L'Agora

Industrie automobile : actualité, devenir, stratégie et autres problématiques

Répondre
Partager Rechercher
Ce fil a vocation à traiter tous les sujets sur l'industrie automobile : difficultés rencontrées, nouveaux modèles économiques, technologies à venir, emploi et fiscalité.




Regarde un peu de quoi c'est composé, revoyons ensuite la politique de fiscale de couillons des alpes que la france impose à son secteur automobile sur le haut de gamme, et on renverse la tendance en 3-5 ans. Mais bon...

Dernière modification par Silgar ; 16/11/2013 à 17h19.
Tu veux dire qu'on importe pour 40 milliards de BMW et de Mercedes chaque année, et qu'il suffirait de baisser les taxes sur les BMW et les Mercedes pour résorber le déficit avec l'Allemagne ?
Punaise, dans la catégorie "baguette magique", tu fais fort là.

Note : je ne dis pas que les politiques débiles menées en France depuis 10 ans n'ont pas contribué largement à cette situation. Mais la course vers le fond menée par l'Allemagne produit les mêmes effets chez tous ses "partenaires" européens.
A la place on peut continuer à jouer les truffes jusqu'à ce qu'il n'y ai plus aucune industrie en france... les bagnoles ne sont un exemple de ce que les politiques fiscales débiles ont généré. L'absence de pme/pmi capitalisées correctement et la chasse aux petits patrons à défaut d'avoir les couilles de se farcir les multi et les banques qui localement ne financent pas les pme en france (politique d'investissement locale merdique au profit de la speculation de masse bien plus rentable), et de stopper le dumping généralisé voulu par les mêmes... allez, encore une petite louchée de merde affirmant que tout ça c'est de la faute de l'allemagne.
Les bagnoles haut de gamme sont un bon exemple je trouve en effet de destruction d'une industrie par des politiques fiscales.

Non seulement pour les véhicules professionnels ou de fonction, mais aussi pour les véhicules personnels.

Le Bonus-Malus n'a eu qu'une seule finalité : réorienter les achats en neuf vers de petits véhicules à petite motorisation, et donc à faible marge. Je regarde les ventes de janvier à septembre, et on retrouve de la clio, de la 208, un peu de C4 et quelques 3008.
A peu près aucun véhicule qui a un prix d'entrée sur le marché supérieur à 25 000€, et beaucoup de véhicules avec des tarifs d'entrés autour des 10-12 000 avec de toutes petites motorisations.
Des véhicules sur lesquels les marges sont minimales, ce qui les rend très difficiles à construire en France.
Il n'y a pas si longtemps, les champions des ventes étaient de la gamme des 405-406. On est carrément descendus de deux crans dans le marché.

Et le secteur du Grand Tourisme est totalement annihilé. Impossible d'oser comparer quoi que ce soit de la production française avec une Série 5, tant en terme de finition, d'intérieur, que de motorisation ( le moteur le plus puissant chez Peugeot est le 1.6L THP gonflé à 270 Cv ).

Bref, le bas de gamme, ça génère peu de TVA, ça fait bosser peu de personnes en France, et ça fait peu de marges pour nos industries, et les accule soit à délocaliser ( comme Renault depuis des années, et Peugeot de plus en plus ), soit à se foutre dans des situations financières catastrophiques ( comme Renault qui aurai coulé il y a peu sans Nissan, et Peugeot actuellement ).

Yepeee.
Je plussoie aisément sur ce point: la solution est pourtant simple et bien connue, mais totalement alien au dogme fiscal franchouillard qui foutra le pays à genou plutôt que de considérer qu'une industrie haut de gamme et des salaires ouest européens doivent pouvoir s'appuyer sur une consommation dudit haut de gamme. Et là pourtant, pas besoin de subventions, il suffit d'appliquer le droit d'intégrer les dépenses concernées en comptabilité comme toutes les autres charges.
Le problème des bagnoles est un peu particuliers puisque tous les constructeurs européens se cassent plus ou moins la gueule, sauf ceux qui font du haut de gamme. Il faut peut-être y voir une saturation du marché sur le bas/moyen gamme et une baisse de la demande liée à une baisse de la consommation dans les classes moyennes.
Citation :
Publié par Aratorn
Les bagnoles haut de gamme sont un bon exemple je trouve en effet de destruction d'une industrie par des politiques fiscales.

Non seulement pour les véhicules professionnels ou de fonction, mais aussi pour les véhicules personnels.

Le Bonus-Malus n'a eu qu'une seule finalité : réorienter les achats en neuf vers de petits véhicules à petite motorisation, et donc à faible marge. Je regarde les ventes de janvier à septembre, et on retrouve de la clio, de la 208, un peu de C4 et quelques 3008.
A peu près aucun véhicule qui a un prix d'entrée sur le marché supérieur à 25 000€, et beaucoup de véhicules avec des tarifs d'entrés autour des 10-12 000 avec de toutes petites motorisations.
Des véhicules sur lesquels les marges sont minimales, ce qui les rend très difficiles à construire en France.
Il n'y a pas si longtemps, les champions des ventes étaient de la gamme des 405-406. On est carrément descendus de deux crans dans le marché.

Et le secteur du Grand Tourisme est totalement annihilé. Impossible d'oser comparer quoi que ce soit de la production française avec une Série 5, tant en terme de finition, d'intérieur, que de motorisation ( le moteur le plus puissant chez Peugeot est le 1.6L THP gonflé à 270 Cv ).

Bref, le bas de gamme, ça génère peu de TVA, ça fait bosser peu de personnes en France, et ça fait peu de marges pour nos industries, et les accule soit à délocaliser ( comme Renault depuis des années, et Peugeot de plus en plus ), soit à se foutre dans des situations financières catastrophiques ( comme Renault qui aurai coulé il y a peu sans Nissan, et Peugeot actuellement ).

Yepeee.
Les petites voitures consomment moins d'essence et font donc baisser notre facture d'importation de pétrole.

Par contre j'ignore ou sont fabriquées les voitures électriques des marques françaises, allemandes ou européenne au sens large.
Citation :
Publié par Ghainor/Rodrek
Les petites voitures consomment moins d'essence et font donc baisser notre facture d'importation de pétrole.
Mouais. Je roule dans une grosse allemande qui fait du 5.8L/100km sur autoroute avec 310cv sur banc et une conso moyenne sur 100k km de 7L ( tous usages : ville, montagne, départementale et autoroute ).
Quand on voit que la moindre Twingo 1 encore en circulation fait 9L/100 et qu'une Dacia Logan a une conso moyenne de 7.7L, est-ce qu'on est vraiment gagnants ?

Pareil, c'est bien gentil l'importation de pétrole. Mais avec un pétrole facturé en USD, un Euro à 1.36/1.38$, est-ce qu'il est réellement bon pour l'Etat de se priver, et de TIPP, et de TVA sur des véhicules plus haut de gamme ?

Citation :
Par contre j'ignore ou sont fabriquées les voitures électriques des marques françaises, allemandes ou européenne au sens large.
Je ne sais pas ou elles sont fabriquées, mais à la limite, je m'en fous vu qu'elles ne se vendent pas.
Citation :
Publié par Ghainor/Rodrek
Les petites voitures consomment moins d'essence et font donc baisser notre facture d'importation de pétrole. Par contre j'ignore ou sont fabriquées les voitures électriques des marques françaises, allemandes ou européenne au sens large.
Mouais, le pb n'est pas là: le marché aura toujours un haut de gamme (même s'il devient totalement électrique). Et on a plutôt intérêt à produire le haut de gamme pour conserver une industrie en france.

Quand aux consommations, ce serait vrai si les bagnoles bas de gamme avaient des moteurs optimisés pour ça (moins de poids à transporter), mais dans les faits là encore, il faut financer l'innovation et les systèmes passent souvent d'abord par le haut de gamme (ex: star & stop).

Et pour le haut de gamme les électriques des marques allemandes sont fabriquées en allemagne, tout comme les electriques des marques françaises sont fabriquées en france. Encore une fois, parler d'écologie pour justifier de ne pas soutenir le haut de gamme, c'est une erreur de stratégie industrielle.
Citation :
Publié par Galirann
Le problème c'est que le français moyen est dans l'incapacité financière de se payer une berline haut de gamme à 25 000. Le bonus/malus n'y change pas grand chose.
Le problème n'est pas que le Français moyen n'achète pas une bagnole à 25k€. Le problème c'est que le couple de salariés qui fait 3k5/mois achète une Logan à 8000€ et que le couple de cadres achète au mieux une C4.

Quand au cadre sup' ou au patron de PME, il achète allemand, ou fait le canard et achète une voiture passe-partout histoire de ne pas se faire cracher dessus dans sa petite ville province..
Citation :
Publié par Doudou
Je saisis pas ton message, tu veux dire que c'est pas faute de thunes mais plutôt culturel ?
Je pense qu'il y a un paquet de français moyens qui claqueraient pourtant leur blé dans une belle bagnole s'ils le pouvaient.
Je pense en effet que c'est devenu culturel depuis une dizaine d'années. Que le "français moyen" s'est ancré dans la tête qu'il est dans un pays qui s'effrite, et qu'il doit se résigner à s'adapter à acheter des voitures produites pour les pays du tiers-monde.
Ca va avec la sinistrose, avec le fait que les Français sont plus pessimistes pour leur avenir immédiat que les Afghans ou les Irakiens.

Citation :
Je pense qu'il y a un paquet de français moyens qui claqueraient pourtant leur blé dans une belle bagnole s'ils le pouvaient.
La France a un des plus forts taux d'épargne et un des plus faibles taux de crédits à la consommation de tout l'OCDE. Oui ils peuvent, mais ne le veulent pas.

Citation :
Admettons que ce soit le cas, est-ce qu'on peut dire que c'est uniquement le bonus/malus qui a amené à cette situation ? j'en suis pas convaincu.
Ca en fait parti, c'est un tout dans une politique globale anti-bagnole et culpabilisante, le tout dans un contexte de sinistrose. Sinon je ne parle même pas d'un haut de gamme, je m'interroge sur le fait que le couple de salarié moyen a plus tendance à acheter une voiture initialement destinée au tiers-monde qu'un véhicule plus qualitatif.

Dernière modification par Aratorn ; 04/11/2013 à 15h12.
Citation :
Publié par Aratorn
Le problème n'est pas que le Français moyen n'achète pas une bagnole à 25k€. Le problème c'est que le couple de salariés qui fait 3k5/mois achète une Logan à 8000€ et que le couple de cadres achète au mieux une C4.
Admettons que ce soit le cas, est-ce qu'on peut dire que c'est uniquement le bonus/malus qui a amené à cette situation ? j'en suis pas convaincu.

Les familles a 3k5 ont peut-être pas besoin d'un haut de gamme fait pour rouler qui va leur coûter plus cher à l'achat, plus cher en assurance, plus cher en entretien et normalement plus cher à la pompe (même si ce n'est pas systématique comme tu l'as montré).
Le couple de cadre moyen il se paye une berline à 25k€ parce que ça fait exactement le même usage qu'une autre à 40k€, tout simplement.
Et les 15k€ de différence il les garde pour l'apport pour son futur appart, il le place pour sa retraite ou il le consomme dans autre chose.
Ou alors il le donne à l'état qui lui a joyeusement augmenté ses impôts.

Le nombre de personne qui a les moyens de se payer une voiture à 40k€ n'est pas si élevé, mais en plus il faut en avoir l'envie (ou le besoin impératif) et ça réduit encore plus le nombre de clients potentiels.

Que la fiscalité ait contribué à achever le haut de gamme en France, peut-être. Mais ça fait quand même 30 ans que tous les modèles haut de gamme de Renault, Peugeot et Citroën sont des flops au niveau des ventes.
Il doit donc bien y avoir d'autres raisons bien plus importantes que la fiscalité.
Citation :
Publié par Galirann
Le problème c'est que le français moyen est dans l'incapacité financière de se payer une berline haut de gamme à 25 000. Le bonus/malus n'y change pas grand chose.
Les allemandes en france c'est 20% des ventes...

http://www.challenges.fr/industrie/2...-plus-bas.html

Et l'immobilier explique largement que les français fassent des choix moins couteux en matière de bagnoles. Ceci dit encore une fois, même si ça adresse 20% de la consommation, il vaudrait mieux que ces 20% là soient produits en france et donc faire en sorte de ne pas pénaliser ces véhicules fiscalement. On est dans l'idéologie dans le domaine, pas dans la stratégie industrielle.
Il y a pas mal de causes,

la voiture est un signe extérieur de richesse en perte de vitesse. (voir au contraire a évoluer dans certains cas en image négative)
L'immobilier a tellement augmenté pour les ménages que certains poste ont du être baissés.
Le niveau de confort et de sécurité est bon dès les petites voitures.
La répression est aujourd'hui forte (radars,..)
...



Citation :
Publié par Prootch
Les allemandes en france c'est 20% des ventes...

http://www.challenges.fr/industrie/2...-plus-bas.html

Et l'immobilier explique largement que les français fassent des choix moins couteux en matière de bagnoles. Ceci dit encore une fois, même si ça adresse 20% de la consommation, il vaudrait mieux que ces 20% là soient produits en france et donc faire en sorte de ne pas pénaliser ces véhicules fiscalement. On est dans l'idéologie dans le domaine, pas dans la stratégie industrielle.
Dans les 20% t'as déjà 14% de WV qui vend surtout des Golfs et des Polos. On peut pas appeler ça des berlines haut de gamme.
Dans les 7% restants t'as des series 1 et des classes A en pagaille, donc le marché de la berline haut de gamme allemande n'est pas si volumineux que ça en France.

Après faut voir pourquoi les gens préfèrent acheter une Golf qu'une Megane. N'étant pas un spécialiste je ne peux pas l'affirmer mais je soupçonne la Golf d'avoir un meilleur rapport qualité/prix que la Megane (même si c'est sans doute moins vrai aujourd'hui). En tout cas dans l'imaginaire collectif.

L'autre question c'est de savoir pourquoi PSA et Renault sont incapables de faire de haut de gamme concurrentiel aux allemands dans les pays à forte demande sur ce segment. Cela dit, aucun constructeur n'arrive aujourd'hui à concurrencer les allemandes haut de gamme qui bénéficient d'une image de marque exceptionnelle y compris dans les pays en fort développement. Un peu comme les marques françaises dans le luxe textile en fait.

Dernière modification par Galirann ; 04/11/2013 à 15h55.
Parce qu'il ne disposent pas d'une base d'entreprises clientes récurrentes. En Allemangne tout cadre qui se respecte conduit une allemande haut de gamme. Mais faire ça en france est neutralisé apr les politiques fiscales à la con et la culture franchouille du vilain riche pas beau qui limitent l'intégration en charge des bagnoles à 18k euro. Ce qui de fait tue toute possibilité de soutenir une industrie française déjà moribonde: les entreprises quand elles dépensent de l'argent s'attendent à ce qu'on en tienne compte dans leur compta, à minima.
Pour abonder le propos de Prootch : un directeur d'agence bancaire en Allemagne a souvent une BMW ou une Mercedes de fonction, et je ne parle pas d'un cadre supérieur.

Pour ma boîte, le directeur d'agence, s'il n'a pas de bol, n'a même pas de véhicule de service, et le directeur d'une agence importante a au mieux un véhicule de la gamme 208/fiesta/C3.

Et les directeurs commerciaux roulent dans le même type de véhicule. Il n'y a que les patrons de groupe qui roulent dans des véhicules de gamme C4/407.
J'ai encadré plusieurs années une équipe européenne avec des français, allemands, espagnols et des italiens. En Allemagne le directeur des achats et le directeur commercial roulaient en série 5 et les commerciaux de la boite en série 3 ou classe C, les techs en opel, et les dirigeants en série 7 ou classe E. Mais tous les pays avaient une politique commune: rouler en production locale (seat en espagne, fiat ou alpha en italie, donc pas des allemandes pour tout le monde). En France on avait des 307, 407 et 607 pour les cadres dirigeants. Le jour ou la tvts et autres conneries se sont imposées en france, fin des 607 et limitation des 407. Et en discutant de ça avec les directeurs financiers d'autres boites du secteurs, mêmes causes même punition.

Ou quand une fiscalisation crétine mélange les enjeux écologiques, le syndrome "l'argent c'est sale" et une profonde incompréhension des logiques de soutien industriel. Genre je veux la production mais je pénalise les clients, les clients se barrent, les usines se spécialisent moyen/bas de gamme inadapté aux salaires français... exit le positionnement haut de gamme.

Faut être vraiment out... (et de droite comme de gauche)
Citation :
Publié par Aratorn
Mouais. Je roule dans une grosse allemande qui fait du 5.8L/100km sur autoroute avec 310cv sur banc et une conso moyenne sur 100k km de 7L ( tous usages : ville, montagne, départementale et autoroute ).
Quand on voit que la moindre Twingo 1 encore en circulation fait 9L/100 et qu'une Dacia Logan a une conso moyenne de 7.7L, est-ce qu'on est vraiment gagnants ?
Oui, enfin, c'est un argument pour le bas de gamme de qualite ca, pas pour le haut de gamme. On sait parfaitement faire des petites voitures legeres a 2L au 100.

Je suis dubitatif sur l'avenir du haut de gamme dans un monde qui se dirige tres clairement vers une diminution de l'approvisionnement en petrole dans les pays riches (et surtout en Europe).
Citation :
Publié par Assurancetourix
Mouais cette différence de demande (Allemagne/France) des parcs d'entreprise pour les voitures hauts de gamme se chiffre à combien? Pour quelle différence de budget immobilier pour les foyers concernés?
Quel rapport avec l'immobilier là, les boites ont les moyens y compris en france d'acheter ce genre de bagnoles, pour autant qu'on ne les sur-impose pas (ce qui est le cas à l'heure actuelle, paiement de la tvts, paiement de l'IS sur la partie dépassant 18ke qui n'est pas déduite en charge, vignette, ect...).

On en te parle pas des particuliers là, mais des achats des entreprises qui créent mécaniquement une clientèle récurrente de voitures haut de gamme neuves. Pour mémoire selon les kilométrages les boites conservent le plus souvent les voitures 24/36 mois avant de les faire renouveler. C'est ce dont à besoin une industrie pour alimenter sa recherche et sa prod.
Ben j'aimerai savoir combien ça représente oui.
D'ailleurs mes boss (tpe) doivent être des oufs ou des fraudeurs vu que d'après Aratorn le niveau 407/C4 c'est pour les patrons de groupes tellement c'est cher, ils roulent en C4 justement et maintenant 5008 financés par la boite. Et pourtant c'est pas vraiment le genre de la maison de flamber sur les frais, donc je m'étonne.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés