Gamigo (Jeux MMO)

[Actu] Gamigo tease son prochain MMO : un « MMORPG sandbox en monde ouvert » sur PC et consoles

Répondre
Partager Rechercher
Uther a publié le 23 novembre 2021 cette actualité sur JeuxOnLine :

Citation :
https://jolstatic.fr/www/captures/950/3/154193-240.png
Gamigo tease actuellement l'annonce de son prochain MMO. Selon sa maison-mère, il s'agit d'un « MMORPG sandbox novateur et open world qui dispose déjà d’une communauté de joueurs grandissante ».

Depuis maintenant quelques semaines, le groupe Gamigo tease l’annonce de son « prochain MMO » – on l’a noté, l’univers du jeu se dévoile progressivement au travers de la publication de différents chapitres d’un livre audio esquissant un univers fantasy peuplé de villageois, des créatures...

Une réaction ? Une analyse ? Une question ? Ce fil de discussion est à votre disposition.
sandbox, le bidule devenu incontournable et qui n’offre que des MMO pourris.
Oui au monde ouvert, oui à la diversité des activités possibles, non au vide empli de répétitif.
"MMORPG sandbox novateur"

Ils disent tous ça a chaque fois et la plupart du temps ils ont rien de novateur si ce n'est que les graphismes pour certain et encore...
Gamigo...novateur... Ouaiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiis...
Gros doute. Ca sent la comm habituelle pour tenter de refiler un enième MMO KR mobile porté PC...
Citation :
Publié par DworG
sandbox, le bidule devenu incontournable et qui n’offre que des MMO pourris.
Oui au monde ouvert, oui à la diversité des activités possibles, non au vide empli de répétitif.
Y'a des gens pour venir t'affirmer que new world est un sandbox.
A partir de là, les boites genre gamigo peuvent dire n'importe quoi sur le genre, ça passe crème.
Citation :
Publié par Amo-
Y'a des gens pour venir t'affirmer que new world est un sandbox.
A partir de là, les boites genre gamigo peuvent dire n'importe quoi sur le genre, ça passe crème.
bonne grosse rigolade
un "sandbox" ou les villes ('copiées collées) les villages les maisons les forteresses existent déja day one et ou tout est instancié
a un point tel que s'il y une prise de ville on ne peut pas entrer dans la zone alors qu'on était en balade
pour les gens c'est un sb car on peut scier (ca oui on le fait 100 000 fois) un arbre ^^
"MMORPG sandbox novateur" ce n'est pas un oxymore ?

L'innovation tient peut-être au fait que le sandbox pourrait être utilisé pour autre chose que de s'épargner du taf ? Créez votre propre contenu les joueurs, nous on est trop occupés à préparer la sortie sur console pour se goinfrer.
Vite, vite, avant que les chiffres et les retours sur PC ne révèlent la supercherie !

Hypé à fond par la possibilité d'une annulation pour cause de "finalement, c'était de la daube" ou d'un vautrage à la pré-pré-early. Amer, moi ? Absolument.
Pour ma part, je n’ai jamais connu plus Sandbox que SWG, où les joueurs pouvaient construire leur propre maison dans l’open world et même se rassembler pour créer des villes. Rien que le concept de créer son propre espace dans le monde ouvert et persistant d’un MMO je trouvais ça impressionnant, n’étant habitué à rien d’aussi libre. Après ça reste minime, vu que pas de destruction/attaque de ces bâtiments possible.

Cettains disent que Archeage est sandbox. Mais concrètement à part faire pousser tes propres légumes et faire des balades en bateau tu peux faire quoi de plus? (Vraie question) Ah y’a peut-être Eve aussi mais j’y ai jamais joué.

Étant en bon gros joueur de themepark je ne comprends pas trop ce que recherchent exactement les gens dans le sandbox. Quelqu’un pourrait me décrire l’ideal du genre?
SWG était un vrai sandbox en effet
ce que les gens cherchaient début des années 2000 c était de l'innovation et du social
ce que cherchent les gens en 2020 c'est du prémâché pré-vendu copié collé avec un skin à leur gout

changement pourquoi ?
fin 90's début 2000's les jeux online étaient l'apanage d'une tranche très restreinte de la population
maintenant c'est de la consommation de masse
et avec l'arrivée des youtubeurs et autres streamers c'est devenu une consommation rapide de masse en mode vulgaire
avec du produit jetable, le seul but étant d'être sur le jeu à la mode du mois pour faire des vues
sur la base d'une manipulation de masse par la pub, les streamers et le marketing agressif et constant
du moment que c'est hyper vendu c'est que c'est bon
et on en arrive à un stade de pensée jetable unique, où il n'est plus toléré de mettre en exergue des tares objectives d'un produit jetable et pourtant conçu comme jetable
le comble de la bêtise au pouvoir
la pensée jetable du mois.

Techniquement ca signifie que si on te dit que c'est du sandbox même si ta liberté se limite à scier des milliers d'arbres pour créer un objet, c'est donc du SB même si c'est une régression technique de 30 ans en arrière. Bien sur même constat pour la production ciné/tv, du moment que le marketing fonctionne en mode rouleur compresseur, tu n'as pas le choix tu dois aimer ou te taire. Meme si c'est de la daube, tu n'as pas le droit de le dire et même de le penser.

Dans ces conditions, repli sur de la qualité (anciens jeux, anciennes prod ou séries/films indés ou sélectionnés arte quobuz etc)

Dernière modification par Idrums ; Hier à 18h38.
Citation :
Publié par kynja
Pour ma part, je n’ai jamais connu plus Sandbox que SWG, où les joueurs pouvaient construire leur propre maison dans l’open world et même se rassembler pour créer des villes. Rien que le concept de créer son propre espace dans le monde ouvert et persistant d’un MMO je trouvais ça impressionnant, n’étant habitué à rien d’aussi libre. Après ça reste minime, vu que pas de destruction/attaque de ces bâtiments possible.
Pourquoi toujours détruire ce qu'on construit ? Si on regarde le temps et les efforts passés à monter un truc et la facilité/rapidité qu'il y a tout raser, c'est fun pour qui ? Les pyjamas ? Même en pouvant monter des structures aussi vite qu'on les détruit (donc pas vraiment intéressant à réaliser, parce qu'on ne s'inscrit dans rien sur le long terme, on n'investit plus émotionnellement dans sa création), la possibilité de détruire ce qu'autrui monte engendrera toujours plus de frustration, de déception et de ragequit aux monteurs que de satisfaction ou de fun aux casseurs et aux emmerdeurs, souvent minoritaires mais très voyants.

Le réalisme, ça me paraît moins important que le fait de prendre du plaisir. Qui aime jouer à Simcity, aller se coucher et se relever pour trouver sa ville en ruines ? Personne a priori. Pourquoi ce serait acceptable sur un MMO ?

Citation :
Publié par kynja
Cettains disent que Archeage est sandbox. Mais concrètement à part faire pousser tes propres légumes et faire des balades en bateau tu peux faire quoi de plus? (Vraie question) Ah y’a peut-être Eve aussi mais j’y ai jamais joué.

Étant en bon gros joueur de themepark je ne comprends pas trop ce que recherchent exactement les gens dans le sandbox. Quelqu’un pourrait me décrire l’ideal du genre?
Bonne observation. ArcheAge avait peut-être des ambitions de sandbox, mais je ne l'ai jamais ressenti comme tel. C'était un Aion avec des ânes, des bateaux et un potager. Et encore, sur Aion le PvP avait vraiment un sens et on avait plus de forteresses à prendre. Sans doute a-t-il subi le même processus de réduction des ambitions que le PvP de New World ?

Le sandbox tel qu'il devrait exister, c'est la création totale par les joueurs sur les modèles pré-établis (mais pas seulement) par les créateurs du jeu. On crée tout soi-même à partir des matériaux bruts, ce qui force les joueurs à s'associer pour obtenir les choses les plus simples, surtout au début du jeu. EvE ou Dual Universe sont des exemples de sandbox plutôt bien réalisés, même si EvE a trouvé ses limites à ce niveau avec les années, je trouve. Le sandbox tel qu'il existe de nos jours, cela consiste à dire aux joueurs : tenez, voilà un bac à sable à côté des quêtes PvE insipides et d'une totale absence de contenu intéressant : amusez-vous bien avec les trois mécaniques "sandbox" qu'on a mis là, nous on avait autre chose à faire que de vous coder un jeu digne de ce nom.

Citation :
Publié par Idrums
ce que les gens cherchaient début des années 2000 c était de l'innovation et du social
ce que cherchent les gens en 2020 c'est du prémâché pré-vendu copié collé avec un skin à leur gout
Aaaah, le bon vieux discours sur la responsabilité générationnelle des joueurs... ça faisait longtemps. Avant c'était une culture, avant c'était des jeux de niche, avant on était tous frères, tous gentils et tous polis. Non. Avant, il y avait autant de cons qu'aujourd'hui, mais les mécaniques des jeux ne les avantageaient pas et ils se faisaient plus discrets ou ils étaient exclus. Ce n'est pas une question d'attente, c'est une question de choix de game design. Et ce n'était pas NOS choix.

Les dévs ont amené des mécaniques de plus en plus attractives parce que peu gourmandes en engagement social et ont détérioré toutes les formes d'interactions positives entre les joueurs au cours des 15 dernières années. Ce n'est pas à nous d'assumer ça parce que les studios se sont contentés de reproduire la même soupe en effaçant peu à peu tout ce qui faisait le sel du genre sans réfléchir aux effets à long terme. Ce n'est pas à nous d'assumer la frilosité des dévs, qui se sont contentés de copier un seul modèle à succès pour tenter de le détrôner (en vain), tout en oubliant quel était la vraie particularité et le seul avantage du genre sur les autres types de jeux, qu'ils soient solo ou multi. C'est à eux d'assumer. Marre qu'on mette toujours la responsabilité de ce désastre sur les joueurs.

Citation :
Publié par Idrums
fin 90's début 2000's les jeux online étaient l'apanage d'une tranche très restreinte de la population
maintenant c'est de la consommation de masse
Dans les années 90, pratiquement personne n'avait internet. C'était cher, lent, ça coupait le téléphone et ça ne servait pratiquement à rien. Il ne faut pas confondre jeu de niche ou population de "vrais" avec la période précédent la démocratisation des moyens d'accès. Le jeu vidéo a connu la même période de démarrage au ralenti, à peu près pour les mêmes raisons, vu les prix délirants des premiers ordinateurs et consoles. Il a aussi connu deux grosses périodes de creux... à peu près pour les mêmes raisons que le MMO (à savoir que les dévs produisaient du caca en masse sans réfléchir à ce qu'ils faisaient). Avoir une clientèle réduite n'est ni un avantage, ni un gage de qualité. Cette baisse de niveau n'est pas imputable au nombre de joueurs, tu confonds concomitance et causalité.

Citation :
Publié par Idrums
et avec l'arrivée des youtubeurs et autres streamers c'est devenu une consommation rapide de masse en mode vulgaire
avec du produit jetable, le seul but étant d'être sur le jeu à la mode du mois pour faire des vues
sur la base d'une manipulation de masse par la pub, les streamers et le marketing agressif et constant
du moment que c'est hyper vendu c'est que c'est bon
Cela sous-tend qu'on est tous des abrutis incapables de réfléchir, privés de recul et d'esprit critique face à Youtube, tellement hypés par le dernier cri de Sqeezie qu'on va courir acheter Call of moisi online 4. Baaah, non. Si certains achètent FIFA ou Call of à la chaîne, c'est juste qu'ils aiment ça. Certes, certains influenceurs abusent et manquent cruellement d'éthique professionnelle (placements de produits en loose, lecture de fiche du CM au lieu d'un avis impartial...), mais ça finit par faire tache lorsqu'on te vante un jeu plus-trop-bien qui se révèle être une couche usagée une fois en main. Ça passe une fois, deux si on est vraiment à l'ouest, ensuite on n'écoute plus ces personnes ou on en cherche une qui soit honnête. Et il y en a.

Les magazines de JV de notre enfance subissaient aussi des pressions et la tentation de mentir ou d'enjoliver les choses était forte, surtout lorsque certaines boîtes ont pris de l'importance. N'empêche qu'au final, le bouche à oreille faisait tout. Aujourd'hui, on peut partager nos avis sur internet, lire les tests sur les forums ou sur Steam (et consorts), s'informer auprès de nos propres communautés, etc... Tu prends vraiment les joueurs pour des ânes sans cervelle ?

Citation :
Publié par Idrums
et on en arrive à un stade de pensée jetable unique, où il n'est plus toléré de mettre en exergue des tares objectives d'un produit jetable et pourtant conçu comme jetable
On ne doit pas avoir les mêmes réglages de navigateur... moi je trouve pas mal de venin au contraire, avec une propension à enterrer vivant les jeux au moindre bug, parfois jusqu'à l'hystérie collective. Je ne sais pas où tu arrives à voir tout ce que tu nous as décrit, mais ce n'est absolument pas ce que j'observe. Steam est un bon indicateur de la façon dont les avis évoluent sur un jeu : buggé il se fait démonter, fixé il remonte progressivement à mesure que les nouveaux avis arrivent (et que les anciens sont modifiés, même si c'est plus rare). Les gens gardent un sens critique suffisant pour déposer un avis subjectif, certes, mais qui n'a rien à voir avec un bourrage de crâne ou une pensée unique.

Mes avis préférés sont ceux où en dépit d'un avis négatif, le "testeur" encense le jeu, expliquant qu'il a vraiment été gêné par un ou deux trucs qui ont gâché son expérience. L'inverse est vrai aussi : des avis positifs rendus sur des jeux bourrés de défauts mais qui ont malgré tout su amener une certaine magie ou de vrais moments de fun. Les gens ont encore un cerveau et il leur arrive même de s'en servir. Mieux encore, ce qui représentera un défaut pour certains en poussera d'autre à acheter. Il n'y a pas de pensée unique, surtout pas sur internet. Il suffit de voir les groupes platistes ou de regarder l'actualité cinq minutes, personne n'est jamais d'accord sur rien, même ce qui devrait être un axiome.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés