Sports mécaniques (Le Gymnase)

[Cyclisme]Sujet général

Répondre
Partager Rechercher
Bon.

Constatant :
- Que je suis de plus en plus en retard pour la création de ce fil.
- Que l'on n'est de moins en moins nombreux à y participer.
- Que le cyclisme, c'est super cool.

Je propose de créer un fil unique pour le cyclisme, qui restera le même d'année en année .

Comme je suis super sympa, je vous fais un super résumé de la saison 2015 en quelques moments clefs :

La saison débute plutôt bien pour Fabian Cancellara, qui remporte le chrono du Tirenno-Adriatico et se classe septième de Milan - San Remo. Malheureusement, il chute lors ud GP E3 et se blesse : il manquera toutes les classiques de printemps.
becd743cf5af4a2800c97fdf3433a817eca30ddc.png

En l'absence de Cancellara, c'est un autre coureur suisse que l'on retrouve à l'avant : Martin Elmiger, qui réussit l'exploit de finir 10ème du Tour des Flandres et 5ème de Paris-Roubaix.
1076b5f9d3f728882bb3d3c59e1032c07803dd34.jpg

Après les flandriennes viennent logiquement les ardennaises : c'est Michael Albasini que l'on retrouve, une fois encore, aux premières loges. Il termine troisième de la Flèche Wallone, puis remporte deux étapes du Tour de Romandie, ce qui porte son total à 5 étapes en deux ans sur la plus grande course du monde.
3178758-684310-jpg_2835112.jpg

Après le Tour de Romandie vient logiquement une autre étape majeure du calendrier cycliste : le Tour de Suisse. Cette année, c'est Steve Morabito qui s'illustre, avec une très belle huitième place.
3253098988_1_5_l0ezMLYo.jpg

En juillet débute le Tour de France, avec un Cancellara revenu de blessure, bien qu'il ne soit toujours pas à son meilleur niveau. Devancé lors du premier contre-la-montre, il réalise un sprint exceptionnel lors de la deuxième étape (et profite d'une bordure) pour s'embarrer d'un maillot jaune. Wouhou ! Malheureusement, il le perd dès le lendemain, à cause d'une malheureuse chute.
WATSON_00004271-017.jpg

Une bien triste année pour lui, en somme. Heureusement, un autre coureur suisse prendra le relais : grâce à des performances exceptionnelles, à une tactique parfaite et à une équipe dévouée, Mathias Frank parvient à terminer huitième du classement général ! C'est la première fois qu'un suisse finit dans le top 10 du Tour de France depuis Zülle en 1999.
SwissFrank.jpg

Comme chacun sait, le Tour de France marque la fin de la saison cycliste, à une échéance près : les championnats du monde de contre-la-montre par équipes. Cette année, c'est BMC qui l'emporte, grâce au travail exceptionnel de Stefan Küng.
5d008.jpg

Je vais donc arrêter là mon résumé pour passer aux principales questions de la saison 2016 :
- Fabian Cancellara remportera-t-il à nouveau une grande classique ?
- Mathias Frank confirmera-t-il son potentiel en grand tour ?
- La FDJ comprendra-t-elle que Morabito et Reichenbach sont de meilleurs coureurs que Thibaut Pinot ?
- Oliver Zaugg retrouvera-t-il son meilleur niveau chez IAM Cycling ?
- Michael Albasini réussira-t-il un nouvel exploit cette année encore ?
- Stefan Küng continuera-t-il à progresser ?
- Un jeune suisse émergera-t-il au plus haut niveau ?

Ce message est sponsorisé par la fédération suisse de cyclisme sur route.
Ah merci pour ce fil ! Je suis vraiment fainéant je n'avais pas le courage de le faire !

Citation :
Publié par Alandring
- Fabian Cancellara remportera-t-il à nouveau une grande classique ?
J'espère, il a vraiment l'air très en forme cette saison.

Citation :
Publié par Alandring
- La FDJ comprendra-t-elle que Morabito et Reichenbach sont de meilleurs coureurs que Thibaut Pinot ?
Haha c'est mal parti, Thibaut Pinot semble avoir vraiment progressé dans ce qui lui faisait défaut jusqu'à présent dans les courses par étapes : le chrono. Je le verrais bien capable de remporter régulièrement des courses d'une semaine et faire des top 5 sur des Grands Tours assez souvent.

Bon en tout cas tu as bien choisi ton moment pour ouvrir le thread, avec le Ronde cet aprem on va se régaler !
Citation :
Publié par Cyphen
@Thyrion: Des chances réelles pour Demare sur le Tour des Flandres ou Paris-Roubaix ?
Pour la ronde c'est râpe déjà, il vient d'abandonner.
Ils ont changé la place de leur afficheur G1 <-> G2 <-> G3 <-> G4, et en le mettant en haut de l'écran aussi épais, ça gâche le paysage.
Dès qu'un cycliste est filmé depuis l'arrière en montée, on ne voit plus sa route, on ne voit plus que l'afficheur.

Je crois pas que j'avais vu Peter Sagan gagner déjà...
souvent quand je le vois, il est deuxième ou troisième.

Dernière modification par Caniveau Royal ; 03/04/2016 à 16h43.
Citation :
Publié par Caniveau Royal
Je crois pas que j'avais vu Peter Sagan gagner déjà...
souvent quand je le vois, il est deuxième ou troisième.
Et pourtant avec sa victoire d'aujourd'hui, il en est à 77 victoires de puis le début de sa carrière... imagine s'il avait mis toutes ses deuxièmes places au fond. Monstrueux à 26 ans !

Je suis blasé d'avoir raté la course. C'était splendide apparemment !

Mdr la présentation d'Alandring sinon : toute en objectivité .
Tres jolie course. Un peu déçu pour Cancellarra mais cela nous promet un gros Paris Roubaix surtout que du mauvais temps est annonce pour la fin de semaine.
"Personne ne voulait collaborer avec moi alors je me suis dis que j'allais lâcher tout le monde"

Ah ah ce mec est génial ! Qu'est-ce que ça fait du bien d'avoir un coureur comme lui .
Citation :
Publié par Gofyk
Tres jolie course. Un peu déçu pour Cancellarra mais cela nous promet un gros Paris Roubaix surtout que du mauvais temps est annonce pour la fin de semaine.
Ca fait un moment qu'on a pas vu ça. Mais c'est souvent qu'ils annoncent sale temps et que finalement il fait beau. Comme aujourd'hui.

C'est vrai que c'était une belle course mais je suis moi aussi déçu pour Cancellara, il passe pas loin et ça aurait été vraiment génial de gagner son dernier Ronde en marquant l'histoire. Je pense qu'il aurait dû y aller quand Sagan et Kwiato sont sortis. Sagan ne l'aurait pas lâché à la pédale dans le Paterberg.
Enfin à défaut d'une victoire du Suisse c'est quand même cool de voir le Slovaque gagner son premier monument, ça faisait un moment qu'on attendait ça.
Et bien: On s'est pas ennuyé lors du Paris-Roubaix.

Quelle course. Et quel finish après le Carrefour de l'Arbre et sur le vélodrome avec le regroupement à 5.
Course de dingo.

Une des plus belles éditions qui m'ait été donné de voir pour la plus grande classique de l'année.

Rageant de ne pas voir la légende s'écrire avec Boonen mais quel dénouement ! Bordel, les Flandriennes c'est autre chose que les courses par étapes
À la suite de la chute de Francisco Ventoso qui s'est fait lourdement blesser par un frein à disque, l'UCI va en suspendre l'utilisation.
Mais il lui aura fallu faire une lettre ouverte où il les qualifie de couteaux géants, car c'est un sponsor, Shimano, qui avait lourdement appuyé leur emploi.

http://cdn.velonews.competitor.com/files/2016/04/5_20160410_%C2%A9BrakeThrough-Media_A10O5942-660x440.jpg

Ces freins à disques avaient alerté les coureurs pour un autre motif : leur point de freinage étant différent de ceux à patins,
un peloton à freins hétérogènes ne freine plus uniformément, et ce peut être la cause d'accidents.

Dernière modification par Caniveau Royal ; 14/04/2016 à 21h59.
Je suis étonné que l'UCi pose son veto aussi rapidement... Moi qui pensait que le poids commercial serait le plus fort, on peut remercier la portée des réseaux sociaux et les images de la blessure .

Je n'étais pas très chaud à la base pour cette évolution de toute façon. A voir éventuellement sur des courses montagneuses, mais sur des flandriennes, avec mass pavés... c'est une invitation à la boucherie.
J'ai toujours pensé que c'était une grosse connerie en route. En plus sérieux quelle en est l'utilité. On a jamais vu un coureur manquer de freinage, les patins ça suffit largement pour bloquer une roue, les freins à disques y ajouterait rien de plus. Y'a pas non plus d'accumulation de boue à évacuer comme en cyclo-cross ou autre.

J'aimerais tellement que ça devienne définitif comme suspension, ça foutrait une bonne tarte dans la gueule à ceux qui veulent nous inventer des nécessités pour nous faire payer le prix fort.
Question pour les historiens du Tour de France
Le Tour de France aura lieu dans deux mois.
Il a 21 étapes de 170 ou 180 km, en moyenne (à vue de nez).
Et j'ai le sentiment que les étapes sont trop longues pour ses participants. Même si l'année dernière, il me semble qu'elles étaient en moyenne plus longues de 10 km.

Je me demandais : quels nombre d'étapes et quelles distances moyennes à parcourir ont-elles été expérimentées depuis le début des tours de France ?
A t-on, par exemple, essayé des étapes de 120 km en moyenne ou de 250 au contraire ?
De le réduire à 15 étapes ou de le prolonger à 30 ?
Qu'a t-on observé et comment sont venus les changements ?
Je ne peux pas te dire quel impact ça avait sur le spectacle, mais autrefois les étapes étaient beaucoup plus longues. Sur les premières éditions il y avait des étapes de plus de 300 bornes.
Il y avait également moins d'étapes.
A l'heure actuelle, la tendance est à la réduction de la distance parcourue, pour avoir quelque chose de plus télévisuel. Personnellement je ne suis pas fan. Si on en arrive à des étapes de 120 bornes ça serait peut-être plus spectaculaire mais on perdrait l'aspect endurance qui est pourtant primordial en cyclisme et ça reviendrait à faire des distances que même des amateurs peuvent faire sans problème, je trouve ça dommage.
Faire une étape de courte distance de temps en temps ok, mais pas plus de 2 ou 3 par Tour.

Par contre qu'est-ce qui te fais dire que les étapes sont trop longues pour les coureurs ? Parce que ce n'est pas vrai, ils ont largement les capacités pour parcourir ces distances. Ce qui rend la course difficile, c'est la vitesse à laquelle elle se déroule.
Surtout que lors des vieilles éditions le peloton en foutait globalement pas une avant l'heure du direct. Les étapes se sont raccourcies avec l'augmentation de l'intensité de la course et de la durée de diffusion. Me semble qu'il y a eu des étapes du genre Paris-Vichy dans les années 50, à te taper 400 bornes.
Pour un cycliste pro, la "limite" arrive souvent aux alentours des 200/250 km, en imaginant que cette distance ait été parcourue à bonne allure et avec des tempos différents (attaques, contres, poursuite, etc...).

Au delà, beaucoup de pros commencent à "coincer". mais c'est surtout vrai dans les classiques.

Concernant les tours, la tendance est de raccourcir les étapes comparé au passé. Normalement dans le but de les rendre plus "nerveuses" et favoriser le spectacle. Hors, on voit clairement que c'est souvent l'effet inverse qui se produit (kikou la Movistar qui a attendu le dernier col du Tour pour attaquer ).

Pour moi, c'est pas la faute à l'organisation, mais à la mentalité du peloton qui n'est plus du tout la même qu'avant les années 2000.

T'auras beau mettre le kilométrage que tu veux, des sprints, des cols, etc... si les coureurs ont pas envie de tenter et préfèrent rester dans les roues (hormis quelques rares baroudeurs/attaquants), c'est pas l'organisateur qui pédale.

Et c'est pas moins fatiguant de faire 20 étapes de 180 km que 20 de 220. Un tour se joue beaucoup sur la capacité de récupération, et sur ce point 40 km ne font pas beaucoup de différence. C'est surtout la gestion de l'effort et l'hygiène de vie/soins après l'étape qui sont primordiaux dans ce cas.

Il y a peut-être une chose quand même qu'on pourrait faire, c'est arrêter de foutre des arrivées en montagne après 50 km de descente/plat, car c'est clairement pas ce qu'il faut pour favoriser les attaquants/grimpeurs. Surtout avec les machines à rouler que sont devenues les 3/4 des équipes, qui font leur sélection de coureurs en grosse partie pour ca, au détriment d'attaquants/puncheurs/grimpeurs purs bien souvent.

Avec l'oreillette, tout est réglé à la seconde, ca enlève tout le côté "feeling" et audacieux. On l'a bien vu l'année passée sur le Tour de France avec Quintana/Valverde qui ont joué à se neutraliser plutôt qu'à y aller franco "à l'ancienne". Je dis pas qu'ils auraient gagné le tour, mais ca enlève clairement une bonne partie du spectacle.

Je préférais 100x l'époque des Pantani/etc... les mecs ils réfléchissaient pas, et se laissaient pas dicter leur course par un directeur sportif.

J'espère voir un beau LBL aujourd'hui. Pour le moment ca caille en Belgique (3°) et de la neige dans les Ardennes, ca promets...
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés