L'Agora

[La France Insoumise] La vie du parti

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par N° 44 636
Bah c'est le seul qui me donne l'impression d'en avoir quelque chose a foutre de moi quand il parle :/
Ah là dessus je suis d'accord. Je voterai peut être pour lui uniquement pour ça d'ailleurs. C'est le seul qui en a un minimum à foutre des français de mon point de vue.
Je pense et j'espère qu'il fera un gros score, mais de là à le voir qualifié je rêve pas trop.
Citation :
Publié par N° 44 636
Mélenchon vise 2022. Les gens qui ont 13 ans maintenant pourront voter d'ici la.
Quelle ouverture d'esprit dans la critique, ca fait peur. J'imagine que ton truc à toi c'est l'innovation?
C'est sympathique d'un coté mais j'ai bien peur que ce genre d'images ne se retourne contre Mélenchon. Faut y aller mollo avec le français moyen, surtout en politique et à l'extrême gauche ^^
Citation :
Publié par Henri Deveau
C'est sympathique d'un coté mais j'ai bien peur que ce genre d'images ne se retourne contre Mélenchon. Faut y aller mollo avec le français moyen, surtout en politique et à l'extrême gauche ^^
Mais enfin combien de fois faut-ile répéter que JLM n'est pas l'extrême gauche. Il a suffisamment dit qu'il était keynésien.

Desolé pour l'orthographe je suis dans le RER
58b443d666378.jpg

"Centre de réinsertion des cadres".... Avec un mec en costard, manifestement urbain, qui découvre les joies du travail à la campagne sous la houlette d'un agriculteur. Ouais ouais ouais... Sérieusement, si les Mélenchonistes veulent arrêter de passer pour des fous, faudrait faire gaffe à pas faire des clins d'oeils trop visibles à la révolution culturelle et aux Khmers rouges quoi.
Ahah MDR. Elle est belle celle là.
Citation :
Publié par Aloïsius
"Centre de réinsertion des cadres".... Avec un mec en costard, manifestement urbain, qui découvre les joies du travail à la campagne sous la houlette d'un agriculteur. Ouais ouais ouais... Sérieusement, si les Mélenchonistes veulent arrêter de passer pour des fous, faudrait faire gaffe à pas faire des clins d'oeils trop visibles à la révolution culturelle et aux Khmers rouges quoi.
Note, au moins le mec a le sourire et pas de camisole. J'imagine que c'est déjà ça...
Citation :
Publié par Kaleos - Jack
Note, au moins le mec a le sourire et pas de camisole. J'imagine que c'est déjà ça...
T'en as quand même un derrière avec le seau sur la tête
Message supprimé par son auteur.
Citation :
Publié par Aloïsius
"Centre de réinsertion des cadres".... Avec un mec en costard, manifestement urbain, qui découvre les joies du travail à la campagne sous la houlette d'un agriculteur. Ouais ouais ouais... Sérieusement, si les Mélenchonistes veulent arrêter de passer pour des fous, faudrait faire gaffe à pas faire des clins d'oeils trop visibles à la révolution culturelle et aux Khmers rouges quoi.
A mon avis, les créateurs se sentent en faute de leur mode de vie qu'ils jugent débridés. Et ce genre de chose est un moyen pour eux d'expier leur propre pêché mais aussi du monde moderne qu'ils estiment fautif. C'est le genre de mièvrerie qu'on voit dans les œuvres pour enfant où des gens de la ville découvrent la campagne, c'est mignon.
Et j'avoue ça m'a déclenché un fou rire, j'avais pas fait attention à la première lecture.

Dernière modification par Xotraz ; 27/02/2017 à 20h29.
Citation :
Publié par Kaleos - Jack
Note, au moins le mec a le sourire et pas de camisole. J'imagine que c'est déjà ça...
Il ptet est obligé de sourire sinon on tue sa femme et ses gosses
En tout cas, moi si vous voulez me forcer à traire les vaches et travailler dans les champs, faudra pas vous plaindre si on subit des famines
Citation :
Publié par Aloïsius
Sérieusement, si les Mélenchonistes veulent arrêter de passer pour des fous, faudrait faire gaffe à pas faire des clins d'oeils trop visibles à la révolution culturelle et aux Khmers rouges quoi.
Lamentable. Il n'y a pas d'autre terme qui convienne. Et je ne suis pas - pour autant - mélenchoniste (mélenchonien ?) pour deux ronds de flan (ce qui est un autre débat).
Citation :
Publié par N° 44 636
On s'est mal compris. Je ne critique pas. J'approuve.
Oh alors je n'ai rien compris alors désolé.

Et pour les Khmers rouges, franchement, elle est bonne la moquette?
Citation :
Publié par Von
Il faut bien admettre que la qualité n'est pas vraiment au rendez-vous quand JLM est interrogé. Lenglet en particulier a été navrant. Je n'avais pas vu la même hostilité la semaine d'avant quand Le Pen était invitée (peut-être qu'ils se disent que ce n'est pas la peine de la troller et qu'elle fait ça elle-même ?).
La qualité du débat dépend pour beaucoup de la forme qu'acceptent d'y mettre les principaux intéressés. Pour ma part j'ai noté que Marine Le Pen (27'30'') a répondu aux questions avec courtoisie et un ton égal, alors que Jean-Luc Mélenchon (27'30''), comme à son accoutumé, s'est montré agressif sitôt mis en difficulté (à partir de 30'00'' il fera tout pour ne jamais répondre à la seule question qui lui était posée... c'est son choix, mais trouver Lenglet particulièrement "navrant" est inapproprié puisque le seul responsable était JLM lui-même).

Il y a un autre paramètre, Marine Le Pen maîtrise mieux l'exercice que Jean-Luc Mélenchon (le passage à 40'15'' est éloquent), quand bien même leurs deux programmes sont d'un niveau qualitatif équivalent et misent tout sur le cercle vertueux (40'00'' pour MLP et 29'00'' pour JLM), le retour des frontières, le rejet de l'UE et de l'euro, et bien sûr des dépenses publiques nouvelles à n'en plus finir.

Dernière modification par Silgar ; 27/02/2017 à 22h16.
Nous sommes le 27 février. Demain s'achève le mois de février. Aucun livret thématique prévu pour février n'est sorti. La France insoumise n'a plus que 24 heures pour tenir sa première promesse.

En même temps, ces livrets thématiques ne vont pas révolutionner le monde. Quand on lit ceux de janvier, pour l'immense majorité, on y trouve de belles photos, de belles pages blanches, de la police 32 ou 48, bref du vide (et même des filigranes encore marqués "document de travail"). Le peu qu'il y a d'écrit était déjà plus qu'évoqué dans le bouquin "L'avenir en Commun" de Mélenchon. C'est, une fois de plus, une belle singerie d'écriture "démocratique". Bien évidemment, vous qui vouliez approfondir les choses, n'imaginez pas que vous allez pouvoir y trouver des références scientifiques, des liens vers des rapports parlementaires ou ce genre de choses. Non. Chacun est organisé selon un "constat" qui sort de je-ne-sais-trop-où, puis des "propositions" qui sont, pour 99 % d'entre elles, autant d'injonctions à dépenser toujours plus d'argent (mais vraiment des sommes hallucinantes). Bref, c'est tellement dépensier que ça en devient totalement décousu d'avec la présentation économique de la semaine dernière (qui était crédible, elle). Le seul livret à peu près honorable à mes yeux est celui consacré à l'espace, thème qui est un bien trop grand absent des campagnes électorales depuis la chute du mur de Berlin... J'attends avec impatience celui consacré à la santé. Je sens que je vais me poiler dessus autant que sur le torchon de programme de Macron ou de Fillon (Hamon n'a pas de programme santé, comme ça, pas de risques).

L'idée des livrets était pourtant bonne, intéressante, et j'espère qu'elle sera reprise dans d'autres élections et par d'autres partis. Mais la réalisation de l'idée est bâclée, et surtout elle met à jour un grand nombre de contradictions dans le programme de Mélenchon.

Quant à la BD, de même, excellente initiative, joliment dessinée, mais remplie à ras bord de bons délires de bobos parisiens qui n'ont jamais vu ce qu'était la vie rurale. Le profil des électeurs de Mélenchon est quand même un bel oxymore sociologique. Ceux qui devraient voter pour lui votent FN (ouvriers et classes populaires), il ne garde que ceux qui devraient voter PS mais qui se rendent compte de l'arnaque électorale qu'est le PS (ceux qui ne s'en rendent pas compte continuent à voter PS genre les Parisiens avec leur Hidalgo).
Message supprimé par son auteur.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés