Tales of Arise (Jeux vidéo)

[Actu] Une démo pour Tales of Arise

Répondre
Partager Rechercher
Bah on peut se battre pour des clopinettes mais y'a pas et y'aurai jamais de moyen objectif de juger de la qualité d'un jeu.

Xenoblade a rencontré son publique et a pu se hisser au rang de jeu culte auprès d'une catégorie de joueurs. Ca devrait suffire pour dire que c'est un bon jeu. Et moi j'ai pas aimé, mais ça change rien à l'assertion précédente. Et s'il y en a pour juger ces joueurs et considérer qu'ils n'ont pas de bons goûts, bah ça changera rien non plus.
Citation :
Publié par Hebby
J'ai les boules , c'est la dernière fois que je me fait niquer comme ça avec les test (surtout le 9/10 de gamekult qui m'a fait jamais autant déçu pour le coup)
Hormis le système de combat qui peut présenter un intérêt, le jeu est claqué dans tous les sens, j'en suis a 25heures et je vois pas comment ça peut radicalement changer.
Direction artistique dégueu, techniquement moyen, Zones à parcourir présentant AUCUN intérêt , Bavard pour rien, clichés a tout va , craft nul, activités annexes encore plus nulles, personnalisation ridicule (une grosse partie en DLC payants ).
Je suis un grand fan de tales of symphonia mais là j'ai l'impression de jouer a un épisode antérieur...
J'ai pas pu m'empêcher de faire la comparaison avec xenoblade chronicles, qui l'enterre a TOUS les niveaux, d'ailleurs le jeu se cache même pas pour le repomper (les gigantesques arches géologiques qui là paraissent ridicules, alors que le gigantisme était tellement bien retranscrit dans xenoblade..) les hiboux qu'il faut trouver pour repeupler la forêt , pareil que pour les nopons ... )
bref tellement de choses à dire, mais je serai rassuré de pas être le seul a penser ça
Merci parce que je pensais que j'étais devenu totalement fou vu les différents tests et éloges que j'ai pu lire à droite à gauche. Sans aller dire que je regrette mon achat, le jeu ne mérite vraiment pas les notes excellentes qu'il a reçu un peu partout, malheureusement ce n'est pas la première ni la dernière fois qu'un jeu est surévalué, je ne sais pas si le niveau d'exigence est descendu au ras des pâquerettes ou s'ils testent tellement de bouses que le moindre bon jeu leur parait comme un chef d'œuvre, mais il y a clairement un soucis dans leurs appréciations.

J'ai terminé le jeu en environ 38 heures et la première chose qui m'a profondément dérangé c'est la répétitivité dans l'architecture de ce dernier. Chaque zones, donjons, pans du jeu sont construits de la même façon. Ensuite le système de combat est plutôt décevant, on a nettement perdu en profondeur de jeu par rapport aux anciens Tales of au profit d'un visuel plus alléchant. Viens ensuite les équipements des personnages qui sont réduits au strict minimum, ils ont clairement été particulièrement fainéant sur cet aspect avec énormément de recyclage. Et pour finir, tout le système de consommable est catastrophique. Je ne me souviens pas d'un RPG où ces derniers coûtaient plus cher que les meilleurs pièces d'équipement du jeu. Quant à l'histoire, classique, on voit venir la fin très rapidement et rares sont les moments où on est surpris.

J'étais extrêmement enthousiaste en voyant l'accueil réservé au jeu et je dois dire qu'au final j'étais content lorsque la fin a pointé le bout de son nez.
Citation :
Publié par Tranquil Nirvana
Sacrée logique circulaire. Difficile d'affirmer qu'il fait "l'unanimité" quand tu dis à ceux qui ne sont pas d'accord qu'ils ont objectivement tort parce que ca ferait l'unanimité.
Je n'ai pas dit qu'il faisait l'unanimité et j'ai d'ailleurs même dit qu'on pouvait très bien ne pas l'apprécier.
J'ai dit qu'il faisait autant l'unanimité, ie qu'une très grande majorité des gens le trouvent bon. (Si on s'amuse à retirer des mots des phrases, c'est sûr que le sens n'est plus le même.)
Il serait réellement moyen, les avis seraient bien plus mitigés.

Xenoblade Chronicles (Wii)
353133-1631968676-1765.png

Tales of Zestiria (PS4)
353133-1631968694-9989.png

Tales of Arise (PS5)
353133-1631968716-9425.png

On voit aisément une différence de répartition des appréciations selon si un jeu est considéré moyen ou bon.
Je rejoins les avis de ceux qui sont sur leur faim. Le jeu est resté sur des mécaniques simplistes qui si elles pouvaient passer à l'époque des anciens Tales of, font clairement tâches sur un jeu où seul les graphismes ont évolués.

Bon, le système de combat me plait mais à côté il y a un système d'itémisation/équipement trop basique et des zones d'explorations peu/pas exploitées qui me donnent un sentiment très marqué de répétitivité lassante/sans surprises dans la structure du jeu. Le scénario se laisse suivre mais j'ai eu du mal à apprécier Aplhen, l'aspect victime dans son comportement me parait trop prononcée ou très mal joué je ne saurai dire.

Au final le jeu est passable, je le mettrai au même niveau qu'un xenoblade chronicle/Bravely default 2, loin derrière un xenoblade chronicle 2 et encore plus loin que le X. Mais tout ça reste subjectif
Citation :
Publié par Sheny
Le scénario se laisse suivre mais j'ai eu du mal à apprécier Aplhen, l'aspect victime dans son comportement me parait trop prononcée ou très mal joué je ne saurai dire.
Le problème, c'est que le jeu commence directement dans le camp d'esclave, et la scène dure quoi, 15 minutes à tout cassé ? Du coup on te répète dans le jeu que, oui les Dhaniens sont considéré comme du bétail, que la vie est très dur, qu'il y a d'innombrables morts etc.... mais à aucun moment on développe ce coté là, en dehors des saynètes.

Du coup, je suis d'accord qu'on a un peu du mal à faire preuve d'empathie pour les révolutionnaires, dont Alphen est le supposé chef. Et c'est quand même un comble d'avoir "loupé" ce coté là de l'histoire surtout quand tu regardes le titre de ce Tales of....

Si je compare avec un scène assez dure dans ToS, l'exile d'Isélia de Lloyd, on te prépare le truc bien comme il faut. La visite de la ferme humaine ou lloyd rencontre la grand mère, amie de Genis. Lloyd qui accepte de demander à son père de créer une exsphère sur mesure pour l'aider. Les tensions que cela crée entre Lloyd et son père. La partie ou les désians attaquent le village, avec la ville en feu. Le combat incroyable contre la grand mère, une fois que l'exphere à déconné et l'a changé en monstre. Et pour finir l'exile de Lloyd, trahi par les habitants du village qu'il considérait comme ses amis.

Dans Arise, désole je suis peut-être sans coeur, mais je viens de finir la zone de l'eau, et a aucun moment j'ai ressenti quoique ce soit pour les dhaniens.
C'est un peu comme si dans Berseria, on t'avais laché directement dans la prison avec Velvet, sans toute la partie dans le village avec son frère. On aurait eu du mal à ressentir de l'empathie pour sa quête de vengeance...

Dernière modification par Jhunter ; 18/09/2021 à 17h12.
Citation :
Publié par Jhunter
Le problème, c'est que le jeu commence directement dans le camp d'esclave, et la scène dure quoi, 15 minutes à tout cassé ? Du coup on te répète dans le jeu que, oui les Dhaniens sont considéré comme du bétail, que la vie est très dur, qu'il y a d'innombrables morts etc.... mais à aucun moment on développe ce coté là, en dehors des saynètes.
Je pense qu'ils ont voulu se démarquer de Symphonia en appuyant sur les moyens de contrôle plus que les conditions de vie : brutalité, arbitraire des punitions pour pousser les esclaves à se méfier les uns des autres, traîtrise, manipulation et finalement lavage de cerveau.
Mais faute d'avoir une véritable emphase sur une thématique j'ai aussi trouvé très difficile de faire preuve d'empathie pour les habitants qui jouent finalement un rôle très secondaire dans l'histoire.
Globalement niveau écriture je suis assez déçu. Si j'ai pu trouver Shionne touchante on est très loin d'une Pascal ou d'un Teepo qui m'auront vraiment marqué.

Et niveau gameplay c'est en ce qui me concerne pire Tales of qui soit : On se retrouve encore une fois à spammer le même arte encore et encore et encore (ce qui est récurrent malheureusement dans les Tales of) mais cette fois c'est systématiquement interrompu par les cinématiques. Alors la première fois c'est sympa après pas loin de 60h ça devient sacrément lourd. C'est tellement mal foutu que pour tout ce qui est boss/géant c'est d'ailleurs le seul moyen de finir le combat. C'est super frustrant d'achever un ennemi sur un master arte (le mystic arte qui nécessite un combo avec cinq artes différents) mais que oops non il faut quand même en repasser par ces mêmes cinématiques vues et revues.
Le gameplay frôlait la perfection en difficulté maximum dans Tales of Graces et depuis rien d'aussi bien.

Et j'ai toujours cette impression que le jeu a été volontairement mal foutu sur le gain de gald pour pousser à l'achat de DLC. Le dernier passage du jeu est déjà dix fois trop long (j'y ai claqué la moitié des compos) mais arrivé juste avant le boss pour débloquer le téléporteur il faut se farcir six arènes qui doivent totaliser quelques chose douze monstre géants et un boss (et un vrai pour le coup). C'est le moment où j'ai vu rouge et où j'ai fini par utiliser cheat engine parce que me tartiner deux heures de farming pour refaire les stocks de consommables avant d'affronter le boss final ça me mettait pas en joie.

On verra pour le prochain, jusque là il y a systématiquement un Tales of sur deux que je ne peux pas encadrer et un sur deux que j'adore.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés