Bricolage (La Taverne)

Retaper mur après vieux dégat des eaux

Répondre
Partager Rechercher
Bonjour joliens bricoleurs en herbe,

j'ai acheté un appartement inoccupé dans lequel il y a eu un dégât des eaux. Le mur est sec et ça doit faire un bout de temps.

Maintenant, faut que je répare ça.

Voila ce que je comptais faire sur le mur comme le plafond.
- Gratter tout ce qu'on peut.
- Nettoyer le mur et virer la moisissure (Javel?)
- Appliquer un produit anti moisissure sur le mur. genre https://www.leroymerlin.fr/v3/p/prod...-l-e1501967416 ça fait le taf? Ou faut autre chose ?
- Attendre je sais pas combien de temps?
- Foutre de l'enduit et poncer, plusieurs fois pour avoir quelque chose de lisse. (Un enduit particulier anti moisissure ? un truc basique?).
- Peindre une fois le mur tout propre tout lisse.


Je précise que je suis un noob en bricolage. Peut-être qu'il faut changer tout le mur j'en sais rien. Je me disais qu'il y avait sans doute des joliens plus doués que moi dans le processus qui pourraient me confirmer ou me traiter d'teubé en me montrant la lumière.



PS: y'a aussi une gouttière pétée qui fait ruisseler l'eau sur la façade et qui infiltre l'autre mur. Moisissure tout fraîche et mur humide cette fois... Une fois la gouttière réparée (quand le syndic sera foutu de me répondre omfg), combien de temps devrais-je attendre pour faire la même chose? J'ai lu parfois 2 ans sur internet... :-o. est-ce vrai?

Cordialement :$.
received_677343066160020.jpg
Fais le abattre, profite en pour refaire l'intérieur (mousse isolante, etc etc ...) puis refait le à neuf.

La gouttière goutte depuis combien de temps ? Parce que les dégâts d'eau c'est genre le pire au monde, faut couper la source dès détection en principe.
Citation :
Publié par Zangdar MortPartout
Fais le abattre, profite en pour refaire l'intérieur (mousse isolante, etc etc ...) puis refait le à neuf.

La gouttière goutte depuis combien de temps ? Parce que les dégâts d'eau c'est genre le pire au monde, faut couper la source dès détection en principe.
Alors je précise que le mur est entre la cage d'escalier et la chambre. Donc ça va être compliqué de le refaire entièrement.
Après je sais pas, l'isolant dedans a pus moisir? Je l'ouvre et je regarde ce qu'il y a dedans? C'est du placo et clairement pas un mur porteur.

J'ai aucune idée de comment ça a été traité de l'autre côté (partie commune). Ca se voit pas.

Pour la gouttière, entre 6mois et un an malheureusement...
Pour ton mur ça dépend combien de temps l'eau à coulé, mais si c'est sec à priori non. Par contre pour le problème causé par la gouttière plus vous attendez, plus l'immeuble va être scrap et plus ça va coûter cher. Il fous quoi ton syndic ? A avoir attendu autant c'est même plus assurable
Pour le mur donnant sur l'extérieur fais bien constater qu'il y a un problème d'étanchéité du mur extérieur (responsabilité syndic) en plus du problème de gouttière.
L'assurance prendra du coup en charge l'intégralité de tes travaux de remise en état.

Pour le mur "sec", il faut effectivement probablement gratter, poncer et traiter comme tu suggères.
En tout cas il ne faut pas refaire d'enduit ou de peinture tant que tu n'es pas sûr que le taux d'humidité est dans des seuils acceptables.
Sinon ça va cloquer et faire dégueulasse.
Et malheureusement même si c'est sec en apparence, ce n'est peut-être pas le cas en grattant un peu ou à l'intérieur du mur.

Sinon, accessoirement, même un logement inoccupé est tenu d'être assuré.
Donc l'ancien occupant aurait dû déclarer le sinistre et effectuer la remise en état avec l'indemnité de l'assurance.
Citation :
Publié par Lael
Pour le mur donnant sur l'extérieur fais bien constater qu'il y a un problème d'étanchéité du mur extérieur (responsabilité syndic) en plus du problème de gouttière.
L'assurance prendra du coup en charge l'intégralité de tes travaux de remise en état.
Ça coule depuis plus de 6 mois après découverte, l'assurance va se dédouaner, c'est un manquement qui a conduit à une aggravation de la situation et donc des coûts engendrés.
En plus, même sans aggravation, le délais pour déclarer un dégât des eaux est de 5 jours ouvrés maximum après découverte.

L'assureur n'indemnisera rien du tout.
Citation :
Publié par Neirdan
Si c'est un mur placo, enlève le et remet en un neuf.

Une plaque de BA13 c'est genre 6 euros pour du 120x250
Une cloison séparative, c'est plutôt des carreaux de plâtre 70 ou 100mm.
Merci à vous.

Concernant le mur, je reconnais que je saurais même pas distinguer placo de carreau de plâtre...
J'hésite aussi à juste traiter le mur contre les moisissure (en gros mes quatre premières étapes). Et après doubler le mur avec un nouveau rail, placo et isolant. au final je me dis que (hormis le transport des 2 plaques car j'ai pas de camionnette :'( ), c'est pas beaucoup plus de boulot vu le mur à retaper. Et surtout l'isolation phonique est pas parfaite donc là je pourrais arranger.

Je sais pas si ça pose problème de faire ça ? Je devrais quand même refaire le plafond au final.

J'ai le choix entre juste refaire le mur comme je l'ai décrit (si j'ai rien oublié?), ou le "casser", vérifier l'isolant dedans et le refaire en placo (mais ça pose pb si c'était du carreau de platre ?), ou alors le laisser traité et doubler le mur pour améliorer un peu l'isolation phonique.


Pour la gouttière, quand j'ai visité fin décembre, on voyait a peine un début de tâche dans l'appart. Et l'appart doit être le plus "touché". Le proprio foutait pas les pieds dans l'appart (visite avec agent immo) et les autres appart pas (encore ?) impactés. Puis que des proprios bailleurs... Donc je sais même pas si ça a été déclaré au syndic à cet époque.

Entre temps confinement etc. Revisite avant signature acte et forcément la tache a empiré. Mais j'allais pas annuler pour ça. C'était en connaissance de cause.
Bref je sais pas plus, pas encore pus joindre le syndic. je vous tiendrais au courant. Je comptais pas spécialement sur l'assurance pour la partie logement. Je voudrais surtout que la source du problème soit vite réglée...
Je doute pas que entre le confinement, le report des AG etc il soit débordé mais keu meme >.<.
Il faut sonder sur un endroit abîme.

Si l'immeuble date d'après 1980 il y a de grande chance que ce soit un mur béton (coté escalier collectif) avec un doublage collé
Doublage-colle_281x204.jpg

si c'est bien ce mode constructif, il est effectivement possible de déposer le doublage et d'en recoller un d'épaisseur identique, mais il faudra deposer les plinthes, voir le réseau elec, ...

Sinon le plus simple c'est de faire tomber tout le plâtre abîme, de voir si l'isolant n'est pas abimé (s'il est en polystyrène l'eau ne lui aura rien fait) et de ré enduire les zones grattée.
https://www.youtube.com/watch?v=hlS14x4gkI8

cette solution est bien plus simple, il faut par contre faire attention à ce que le sinistre terminé et le mur bien sec.
(il faudra utiliser deux enduit différent un pour les zone épaisses et un pour la fintion)

1) bien gratter / brosser pour enlever toutes les zones abîmées
2) enduit de rebouchage
3) ponçage + enduit de lissage (x fois selon finition attendue)
4) impression
5) peinture.

aucun intérêt à faire traiter le mur si le sinistre est terminé.
Si tu es sûr que le mur est bien sec (que le dégât des eaux a été réglé et qu'il n'y a pas d'autres sources d'humidité dans le mur), tu peux rajouter une couche de durcisseur après avoir enlevé ce qui tombe et avoir bien nettoyé (à poser quand le mur est bien sec, pas immédiatement après avoir nettoyé à grandes eaux). Ca permettra de "fixer" le support et éviter que le plâtre parte en poudre sous l'enduit (qui ne tiendrait pas) ou sous la peinture qui risque de cloquer. Tu peux aussi prévoir de poser une toile de rénovation. Il faut juste être sûr que le mur est sain, sinon ça pourrait accéléré le développement de moisissure.
À défaut (s'il y a de l'humidité), il faudrait opter pour des matériaux qui respirent (enduit à la chaux par exemple), mais ce n'est pas forcément facile à poser.

Tu peux effectivement coller du placo sur le mur existant, mais à mon avis, là aussi un durcisseur peut aider (pour éviter que la colle ne prenne pas sur le mur existant s'il est trop dégradé). S'il y a un risque de retour d'humidité, tu peux poser le nouveau placo sur un rail, pour laisser une lame d'air de quelques centimètre entre le mur existant et le nouveau placo, pour que ça respire. Tu perds un peu en surface au sol, mais ça peut éviter que le mur se dégrade de l'intérieur.
Un carreau de plâtre, c'est juste un gros morceau de plâtre, un peu comme une brique.
101598-1595233042-7279.png

Généralement, c'est du 62,5cmx50cm. La largeur peut varier, mais toujours 50cm de hauteur en différentes épaisseurs, alvéolées ou non.
Un placo, c'est une grand panneau de plâtre de 11 à 13mm éncollé au carton sur les deux faces. Par extension, ça désigne aussi les panneaux préisolés. Ensuite tu as les panneaux sandwiches avec 1 panneau de placo de part et d'autres de l'isolant.
Un mur séparatif logement / partie commune, ce sera toujours une base maçonnée (béton coulé, brique, parpaing, etc ...) et doublé côté logement. Une cloison séparative à l'intérieur d'un logement, c'est carreau de plâtre pour la séparation avec les salles d'eau et cuisines, avec peinture hydrofuge et rail étanche en pied. Le reste dépend si c'est destiné à recevoir des chose plus lourdes que des tableaux ou quelques étagères. Toujours vérifier avant.
Mais, dans un souci pratique, toutes les cloisons sont souvent en carreau de plâtre.
Citation :
Publié par Ryu Seiken
Mais, dans un souci pratique, toutes les cloisons sont souvent en carreau de plâtre.
là ca dépend des époques est des localisations (ressources matières), mais en gros
1900 - 1950 : brique pleine
1950 - 1980 : brique creuse / carreaux de platre
1980 - 2000 : cloison alvéolaire / ossature métallique / carreaux de platre
+2000 : cloison alvéolaire / ossature métallique /
Ça dépend de quand, mais il y a aussi eu les murs en placo avec du carton alvéolé entre. Et ça bah... Autant faire tomber le mur et en remettre un, c'est de toute façon de la grosse merde.

Mais si l'OP a des problèmes d'infiltration il a de grande chance d'avoir la maçonnerie derrière son mur abîmé et du coup je +1 la technique de Juls
Mais plutôt que du plâtre je ferai la première couche au MAP, c'est plus solide.

Par contre ouais, les temps de séchage étant super long (2 semaines sans intervention pour la maçonnerie) je m'assurerai que tous les soucis sont réglés sinon faudra recommencer vite.
Citation :
Publié par I Juls I
là ca dépend des époques est des localisations (ressources matières), mais en gros
1900 - 1950 : brique pleine
1950 - 1980 : brique creuse / carreaux de platre
1980 - 2000 : cloison alvéolaire / ossature métallique / carreaux de platre
+2000 : cloison alvéolaire / ossature métallique /
J'aurai dû être plus précis. Je voulais dire que c'est rare que les cloisons intérieures soient différentes, sauf quand le budget est très serré.
C'est le sens de "souci pratique". Mais oui, il y a plein de variante de cloisons selon les périodes, les régions, les règles locales, etc ...
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés