Draugen (Le Salon)

[Actu] Test de Draugen - Promenade entre les fjords

Répondre
Partager Rechercher
Grim a publié le 30 mai 2019 cette actualité sur le site Jeux-vidéo :

Citation :
https://jolstatic.fr/www/captures/2668/8/137548-240.jpg
Un jeu d'aventure qui propose de visiter un petit village norvégien en compagnie d'un Américain à la recherche de sa soeur, ça vous tente ? Ça tombe bien, c'est le programme de Draugen, le nouveau jeu des développeurs de Red Thread Games.

Histoire de fantômes nordiques

Draugen nous emmène au milieu des fjords norvégiens. Nous sommes en 1920, en compagnie d’Edward Charles Harden, un Américain, et de Lissie, une jeune femme énergique et enjouée qui l’accompagne partout.

Une réaction ? Une analyse ? Une question ? Ce fil de discussion est à votre disposition.
Merci pour le test !

Si on se fiche du gameplay et que seule l'histoire nous intéresse, tu penses que le titre vaut le coup ou que les défauts évoqués (fermetures artificielles qui permettent de se douter de ce qui arrivera, double histoires qui s'entremêlent mal) empêchent même de profiter de l'histoire ?
Tu veux la réponse sans spoilers je suppose ?

Bon, si tu t'intéresses juste à l'histoire, je te dirais de passer ton tour. Je n'ai pas été surpris par l'histoire de Betty et d'Edward tandis que l'histoire de la population n'a pas de vrai réponse (ce que je met plutôt au crédit du jeu d'ailleurs). Alors pendant la partie, ça passe encore, mais dès que tu t'arrêtes deux secondes pour y penser, tu te dis qu'il y a quand même beaucoup de trous.

Honnêtement, je serais vraiment curieux de savoir ce qu'il s'est passé durant le développement du jeu pour expliquer ce changement de cap.

Dernière modification par Grim ; 30/05/2019 à 18h39.
Citation :
Publié par Grim
Tu veux la réponse sans spoilers je suppose ?

Bon, si tu t'intéresses juste à l'histoire, je te dirais de passer ton tour. Je n'ai pas été surpris par l'histoire de Betty et d'Edward tandis que l'histoire de la population n'a pas de vrai réponse (ce que je met plutôt au crédit du jeu d'ailleurs). Alors pendant la partie, ça passe encore, mais dès que tu t'arrêtes deux secondes pour y penser, tu te dis qu'il y a quand même beaucoup de trous.

Honnêtement, je serais vraiment curieux de savoir ce qu'il s'est passé durant le développement du jeu pour expliquer ce changement de cap
Je viens de le finir là, et j'vois pas trop ou tu vois des troues dans l'histoire ? Que ce soit pour la population ou pour Betty/Edward, tu as tout les réponses dans le jeu.
Citation :
Publié par Grim
Tu veux la réponse sans spoilers je suppose ?
Bon, si tu t'intéresses juste à l'histoire, je te dirais de passer ton tour. Je n'ai pas été surpris par l'histoire de Betty et d'Edward tandis que l'histoire de la population n'a pas de vrai réponse (ce que je met plutôt au crédit du jeu d'ailleurs). Alors pendant la partie, ça passe encore, mais dès que tu t'arrêtes deux secondes pour y penser, tu te dis qu'il y a quand même beaucoup de trous.

Honnêtement, je serais vraiment curieux de savoir ce qu'il s'est passé durant le développement du jeu pour expliquer ce changement de cap.
Bah Tornquist bosse pour FunCom qui a connu pas mal de difficultés. Même si Red Thread est "indépendant" (mais qd mm sous la houlette de FC), une influence négative des problèmes de FC sur le développement ne serait pas surprenante.
Citation :
Publié par Dimi Lov3
Je viens de le finir là, et j'vois pas trop ou tu vois des troues dans l'histoire ? Que ce soit pour la population ou pour Betty/Edward, tu as tout les réponses dans le jeu.
Idem. Pour être franc, ce qui m'a le plus gêné, c'est que tout est bien trop prévisible. Finalement, à part une petite demi-surprise, tout le reste peut être deviné très rapidement.
Sinon l'histoire est pas si mal, on reste un peu sur sa faim à la fin quand même, mais oui c'est court et du coup les 20$ sur Steam me semble un peu cher payé (je ne connais pas le prix en €), même si je n'ai pas passé un mauvais moment.
Je suis assez de l'avis de Yureka.
Mais j'ai été plus gêné par la durée que par le fait que les principaux twists étaient prévisibles.

Après, on peut trouver que le rapport prix/durée est assez similaire à celui de Firewatch.
J'ai trouvé l'histoire mieux écrite dans Draugen que dans Firewatch (mais Firewatch avait des dialogues mieux écrits).
Dans les deux cas, la durée est assez rédhibitoire. :/
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés