Abstergo are trying to force our hand! So here's a true first look at in-game footage from Assassin's Creed Unity. Stay tuned - we'll have many more exciting details for you in the months ahead!
Je ne pense pas que l'on aura énormément d'informations avant l'E3.

version HD : http://www.gamersyde.com/news_assass...-15125_en.html
Je pense qu'il serait grand temps de créer le petit sujet pour AC5, et du coup ne pas "perturber" celui-ci.

Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
roxxe Paris, roxxe
Je trouve que Paris ne colle pas du tout à Assassin's Creed pour ce 5ème épisode. La seine est vraiment trop petite pour les combats navals, en plus on sera limité à des péniches

Ils auraient pu faire Bordeaux ou Marseille , parce que là c'est inexcusable Ubisfot.
Bon, je viens d'avoir ce petit jeu sur PS4, j'ai fini l'histoire principale et je voulais faire le 100%, bref.
Sur une iles, j'ai fais tous les points de synchro, mais le jeu reste 2/3 découvert alors que je peux bien allez sur les 3...
Quelqu'un à déjà résolu ce bug sans reprendre une parti de 0? Car la j'ai un peu les boules.....
Hmm, que vaut ce 4ème opus (bon, techniquement, c'est le 6 ou 7ème, passons) ? J'avais beaucoup aimé la trilogie italienne, bien que Révélations commençait méchamment à me lasser (après, il possède l'une des villes que j'ai le plus aimé, donc ça aide). Donc, est-ce que Black Flag renouvelle bien le gameplay (grâce en autres aux combats navals), ou est-ce que je devrais faire l'impasse ?

Note ajoutée : j'ai fais l'impasse sur Assassin's Creed III. Je ne suis absolument pas attiré par le contexte historique de ce titre.
Alors perso, j'ai trouvé le III vraiment bof (voire chiant - mauvais). J'ai pas mal kiffé les deux premiers jeux de la trilogie Ezio, mais le troisième était "celui de trop" pour moi.

Par contre, j'ai bien kiffé ma race sur Black Flag ! En même temps, je préfère voguer sur les mers des Caraïbes (paysages magnifiques !) que vadrouiller dans les forêts américaines. Au niveau scénar', ça casse pas trois pattes à un canard unijambiste (ça reste du AC...), mais j'aime beaucoup le héros, il a des réactions très... "Pirate"

Pis bon, moi : pirates + Caraïbes + jolis graphismes = win
Je trouve que ça change quand même pas mal parce qu'il y a plein d'activités qui n'ont aucun rapport avec la confrérie des assassins, que le héros
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
s'osef complètement des assassins et de leur histoire jusqu'au 3/4 du jeu
, et que les éléments hors animus à lire/choper sont quand même sacrément intéressant. Pour n'avoir joué qu'au 2 avant celui-ci, avec tout ce qu'on peut récupérer comme lecture durant la partie du jeu dans le présent, tu peux aisément suivre l'histoire et recoller les bouts qu'il te manque.

Après, il y a une partie combats navals à ne pas oublier qui prend quand même pas mal de place, donc t'es pas totalement dans un jeu d'infiltration pur, il y a des phases assez importantes où l'infiltration n'a aucun rôle.

Pour ce qui est des villes, elles sont plutôt sommaires, et il ne faut pas t'attendre à retrouver les villes italiennes de la Renaissance. Des fois, tu as même des postes de visions qui sont juste sur un palmier au milieu d'un îlot sauvage désert. Autre chose, tu ne gagnes plus d'argent automatiquement comme avec le système de la villa complètement cheaté où il suffisait d'attendre un certain temps avant de recevoir des po, au point que bien avant la fin, ça ne servait plus à rien. Là, tes po, tu vas devoir les gagner.

Perso, je le trouve bien différent du 2, mais c'est pas un mal et c'est vraiment appréciable.

Dernière modification par Bardiel Wyld ; 24/04/2014 à 21h03.
Il faut avouer que le cadre pirate m'attire pas mal sur le papier. Le jeu a en effet l'air magnifique, mais j'ai un peu peur de retrouver la lassitude qui m'avait prise lors de Revelations. Bon, d'un autre côté, le jeu de Tower Defense n'est plus de la partie, c'est déjà ça de gagner (sympa au début, mais c'est pas tout à fait ma tasse de thé).
Si le personnage jouable est sympa, c'est toujours un plus appréciable.
Il va falloir que je surveille les soldes Steam, afin de voir si je peux l'acquérir à petit prix (vu que là, un an après sa sortie, il est toujours plein pot).
Merci pour ton retour Bardiel (et Kathandro, qui a posté quand j'ai écris ce message D'ailleurs, ça fait plaisir de lire que l'argent ne tombe plus du ciel dans cet opus).
Perso j'ai adoré le 2, mais ses addon mon saoulé (j'ai fait 10% du premier).
J'ai détesté le 3 (j'ai du faire 30%), tout en adorant les trop peu de quête avec le bateau.
Et j'ai trouvé le 4 plutôt sympa que j'ai réussit à finir sans trop de lassitude, même si le scénario est bof. Déçu par les batailles navales du 4, que je trouvais plus cool dans le 3 (mieux construites, avec plus d'objectifs variés). Les points forts pour moi : Le bateau, le héros, l'univers pirate.
J'ai longtemps hésité à prendre le 4 parce que le 3 m'avait méchamment gonflé.
Entre son système de craft à la mord moi le noeud, son héros aussi charismatique qu'une merde collée à la chaussure et ses villes absolument pas adaptées (ça fait mal après Rome ou Venise d'avoir deux pauvres cubes en bois qui se battent en duel en guise de ville). Le tout servi par un scénario qui réussit à se contredire lui même toutes les trois secondes. Ah et c'est aussi un jeu que les développeurs n'ont jamais joué au clavier et à la souris, même pas pour vérifier que ça fonctionnait correctement.
Le comble de la nullité (et du mauvais goût) c'est la QTE pour creuser la tombe d'un des personnages de l'histoire.


Bon par contre le 4 j'ai vraiment adoré :
À défaut d'être grandes les villes sont variées (et puis c'est des villes pas des hameaux).
Ce bateau me vend du rêve. Alors que je suis pas du tout fan des univers de pirates je dois avouer que je me suis pris au jeu. En y repensant je pourrais presque entendre le mat craquer sous le vent. Il a en plus une énorme sensation d'évolution. Entre les débuts façon "Aaaah non il est aussi gros que moi ! Je vais crever !" et la fin où je partais sans broncher face à deux man-o-wars y'a pas que la sensation : l'évolution est bien là.
Enfin un héros qui vit sa vie sans chercher à sauver le monde/l'univers/sa soeur. Non Edward il veut des filles et du rhum (et de l'or aussi). Fin de l'histoire.
Le seul reproche que je lui ferai est au niveau de l'interface. Finissant toujours mes AC à 100% de synchronisation je ne remercie pas le type qui a eu l'idée de génie de masquer les objectifs optionnels manqués lors d'une mission au lieu de les afficher en rouge. En deux ou trois occasions j'en ai loupé que j'avais même pas vu et c'est pas une idée de génie.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés