L'Agora

[POGNAX] Situation géopolitique au Moyen-Orient : Iran, Arabie Saoudite, Irak...

Répondre
Partager Rechercher
apres les reserves d or, on a appris hier qu'ils avaient recupere 40 kilos d'uranium à l'universite de Mossoul

http://www.reuters.com/article/2014/...0FE2KT20140709


Nearly 40 kilograms (88 pounds) of uranium compounds were kept at Mosul University, Iraq's U.N. Ambassador Mohamed Ali Alhakim told U.N. Secretary-General Ban Ki-moon in the July 8 letter obtained by Reuters on Wednesday.

"Terrorist groups have seized control of nuclear material at the sites that came out of the control of the state," Alhakim wrote, adding that such materials "can be used in manufacturing weapons of mass destruction."

"These nuclear materials, despite the limited amounts mentioned, can enable terrorist groups, with the availability of the required expertise, to use it separate or in combination with other materials in its terrorist acts," said Alhakim.
Qu'est ce que ça fout dans une université 40kg d'uranium ? De toute façon c'est pas de l'uranium militaire non, ils pourront juste faire une bombe sale avec ?
Encore du journalisme anxiogène débile, l'uranium ça ne se transporte pas comme des armes et il faut encore trouver des mecs doués pour en tirer quelque chose.
Enfin bon quand on voit que c'est l'ambassadeur Irakien l'Onu on comprends bien qu'il doit faire monter la sauce.
Les chrétiens de Mossoul ont quelques heures pour se convertir ou payer la jizya ou mourir.

http://www.lemonde.fr/proche-orient/...9855_3218.html

Ce que dit wikipédia sur le % a payer

Citation :
Other scholars claim the tax rates and amounts were fixed and strictly implemented. The rate of jizya and Kharaj tax, head tax and land tax respectively, exceeded 20% for all non-Muslims, and payable by new moon. In the western Islamic states, for dhimmis who were Christians and Jews of Egypt and Morocco, these taxes were often graded into three levels with minimum rate being 20% of all estimated assets and any sales.[63] The highest rates ranged from 33% to 80% of all annual farm produce on land inside the Islamic empire.[64] In the eastern Islamic states, for dhimmis who were Hindus and Jains, the tax structure were similar, with non-Muslims paying jizya and Kharaj tax rate at least twice the zakat tax rate paid by Muslims. The discriminatory and high tax rates led to mass civil protests of 1679 in India, these protests were crushed by Aurangzeb.
http://en.wikipedia.org/wiki/Jizya
edit : grillé par Alo

Dernière modification par Compte #111617 ; 19/07/2014 à 10h47.
Citation :
Publié par Doudou
J'avais pas calé que l'EI s'étendait sur une si grande zone
Je suis sceptique à ce sujet. Je pense qu'ils ont mélangé EILS et d'autres trucs. Qui plus est, on parle de désert. Ce qui compte réellement, ce sont les villes et les points d'eau, en quelque sorte...
Il y a une pétée de groupes qui se sont ralliés à eux, même des groupes de l'ASL. Donc, oui, ces gens sont bien plus puissants qu'on voudrait le croire.

En fait les gens de Al-Qaïda font presque figure d'amateurs à côté. L'EI est un Etat, il dispose de ressources financières énormes et il a un projet politique concret qui se limite à une région précise.

Donc à moins qu'un drone ne fasse le vide à sa tête, nous sommes mal barrés.
Citation :
J'avais pas calé que l'EI s'étendait sur une si grande zone

FfyCyKl.jpg

Iraq_Ethnic_sm.png
Citation :
Publié par blackbird
Il y a une pétée de groupes qui se sont ralliés à eux, même des groupes de l'ASL. Donc, oui, ces gens sont bien plus puissants qu'on voudrait le croire.

En fait les gens de Al-Qaïda font presque figure d'amateurs à côté. L'EI est un Etat, il dispose de ressources financières énormes et il a un projet politique concret qui se limite à une région précise.

Donc à moins qu'un drone ne fasse le vide à sa tête, nous sommes mal barrés.
C'est loin d'être un état, il n'y a pas d'administration, d'unité de la population autour de la figure du calife ni même de frontières claires et j'en passe.

C'est tout au plus un proto-état, certes supporté par une entité terroriste assez homogène a savoir l'ancien EIIL, mais aussi, et surtout, par des alliances de circonstances qui ne sont pas amenées a durer (Kurdes, tribus locales, ...). Alliés qui tiennent une partie du "territoire" de l'EI.

De plus, aucune puissances régionales n'a intérêt a l’émergence durable de l'EI, avec pour conséquence des alliances de circonstances visant a la contrer; en témoigne le rapprochement États-Unis et Iran au sujet de l'Irak (même si cela s'inscrit dans un rapprochement global entre les deux états du fait du changements des orientations stratégique étasuniennes).

Il est évident qu'il se nourrit de la guerre civile Syrienne ainsi que de la faiblesse structurelle du régime de Bagdad, ainsi lorsque l'une de ses questions sera réglée, l'existence du Califat sera irrémédiablement remise en question. De plus, j'ignore les dynamiques internes, mais il est facile d'imaginer que plusieurs vizirs se voient calife a la place du calife ....

Dernière modification par Maverick ; 19/07/2014 à 15h05.
Il faut avoir beaucoup d'imagination pour penser que le régime de Assad souffre d'une faiblesse structurelle. Il n'y a pas plus charpenté que lui.

Quant à dire que l'EI n'a pas d'administration, c'est également un peu court. L'EI rend la justice et prélève l'impôt partout où il se trouve. Sans parler de la sécurité qui est évidemment assurée.

Et l'EI ne semble pas traversé par une crise de leadership, c'est le moins que l'on puisse dire.
Citation :
L'EI rend la justice et prélève l'impôt partout où il se trouve. Sans parler de la sécurité qui est évidemment assurée.
On est d'accord, l EI est une organisation criminelle comme la mafia. Mais en aucun cas un État.
Citation :
Publié par blackbird
Il faut avoir beaucoup d'imagination pour penser que le régime de Assad souffre d'une faiblesse structurelle. Il n'y a pas plus charpenté que lui.

Quant à dire que l'EI n'a pas d'administration, c'est également un peu court. L'EI rend la justice et prélève l'impôt partout où il se trouve. Sans parler de la sécurité qui est évidemment assurée.

Et l'EI ne semble pas traversé par une crise de leadership, c'est le moins que l'on puisse dire.

Malheureusement je ne suis pas quelqu'un de très imaginatif et et il me semble que lorsque j'ai employé le terme "faible structurellement", je caractérisais le régime de Bagdad, capitale de l'Irak.

Ensuite considéré qu'un proto-état qui est apparu il y a quelques mois posséde un contrôle effectif sur sa zone d'influence, effectivement c'est très court comme réflexion.

Enfin pour le coup du vizir, c’était a la fois une petite remarque que si voulait mi sérieuse mi humoristique, mais qui peut être un angle intéressant a étudier dans le futur, mais comme tu as l'air très informer, je suppose que tu vas apporter des éléments concrets a ce sujet.
Citation :
Publié par Jacob
Qu'est ce que ça fout dans une université 40kg d'uranium ? De toute façon c'est pas de l'uranium militaire non, ils pourront juste faire une bombe sale avec ?
Pour faire une bombe sale il suffix de raid n'importe quel hospital, la radiotherapie utilize des substances beau coup plus adequates pour c'est usage. A moins que l'uranium soil enriching, c'est une non nouvelle.
Excusez-moi, je n'étais pas très attentif. Le régime de Bagdad est effectivement faible.

En fait l'EI m'inquiète beaucoup. Je trouve ces gens très dangereux parce qu'ils allient un projet politique fort et des pratiques extrêmement violentes. Si on ajoute à cela leurs ressources financières, ressources qui leur permettront d'acheter beaucoup de monde, et l'étendue du territoire qu'ils contrôlent, on se rend compte que cette situation est sans précédent à l'exception de la révolution iranienne.

On parle beaucoup de l'Irak en pensant à eux, mais l'accroissement de leur puissance et leur présence en Syrie pourraient être plus déterminantes.

Le régime de Assad est parvenu à se maintenir dans une portion assez large du territoire syrien en jouant beaucoup sur les divisions des différents groupes qu'il affrontait. Si l'EI parvient à fédérer cette opposition, cela sera une toute autre chanson. De plus l'EI ne fera aucun cadeau à Assad qui représente une communauté chiite dont il a fait une de ces cibles principales. Et si l'EI renverse Assad, cela sera un véritable cauchemar.

En Irak la communauté chiite est beaucoup plus importante, l'Iran est très présent et les enjeux pétroliers d'une autre échelle. Ils ne sont donc pas seuls.

En ce qui concerne le leadership, l'EI fait très fort. Le titre de Calife est tout autant la marque d'un pouvoir temporel que spirituel. L'EI a donc des visées doublement hégémoniques.

Dernière modification par blackbird ; 19/07/2014 à 15h47.
Quels interets ont les occidentaux à se réengager directement en Irak ?

Sinon l'EI comme élément fédérateur en Syrie, quand on se souviens que début 2014, EIIL est entré en conflit avec tous les groupes présent la bas, notamment le FIS, ça risque d’être compliqué.
Citation :
Publié par Maverick
Sinon l'EI comme élément fédérateur en Syrie, quand on se souviens que début 2014, EIIL est entré en conflit avec tous les groupes présent la bas, notamment le FIS, ça risque d’être compliqué.
Les bolchéviks ont été en conflit avec TOUS les groupes présents en Russie: les tsaristes, les indépendantistes, les socialistes, les agrariens, les anarchistes etc. Ils les ont tous massacré les uns après les autres, avant de commencer à se massacrer entre eux. Cela ne les a pas empêché de devenir la 2e puissance mondiale.

Je crois que les Occidentaux, dont moi, confondent deux choses: immoralité et inefficacité. On nous a tellement rabâché que la démocratie est le meilleur système, que l'esclavage est inefficace, que celui qui a vécu par le glaive périra par le glaive etc qu'on est devenu incapable de comprendre l'efficacité brutale de la terreur et de la violence la plus barbare.
De même, on est devenu incapable, en dépit de tous les films et de tous les jeux vidéos qui nous servent de catharsis, à comprendre l'attrait de la violence pour une large partie de l'humanité.
Regardez Boko Haram: nous sommes incapable de comprendre comment un groupe aussi manifestement monstrueux peut parvenir à mettre à genoux l'Etat africain le plus peuplé. C'est pourtant simple : ils tuent, ils violent, ils massacrent, ils pillent et ils offrent à tout ceux qui les rejoignent la possibilité de tuer, de violer et de piller. D'où la peur paralysante qu'ils infligent à leurs victimes d'une part, et l'attrait qu'ils exercent sur les 20 à 30 % d'êtres humains qui veulent plus ou moins secrètement exercer leur toute puissance sur les autres.
ISIS, c'est pareil, avec le soutien massif des masses dégénérés mais richissismes du golfe ainsi que l'armature idéologique du jihadisme global.

La violence, la violence sans limite et sans scrupule, la violence barbare, ça marche. Sur le long terme, ça conduit à l'effondrement si rien ne vient la remplacer, mais sur le court terme, c'est terriblement efficace, parce que ça actionne deux des plus puissants leviers de manipulation des êtres humains : l'instinct de survie d'une part, la pulsion de violence de l'autre.
Je suis entièrement d'accord avec cela. La lutte pour le pouvoir n'a strictement rien à voir avec la morale. Le pouvoir est un but en soi.

L'EI actionne deux leviers très puissants : d'abord une extrême violence et ensuite la référence à l'absolu. Ce cocktail est explosif.

Quant au rôle fédérateur de l'EI, il est avéré. Depuis quelques semaines de nombreux groupes les ont rejoints en Syrie. Et cela va de groupes islamistes affiliés à Al-Nosrah à des groupes de l'ASL, ce qui montre bien que dans une logique de guerre ce qui compte est de s'allier au plus fort.

Et dans la lutte contre Assad, l'EI pourrait représenter tout ce qui a manqué à ces groupes : un projet politique fort, des ressources en abondance, un leadership incontesté et l'espoir d'un succès militaire.
Citation :
Publié par Hitchy
Les chrétiens de Mossoul ont quelques heures pour se convertir ou payer la jizya ou mourir.
Bah c'est l'islam "la religion de paix" et ils l'appliquent à la lettre, se convertir, payer ou mourir ...
Je doute qu'il y ait beaucoup de monde, chrétien ou musulman, qui se réjouissent de vivre sous la coupe de ce nouveau califat autoproclamée.

Je rappelle que si dans les divers empires/royaumes musulmans stables et souvent très civilisés pour l'époque qui se sont succédés, les non musulmans avaient une taxe spéciale, c'était assortis d'une dispense du service militaire et donc de devoir se battre dans l'armée.

Bref, les chrétiens persécutés et taxés, les musulmans enrôlés de force et soumis à un arbitraire débile bas de plafond, c'est la fête pour tout le monde..
Citation :
Publié par Maverick
Quels interets ont les occidentaux à se réengager directement en Irak ?.

autre question
quel est le bilan de l'interventionnisme occidental dans le monde arabo musulman ?
c'est simple c'est 0.

- Irak : échec
- afga : échec
- somalie : échec
- sahel : échec
- Libye : échec

C'est partout un échec qui va du plantage au désastre.
C'est au monde arabo musulman de régler ses problèmes, pas à nous de le faire.
Message supprimé par son auteur.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés
Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée