L'Agora

Obscurantisme et rejet de la democratie

Répondre
Partager Rechercher
http://www.lemonde.fr/web/depeches/0...84@7-37,0.html

bien, bien... je disais donc à propos de l'article du monde concernant la récente arrestation d'extremistes visant à attenter à la vie d'un des caricaturistes Danois (affaire des caricatures de mahomet), que je trouve cet etat de fait significatif d'un retour à un obscurantisme religieux fort médiéval.

Il me semble que ce type d'information devrait dans nos démocraties entrainer un rejet tout aussi violent que celui d'un poison. Car ce type d'action correspond bel et bien à un rejet de la democratie, de la liberté d'expression et de la liberté de la presse. Ainsi que plus trivialement, un manque d'humour qui ne laisse pas présager d'une quelconque ouverture d'esprit.

Comment une démocratie peut elle constater mais ne pas dénoncer très vivement et très officiellement des comportements aussi aberrants ?
Simplement.
Depuis quelques années des français, déjà et nombreux, se retournent vers leur religion historique, la chrétienté catholique, en se faisant au moins baptiser.
Ces boulets islamistes creusent la tombe de ceux qu'ils entraînent et ceux des européens timorés et peureux qui apprennent à leur progéniture a croire aux certitudes oniriques du pape et des évèques extrémistes pour les protéger, elles et eux, et la civilisation de leurs parents.

Ca nous promet de belles années de fléau, de famine, de maladie, et de guerre.
Citation :
Publié par Prootch
Comment une démocratie peut elle constater mais ne pas dénoncer très vivement et très officiellement des comportements aussi aberrants ?
La sensibilité des communautés n'en est pas au même "stade", et certaines sont nettement plus réactive que d'autres.
Il n'y a pas un jour sans que l'on voit des parodies ou caricatures visant la chrétienté, alors soit les réactions sont bien moins virulentes, soit on en parle moins car les extrémistes catho sont moins vendeur ?

Dénoncer c'est bien, mais essayer de comprendre, sans pour autant excuser de telles attitudes, c'est mieux.
Citation :
Publié par St Auron
N'est-ce pas déjà le cas ?
Je n'ai pas vu d'annonce officielle concernant ce fait, et à mon sens ça mériterait un traitement de premier plan.

@Maldib
C'est l'objet du post. Ce type de fait me consterne au plus haut point. Tu penses vraiment que les réactions des extremistes catho sont moins vendeuses ?
Citation :
Publié par Prootch
C'est l'objet du post. Ce type de fait me consterne au plus haut point. Tu penses vraiment que les réactions des extrémistes catho sont moins vendeuses ?
Dénoncer c'est la solution de facilité. Quand un événement malheureux se produit, tous le monde se presse de le dénoncer (les médias, comme les politiques ou encore la société civile en général) dans le seul but de faire croire que quelqu'un prend le problème à bras le corps pour le solutionner.

Bref dénoncer c'est devenu trop commercial
Citation :
Publié par Maldib
Dénoncer c'est la solution de facilité. Quand un événement malheureux se produit, tous le monde se presse de le dénoncer (les médias, comme les politiques ou encore la société civile en général) dans le seul but de faire croire que quelqu'un prend le problème à bras le corps pour le solutionner.

Bref dénoncer c'est devenu trop commercial
Ah... et se taire est donc normal ?
Quand je vois ce genre de chose j'ai plutot envie de prendre un megaphone. La premiere etape pour trouver une solution ça me parait être de faire savoir que ça existe au plus grand nombre et explique ren quoi ça pose probleme d'un point de vue democratique.
Citation :
Publié par Prootch
Ah... et se taire est donc normal ?
Quand je vois ce genre de chose j'ai plutot envie de prendre un megaphone.
Bin fait le.
Le truc c'est que tu vas même pas manifester avec anonymous, alors que t'es le premier à "epic win" "gratz" etc etc sur le forum (ce que je trouve au passage assez grotesque). T'es pas mieux que les autres hein, en fait je dirais même que t'es pire.

Y a une bonne solution pour pas passer pour un âne quand on est trop bavard, c'est de passer aux actes.
Citation :
Publié par Prootch
Ah... et se taire est donc normal ?
Quand je vois ce genre de chose j'ai plutot envie de prendre un megaphone. La premiere etape pour trouver une solution ça me parait être de faire savoir que ça existe au plus grand nombre et explique ren quoi ça pose probleme d'un point de vue democratique.
Ben prend le ton mégaphone, hurle partout dans les rues et puis regarde l'impact de ton action. Je ne dis pas que c'est une perte d'énergie, mais dénoncer le même problème tous les X mois ou années parce qu'il est chronique est inutile quand on peut le dénoncer une bonne fois pour toute puis réfléchir à trouver une solution durable.
faut stop dire dla merde aussi, la libertée d'expression et de la presse n'a jamais été en danger, faut etre idiot pour croire ca, surtout a notre epoque :-/

Par contre pour mieux comprendre ce genre de fait, je crois qu'il est interessant de reparler de l'affaire des caricatures et pour mieux comprendre les caricatures je pense essentiel de parler du contexte danois de l'époque. Ou la question de l'altérité était partout, révélant une crise identitaire majeur que traverse le danemark, ou la libertée d'expression et de la presse n'a jamais été aussi importante, tellement que le discours public prédominant a fini par relever de l'injure xénophobe. Ou les stéréotypes sont devenus pour le milieux média/politiques, la valeur valeur absolue de la rhétorique du discours public.

En fait le caricaturiste responsable du dessin qui représente Mohammed(sbdl) portant un turban noir surmonté d'une bombe (de loin la caricature qui a le plus choqué les musulmans, parce que bon, dans le genre stigmatisation islam=bombe, le message que laisse entendre l'auteur est sans ambiguïté, c'est l'islam, sa profession de foi et son Prophète qui sont présentés comme un danger et une menace) à la question sur le message qu'il voulait faire passer par son dessin, il répond que Lui et ses camarades, "ont été obligés d'ébaucher la ligne de front [...] parce qu'une religion ou les gens qui pratiquent une religions, (l'islam et les musulmans donc) et en confessent peut-etre les aspects plus fondamentalistes, ont commencé a revendiquer un privilège ou une position privilégiée dans l'espace public[...]"

Que voulais t il dire dire par la? en fait le caricaturiste fait allusion à la délégation des autorités religieuses musulmanes reçue par le premier ministre, venue dénoncer les campagnes xénophobe et anti-musulmanes. Et la je voudrais savoir ou est le privilège que de demander à ce que la campagne anti-musulmans cesse..?

Bref, je finirais que parler d'humour pour une affaire qui a fait plusieurs morts, est déplacé.
Citation :
Publié par MeiNeJa
Bin fait le.
Le truc c'est que tu vas même pas manifester avec anonymous, alors que t'es le premier à "epic win" "gratz" etc etc sur le forum (ce que je trouve au passage assez grotesque). T'es pas mieux que les autres hein, en fait je dirais même que t'es pire.

Y a une bonne solution pour pas passer pour un âne quand on est trop bavard, c'est de passer aux actes.
Sur le sujet du mégaphone, tu n'as pas idée - mon lapin malade - des actes. Je ne t'ai pas attendu pour bouffer du prélat. Quelque soit sa "religion" et cela ne date pas d'anonymous.

Donc je ne te permet pas et sur ce point précis je n'ai aucune leçon d'implication politique à recevoir de toi qui me semble désepèrer si ostensiblement du monde dans lequel tu vis. Voir tant d'aigreur dans cette tranche d'âge laisse présager d'une bande de retraités dépressifs assez impressionante si tu survis jusque là.

J'ai félicité les anon pour leur implication et je le referais aussi souvent que je verrais quelqu'un defendre ses idées contre une organisation mafieuse ou religieuse (ce qui a mon sens est fort proche).

Et ce même si la forme employée n'est pas la plus proche de mes convictions: le coup du masque je n'en vois pas l'intéret, sinon à considérer un succédané à un "pas de couilles" générationnel généralisé et l'impact marketing positif que cela peu avoir sur les médias en terme d'attention: les cyberhackers masqués cela fait plus vendre de temps d'antenne que l'étudiant-diant-diant... même en colère.


Je ne vois donc pas en quoi le fait de dénoncer ce type de fait est grotesque.
Sauf à considérer que tu ais sur le sujet ci-dessus d'autres raisons moins avouables qui te poussent à critiquer le fait de leur donner audience

Citation :
Publié par liva
faut stop dire dla merde aussi, la libertée d'expression et de la presse n'a jamais été en danger, faut etre idiot pour croire ca, surtout a notre epoque :-/
Aah et donc menacer des journalistes de mort ça n'est pas une limite de la liberté d'expression. Vas donc faire un tour dans certains quartiers du nord de Paris et tu vas gouter si tu disposes encore de ta liberté d'expression sur le sujet du terrorisme islamiste. Ou cause à Rushdie ou à Ayaan Hirsi Ali. Une ptit' fatwa ma bonne dame

Citation :
Publié par liva
Par contre pour mieux comprendre ce genre de fait, je crois qu'il est interessant de reparler de l'affaire des caricatures et pour mieux comprendre les caricatures je pense essentiel de parler du contexte danois de l'époque.
Comprendre oui. Excuser jamais.
Parce que le fait de tuer quelqu'un pour un dessin qui dérange ça n'est pas pire que la xenophobie contre laquelle ladite delegation protestait ? je n'ai pas vu ladite delegation defendre les dessinateurs dans la presse, contre les menaces de mort qui ont été proférées.

Citation :
Publié par liva
En fait le caricaturiste responsable du dessin qui représente Mohammed(sbdl) portant un turban noir surmonté d'une bombe (de loin la caricature qui a le plus choqué les musulmans, parce que bon, dans le genre stigmatisation islam=bombe, le message que laisse entendre l'auteur est sans ambiguïté, c'est l'islam, sa profession de foi et son Prophète qui sont présentés comme un danger et une menace) à la question sur le message qu'il voulait faire passer par son dessin, il répond que Lui et ses camarades, "ont été obligés d'ébaucher la ligne de front [...] parce qu'une religion ou les gens qui pratiquent une religions, (l'islam et les musulmans donc) et en confessent peut-etre les aspects plus fondamentalistes, ont commencé a revendiquer un privilège ou une position privilégiée dans l'espace public[...]"
Dans un pays laique, l'espace public est... laique. Il a une conviction, il la défend. Je ne manquerais pas de faire la même chose si le prélat du coin tentait de manisfester ses positions de cul bénis dans mon pays.

Citation :
Publié par liva
Que voulais t il dire dire par la? en fait le caricaturiste fait allusion à la délégation des autorités religieuses musulmanes reçue par le premier ministre, venue dénoncer les campagnes xénophobe et anti-musulmanes. Et la je voudrais savoir ou est le privilège que de demander à ce que la campagne anti-musulmans cesse..?
La situation au danemark est un aspect qui peut expliquer la tension sur le sujet et la delegation... mais en aucun cas justifier un meurtre. "Tu me critiques, tu n'aimes pas ma culture. C'est xenophobe. Donc... je te tue ?" Comment peut on tenter "d'expliquer" ça !

Citation :
Publié par liva
Bref, je finirais que parler d'humour pour une affaire qui a fait plusieurs morts, est déplacé.
Je te rappelle qu'au départ s'en était de l'humour, et que les réactions vis à vis des ambassades dans certains pays ont démontré dans la pratique quel niveau de tolérance on pouvait attendre des doctrinaires du cru.

Non mais on croit rêver. Un dessinateur fait de l'humour. Tu peux aimer ou pas mais commencer à dire qu'il n'en avait pas le droit parce qu'une bande de cinglés allaient - en conséquence - provoquer des morts, si ça ce n'est pas une atteinte à la liberté d'expression !
Tiens... dans la série tolérance-tolérance:

Ayaan Hirsi Ali est menacée de mort depuis l'assassinat en 2004 par un islamiste radical du réalisateur Théo Van Gogh avec qui elle avait réalisé un film sur les femmes et l'islam, et vit depuis plusieurs années sous protection policière.
Je rappelle que Theo Van Gogh a été égorgé pour ce même film (et même si le type me sort par les yeux, je ne cautionnerais jamais un meurtre religieux).

Je cite wikipédia:
"Le 2 novembre 2004, Mohammed Bouyeri blesse Van Gogh avec une arme à feu dans un lieu public, puis l'achève en tirant de nouveau. Huit balles auront atteint le réalisateur. Le jeune homme l'égorge, le décapitant presque. Puis, il lui plante deux couteaux dans la poitrine dont l'un porte sur la garde une lettre adressée à Ayaan Hirsi Ali".

Les lettres:
http://www.militantislammonitor.org/article/id/312

Commentaires:
http://verna.blog.lemonde.fr/2008/02...aan-hirsi-ali/

Franchement, j'ai espéré que ces sources etaient bidon.
Mais elles se recoupent dans la presse.

Pourquoi devrions nous accepter ça !

Quelque soit la religion, c'est un acte haineux ou le mépris de l'être humain le dispute au crime contre la démocratie, la liberté d'expression et tout simplement l'humain.

Le point chaud du film:
"Cette première partie montrait des femmes passant d'une soumission totale à Dieu à un dialogue avec Lui sur un ton de défi. Elles regardaient franchement Allah et lui avouaient que si la soumission à Sa loi était source de tant de malheurs, s'Il n'intervenait pas, elles cesseraient de se soumettre ".


Un autre exemple:
http://www.lexpress.fr/info/quotidie....asp?id=464791
Charlie hebdo poursuivi en justice pour avoir reproduit les mêmes caricatures !
Heureusement les tribunaux français ont débouté les organisations parties civiles confirmant que les caricatures visaient les intégristes.

Et le grand mufti de Syrie, le cheikh Ahmad Badreddine Hassoun qui prévient la semaine derniere à Strasbourg ! :

"Une simple information peut déclencher une guerre. Si un homme meurt à cause d'une information que vous avez relayée, sa mort sera sur votre conscience", a ainsi prévenu le dignitaire religieux.

Police de la pensée autorisée nous voilà... fermez là ou il y aura des morts !
Citation :
Publié par Prootch

Dans un pays laique, l'espace public est... laique. Il a une conviction, il la défend. Je ne manquerais pas de faire la même chose si le prélat du coin tentait de manisfester ses positions de cul bénis dans mon pays.
Sauf que le Danemark, comme la plupart des pays européens, n'est pas laïc. Il y a un religion d'Etat, l'église luthérienne, dont le clergé est rémunéré par l'impôt. Et les cours de religion sont obligatoires. Les autres religion ont donc objectivement un statut inférieur et c'est source de problèmes.

Par contre le présomption d'innocence existe également au Danemark donc évite les sentences définitives style "des cinglés allaient les tuer". Tu n'en sais rien et les pays occidentaux ont une facheuse tendance à trouver des terroristes dès qu'ils en ont besoin.
Citation :
Publié par Prootch
Comprendre oui. Excuser jamais.
Qui parle d'excuser? tu te rend compte de ce que tu dis la? en gros tu sous entend que les musulmans ne condamne pas ce crime? bravo.

Citation :
Publié par Prootch
Dans un pays laique, l'espace public est... laique. Il a une conviction, il la défend. Je ne manquerais pas de faire la même chose si le devillier du coin tentait de manisfester ses positions de cul bénis dans mon pays.
Citation :
Et la je voudrais savoir ou est le privilège que de demander à ce que la campagne anti-musulmans cesse..?
Citation :
Publié par Prootch
Je te rappelle qu'au départ s'en était de l'humour
même si c'est clairement l'argument le plus naz que j'ai entendu, je répondrais que l’humour côtoie aisément la provocation qui blesse ; l’arrogance, le mépris et l’ignorance. Tu m'aurais dis un moyen de vendre ou faire parler du journal, mais la

Citation :
Publié par Prootch
La situation au danemark est un aspect qui peut expliquer la tension sur le sujet et la delegation... mais en aucun cas justifier un meurtre. "Tu me critiques, tu n'aimes pas ma culture. C'est xenophobe. Donc... je te tue ?" Comment peut on tenter "d'expliquer" ça !
tu mélange tout la, la délégation est venu A CAUSE de la situation au danemark, et je ne vois pas de quelles critiques tu parle, une critique est toujours bonne et nécessaire, nombreuses sont les épîtres qui critiquent l'Islam, les musulmans, contrairement a ce qui se dit ne se sont jamais élevés contre la critique de l'Islam. Cependant quand on se cache derrière la soi-disant critique de "l'islamisme" et des "islamistes" voir du dogme de l'islam même, et qu'a coups d'injures et d'allégations mensongères on se moque et on stigmatise les musulmans et leurs religion, cette attitude et tout simplement irresponsable et inadmissible, tout comme ta logique et tout comme n'importe quel meurtre.

J'ajouterais que les musulmans en France ou au Danemark n'ont absolument aucun intérêt a s'opposer a la liberté d'expression ou a la liberté de la presse, car si celles-ci venaient à être restreinte, il est évident que les premiers a en patir seront les musulmans eux mêmes en tant que minorité.
Juste pour revenir sur quelques trucs.
Le principe c'est que la libre expression des idées ou convictions entraîne nécessairement dans une démocratie pluraliste le risque de critiques. Personne n'y est à l'abri, et la règle du jeu démocratique, c'est que tout le monde, sans exception, est sujet à critique, et peut pas forcément s'en plaindre.
Maintenant, pour l'histoire des caricatures de y'a deux ans, faut d'abord préciser que par principe, ls caricatures s’analysent comme un portrait qui s’affranchit du bon gout, pour remplir une fonction parodique, que ce soit sur le mode burlesque ou grotesque. Le but est de contourner la censure, et d’utiliser l’ironie comme instrument de critique sociale et politique, en faisant appel au jugement et au débat.

A l'époque de l'affaire Charile Hebdo, le tribunal avait examiné chaque caricature, à la fois isolément et prise dans le contexte de publication, afin de déterminer si elle revêt un caractère injurieux au sens de la loi, et quelles personnes sont visées, et ensuite si le prononcé d’une sanction constituerait une restriction excessive à la liberté d’expression, ou au contraire serait proportionnée à un besoin social impérieux.Ce qu'il faut préciser c'est qu'un journal, dont forcément Charlie Hebdo, ou le Jyllands-Posten, sont des journaux satiriques, que nul n’est obligé d’acheter ou de lire, à la différence d’autres supports tels que des affiches.
- bref, pour caricature de Cabu, les juges reconnaissaient que ça ne visait que les intégristes. Les intégristes ne peuvent donc se confondre avec l’ensemble des musulmans.
charliehebdo1.jpg
- pour la deuxième caricature, elle désigne clairement les attentats suicides perpétrés par certains musulmans, mais n’assimile pas non plus Islam et commission d’actes de terrorisme, et ne vise donc pas davantage l’ensemble des musulmans à raison de leur religion
mahomet-julius.jpg
- Pour la dernière caricature, elle laisse clairement entendre que la violence terroriste serait inhérente à la religion musulmane. Pourtant, si le dessin parait, pris isolément de nature à outrager l’ensemble des adeptes de cette foi, et à les atteindre dans leur considération en raison de leur obédience, il ne saurait être apprécié indépendamment du contexte de sa publication.
Val précisera d’ailleurs que ce que le dessin représente ce n’est pas l’Islam, mais la vision de l’Islam et du Prophète que s’en font les groupes terroristes et que le but de Charlie Hebdo ne se situait pas dans une logique mercantile, mais il s’agissait bien de repousser les limites de la liberté d’expression, et de les tester.
caricature_mahomet_bombe_1.jpg

Pour finir donc sur la liberté d'expression, ce qui compte c'est de mesurer la gravité et la gratuité de l'offense: c'est à dire si l'oeuvre, quelle qu'elle soit, participe à un débat d'idées. Là en l'occurrence, les caricatures ne visaient pas les musulmans, mais les intégristes, donc ça ne peut être regardé que comme participant à la réflexion dans le cadre d’un débat d’idées sur les dérives de certains tenants d’un islam intégriste ayant donné lieu à des débordements violents.

Mais cette solution vaut quelle que soit la croyance, quelle que soit la religion, et ce serait faux de croire que y'a que les musulmans qui soient sensibles sur la question des critiques ou caricatures. L'eglise catholique a elle aussi longtemps provoqué des tollés, y'a qu'à se souvenir de l'affiche de Larry FLint, d'Amen etc... ou encore dès que des bouquins sortent pour critiquer la position de l'église pendant la deuxieme guerre mondiale.

Donc tout ça pour dire que non la liberté d'expression n'est pas absolue, mais que personne non plus n'est à l'abri de critiques, et finalement chacun peut se voir atteint dans ses croyances, dans ses convictions intimes.

Mais le vrai problème c'est quand on se situe dans un contexte ou un des camps refuse la démocratie et ses règles, ce qui est le cas des intégristes, qui prônent la Charia, donc un système théocratique. Là, le discours, la critique, ne sont pas permis, et c'est comme ça qu'on en arrive, comme avec Rushdie, à des fatwas.
Bah d un coté l animé Pope town n a jamais fait de scandale ni de menace etc ...alors que question humour douteux sur le pape.. je n imagine pas les repercution si cela avait été sur un haut dignitaire islamique. Le sujet est devenu completement tabou heureusement que Coluche n a pas débuté en notre bon XXI eme siècle
Exactement.

Citation :
Publié par liva
... et qu'a coups d'injures et d'allégations mensongères on se moque et on stigmatise les musulmans et leurs religion, cette attitude et tout simplement irresponsable et inadmissible, tout comme ta logique et tout comme n'importe quel meurtre.
Nos posts se sont croisés.

Jettes un oeil sur mon post au-dessus en ce qui concerne l'acceptation de la critique dans le contexte doctrinaire radical. Que cette acceptation soit dans les textes, je n'en doute pas. Qu'elle passe dans la pratique, c'est un fait qui reste à prouver. Pour l'instant on fait face aux excès des extremistes, que tous ne dénoncent pas (désolé que cela te défrise, mais c'est une réalité internationale). Et pour moi une acceptation tacite en la matiere est une approbation qui n'a pas les couilles de s'affirmer dans un contexte minoritaire.

Ma "logique" te choque ? le fait que je critique violemment les dérives fondamentalistes et l'appel au meurtre comme contraires à la liberté d'expression ? le fait que je pense avoir le droit de me moquer de la religion ? de faire de l'humour à son propos ? même noir...

Le fait qu'un procès soit engagé par des groupes d'intérets religieux musulmans français contre Charlie Hebdo pour avoir publié ces caricatures te semble normal ? (cela ne dénonce en rien l'ostracisme à l'égard du journaliste en la matiere, ça le provoque. Tout cela pour tenter de faire jurisprudence.

Ou as tu lus des injures ou des allégations mensongères ici ?
En quoi une caricature s'approche t elle même de loin d'injures ou de mensonges ?

La religion chretienne accepte désormais de voir dieu et le pape guignolisés sur canal en prime time, mais une simple caricature du prophete (imagine s'il avait caricaturé Dieu avec un grand D) provoque des morts !

Et tu mets en cause la logique d'une critique ou du fait que cela soit stigmatisé ?
J'espere bien que ce type de comportements continueront à l'être et que les hurlements de circonstance politiques concernant l'injure et l'allégation mensongère tomberont aux oubliettes des prélats antidémocratiques.
Citation :
Publié par Prootch
La religion chretienne accepte désormais de voir dieu et le pape guignolisés sur canal en prime time, mais une simple caricature du prophete (imagine s'il avait caricaturé Dieu avec un grand D) provoque des morts !
J'ai surtout l'impression que ça va faire plusieurs décennies sinon siècles qu'on tourne en dérision la chrétienté de divers moyens. Forcément quand cela fait XX années qu'on se fou de vous on fini par avoir l'habitude d'où des réactions plus posées. Ce "rejet de la démocratie" tient de la liberté d'expression mais pas seulement.

Toujours est-il que ça n'excuse en rien les meurtres, menaces and co.
Citation :
Maintenant, pour l'histoire des caricatures de y'a deux ans, faut d'abord préciser que par principe, ls caricatures s’analysent comme un portrait qui s’affranchit du bon gout, pour remplir une fonction parodique, que ce soit sur le mode burlesque ou grotesque. Le but est de contourner la censure, et d’utiliser l’ironie comme instrument de critique sociale et politique, en faisant appel au jugement et au débat.
Je ne suis pas totalement d'accord avec cette définition, pour moi une caricature au sens large, c'est aussi et surtout une représentation (mentale, intellectuelle ou littéraire) tronquée, simplifiée et/ou déformée d'une réalité. C'est une notion proche du cliché (je parlais de stéréotypes tout a l'heure...), de formule toute faite mais au sens péjoratif, proche du mensonge. Au sens étroit le mot caricature n'est pas toujours péjoratif, puisqu'il recouvre un genre d'art à part entière, celui des image, c-a-d graphique, pictural ou sculptural, ou un élément de la représentation a été délibérément exagéré, pour distraire, se moquer, provoquer et/ou blesser ou encore dénoncer au sens politique ou polémique du terme. Maintenant parler de contourner la censure alors que c'est le journal qui fait la commande des dessins, j'ai quelques doutes.

Mais c'est pas le probleme, ce que vous semblez ne pas comprendre c'est que les critiques et les caricatures en tant que tel ne sont pas le pb, c'est vrai que pour un musulman il est interdit de représenter le Prophète Mohammed(sbdl), mais cela ne concerne que les musulman,les critiques par contre doivent etre distinguée de ce qui relève plutot de la provocation et de l'offense gratuite, voir d'un racisme qui ne dit pas son nom
@liva
Je revendiques haut et fort le droit de me moquer de toutes les religions !

Et te voir écrire que c'est "mensonger, insultant, irresponsable ou inadmissible" me conforte dans l'idée que l'humour est indispensable sur l'ensemble de ces sujets de culs bénis.

El Cle parlait des dessins reproduits par Charlie Hebdo, pas de la version Danoise, et CH visait à tester les limites de la liberté d'expression en France. Et on a vu ce que ça donnait: un appel du procès par l'Union des organisations islamiques de France (UOIF) et la Ligue islamique mondiale (LIM). Très tolérants.

La fatwa sur Rushdie, le meutre de Théo Van Gogh pour son film "Soumission", et la menace de mort laissée sur son cadavre à l'attention de l'activiste Ayaan Hirsi Ali sont de veritables insultes à la liberté d'expression.

Citation :
Publié par Mahorn
Par contre le présomption d'innocence existe également au Danemark donc évite les sentences définitives style "des cinglés allaient les tuer". Tu n'en sais rien et les pays occidentaux ont une facheuse tendance à trouver des terroristes dès qu'ils en ont besoin.
Ils ont été arretés pour cela.
Citation :
Publié par Prootch

La religion chretienne accepte désormais de voir dieu et le pape guignolisés sur canal en prime time, mais une simple caricature du prophete (imagine s'il avait caricaturé Dieu avec un grand D) provoque des morts !
Comme le rappelait Philippe Val, la très grande majorité des plaintes déposées chaque année contre Charlie hebdo viennent d'associations catholiques extrémistes. Visiblement la religion chrétienne a aussi ses cons.

Si tu habites Paris, n'hésite pas à écouter Radio courtoisie, tu auras une vision intéressante de la liberté d'expression en France et de ses limites (absence de limites ?).
Citation :
Publié par Prootch
culs bénis.
Encore faudrait-il établir une distinction entre humour et ironie ou critique/dénigration à couvert. Le prérequis de l'humour, c'est le respect.

Sinon, on a le droit d'être raciste en faisant de l'humour ? D'être sexiste ? On a le droit de faire pression sur une personne/communauté en faisant de l'humour ?
Citation :
Publié par Mahorn
Comme le rappelait Philippe Val, la très grande majorité des plaintes déposées chaque année contre Charlie hebdo viennent d'associations catholiques extrémistes. Visiblement la religion chrétienne a aussi ses cons.

Si tu habites Paris, n'hésite pas à écouter Radio courtoisie, tu auras une vision intéressante de la liberté d'expression en France et de ses limites (absence de limites ?).
Et c'est pour cela qu'il faut réagir.

Je bouffe du prélat depuis bientot 25 ans et fais moi confiance, si sous le couvert d'une tolérance particulière pour les débordement de telle ou telle confession on accepte la moindre atteinte à nos libertés de parole, tous ces dogmatiques soit disant tolérants en façade ne manqueront pas de se rappeler à notre bon souvenir de maniere plutot radicale. Ce qui est dailleurs déjà le cas.

Citation :
Publié par orime
Encore faudrait-il établir une distinction entre humour et ironie ou critique/dénigration à couvert. Le prérequis de l'humour, c'est le respect.
Je ne suis pas d'accord. Je ne respecte pas la notion de dogme religieux dans son ensemble et je ne manquerais pas de le moquer pour en démontrer les insanités. Je respecte par contre le fait que quelqu'un défende ses idées quelqu'elles soient, sur la base d'arguments humanistes, démocratiques et non liberticides.

Citation :
Publié par orime
Sinon, on a le droit d'être raciste en faisant de l'humour ? D'être sexiste ? On a le droit de faire pression sur une personne/communauté en faisant de l'humour ?
C'est la fonction sociale du comique de moquer l'autorité et de lui faire réaliser qu'aucune idée (démocratique et humaniste) ne justifie l'ostracisme au nom d'un dogme par définition non criticable puisque adossé à la foi.
A mon avis.
Je pense qu'on a le droit, puisque par respect et devoir on s'admet alors en état de recevoir le même traitement critique humoristique, caustique et dérisoire en retour. Si l'un met en menace de mort l'autre: le jeu dérisoire considère l'autre gagnant
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés