WoT - Les plaines de Murovanka

[Actu] Le 28 janvier 1943 : la sortie de Rommel

Répondre
Partager Rechercher
Cette actualité été publiée le 28/1/2014 à 16:45 par Fartha sur notre site World of Tanks :

Citation :
Le site de World of Tanks nous gratifie d'un peu d'Histoire. Aujourd'hui, le général Rommel connu pour ses faits d'arme en Afrique du Nord.


N'hésitez pas à utiliser ce fil pour réagir à cette information.
Rommel était très bon. Dans un autre contexte, même face aux mêmes adversaires, il aurait pu gagner à El-Alamein, mais la faiblesse de ses alliés italiens et la perte des ponts de ravitaillements méditerranéens fut fatale. C'est le jeu de la guerre et on ne refait pas l'Histoire.

On retiendra son utilisation intelligente des divisions blindées, surtout dans un environnement aussi propice à leur déploiement que les larges étendues de pleines arides de l'Afrique du Nord.
Citation :
Dommage que Rommel n'ait pas payé "le prix ultime" bien avant. J'aime pas trop leur article en plus.
L'article du site http://worldoftanks.eu/fr/news/47/th...ry-jan21-1942/, ne ressemble pas à là news de JoL.

Et tu as bien tord, Rommel etait le meilleur stratège de l'armée allemande. et c'etait un anti nazi qui plus est ! , le meurtre forcé de la volonté d'hitler envers Rommel était une signification , une preuve d'impuissance que le 3 éme reich était forcément perdu !

dommage que ce complot ainsi que celui du comte Stauffenberg aient échoués.... la paix aurait été moins dramatique et la guerre achevé bien avant.
Citation :
Publié par Elizard De Firentz
Dommage que Rommel n'ait pas payé "le prix ultime" bien avant. J'aime pas trop leur article en plus.

L'article du site http://worldoftanks.eu/fr/news/47/th...ry-jan21-1942/, ne ressemble pas à là news de JoL.
Rommel était un soldat, pas un Nazi. C'est avec des amalgames comme tu les faits que l'on oublie qu'il y a eu des résistants anti-nazis des deux coté de nos frontières. Que tous les soldats allemand n'étaient pas des Weffen-SS endoctrinés, mais aussi des fermiers, des artisans et d'autres gens qui, comme en France, furent appeler a servir leur pays avec naïveté ou une baïonnette dans le dos et sans possibilité de réflexion ni liberté de pensée.
Ce n'est pas parce qu'aujourd'hui nous avons tout ça "clef en main" qu'il faut oublier qu'hier ce n'était pas le cas. Après dire qu'il était un grand stratège, je répondrais cette fameuse phrase si vraie d'un rabougrit vivant sur une planète puante:
"Personne, par la guerre ne devient grand."
Et puis la guerre c'est bien en Jeu vidéo, on a pas froid, la pluie mouille pas, et ça sent bon l'air Wik (oui mon pc est près des chiottes )
Citation :
Et tu as bien tord, Rommel etait le meilleur stratège de l'armée allemande. et c'etait un anti nazi qui plus est ! , le meurtre forcé de la volonté d'hitler envers Rommel était une signification , une preuve d'impuissance que le 3 éme reich était forcément perdu !
dommage que ce complot ainsi que celui du comte Stauffenberg aient échoués.... la paix aurait été moins dramatique et la guerre achevé bien avant.
Je n'irais pas jusqu'à dire LE meilleur.

Rommel était un très bon général mais la Werhmacht en avaient bien d'autres en son sein.

C'est un officier d'un très bon niveau pour quelqu'un qui n'est pas issu de l'aristocratie prussienne, tenant de l'héritage culturel militaire allemand.

Il sera distingué pour son accomplissement en Afrique du Nord mais c'est aussi un motif de propagande donc la vision sur l'excellence est d'autant faussée par l'angle qu'on a bien voulu élaborer autour de sa personne.

Ce qu'on peut lui reconnaitre c'est d'avoir été un officier juste et vertueux. Bien que servant une idéologie folle, il marquera son désacord politique envers le régime suicidaire tant qu'assassin et c'est bien là la plus grande noblesse qu'on pourra lui concéder.

Rommel est de ces officiers qui seront resté d'un bout à l'autre juste des militaires, de ceux qui marquent l'Histoire pour nous rappeler que tout n'était pas aussi facilement emprunt de manichéisme aveugle au coeur de cette période si tourmentée.

Il mérite le respect, pour ses combats d'une part, pour son humanité d'une autre part et pour son courage d'avoir été fidèle à sa conscience quand il eut constater le tragique destin d'un peuple.
Salut les gars et merci pour tous vos commentaires. J'espère que vous avez apprécié la lecture autant que moi !

N'hésitez surtout pas à partager vos suggestions pour les prochaines histoires que vous aimeriez qu'on publie. C'est toujours sympa de savoir ce que vous en pensez !

Je vous souhaite d'excellentes batailles à tous et à bientôt !

Ambassadeur Français de Wargaming - Zecchirus
Rommel est un formidable meneur d'homme et un bon stratège, et l'un des rares généraux de la wehrmacht à ne pas avoir été accusé de crimes de guerre.

Mais c'est un nazi.

Il a commandé plusieurs fois le bataillon en charge de la protection d'Hitler, et ne cache pas sa sympathie pour le régime et la personnalité du fürher. De plus, il doit une bonne partie de son avancement dans la hiérarchie à Hitler.

Comme beaucoup d'officiers allemands, il deviendra critique envers le régime après Stalingrad et Koursk, lorsque la défaite du reich est évidente.

Rommel a été largement utilisé pour soutenir le mythe de la "Wehrmacht aux mains propres", faisant croire que les massacres des populations civiles étaient uniquement l'œuvre de la SS. L'histoire a depuis largement démontré que c'est faux.
Citation :
Publié par Angus|Badgus
Rommel est un formidable meneur d'homme et un bon stratège, et l'un des rares généraux de la wehrmacht à ne pas avoir été accusé de crimes de guerre.

Mais c'est un nazi.

Il a commandé plusieurs fois le bataillon en charge de la protection d'Hitler, et ne cache pas sa sympathie pour le régime et la personnalité du fürher. De plus, il doit une bonne partie de son avancement dans la hiérarchie à Hitler.

Comme beaucoup d'officiers allemands, il deviendra critique envers le régime après Stalingrad et Koursk, lorsque la défaite du reich est évidente.

Rommel a été largement utilisé pour soutenir le mythe de la "Wehrmacht aux mains propres", faisant croire que les massacres des populations civiles étaient uniquement l'œuvre de la SS. L'histoire a depuis largement démontré que c'est faux.
Ce sujet fait couleur de l'encre depuis 70 ans, et c'est pas fini

Rommel était -il un nazi ? Probable, comme nombre de monde.
Etait-il un farouche anti-juif ? Peut-être pas plus que nombre de citoyens allemande, ce sentiment était étonnamment présent dans nombre de pays européen.
Etait il un partisan du régime ? Surement, en tant que militaire, pas illogique qu'il soit fidèle au idée d'un régime très "carré" et qu'il sois loyale a son chef.
Oui, Rommel n'a pas sa carte au parti nazi.

Il est plusieurs fois chargé de la sécurité directe d'Hitler, il est chargé de l'entraînement militaire des meilleurs éléments des jeunesses hitlériennes, il connait et fréquente tous les dignitaires du régime, Goebbels et Himmler en tête, et il admire et encense Hitler et sa politique.

Dans ce sens, il adhère totalement au national socialisme, dont par ailleurs il sait se servir pour progresser dans la hiérarchie militaire.

Donc je réitère, Rommel est bien un nazi.
Citation :
Publié par Angus|Badgus
Oui, Rommel n'a pas sa carte au parti nazi.

Il est plusieurs fois chargé de la sécurité directe d'Hitler, il est chargé de l'entraînement militaire des meilleurs éléments des jeunesses hitlériennes, il connait et fréquente tous les dignitaires du régime, Goebbels et Himmler en tête, et il admire et encense Hitler et sa politique.

Dans ce sens, il adhère totalement au national socialisme, dont par ailleurs il sait se servir pour progresser dans la hiérarchie militaire.

Donc je réitère, Rommel est bien un nazi.
Rommel soutenait le partie nazi pour leur vision militaire (renforcer l'armée, redevenir l'empire de prussie) et non leurs autres opinions politiques. Il n'a jamais été intéressé que par l'armée et la guerre, pas la politique menée par hitler.

Tu es prompt à dénoncer la propagande post guerre visant a blanchir la wehrmacht mais tu sembles répéter à merveille la propagande nazi le dépeignant comme le nazi idéal alors qu'au final tout ce qui l’intéressait était la guerre (c'est un fait). Je te défie de démontrer son intérêt pour les théories d'hitler ou la politique autre que tout ce qui se rapporte à la guerre, l'armée ou la restauration du reich, et au final, la principale volonté affichée du parti nazi était bien la restauration du reich et non l’extermination de peuples.

Si il y a bien une période qui n'est ni blanche ni noire comme tu souhaiterais nous le faire croire, c'est bien l’Allemagne de 1918 à 1945...
Pour en revenir à la fonction première de l'article, et non à un débat sur "Les allemands de 40 étaient tous des vilains nazi", je suis étonné qu'on oublie un épisode important de cette guerre en Afrique du Nord, la bataille de Bir Hakeim, du 26 mai 1942 au 11 juin 1942 qui fait la transition justement entre les deux articles sur Rommel (https://www.jeuxonline.info/actualit...1-janvier-1942), puisque que c'est l'élément clef qui empêcha la défaite totale des Anglais en Afrique du Nord.

J'vais pas trop m'attarder sur le sujet, mais je trouve dommage qu'on oublie souvent des pan entier du conflit de 39-45 et ses subtilités.
Citation :
Publié par Sorine
Rommel soutenait le partie nazi pour leur vision militaire (renforcer l'armée, redevenir l'empire de prussie) et non leurs autres opinions politiques.
Rommel n'est pas prussien et n'a aucune envie de rétablir un quelconque "Empire de Prussie" (jamais entendu parlé de cet empire d'ailleurs, tu confonds avec le Reich Allemand ou le Royaume de Prusse je pense). Au passage, Hitler déteste l'aristocratie prussienne.

Citation :
Il n'a jamais été intéressé que par l'armée et la guerre, pas la politique menée par hitler.

Tu es prompt à dénoncer la propagande post guerre visant a blanchir la wehrmacht mais tu sembles répéter à merveille la propagande nazi le dépeignant comme le nazi idéal alors qu'au final tout ce qui l’intéressait était la guerre (c'est un fait). Je te défie de démontrer son intérêt pour les théories d'hitler ou la politique autre que tout ce qui se rapporte à la guerre, l'armée ou la restauration du reich, et au final, la principale volonté affichée du parti nazi était bien la restauration du reich et non l’extermination de peuples.

Si il y a bien une période qui n'est ni blanche ni noire comme tu souhaiterais nous le faire croire, c'est bien l’Allemagne de 1918 à 1945...
Là c'est un débat intéressant, mais qui a été tranché par le tribunal de Nuremberg en 1946. On peut être un soldat du rang et dire qu'on a agit selon les ordres. On ne peut pas être responsable d'une armée et d'un front et dire la même chose.

Erwin Rommel est tout sauf un idiot et un incompétent. Il sait parfaitement ce qui attend le peuple tchèque lors de l'invasion des Sudettes. Il sait ce qui va arriver aux polonais lors de l'invasion de la Pologne. Je le répète, c'est un proche d'Hitler, de Goebbels et de Himmler. Il n'ignore rien des plans du IIIème Reich concernant les peuples soumis. Il a vu les chemises brunes à l'œuvre pendant les années 30. Il sait parfaitement la nature du régime qu'il soutient.

Ca ne retire rien à ses talents de général, mais soyons clair, Rommel n'est absolument pas anti nazi avant 1943, bien au contraire. D'autres officiers de la Wehrmacht sont contre Hitler dès le début, ce n'est pas le cas de Rommel, point.

Désolé pour la pollution du post.
Citation :
Publié par Lestenil
mais la faiblesse de ses alliés italiens et la perte des ponts de ravitaillements méditerranéens fut fatale.

Oui mais non, si l'armée Italienne n'était pas prête à la guerre ce n'est nullement dût à sa faiblesse mais plutôt aux ambitions dantesques du Duce. Le soldat Italien se bat bien et fournit à 95% les divisions d'infanteries de l'Afrika Korps, l'unique division blindée "Ariete" est au coté de la 21éme et 15éme panzer dans toutes les offensives et est très apprécié par Rommel bien qu'équipée de chars désuets.

Bien sur on ne peut demander à l'armée Italienne d'être l'égal de la Wermacht elle n'a jamais cherchée à l'être et n'en avais pas les moyens. On rejette souvent sur les alliés de l'Allemagne (Italien, Roumain ou bien Hongrois) les défaites de la Wermacht, mais en y regardant de près on s'aperçoit que ces combattants n'ont pas démérité au vu du matériel mis à leur disposition.

Pour le deuxième point tout à fait d'accord, la perte des cargos (italiens d'ailleurs tiens...) assurant le ravitaillement de l'Afrika Korps a été un coup fatal. Mais la Regia Marina n'a jamais pût dominer la Mediterranean Fleet de l'amiral Cunningham et ainsi protéger les voies d'approvisionnement vitale pour Rommel. Mais battre la Royal Navy était une tache immense pour un pays comme l'Italie.
Bon jeu
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés