Musique (Le Cercle Taberna)

[Musique] Ecouter de la folk?

Répondre
Partager Rechercher
Bonjour,


J'ai du mal a trouver de grands morceaux de folk, deja parce que je m'y connais pas, mais aussi parce que je recherche un style precis, un peu a la neil young, avec une guitare qui fait souvent sonner les graves, et surtout accompagné d'electrique... Enfin un mariage assez difficile a decrire, en gros, comme dans Dead Man de N.Young, un peu comme dans Devils and dusts de Springsteen, un peu comme dans between the bars d'Elliot Smith, bref, balancez moi de grands artistes folk, qui pourraient me plaire s'il vous plait

Merci d'avance

Dernière modification par SansNom ; 01/04/2012 à 20h16.
Dylan, Joan Baez et Leonard Cohen à ses débuts, ça te fera déjà une belle kyrielle d'albums...

Et puis mon petit préféré du moment : Damien Rice.
Ah, ce n'est pas un approfondissement mais bel et bien une traque assidue.

Alors pour faire dans le français : Graeme Allwright, qui a repris certaines chansons de Leonard Cohen en français, et qui en a beaucoup de son cru, très belles.
Bon, le folk... C'est vaste.

La naissance du folk électrifié, c'est Bob Dylan, chronologiquement. La trilogie "Bringing It All Back Home / Subterranean Homesick Blues", "Highway 61 Revisited", "Blonde On Blonde" marque l'entrée des cinglantes électriques dans les contest-songs de Dylan, influençant à peu près tout le monde ensuite... Surtout ceux que tu cites.

Ensuite, passons aux influences directes d'Elliott Smith. Pour moi, en plus de Neil Young, Dylan, et d'autres folkeux, il ne faut surtout pas négliger celle des Beatles, en particulier leurs morceaux les plus acoustiques : de "Hey You've Got To Hide Your Love Away" à "Norwegian Wood", il y a de quoi faire. Fouille dans les albums "Help" et "Rubber Soul", tu pourrais y trouver ton bonheur. Mais pour moi, une autre de ses grandes influences (surtout sur des chansons comme "Between The Bars") est Nick Drake, le crépusculaire et météorique Nick Drake, trois albums immaculés, tristes au possible, et en même temps remplis d'une chaleur incomparable. Je manque d'adjectifs pour décrire sa musique, il faut se jeter dessus, c'est tout.

Autrement, dans la même époque, Love a tenté de bousculer le folk, en y introduisant d'abord de foudroyantes guitares électriques (album "Da Capo"), puis en revenant à l'acoustique, mais de quelle façon... L'album "Forever Changes" est une mine inépuisable, un chef d'oeuvre absolu, 10 idées par mesure, un foisonnement inaltérable, intemporel et inusable. En plus il se trouve très souvent à 8 ou 9 euros, c'est quand même rien...

Revenons à Neil Young : hormis Dylan (désolé de le citer à chaque paragraphe, mais c'est lui qui a tout changé, tout révolutionné, même), il trouve ses principales influences du côté d'Hendrix, d'une part (pour le côté électrique), et du côté de la country la plus moderne, d'autre part, comme par exemple chez les Byrds (indispensable), ou le rock west coast de la fin des années 60... Par contre sa descendance est incroyablement fournie. Nirvana, le grunge, bien sûr, mais pour moi, son fils spirituel guitaristique le plus évident est Jack White, le frontman des White Stripes. Ecoute les albums "White Blood Cells" et "Elephant" pour t'en convaincre. Le son de "Dead Man" n'est pas loin.

Quoi d'autre ? Ah oui Springsteen... Il a quand même quelques fils spirituels, lui aussi, notamment Ryan Adams (mais lui a du mal à faire un album correct jusqu'au bout) et surtout Jesse Malin, l'ancien leader du groupe punk new-yorkais D-Generation. Son album "The Fine Art Of Self-Destruction" ressemble à ce que fait Springsteen quand il tente de faire du folk électrique.

Sinon... On sait jamais, farfouille chez Damien Jurado, OP8, Calexico, Ron Sexsmith, Joseph Arthur, Liz Phair voire Grandaddy ou Mojave 3.

Ah j'oubliais... L'un des plus grands de tous à mon sens, totalement oublié maintenant qu'il est mort (depuis une dizaine d'années), le chanteur le plus triste du monde, le héros des cowboys mélancoliques, le songwriter le plus déchirant qui ait jamais existé... Townes Van Zandt. La première écoute d'une chanson comme "Tecumseh Vally", "St John The Gambler" ou "Our Mother The Mountain" procure un frisson de tristesse infinie, de déchirure intense et de solitude complète. Terrassant. Mais qu'est-ce que c'est beau...
Citation :
Publié par Khyok
Et puis mon petit préféré du moment : Damien Rice.
Que Dieu te bénisse, Kyky...
J'ai écouté cet album en lisant ton post et ça passe en boucle depuis!

Par contre j'avoue que j'ai du mal à y trouver des points communs avec Dylan, Baez ou Cohen...

Sinon, il y a Woody Guthrie, qui est "le" père de la folk (mais c'est un avis personnel). Bob Dylan s'en est plus que largement inspiré.

Dans la folk, il y a pas mal de chanteurs comme Richard Shindell (son Blue divide est sublime , mais aussi Mary Gauthier). Mon coup de coeur va à Jesse Sykes & the sweet hereafters : une voix sublime, des morceaux sublimes et de la belle musique ! Dans un registre folko-rocko-blues, l'album Living with the law de Chris Whitley est pas mal, mais là on sort de la folk.

Enfin, il y a un véritable talent de la folk, avec Townes Van Zandt (son Live at the old quarter est très sympathique). Là aussi, des belles paroles, une musique assez dénuée et sobre. [edit : je plussoie donc très fortement Dandal ! To Live is to fly me tire des larmes souvent...]

Concernant Leonard Cohen, il faut se concentrer sur ses premiers albums, les derniers sont très sirupeux.

Dans la même veine que Bruce Springsteen pour le côté rock, il y a Tracy Chapman. Mais là, ce n'est plus de la folk, mais du rock.

Je note les noms que vous donnez, j'essayerai !
Dans les trucs récent l'album "Howl" des Black Rebel Motorcycle Club (je sais le nom porte à confusion) sortit cette année est vraiment génial. Les albums précédents sont dans un tout autre style donc si jamais tu les connais tu ne dois pas te faire d'idées la dessus.
voila pour ma petite participation!
Gast! Alors, le fil sur le folk il était là! Ben mince, il est bien vieux: 2005, la dernière entrée!

Bon eh bien, si c'est là qu'il faut aller, alors c'est là qu'on va...

Dans l'esprit de Home de Edward Sharpe and the Magnetics Zeros, et un peu dans celui des Fleet Foxes qui connaissent ces temps-ci du succès, j'ai trouvé:

Dirty Paws de Of Monsters and Men:

Depuis je n'ai plus que ce refrain dans la tête:
The dragonfly it ran away
But it came back with a story to say.
Barefoot friend par Elephant Revival.

est plus enlevé qu'il n'y paraît, avec une petite gigue au violon qui éclairerait le visage de n'importe qui.



P.S.: Est-il possible de mettre le classificateur Musique à ce fil? Il ne l'a pas et n'apparaît pas avec le Filtre "musique".
Peut-on le renommer en [wiki] Musique Folk et ballades?
On peut également penser à Bert Jansch. Un écossais qui est mort récemment, en octobre 2011 il me semble. Il a influencé les plus grands comme Young ou Drake. D'ailleurs Neil Young s'est inspiré de la chanson ci dessous pour son titre The needle and the damage done.



Après, tu peux regarder du côté du "super groupe" Crosby stills, Nash & Young. Ou encore Fleet Foxes, groupe californien, mais c'est plus de l'indie folk ~.
Citation :
Publié par Dandal
Revenons à Neil Young : hormis Dylan (désolé de le citer à chaque paragraphe, mais c'est lui qui a tout changé, tout révolutionné, même), il trouve ses principales influences du côté d'Hendrix
A part que Bufffalo Springfield c'est 65 et que le premier album d'hendrix n'arrive pas avant 67. Non, l'électricité, quoi qu'il en dise de temps en temps dans les interviews, il ne le doit qu'à lui seul C'est d'ailleurs une des bases du son et de la technologie (Neil Young et ses deluxe... une longue histoire de technicien) moderne (sa white falcon stereo :love. Son son et son jeu n'ont rien de commun avec celui de Hendrix... qu'il adore évidement. Comme dylan, ils sont là en même temps, débute à peu près en même temps et sont les maitres de ce que la musique deviendra par la suite (avant de crever étouffée). Neil Young lui a d'ailleurs prêté son bus pour une tournée en laissant la D28 de... Hank Williams dedans. Une des grosses influences de N.Young.

Pour le folk, je ne vois pas comment on peut commencer ce sujet sans causer de Woodie Guthrie et Pete Seeger.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés