JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 696 (sites) | 974 (forums)Créer un compte
Forums divers>La Taverne
Vie pratique
Répondre
Partager Rechercher
Avatar de Nauth
Nauth
Alpha & Oméga
 
Avatar de Nauth
 

Voisins bruyants, syndic inactif, que faire?

Bonjour,

Ce matin comme plusieurs autres au mois de Novembre, je me suis fait réveillé vers 6h30 par mon voisin du dessus. Ce dernier, en plus de faire du bruit dans les horaires "calmes" (avant 8h et après 22h) du bâtiment (affiche signalétique sur la porte de l'immeuble par le syndic), le fait volontairement : coups avec un objet métallique sur le radiateur qui résonne, hurlements d'insultes...


Au début, cet homme se trouvait littéralement au dessus de mon appartement. La première fois que je l'ai entendu, il appelait une ambulance. Croyant bien faire, j'appelle les urgences. L'homme était assis sur son canapé l'air ahuri, et les urgences semblaient blasés de le "re"voir. Le soir, ma voisine, qui est du syndic, m'a dit que l'homme en question était atteint d'une maladie mentale, et qu'en dehors de ses "épisodes", est "normal". De plus, il est censé déménager dans les deux semaines.

Fast forward deux semaines plus tard, l'homme a bien déménagé... Deux étages au dessus. Si les cris se sont un peu estompés (le bâtiment date visiblement des années 80, donc l'isolation sonore est sommaire), ce n'est pas le cas de ses coups sur le radiateur.

J'ai déjà été voir l'homme en pleine crise, j'ai sonné chez lui, ses bruits se sont instantanément arrêtés. Je l'ai déjà rencontré en dehors de ses crises, il n'a pas l'air visiblement conscient de ses bruits mais en est au courant et s'excuse formellement (mais continue quand même).

J'ai reporté la situation, mais le syndic ne semble pas motivé à porter d'actions, la présence de l'homme étant historique et que "ça gêne pas vraiment". Bah moi si, ça me gêne; quand Madame se fait réveiller le matin, j'en ai marre que mes plaintes ne soient pas entendues. De plus, je doute que si cet homme est atteint d'une affliction mentale, un logement privé soit l'endroit le plus adapté pour sa prise en charge, m'enfin, ça n'est pas à moi de juger.

J'imagine que je peux porter plainte pour nuisances sonores, mais j'aimerai savoir quels sont mes recours avant d'en arriver là?

edit: j'ai pas précisé, mais j'ai du mal à obtenir des enregistrements crédibles puisque je ne capte pas ses cris sur le micro de mon téléphone, seulement les bruits du radiateur. Cependant, beaucoup de voisins peuvent témoigner.

Dernière modification par Nauth ; 05/12/2018 à 11h44.
Avatar de aziraphale
aziraphale
Alpha & Oméga
 
Avatar de aziraphale
 
Tu ne peux absolument rien faire.
Enfin en théorie tu pourrais, mais ça prendrait des années pour au final se finir par RIEN.

Quant aux flics ils ne feront rien pour toi non plus, sauf si vraiment ça se passe à 2h du mat (et encore il va falloir sur plusieurs voisins appellent en même temps).
Mais à 6h30 ou 23h, tu peux toujours rêver pour qu'ils se déplacent, surtout que le mec doit être connu comme le loup blanc et qu'ils savent pertinemment que si il est en crise ils ne peuvent rien y faire à part appeler l'hôpital psy du coin qui les enverra chier.


Si vraiment tu es fortement gêné => déménagement.
C'est con parce que c'est toi qui est emmerdé, mais c'est le seul truc à faire.
Et avant de signer un bail ou d'acheter il faut toujours faire le tour des voisins pour vérifier si il n'y a pas de problèmes de ce genre (ou d'un autre) dans la copro.
Avatar de Sayn
Sayn
 
Avatar de Sayn
 
Salut,

S'il est suivi pour sa pathologie mentale, faudrait peut être contacter le CMP (centre medico psychologique) de ton quartier, qui peut décider d'une visite à domicile ou simplement de le prendre pour un rdv médical (une hospitalisation peut être décidée).

Tes voisins et toi peuvent aussi écrire au procureur de la République, j'ai eu une patiente dans mon unité qui a été admise en SDRE (sur décision de la préfecture donc) suite à un courrier écrit au procureur de la Rep, par contre ça allait bien plus loin que des nuisances sonores, cette patiente chiait dans les parties communes, a mis le feu à sa cave, harcelait au téléphone sa voisine de 90 ans sur les dangers des pommes de terres extra-terrestre etc etc.

Par contre si ton espoir est qu'il soit placé à vie dans une institution, tu peux rêver, le patient stabilisé reviendra dans son logement après son hospi. L'HP ne garde plus à vie les patients, c'est fini cette époque, il sera hospitalisé quelques mois au plus. Donc à long terme si c'est vraiment insupportable à chaque fois qu'il est là et bien faut penser à déménager.
Avatar de Jai ALLIN
Jai ALLIN
 
Avatar de Jai ALLIN
 
Bonne piste de contacter son CMP parce qu'il est peut-être suivi en ambulatoire et parfois il suffit de pas grand chose pour limiter les crises. Mais bon c'est beaucoup d'emmerdements pour rien j'ai l'impression car tu vas sans doute galérer pour obtenir des noms.

Si tu es propriétaire et que tu constates que la copro ne bouge pas le petit doigt, moi je ferais pression financièrement en menaçant de ne plus rien payer tant que ta tranquillité n'est pas retrouvée, si tu es locataire et que tu passes par une agence la même chose en utilisant les clauses de ton bail.

J'avais eu le même problème avec un voisin qui faisait des sauteries tous les jours de la semaine, mon agence s'en était chargé et avait résolu le problème en quelques jours.
Avatar de Nauth
Nauth
Alpha & Oméga
 
Avatar de Nauth
 
Merci de vos réponses, je pense que je suis bon pour prendre sur moi. Je ne pense pas que le type soit suivi par un CMP, il doit juste être médicamenté pour ses crises (ce qui expliquerait pourquoi elles surviennent toujours le matin).

Malheureusement (ou heureusement) je ne resterai pas après Septembre 2019, donc je pense que ça ne sera pas à moi de prendre ce genre de mesures. Me reste plus qu'à trouver des caches misères pour insonoriser :/
Avatar de sinernor
sinernor
Alpha & Oméga
 
Avatar de sinernor
 
Mon pauvre garçon, je suis dans le même cas que toi et apprête toi à partir pour des vrais galères.

Déjà, il faut savoir si tu es propriétaire ou locataire?

Si tu es locataire, prends tes affaires et casse toi parce que tu vas partir dans des tracas administratifs qui sont d'une longueur et d'une lenteur à faire pleurer.

Ce que j'ai fait parce que moi, j'ai le gros taré qui chie et pisse partout dans la copropriété, qui pue et entasse chez lui tout un tas de merdes et en plus il ramène des clodos et des potes à lui donc je te laisse imaginer.

Ce que tu dois faire:

- à chaque problème occasionné, tu appelles de suite les flics, car même s'ils ne se déplacent pas, il y aura une trace écrite de ton appel pour la suite

- aller remplir une main courante une fois par semaine en insistant sur les désagréments et obliger les flics à la prendre même si blablabla ce n'est pas une plainte etc... il faut toujours insister avec eux.

- prendre contact avec l'association de tutelle qui s'occupe de ce mec là. Ces associations, c'est la lie de l'humanité, ce sont toujours des acteurs privés qui n'en ont rien à foutre des dégâts faits par ces personnes malades et qui en plus en profitent pour leur prendre une partie de leur pognon. Tu ne leur mets pas la pression parce que ces cons vont se fermer comme une huître mais tu leur signifies toutes les démarches qui vont être entreprises.

- prendre contact avec la mairie de ta ville pour les prévenir aussi des dégâts occasionnés par ce bonhomme au niveau du bruit et voir ce qu'ils peuvent faire car si le mec est vraiment timbré, le maire a la possibilité de signer une H.O et l'envoyer se faire examiner pour voir si tout va bien.

- tu vas ensuite sonner à chaque porte de ton bâtiment en faisant une pétition demandant le placement de cet individu à cause des nuisances sonores et en récupérant un maximum de témoignages signés et certifiés; même chose pour les copropriétaires y compris ceux ne vivant pas sur place. Tu pourras trouver ce genre de papier gratuitement chez un bon avocat.

- tu appelles le propriétaire de l'appartement concerné pour lui demander ce qu'il compte faire et tu lui signifies gentiment que ce n'est pas parce que l'association paie le premier du mois du loyer qu'il n'est pas responsable des agissements de son locataire.

- tu prends contact après avec le syndic de copropriété avec tes témoignages et ta pétition et tu lui demandes de contacter son avocat pour demander d'attaquer en justice le propriétaire concerné afin que ce dernier fasse une demande d'expulsion immédiate sous peine de se prendre un procès au cul de la part de la copropriété.

- Envisage même de récupérer son numéro de téléphone et appelle le propriétaire incriminé directement pour lui expliquer le problème et si après une discussion courtoise si ce dernier te ballade, tu hausses le ton et plus si affinités (même si je ne devrais pas te le dire).

Maintenant, si l'association concernée est l'association tutélaire de l'Essonne, contacte moi en MP....
Avatar de aziraphale
aziraphale
Alpha & Oméga
 
Avatar de aziraphale
 
Si il se casse au plus tard en septembre prochain, le mieux à faire c'est d'investir dans des boules quiès et d'attendre que ça se passe.

Même avec tout ce que tu indiques ça se finirait probablement par absolument rien, parce que le mec doit être considéré comme handicapé ou un truc du genre et donc impossible à virer de son appart.

Surtout que là, si le mec à vraiment été déménagé deux étages plus haut suite aux plaintes précédentes, on peut facilement imaginer que ça appartient à une société de HLM, et alors eux dans le genre j'en ai strictement à branler des lois et encore moins des règlements de copropriété ils sont champions du monde.
Il faudrait minimum 10 ans de procédure pour arriver à quelque chose (ou que le mec pète les plombs au pont que la vie de quelqu'un soit mise en jeu).
Avatar de sinernor
sinernor
Alpha & Oméga
 
Avatar de sinernor
 
Même avec cela, ils ne bougeront pas le mec, avant que j'arrive l'an dernier, l'autre pimpin s'est fait poignarder par un des clodos qu'il ramenait chaque soir parce qu'ils étaient bourrés et cela ne les a pas empêchés de le faire rester avec tous les dégâts qu'il a occasionnés.
Avatar de Orbital
Orbital
Alpha & Oméga
 
Avatar de Orbital
 
Je rejoins les autres, tu peux pas faire grand chose. J'ai eu un couple pour voisins pendant 1 an, ils se tapaient dessus, hurlaient, cassaient les boîtes aux lettres, frappaient sur ma porte la nuit, invitaient très régulièrement des gens louches, beaucoup de fêtes etc...

Ma proprio a jamais réussi à les déloger. Elle a dépensé une fortune en avocats, mais en France pour dégager un locataire ça m'a l'air terriblement compliqué. Les passages très réguliers de flics n'ont rien changé. J'ai même été témoigner au commissariat (sous demande de ma proprio), mes voisins étaient connus des services de polices, avaient un casier, mais ça n'a rien changé. Ils ont fini par partir un jour subitement, après avoir détruit tout l'intérieur de l'appart...
Avatar de Agurargin
Agurargin
Alpha & Oméga
 
Avatar de Agurargin
 
Meilleure réponse = contacter le service psy/médical qui le suit.

Faut pas croire, ya plein de gens souffrant de pathologies mentales qui sont dans "la nature".

Ca en fait pas des criminels potentiels ou des gens dangereux, mais effectivement ca peut amener à certains problèmes, comme celui que tu rencontres.

Par contre, sérieux, évite d'aller le trouver quand il est en crise, personne ne peut prédire sa réaction dans cet état...

Les soignants qui le suivent ne sont sûrement pas au courant, et suffirait juste d'adapter son traitement pour que tout se passe bien. Donc ca serait con d'entamer des démarches longues et contraignantes.

Si tu le croise dans son état normal, entame la conversation et essaye de savoir qui s'occupe de lui. C'est un peu délicat, mais la plupart des personnes souffrant de ce genre de pathologie, sont super gentilles et demandeuses de dialogues quand elles ont eu leur dose de traitement, car elles sont conscientes de leur état et sont les premières à en souffrir. Quand il tape sur son radiateur, qu'il appelle le samu pour la 25eme x sur la semaine ou qu'il hurle, ce sont des pulsions qu'il ne peut contrôler.

J'ai bossé plusieurs années comme aide soignant à domicile et en milieu psy, et j'ai vraiment pas d'autre conseil à te donner. Passer par la voie police/syndic/etc..., ca va prendre des plombes, pour finalement déboucher sur pas grand chose. Tandis qu'un petit médoc en + ou un passage régulier d'une infi au domicile pour s'assurer qu'il a bien pris son traitement, sera bien plus productif pour tout le monde.

J'ai connu ce genre de cas, un mec veuf qui vivait complètement isolé chez lui. Ca lui arrivait souvent d'avoir des accès de violence incontrôlée quand il avait pas pris son traitement à temps. Mon passage servait à m'en assurer, mais bon des fois il l'avait pas pris depuis plus de 24h00, donc il était chaud patate et pas évident à gérer. A plusieurs reprises j'ai demandé un passage 3x/jour pour éviter une dérive, on m'a pas écouté. Jusqu'au jour ou il est allé jusque chez un ami chasseur, qu'il a pris son fusil, qu'il est rentré chez lui, est passé dans le jardin de son voisin, a butté le chien du voisin qui "aboyait tout le temps, tu vois....", puis s'est posé dans son canapé, le fusil posé à côté de lui, avec une tasse de café et regardait les 12 coups de midi.... avant mon arrivée.

Le mec a terminé en institut psy fermé suite à ca. Mais je veux dire qu'en dehors de ses accès de violence incontrôlables, c'était un mec super gentil, pas con et avec qui tu pouvais parler de tout et de rien. Alors que si un service était passé 3x jour pour s'assurer qu'l prenait bien son traitement, rien de tout ca ne serait arrivé.
Meneldil SoleilNoir
Alpha & Oméga
 
Citation :
Publié par Orbital
Je rejoins les autres, tu peux pas faire grand chose. J'ai eu un couple pour voisins pendant 1 an, ils se tapaient dessus, hurlaient, cassaient les boîtes aux lettres, frappaient sur ma porte la nuit, invitaient très régulièrement des gens louches, beaucoup de fêtes etc...

Ma proprio a jamais réussi à les déloger. Elle a dépensé une fortune en avocats, mais en France pour dégager un locataire ça m'a l'air terriblement compliqué. Les passages très réguliers de flics n'ont rien changé. J'ai même été témoigner au commissariat (sous demande de ma proprio), mes voisins étaient connus des services de polices, avaient un casier, mais ça n'a rien changé. Ils ont fini par partir un jour subitement, après avoir détruit tout l'intérieur de l'appart...
Même histoire que toi. L'avantage c'est que depuis que je suis allez les voirs, ils font sa la journée et plus la nuit dépasser 23h00.
Avatar de Creed Manson
Creed Manson
Chevalier
 
Avatar de Creed Manson
 
Tu peux aussi aller le voir et remettre les poings sur les i
Une bonne colère contrôlée ça veut dire sans violence physique peut mettre les pendules à l'heure, la discussion et même quand elle est un peu plus forte est bonne je pense.
Avatar de Oulanbator
Oulanbator
Alpha & Oméga
 
Avatar de Oulanbator
 
Si le problème c'est que le type tape sur les radiateurs, j'essaierai de convaincre la copro de les lui remplacer par des convecteurs électriques.
Il tapera toujours dessus mais ça ne résonnera plus dans tous les tuyaux du bâtiment.
Avatar de Creed Manson
Creed Manson
Chevalier
 
Avatar de Creed Manson
 
Ouai ou alors ça peut avoir l'effet inverse le type peut taper encore plus fort parce qu'il a plus le petit bruit qui le faisait vibrer non moi je dis faut lui poser des limites et faire les gros yeux.
Avatar de Orbital
Orbital
Alpha & Oméga
 
Avatar de Orbital
 
Citation :
Publié par Meneldil SoleilNoir
Même histoire que toi. L'avantage c'est que depuis que je suis allez les voirs, ils font sa la journée et plus la nuit dépasser 23h00.
J'ai jamais osé aller les voir perso. Vu l'espèce de mule qu'était le mec et en ayant un peu connaissance de son passé je pense que je me serais juste pris des baffes et je serai rentré chez moi tout penaud. Par contre j'ai ensuite été contacté par un huissier pour être témoin de l'ouverture de leur appart (qui était vraiment destroy, tout y est passé, la douche, les toilettes, le frigo, les vitres...) et j'ai été ravi de savoir qu'il savait déjà où ils étaient et qu'ils allaient prendre très cher.

D'ailleurs j'attend toujours le chèque de 4 ou 5 euros que m'avait promis l'huissier pour ma participation.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés

Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

© JeuxOnLine / JOL. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Politique de confidentialité - Utilisation de mes données personnelles - ! Signaler un contenu illicite