The Legend of Zelda: Link's Awakening (remake) (Jeux vidéo)

[Actu] Test de Link's Awakening - La légende de pas Zelda du tout

Répondre
Partager Rechercher
Peredur a publié le 6 octobre 2019 cette actualité sur le site Jeux-vidéo :

Citation :
https://jolstatic.fr/www/captures/4157/1/140061-240.jpg
En décembre 1993 sortait... Non. En décembre 1998... Attends, je crois que je l'ai. Le 20 septembre 2019 sortait Link's Awakening. Sur... Switch. Il marque non seulement le retour d'une légende (de Zelda), mais aussi le premier remake de remake de la part de Nintendo. Est-ce que, tel le bon vin, le jeu a su se bonifier avec le temps ?

Du fait que le jeu est sorti depuis un moment (deux semaines tout de même ! ... ou vingt-six ans, question de point de vue), je me permettrai...

Une réaction ? Une analyse ? Une question ? Ce fil de discussion est à votre disposition.
Message supprimé par son auteur.
Citation :
On ne peut qu'espérer que cet effet soit retiré avec une mise à jour.
J'espère bien que non. L'aspect tilt-shift fait partie de l'identité visuelle de ce titre. Et puis le flou souligne bien l'aspect rêve.


Je l'avais retourné dans tous les sens sur GameBoy et j'ai vite retrouvé mes marques ici. Je suis quand même mitigé sur l'aspect global. Des ajouts intéressants, d'autres discutables. Mais je ne retrouve pas l'aspect inquiétant sous-jacent de l'original. Soit il manque un je ne sais quoi à ce remake, soit je suis devenu un vieux con. Je n'ai pas la réponse
Citation :
Publié par NeoGrifteR

Je l'avais retourné dans tous les sens sur GameBoy et j'ai vite retrouvé mes marques ici. Je suis quand même mitigé sur l'aspect global. Des ajouts intéressants, d'autres discutables. Mais je ne retrouve pas l'aspect inquiétant sous-jacent de l'original. Soit il manque un je ne sais quoi à ce remake, soit je suis devenu un vieux con. Je n'ai pas la réponse
Je suis assez d'accord avec ce constat sans savoir identifier ce qui fait que l'aspect inquiétant à disparu. Mais je pense aussi plutôt à une évolution du contexte (techniques et habitudes du jv) que de manques dans le jeu en lui même.
Message supprimé par son auteur.
Message supprimé par son auteur.
Je ne sais pas si c'était le gris terne de la gameboy qui favorisait ce sentiment ou juste le fait de déjà connaitre le dénouement.
Je me souviens que, à l'époque...

Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
J'arpentais Cocolint joyeusement, mais ce n'est qu'une fois devant la fresque du Temple Sud que j'avais commencé à me poser des questions. Les ultimes propos du Masque en avaient aussi rajouté une couche. En plus, il y avait aussi Marine qui devenait de plus en plus taciturne. Tout ça me faisait me demander si je faisais vraiment la bonne chose.

Eh... C'était Shadow of the Colossus avant l'heure, en fait...

Mais dans ce remake, l'effet n'a pas été le même (pas encore terminé, cela dit : j'en suis à l'entrée de la Tour du Vautour).
Le jeu n'était pas plus sombre à l'époque. La narration est inchangée.
Mais c'est certain qu'on ne peut pas espérer que l'histoire ait le même impact lorsqu'on découvre le jeu pour la première et lorsqu'on reparcours l'aventure. D'autant plus 20 ans plus tard.
Pas avec une telle histoire.

C'est un peu comme revoir L'empire contre-attaque, Le sixième sens, The Usual Suspect, Fight Club, etc et s'attendre à ressentir la même chose.
La première fois, on se spoile définitivement l'histoire.

Après, je n'exclue pas que l'aspect "jouet" puisse réduire un peu l'impact de l'histoire. Mais c'est clairement secondaire au fait de déjà connaitre le dénouement.
Et ça ne rend pas l'histoire "moins sombre".
Ce qui peut faire que dans ses souvenirs l'histoire était plus sombre, c'est justement que ce sont des souvenirs.
Les souvenirs ne sont pas figés dans le temps. Tel le vin, ils continuent de maturer.

Sur l'aspect technique, le jeu souffre de quelques ralentissements (cf. d'autres tests et vidéos YouTube), chose qui n'est pas abordé dans le test (l'impact des dits ralentissements étant laissé à l'appréciation de chacun).

Un peu dommage qu'ils aient conservé le pop-up quand on choppe les power-ups d'Attaque/Défense. S'il y a bien un truc qu'ils auraient dû virer, c'est ça Mais il faut dire que Nintendo est vraiment borné avec les messages d'informations à la noix dans la série Zelda (cf. Twilight Princess où chaque fois qu'on relançait le jeu et qu'on ramassait des rubis un peu rares, du style un bête rubis rouge en valant 20, on avait droit à un joli message qui interrompt l'action... A moins qu'il ne s'agisse de Skyward Sword ? Ça date).

Je le prendrai peut être si je le trouve à petit prix. Je ne suis pas des masses attirés par les remakes trop semblables au produit d'origine. J'ai besoin de neuf.

Le jeu semble assez facile également d'après les retours. Bon, l'original n'était pas trop difficile, mais avec l'ajout des potions, forcément, ça aide. Après, y'a le mode Héros si on veut se compliquer un peu la vie.

Tout cela étant dit : merci beaucoup pour le test Peredur, bon boulot
Message supprimé par son auteur.
C'est ce que je me disais, Nintendo doit absolument faire un remaster des Oracles, cette série de jeux est exceptionnelles. Désormais ils ont le moteur, il n'y a plus qu'à refaire le jeu !

Citation :
Publié par NeoGrifteR
Je ne sais pas si c'était le gris terne de la gameboy qui favorisait ce sentiment ou juste le fait de déjà connaitre le dénouement.
Je me souviens que, à l'époque...

Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
J'arpentais Cocolint joyeusement, mais ce n'est qu'une fois devant la fresque du Temple Sud que j'avais commencé à me poser des questions. Les ultimes propos du Masque en avaient aussi rajouté une couche. En plus, il y avait aussi Marine qui devenait de plus en plus taciturne. Tout ça me faisait me demander si je faisais vraiment la bonne chose.

Eh... C'était Shadow of the Colossus avant l'heure, en fait...

Mais dans ce remake, l'effet n'a pas été le même (pas encore terminé, cela dit : j'en suis à l'entrée de la Tour du Vautour).

C'est simplement le fait d'être devenus des adultes je pense. Moi aussi quand j'ai joué à ce jeu la première fois j'avais le sentiment d'être "dans" le jeu. Un peu comme quand on lit un bon livre et qu'on n'est plus spectateur, lecteur, mais acteur de l'histoire.
Le fait que les graphismes étaient minimalistes forçait aussi à l'imagination.

Mais ça reste un Zelda (sans Zelda !) exceptionnel

Dernière modification par Cpasmoi ; 07/10/2019 à 02h59. Motif: Auto-fusion
Citation :
Publié par Sargah
Sur l'aspect technique, le jeu souffre de quelques ralentissements (cf. d'autres tests et vidéos YouTube), chose qui n'est pas abordé dans le test (l'impact des dits ralentissements étant laissé à l'appréciation de chacun).

Un peu dommage qu'ils aient conservé le pop-up quand on choppe les power-ups d'Attaque/Défense. S'il y a bien un truc qu'ils auraient dû virer, c'est ça Mais il faut dire que Nintendo est vraiment borné avec les messages d'informations à la noix dans la série Zelda (cf. Twilight Princess où chaque fois qu'on relançait le jeu et qu'on ramassait des rubis un peu rares, du style un bête rubis rouge en valant 20, on avait droit à un joli message qui interrompt l'action... A moins qu'il ne s'agisse de Skyward Sword ? Ça date).

Je le prendrai peut être si je le trouve à petit prix. Je ne suis pas des masses attirés par les remakes trop semblables au produit d'origine. J'ai besoin de neuf.

Le jeu semble assez facile également d'après les retours. Bon, l'original n'était pas trop difficile, mais avec l'ajout des potions, forcément, ça aide. Après, y'a le mode Héros si on veut se compliquer un peu la vie.

Tout cela étant dit : merci beaucoup pour le test Peredur, bon boulot
Skyward Sword pour les explications énervantes à chaque reboot ^^. D'ailleurs j'y ai repensé oui à chaque buff temporaire sur Link's Awakening... au point que je ne les prenais plus.

J'ai bien aimé ce remake, j'aime beaucoup les donjons même si j'aurais aimé un poil plus (fallait pas non plus espérer le niveau d'un Mario Maker mais éditer les salles n'aurait pas été du luxe et puis surtout un partage en ligne).

Je ne dirais pas non pour des remakes de Saisons/Oracle, je ne les ai pas faits.
Citation :
Publié par Sargah
Sur l'aspect technique, le jeu souffre de quelques ralentissements (cf. d'autres tests et vidéos YouTube), chose qui n'est pas abordé dans le test (l'impact des dits ralentissements étant laissé à l'appréciation de chacun).

[...]

Le jeu semble assez facile également d'après les retours. Bon, l'original n'était pas trop difficile, mais avec l'ajout des potions, forcément, ça aide. Après, y'a le mode Héros si on veut se compliquer un peu la vie.
Personnellement j'ai pas souffert de ralentissements particuliers. Jeu sur cartouche, j'ai joué surtout console en main, un peu en docké, j'ai pas vraiment remarqué de ralentissements. J'ai pu passer à coté mais typiquement, ca m'avait bien plus marqué sur Xenoblade 2.

Pour la difficulté, clairement, c'est facile... mais ca correspond à mon souvenir. J'ai plutot en mémoire un jeu sans difficulté à l'époque également, à part quelques éléments de puzzle, et là aussi j'ai parfois eu des difficultés passagères. Mais sur la partie action rien de compliqué
Semble fidèle à l'esprit et au gameplay de Legend of Zelda.
J'ai fait un tour par nostalgie sur ce dernier avec l'accès Switch aux jeux NES mais ça n'a pas duré longtemps.
Si le prix est intéressant pourquoi pas ce remake.
Merci pour le test Peredur

Citation :
Publié par Article
D'ailleurs pourquoi arts plastiques s'il n'y a pas de plastique ? Quelqu'un n'a pas pensé ça jusqu'au bout...
Je pense que "plastique" est à prendre dans le sens de l'aspect, ce qui est visible.
La plastique d'une femme par exemple, sa beauté visible.
Les textures contribuent à la plastique dans cette idée. Les formes d'arts visuels par le matériau entre autres choses.
Un de mes potes qui est papa d’un petit garçon était tout content de pouvoir faire une sorte de passation générationnelle en jouant à ce Zelda avec son bout de chou. Il a décrit ce remake de « Mon premier Zelda pour enfant » mais au delà de la nostalgie qu’il a éprouvé en y rejouant, il a trouvé l’intérêt de ce Zelda extrêmement limité et m’a même déconseillé de l’acheter. Que ce Zelda état trop enfantin, dans tous les sens du terme, pour accrocher un adulte ayant une certaine expérience vidéo ludique. Bref, je l’achèterai d’occasion au rabais.
Je l'ai terminé ce week-end, c'est malheureux mais j'en gardais un meilleur souvenir que ça. Les souvenirs avaient peut-être un peu trop embelli le jeu.
Alors attention, ça reste très bon. Mais beaucoup de choses me semblaient plus creusées, plus profondes, plus longues. Après forcément il n'y avait plus la découverte, donc certains trucs passent plus vite quand on bloque pas dessus un moment. On perd également la découverte, forcément. Et ma manière de jouer a dû évoluer aussi en 25 ans
Par exemple, j'avais l'impression que les interactions avec les personnages (Marine par exemple) étaient plus importantes que ça, ou que la quête des échanges était plus longue.
Un bémol aussi sur le level design qui a un peu vieilli par endroit, j'ai plusieurs fois constaté qu'on a parfois des chemins qui te couillonnent et t'obligent à te retaper tout un détour pour revenir là où tu étais. C'est flagrant dans la montagne où plusieurs passages te font sortir de la zone alors que tu voulais juste explorer. C'est un peu relou.

Après, ça marche toujours autant, j'ai trouvé la DA superbe, les ré-orchestrations sont géniales. La fin fait toujours un petit pincement au coeur.

Il me reste encore pas mal de trucs à faire, mais par contre devoir me taper la fabrique de donjon pour avoir les objets qu'il me manque me saoule par avance, parce que j'en ai fait quelques-uns et j'ai trouvé ça inintéressant.

Au niveau du test, très bien écrit au demeurant, je regrette la trop grande présence de parenthèses, souvent juste pour des vannes, ça hache un peu la lecture. Mais c'est pour pinailler
j'ai adoré le jeu (complété a 100%) pour la difficulté suffis de voir un gamin la manette en main pour comprendre que le jeu n'est pas taillé pour les briscards de la série, mon filleul de 9 ans a carrément plus de mal que moi sur le jeu tant certain passage sont cryptique, par exemple il est resté bloqué a un endroit car il n'avais pas commencé la quête d'échange et naturellement en suivant l'histoire le jeu n'en parle jamais ce qui force a revenir au 1 er village chercher des indices et des exemples comme ça j'en ai plein, le système d'indice ne t'aide pas plus sur ces passages alors que le remake aurai été l'occasion de corrigé ça, moi j'ai tracé car le jeu je l’avais fini a l'époque (et même soucis sur le dit passage 9 ans aussi a l'époque lol)
Talking
J'ai bien aimé le remake, ayant fini l'original il y a 20 ans !! Seul les petit ralentissement m'énerve un peu (les FPS)...
Mais sinon je trouve que le jeu a plutôt bien vieilli !
Le gameplay, certe basic reste efficace et le design du jeu est charmant. Ca ne vaut pas BOTW mais cela reste un bon compromis en attendant la suite.
Citation :
Publié par Baya
j'ai adoré le jeu (complété a 100%) pour la difficulté suffis de voir un gamin la manette en main pour comprendre que le jeu n'est pas taillé pour les briscards de la série, mon filleul de 9 ans a carrément plus de mal que moi sur le jeu tant certain passage sont cryptique, par exemple il est resté bloqué a un endroit car il n'avais pas commencé la quête d'échange et naturellement en suivant l'histoire le jeu n'en parle jamais ce qui force a revenir au 1 er village chercher des indices et des exemples comme ça j'en ai plein, le système d'indice ne t'aide pas plus sur ces passages alors que le remake aurai été l'occasion de corrigé ça, moi j'ai tracé car le jeu je l’avais fini a l'époque (et même soucis sur le dit passage 9 ans aussi a l'époque lol)
C'est drôle parce qu'à 7 ans j'ai embarqué direct sur la suite d'échanges et c'est la seule que j'ai réussi à faire de tous les Zelda, elle est hyper naturelle je trouve.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés