Crusader Kings 3 (Jeux vidéo)

[Vidéo] Le jeu de gestion d'empire Crusader Kings 3 est lancé

Répondre
Partager Rechercher
Uther a publié le 2 septembre 2020 cette vidéo sur JeuxOnLine :

Citation :
Le jeu de gestion d'empire médiéval Crusader Kings 3 conduit le joueur à guider une famille royale dont il faudra faire prospérer la lignée à travers l'histoire -- éventuellement sur un plan militaire, mais aussi et surtout sur un plan économique, culturel, religieux ou encore diplomatique, que ce soit au travers de mariages politiques ou d'intrigue.
Crusader Kings 3 est officiellement lancé sur PC.
Une réaction ? Une analyse ? Une question ? Ce fil de discussion est à votre disposition.
Je découvre la série .... j'ai lancé le tuto et là pouf je suis complètement largué : je suis le tuto et ensuite quoi faire ? Dois je attaquer militairement toutes les zones ? Y a tellement d'infos ici et là ... j'ai 2 enfants : je marie tous mes frères mais je choisi leur femme n'importe comment .... enfin perdu quoi !
Citation :
Publié par OUDINY
Je découvre la série .... j'ai lancé le tuto et là pouf je suis complètement largué : je suis le tuto et ensuite quoi faire ? Dois je attaquer militairement toutes les zones ? Y a tellement d'infos ici et là ... j'ai 2 enfants : je marie tous mes frères mais je choisi leur femme n'importe comment .... enfin perdu quoi !
Arrête de faire n'importe quoi tu t'amuseras peut être un peu plus qu'à cliquer partout...

Un conseil tout de même, évite de t'imaginer attaquer partout, c'est pas un jeu arcade.
Vis ton royaume en fonction de ce que tu peux y faire.

Il faut un peu de temps pour prendre les jeux paradox en main mais une fois fait quel amusement.

CK3 est une très bonne suite.
Citation :
Publié par Aaltar
Un conseil tout de même, évite de t'imaginer attaquer partout, c'est pas un jeu arcade.
Vis ton royaume en fonction de ce que tu peux y faire.
Ca dépend quand même de la période que tu choisi et le lieu.

Si tu prends un terrain en Irlande en 867, t'as sérieusement intérêt à grandir vite pour avoir plus de troupes et faire des alliances rapidement parce que les vikings qui débarquent à 3000 quand toi t'en as 350, heuuuu... 😁

Tu peux être game over super rapidement. L'avantage c'est que si tu survis tu te gave en prestige très tôt dans le jeu. Faut aussi d'éviter de s'allier avec ses voisins irlandais. Ils sont tous indépendants et se tapent sur la gueule entre eux en plus des vikings. Donc ils n'ont pas beaucoup de troupes à disposition pour t'aider.

D'ailleurs pour un débutant je ne conseillerai pas cette période. C'est un bordel de grande ampleur trop tôt pour un noob.

Dernière modification par Jyharl ; 03/09/2020 à 09h20.
J'ai foiré mon coup de poker ! Quelle déception !

J'avais réussi à négocier un mariage matrilinéaire entre ma Grande Cheffesse (à deux doigts de lancer la création du royaume de Haoussa) et Mai Akitso dirigeant du royaume de Kanem. S'il a accepté, c'est parce qu'il avait déjà un petit héritier. Bien entendu, mon but c'était d'assassiner son héritier, ce qui aurait placer la fille qu'il a eu avec mon perso en héritière directe.

Sauf que pas de bol, mon perso s'est dit que casser sa pipe à 29 ans c'était une super idée, surtout en pleine campagne militaire. Soit disant elle s'éclatait un peu trop dans son laboratoire.

Du coup, me voilà à jouer sa première fille (que j'allais déshériter par la suite), âgée de 3 ans, avec les stats bidons qui vont avec, et détestée de tout le monde parce que c'est une gosse. J'ai tenté de négocier un mariage matrilinéaire avec la fameux fils héritier que je voulais assassiner, mais le père n'est pas stupide, faut pas déconner.

Tellement la rage !
Citation :
Publié par Lianai
J'ai foiré mon coup de poker ! Quelle déception !
Comment ça quelle déception ? Depuis le temps que tu joues à CK tu devrais savoir que c'était l'issue inévitable. J'trouve même que tu t'en sors un peu trop bien, c'est presque louche.
Vous commenceriez où (et dans quel scenario) en 867 si vous voulez un début de partie plus axé sur les intrigues, diplomatie, jeu de pouvoir et d'alliance et moins sur la guerre ?

Parce que comparé à 1066, 867 c'est plutôt violent en occident.

J'aimerai une partie un peu plus pépouze qui tourne pas en guerre mondiale au bout de 3 mois pour me remettre dans le bain.
En indépendant de préférence. J'aime pas jouer avec un gros titre dès le début. Je préfère la montée en puissance.
Citation :
Publié par Lianai
J'ai foiré mon coup de poker ! Quelle déception !

...

Tellement la rage !
C'est dingue le sadisme qu'on peut avoir à lire les échecs des autres

C'est ça qui est bon avec CK, ces histoires qu'on écrit ou qu'on voudrait écrire et qui sentent toujours tellement la perfidie.
Citation :
Publié par Jyharl
Vous commenceriez où (et dans quel scenario) en 867 si vous voulez un début de partie plus axé sur les intrigues, diplomatie, jeu de pouvoir et d'alliance et moins sur la guerre ?

Parce que comparé à 1066, 867 c'est plutôt violent en occident.

J'aimerai une partie un peu plus pépouze qui tourne pas en guerre mondiale au bout de 3 mois pour me remettre dans le bain.
En indépendant de préférence. J'aime pas jouer avec un gros titre dès le début. Je préfère la montée en puissance.
En étant un comte indépendant, j'trouve que t'es quand même obligé de pas mal reposer sur la guerre. Je pense que le plus simple pour jouer comme ça c'est justement de prendre un comte avec un seigneur-lige dans un royaume assez gros pour espérer un minimum de stabilité côté guerre, et dans ce cas un départ en Italie me semble un bon candidat (à confirmer cependant).
Citation :
Publié par Neihaart
Comment ça quelle déception ? Depuis le temps que tu joues à CK tu devrais savoir que c'était l'issue inévitable. J'trouve même que tu t'en sors un peu trop bien, c'est presque louche.
Mon coup de poker aurait pu aboutir si mon perso n'avait pas rendu l'âme si jeune. Après, il restait la probabilité de rater l'assassinat, mais je n'ai même pas eu le temps de lancer le complot que mon perso est mort.

Mais je ne vois pas de quoi tu parles quand tu dis que c'était inévitable. Pour expliquer le plan de manière plus claire :

- Ma Grande Cheffesse épouse le dirigeant du royaume voisin en matrilinéaire (il a déjà un héritier, donc ça passe sans même un pot de vin).
- Ils ont une fille qui devient numéro 2 dans l'ordre de succession du père.

A partir de là, j'ai deux choses à faire pour que cet enfant devienne reine des deux royaumes le moment venu :

- Déshériter ma première fille (possible au bout d'un certain temps et du troisième niveau d'autorité si je ne m'abuse) pour faire de ma seconde fille mon héritière et donc la suite de la dynastie.
- Assassiner le premier fils de l'époux pour faire de ma seconde fille l'héritière de son trône.

Les seuls obstacles à la réussite deviennent le temps et l'aléatoire. Le temps, parce que le complot d'assassinat et l'obtention de la suppression du droit de succession demandent plusieurs années. L'aléatoire parce qu'entre le moment où le plan commence et le moment où il se termine, il ne doit rien arriver et c'est sans parler des risques d'échec de l'assassinat ou la découverte du complot.

La problème dans mon cas, c'est qu'avant même que le plan ne se déclenche, ma Grande Cheffesse est morte. Elle n'a pas été assassinée, elle n'était pas malade, elle s'est juste loupée dans son labo

Du coup, c'est la première fille qui a pris le relais (pas déshéritée du coup) et tous mes espoirs sont tombés à l'eau

Quant au fait que le matrilinéaire passe aussi facilement, il faut garder en mémoire que je joue en Afrique et qu'entre le statut de tribu + la religion (borie), ça passe tout seul. A la naissance de la première fille, le jeu a même directement proposé de rendre les femmes prioritaires sur la succession (égalitaire auparavant).
Citation :
Publié par Lianai
Mais je ne vois pas de quoi tu parles quand tu dis que c'était inévitable
Je trollais juste sur le fait que plus le plan est parfait, plus ça à de chance de foirer d'une manière ou d'une autre, parce que
Citation :
Publié par Neihaart
En étant un comte indépendant, j'trouve que t'es quand même obligé de pas mal reposer sur la guerre. Je pense que le plus simple pour jouer comme ça c'est justement de prendre un comte avec un seigneur-lige dans un royaume assez gros pour espérer un minimum de stabilité côté guerre, et dans ce cas un départ en Italie me semble un bon candidat (à confirmer cependant).
Pas con. J'ai jamais joué l'Italie en plus.
Je vais tenter ça !
Citation :
Publié par Neihaart
Je trollais juste sur le fait que plus le plan est parfait, plus ça à de chance de foirer d'une manière ou d'une autre, parce que
Ahhh ! Parfois difficile de connaître le taux de sérieux des gens sans smileys (même avec tu me diras...)

Et oui, le plan était parfait, sauf que cette c... a trouvé le moyen de claquer à 29 ans alors qu'elle était en bonne santé. Et oui, c'est un triste classique de la série CK, et c'est bien pour ça qu'on l'aime
Ca me parait difficile de se passer de la guerre, du moins au début.
Plus tard, il est totalement possible de jouer via une diplomatie des mariages, mais quand t'as un comté moisi...
Les options s'ouvrent lorsque l'on a au moins un petit royaume, au tout début du jeu tu n'as pas d'argent, pas de revenus (sauf si à démarrer avec un gros pays mais c'est pas mon truc), pas de prestige, donc y'a pas 36 solutions.
L'Irlande choisie pour le tuto était un bon aperçu dans CKII, je sais pas comment elle se compare dans CKIII va me falloir plus que deux jours pour avoir le temps de jouer plusieurs parties et comparer.
Cela dépend avec quel type de perso tu commences. Plus tu commences en bas de l'échelle, plus tu es dépendant des guerres pour gagner du prestige, gagner des titres, gagner des terres etc. Au fut et à mesure, tu commences à pouvoir profiter des intrigues et des alliances pour prévoir ta succession sur le long terme, mais en début de partie en bas de l'échelle, tu n'as pas trop le choix, effectivement.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés