La Crypte aux monnaies

Le Sestrel, le token ERC20 très douteux et à très haut risque lancé par Dieudonné

Répondre
Partager Rechercher
services.svg

Après la débâcle du Zynecoin dont il faisait la promotion, Dieudonné, son fils Merlin et Brice Colucci (qui se revendique comme un neveu de Coluche) lance une pseudo-cryptomonnaie-gilet-jaune tout aussi douteuse, en fait un simple token Ethereum, le Sestrel.

L'objectif du projet est de "sécuriser les droits d’auteurs en prouvant l’antériorité d’une oeuvre sans avoir à se faire racketter par des organismes comme la SACEM ou la SACD", de publier des recherches scientifiques qui "ne pourront plus être dissimulées" et d'"imaginer des modes de scrutin, réellement transparents".

Pas de livre blanc mais un livre jaune, en référence aux gilets jaunes, tout aussi riche en délires ésotériques et complotistes que pauvre en informations techniques.

Le Sestrel y est présenté comme l'"aboutissement du mouvement des gilets jaunes", une "monnaie qui vient du ciel", l'"arme de la résistance dans une France occupée", le "porte-voix des médecines alternatives" ou encore l'outil qui "permettra de transmettre les vérités dissimulées". Rien de moins.

Dieudonné promet une plus-value de 100% en moins d'un an. Une promesse passible de 5 ans de prison et 18.000 euros d'amende selon William O'Rorke, avocat interrogé par Capital.


Le trio a créé 27 777 777 tokens qu'ils souhaitent vendre de 1,10 à 1,80 € en 8 phases, du 15 décembre 2019 au 15 juillet 2020, soit une levée de fond espérée de plus de 30 millions d'euros.

Le GitHub du Sestrel est tout aussi peu rassurant que le reste du projet, avec quasiment aucun contenu ni activité, et pour seul développeur Brice Colucci.

A fuir. Très loin. Très vite.

Dernière modification par Mind ; 18/12/2019 à 18h10.
Dans une vidéo promotionnelle diffusée le 19 décembre qui invite ses spectateurs à "acheter des sestrels à 1 €", Dieudonné a souhaité répondre aux articles de Capital et CNews.

Si la vidéo dure 17 minutes, le contenu argumentaire est pauvre. Tout d'abord une séance d'auto-congratulation pendant laquelle le négociant en Sestrel revendique 3 000 acheteurs en 3 jours, "tout simplement phénoménal, unique dans toute l'histoire de l'univers de la crypto".

Sur le fond, il tient à préciser ses engagements sur gains attendus, qui pourraient lui valoir une condamnation. Dieudonné explique ainsi ne rien "garantir" mais seulement "espérer" un rendement de "certainement plus de 100%", qui serait "bien plus réaliste que bon nombre de promesses de politique et bien plus crédible que les versions historiques de certains évènements du passé".

Pour le reste, une série d'injures sans doute censées rassurer les investisseurs : "mauvaise foi", "mensonge", "malhonnête", "je t'emmerde", "t'es taré", "belliqueux", "vulgaire", "répugnant", "pauvre petite chatte" ou encore "chien de garde".

Enfin en clôture, Dieudonné, qui nie toucher le moindre centime dans cette opération, annonce prolonger d'une semaine l'offre "1 sestrel = 1 €" car les acheteurs "trop nombreux" auraient "saturé pendant 24 heures" la plateforme d'achat de cryptomonnaies InDaCoin.

Dans le même temps, un collectif anonyme qui se présente comme "un groupe de professionnels des technologies innovantes incluant le sujet de la crypto et de la blockchain" a lancé https://www.sestrel.fr, un site de mise en garde contre le Sestrel où ils développent 9 arguments pour alerter :

  • pas d’équipe ;
  • pas de transparence sur les mouvements ;
  • pas d’existence dans une blockchain ;
  • pas de détail sur l’usage des fonds ;
  • pas de détail sur la gouvernance du projet ;
  • pas d’intermédiaire financier clairement défini ;
  • pas de CGU, CGV, mentions légales ;
  • pas de business model ;
  • pas d’argument.
Toute ma sympathie aux 3000 "investisseurs" (s'ils existent). Que votre argent repose en paix.
Le développeur du Sestrel (Brice Colucci) a supprimé le GitHub du projet et a disparu du site officiel, de même que Merlin Mbala Mbala, fils de Dieudonné.

Pendant ce temps, les premiers Sestrels sont transférés à leurs acheteurs, comme on peut le constater sur Etherscan.

Il n'y a eu qu'une centaine de transactions à cette heure alors que Dieudonné a annoncé plus de 3 000 investisseurs. Mais peut-être que d'autres transferts suivront...

En attendant, condoléances à celui qui a acheté pour 29 750 € de Sestrel !

(Les autres acheteurs se sont séparés en général de 50 à 100 €.)

Dernière modification par Mind ; 30/12/2019 à 17h37.
Repéré par le site sestrel.fr, les achats de Sestrel se font auprès d'une société écran "Lee Import Export Limited" domiciliée à Hong Kong, dont l'adresse figure dans les Offshore Leaks, pour "s'affranchir de tous liens avec les services de dictatures de la pensée".

ENHNNVwXsAAKtwm.jpg 2020-01-01b1.png 2020-01-01b2.png

A ce jour, il n'y a que 116 propriétaires de Sestrel (sur 3000 annoncés par Dieudonné).
"Tout simplement phénoménal, unique dans toute l'histoire de l'univers de la crypto".
Citation :
Dieudonné promet une plus-value de 100% en moins d'un an. Une promesse passible de 5 ans de prison et 18.000 euros d'amende selon William O'Rorke, avocat interrogé par Capital.
Je ne comprends pas que rien ne se passe. Tu as beaucoup de monde haut placé qui veut faire couler Dieudonné et là, tu as une occasion en or pour l'envoyer en taule et détruire son image (de bon père de famille antisémite) et rien ne se passe. Déjà pour le Zinecoin, il y avait de nombreuses infractions.
Citation :
Publié par kragen
Je ne comprends pas que rien ne se passe. Tu as beaucoup de monde haut placé qui veut faire couler Dieudonné et là, tu as une occasion en or pour l'envoyer en taule et détruire son image (de bon père de famille antisémite) et rien ne se passe. Déjà pour le Zinecoin, il y avait de nombreuses infractions.
Si Dieudonné ne risque rien, des scammers plus discrets n'ont du coup pas trop de soucis à se faire 😌😌😌
Citation :
Publié par kragen
Je ne comprends pas que rien ne se passe. Tu as beaucoup de monde haut placé qui veut faire couler Dieudonné et là, tu as une occasion en or pour l'envoyer en taule et détruire son image (de bon père de famille antisémite) et rien ne se passe. Déjà pour le Zinecoin, il y avait de nombreuses infractions.
A la suite de la publication de l'article de Capital, Dieudonné s'est empressé de publier une vidéo réponse pour clarifier/se protéger de toute promesse illicite. Cf. un de mes messages précédents "Sur le fond, il tient à préciser ses engagements sur gains attendus, qui pourraient lui valoir une condamnation. Dieudonné explique ainsi ne rien "garantir" mais seulement "espérer" un rendement de "certainement plus de 100%", qui serait "bien plus réaliste que bon nombre de promesses de politique et bien plus crédible que les versions historiques de certains évènements du passé".".

Je ne suis pas un expert en droit mais j'imagine qu'il n'y a pas, à ce stade en tout cas, matière suffisante pour que le parquet s'auto-saisisse et/ou l'AMF (dont je ne sais pas si elle a de toute manière autorité pour agir). Pour qu'il soit embêté il faudra sans doute qu'une personne lésée porte plainte contre lui ou qu'il dissimule (à nouveau) des gains financiers aux impôts.

A ce jour, il n'y a que 564 possesseurs de Sestrel, dont 45 qui ont "investi" 1 000 sestrels ou plus (environ 1 000 à 1 400 euros selon les périodes d'achat), 5 plus de 10 000 et le maximum 50 000.

Comme les acheteurs sont très probablement des fans inconditionnels de Dieudonné et qu'ils ont pour l'essentiel dépensé aux alentours de 100 à 200 €, il est peu probable qu'ils portent plaintes, vu le temps et le coût nécessaires... Peut être ceux qui ont "investi" plus de 10 000 € (s'ils existent vraiment que ce ne sont pas des transactions fictives...).

J'imagine que certains suivent ce qui se passe mais que rien ne permet encore une action contre lui. Personne n'a encore factuellement perdu d'argent avec le Sestrel vu que le jeton n'est de toute manière pas échangeable et que personne n'a encore du chercher à récupérer sa mise (le Sestrel est toujours en phase d'ICO jusqu'en juillet 2020 et peut être pour très longtemps encore si c'est repoussé... Ils peuvent faire traîner pendant des années...).

Dernière modification par Mind ; 17/02/2020 à 11h59.
Le mec, il indique bien dans ses vidéos un moyen pour acheter des sestrels OTC à des tarifs de dingues, rien que ça, c'est une arnaque. Ce n'est pas une ICO, pour lesquelles il existe des règles même en France, c'est de la vente sous le manteau.
Et en plus il donne un conseil financier mensonger, ça change rien s'il se contredit dans une autre vidéo ou même s'il cache sa vidéo.
Au passage, c'était la même double arnaque pour le Zynecoin.
Je ne crois pas que ce soit l'AMF qui doit s'en occuper car on a pas affaire à un marché régulé comme pour les titres.
Je comprends vraiment pas, le mec dit acheter mon arnaque hors de prix et ça passe nickel.
Citation :
Publié par kragen
Je ne comprends pas que rien ne se passe. Tu as beaucoup de monde haut placé qui veut faire couler Dieudonné et là, tu as une occasion en or pour l'envoyer en taule et détruire son image (de bon père de famille antisémite) et rien ne se passe. Déjà pour le Zinecoin, il y avait de nombreuses infractions.
Dieudonné n'a fait qu'arnaquer ses fans les plus inconditionnels, qui ne porteront pas plainte puisqu'ils sont fans inconditionnels, ils sont même sûrement heureux de se faire arnaquer par Dieudonné. Bref, y a pas de préjudice.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés
Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée