Life is Strange 2 (Le Salon)

[Actu] Test de Life is Strange 2 - le successeur spirituel des jeux Telltale

Répondre
Partager Rechercher
Alandring a publié le 16 décembre 2019 cette actualité sur le site Jeux-vidéo :

Citation :
https://jolstatic.fr/www/captures/3817/3/133303-240.jpg
Un an et demi après la sortie de son premier épisode, Life is Strange 2 est enfin complet. Faut-il s'y intéresser ?

Retour à Zer0
Pour ce nouvel opus, Dontnod a fait le seul choix pertinent : ils ont décidé d'abandonner les personnages du premier jeu (maladroitement réexploités dans Life is Strange: Before the Storm) pour proposer une toute nouvelle histoire située dans le même univers. Mieux, Dontnod n'impose aucune fin canonique au joueur et s'adapte à sa décision finale...

Une réaction ? Une analyse ? Une question ? Ce fil de discussion est à votre disposition.
Citation :
Publié par 123Combo
Intrigué par ce jeu, mais sur beaucoup de screen on dirait un jeu pour jeunes SJW, quid ?
Franchement ça va. On sent un peu cette tendance (et cela participe à la qualité médiocre de l'écriture), mais c'est vraiment mineur. C'est un courant du jeu parmi beaucoup d'autres (l'anticléricalisme, l'antiracisme, l'anarchisme, etc.).
Je suis en train de faire LIS2, j'ai attendu que tous les épisodes soient sortis pour y jouer. Je suis à l'épisode 5 et pour l'instant j'apprécie mais je préfère tout de même le premier Life is Strange.
Et comme le souligne le test, c'est en effet trop politique.
J'ai fait plus de 40h sur le premier LIS pour étudier tous les choix, voir toutes les intéractions possibles... tandis que là, une fois l'histoire terminée, je ne pense pas refaire une partie.

Dernière modification par Crowzer ; 17/12/2019 à 11h00.
J'ai également attendu l'épisode 5 avant de m'y mettre, et je viens de finir l'épisode 3.

Tout d'abord, je trouve les déplacements, les interactions et les dialogues plus dynamiques, ce qui donne un rendu plus réel et authentique.

Au début, je n'aime pas trop le fait de suivre un couple de personnage, mais je dois avouer que ça permet plus de possibilités à l'écriture comme au gameplay. Passé l'épisode 2, on s'y fait très bien.

Pour moi, DontNod a réussi à aborder des thèmes importants, sans tomber dans le SJW, justement. Ce n'est pas parce qu'on aborde des thèmes comme le racisme (ou l'homosexualité dans la saison 1) que ça en fait automatiquement un contenu SJW. Il s'agit de se donner plus de liberté dans l'écriture en abordant des thèmes encore inexplorés (dans les jeux-vidéos), ou donner un point de vu moins contrasté. Là dessus, le traitement de l'homosexualité dans la saison 1 était parfait.

En tout cas, je ne vois pas de revendication forte qui pourrait amener à donner un coté SJW à LiS 2.

Un des héros de Tell Me Why sera un trans. Certains commentaires ont hurlé contre les SJW et la bien-pensance. C'est oublier que, lorsqu'on est écrivain, il est beaucoup plus intéressant de naviguer dans une altérité inconnue pour mieux les comprendre. Les histoires d'amour hétéro, c'est très bien et il en faut. Mais je comprends l'approche des auteurs de sortir tout le monde (y compris eux-même) d'une zone de confort commune.
Citation :
Publié par Adau
Pour moi, DontNod a réussi à aborder des thèmes importants, sans tomber dans le SJW, justement. Ce n'est pas parce qu'on aborde des thèmes comme le racisme (ou l'homosexualité dans la saison 1) que ça en fait automatiquement un contenu SJW.
....
Un des héros de Tell Me Why sera un trans.
Ah ouais en effet, ca à l'air d'être drôlement éloigné de l'agenda des SJW.
Vivement celui d'après tell me why, peut être qu'il abordera le thème du féminisme, pour encore plus d'originalité.

Oops, je dois vous laisser, je retourne regarder l'emission de Miss france que j'avais enregistré l'hiver dernier. Je voudrais savoir si elles sont contre la guerre et la faim dans le monde. Quel suspense.
Citation :
Publié par Associal
Ah ouais en effet, ca à l'air d'être drôlement éloigné de l'agenda des SJW.
Vivement celui d'après tell me why, peut être qu'il abordera le thème du féminisme, pour encore plus d'originalité.
je crois que tu n’as pas bien saisi mon propos. En plus simple: ce n’est pas parce que les sujets sont identiques que ça fait de DontNod et de ses jeux des ambassadeurs du mouvement extrémiste et radicale des SJW.

DontNod arrive a naviguer dans ces sujets sans tomber dans cet écueil. Toi, tu sautes à pieds joints dedans (mêmes sujets = même cause à défendre).

As-tu joué à LiS ?
Citation :
Publié par Adau
je crois que tu n’as pas bien saisi mon propos. En plus simple: ce n’est pas parce que les sujets sont identiques que ça fait de DontNod et de ses jeux des ambassadeurs du mouvement extrémiste et radicale des SJW.

DontNod arrive a naviguer dans ces sujets sans tomber dans cet écueil. Toi, tu sautes à pieds joints dedans (mêmes sujets = même cause à défendre).
Alandring pense pourtant l'exact contraire dans son test.
Perso je sais que c'est pas pour moi non plus, je trouvais déjà le premier particulièrement surcôté et rempli de clichés.
Je crois que c'est la première fois que je me suis dit, en plus de 30 ans de gaming que je jouais à un jeu de bobo, vraiment.
Donc évidemment si tu me demande si je vais jouer à celui-là, bien sûr que non je lui laisserai pas sa chance. Mais en même temps là je vois déjà toutes les alarmes au rouge.
Citation :
Publié par Capitaine Courage
Alandring pense pourtant l'exact contraire dans son test.
Je n'ai pas dit ça. Je trouve que l'écriture du jeu est déplorable, mais je ne pense pas que ce soit un jeu SJW. Le principe d'un contenu SJW c'est, comme le dit @Associal, d'avoir un agenda. Or, cela ne me semble pas du tout évident dans ce jeu. L'homosexualité est présente, mais de manière très effacée (bien plus que dans le premier opus), ce n'est pas un jeu féministe (les personnages féminins sont au second plan) et la tolérance n'est que l'un des multiples thèmes du jeu, parmi d'autres que je n'associe pas vraiment au fait d'être SJW (l'éducation, l'anarchisme, l'anticléricalisme).


Si vous me demandez de résumer en quelques mots Life is Strange 2, c'est un regard condescendant et rempli de clichés sur les États-Unis. C'est un peu un Tintin du Congo des temps modernes, version jeu vidéo.


Si on rassemblait quelques mots clefs qui, à nos yeux, définissent les États-Unis, on arriverait probablement à un résultat assez proche de ce qu'il y a dans le jeu (Trump, les méchants policiers, l'immigration mexicaine, la xénophobie, etc.). C'est traité de manière médiocre, mais cela n'en fait pas un jeu SJW pour autant.
Citation :
Publié par Alandring
Je n'ai pas dit ça. Je trouve que l'écriture du jeu est déplorable, mais je ne pense pas que ce soit un jeu SJW. Le principe d'un contenu SJW c'est, comme le dit @Associal, d'avoir un agenda. Or, cela ne me semble pas du tout évident dans ce jeu. L'homosexualité est présente, mais de manière très effacée (bien plus que dans le premier opus), ce n'est pas un jeu féministe (les personnages féminins sont au second plan) et la tolérance n'est que l'un des multiples thèmes du jeu, parmi d'autres que je n'associe pas vraiment au fait d'être SJW (l'éducation, l'anarchisme, l'anticléricalisme).


Si vous me demandez de résumer en quelques mots Life is Strange 2, c'est un regard condescendant et rempli de clichés sur les États-Unis. C'est un peu un Tintin du Congo des temps modernes, version jeu vidéo.


Si on rassemblait quelques mots clefs qui, à nos yeux, définissent les États-Unis, on arriverait probablement à un résultat assez proche de ce qu'il y a dans le jeu (Trump, les méchants policiers, l'immigration mexicaine, la xénophobie, etc.). C'est traité de manière médiocre, mais cela n'en fait pas un jeu SJW pour autant.
Certes, désolé si j'ai mal interprété.
Mais selon moi anti-cléricalisme, anarchisme, anti-trumpisme, anti-police, etc, qu'on soit d'accord avec ou pas, je ne juge pas le fond des idées chacun son avis sur ces questions, ce sont pourtant leur thématiques, et ces mouvements SJW sont par nature associés à l'extrême gauche américaine. Et les clichés que tu décris sont justement ceux qu'ont notre gauche à nous sur les Etats-Unis.
Et c'est d'ailleurs exactement pour ça que l'écriture est nulle. Les personnages n'en sont pas vraiment. Ils sont des patchworks d'étiquettes et de fonctions, ils sont en vérité construits comme une bio twitter, ce n'est pas tant leur personnalité profonde et unique qui les définit que leurs caractéristiques extérieures.
Le tout effectivement poussé avec une mauvaise écriture.
Quand tu parles de Tintin au Congo, je pense en fait que c'est pire que ça : c'est pas un jeu de gens qui font juste de l'anti-américanisme primaire, c'est un jeu de mecs qui se prennent justement pour la gauche américaine. Les mêmes qui ont du pleurer à chaudes larmes lors des soirées spéciales le soir de son élection alors que ... Bah c'est pas leur président quoi. C'est en ce sens que je parlais de jeu de "bobo parisien", même si le terme va faire hurler.
En tout cas personnellement c'est bien comme ça que je le ressens, et en ce sens je pense rejoindre en partie @Associal.
Je reproche pas au gens à qui ça parle d'aimer la proposition, chacun ses goûts, mais pour ma part je sais que c'est pas ma came.
Même si je ne suis pas d'accord avec vous, je comprends parfaitement que les jeux de DontNod peuvent donner cette impression.

Personnellement, je pense que cette approche tient plus d'une liberté d'écriture (quelque soit la qualité) que d'une réelle volonté de convertir les joueurs à une cause d’extrême gauche américaine. Si j'étais écrivain, je pense que je m’ennuierai à toujours écrire autour de sujets totalement non subversifs.
Citation :
Publié par Adau
Si j'étais écrivain, je pense que je m’ennuierai à toujours écrire autour de sujets totalement non subversifs.
Bah justement, c'est ça le truc : je trouve que c'est absolument pas subversif en vérité, au contraire, c'est d'un convenu peu commun.
"Les armes c'est mal" .. Wow, pfiou, alors là je tombe des nues, merde, je l'avais jamais entendue celle-là, que de subversion, c'est trop pour moi, c'est tellement inattendu que ça remet complètement en cause tous mes paradigmes, Chloe tu es un personnage tellement original, merci de m'ouvrir les yeux ...

Tu as je trouve bien plus de subversion dans un Witcher (qui lui aussi aborde à sa manière la thématique du racisme), ou un The Last of Us, ou même un Bioshock, ne serait-ce que par ses mécaniques de gameplay, voire même un jeu comme Bloodborne de par ses thématiques et ses références artistiques bien plus intéressantes et profondes pour moi, (et qui ne repose justement pas du tout sur une narration démonstrative.)

Après effectivement, chacun sa sensibilité, du coup chacun reçoit la proposition différemment, et je comprends qu'on puisse y adhérer, je ne le critique pas.
La proposition a au moins le mérite d'être clivante, c'est donc qu'elle fait réagir, et qu'en ce sens elle a en partie réussi car elle touche bien quelque chose. A voir ensuite si on y est réceptif ou pas.
Citation :
Publié par Capitaine Courage
Certes, désolé si j'ai mal interprété.
Mais selon moi anti-cléricalisme, anarchisme, anti-trumpisme, anti-police, etc, qu'on soit d'accord avec ou pas, je ne juge pas le fond des idées chacun son avis sur ces questions, ce sont pourtant leur thématiques, et ces mouvements SJW sont par nature associés à l'extrême gauche américaine. Et les clichés que tu décris sont justement ceux qu'ont notre gauche à nous sur les Etats-Unis.
Oui, je comprends. C'est donc à mon avis davantage une histoire de définition : j'adhère complètement au fait que le jeu est politique (et que c'est, à mon sens, un défaut), c'est juste que pour moi "SJW" désigne autre chose que "l'extrême gauche américaine" (même s'il y a évidemment des liens entre les deux et que certaines personnes appartiennent aux deux groupes).
Life is Strange 2 a deux thématiques principales : l'éducation, et effectivement le racisme, clairement. Ce qui ne l'empêche pas de le faire de manière un minimum intelligente (il y a des personnages blancs positifs, des personnages noirs négatifs, des personnages clichés et d'autres qui surprennent). Maintenant je trouve assez incroyable que le fait qu'un jeu aborde le racisme le fasse classer immédiatement comme un jeu "SJW", ou "d'extrême-gauche" .
Concernant le jeu lui-même je l'ai trouvé moins bon que le précédent opus (mais ce dernier partait de tellement loin, c'était quasi impossible à égaler). Rien que le fait qu'on ne puisse pas remonter le temps lui retire beaucoup, c'était quand même cette feature, appliquée à un jeu narratif, qui rendait LiS1 si original. Le fait aussi
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
Qu'on ne joue pas le personnage qui a le pouvoir spécial

j'ai trouvé que ça nuisait un peu à l'immersion. Les deux personnages principaux sont moins attachants que Max et Chloé. Par contre il y a de bons points : les choix que l'on fait ont quasi tous des impacts, même parfois "petits", et il y a davantage de fins possibles que dans le 1. D'ailleurs (spoil fins du jeu)
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
de manière assez surprenante, la fin où les personnages réalisent leur but (s'enfuir tous les deux des USA pour aller recommencer leur vie au Mexique) est plutôt une "mauvaise" fin : on l'obtient après avoir "mal" éduqué Daniel, et les deux frères deviennent des semi-délinquants qui doivent survivre à la violence constante des gangs. C'est limite les fins où Sean va en prison ou où les deux frères sont séparés qui sont les plus "heureuses" .



Au final c'était une bonne expérience, et j'ai hâte de jouer à davantage de jeux dans le "Life is Strange Universe"
Citation :
Publié par Crevard Ingenieux
D'ailleurs (spoil fins du jeu)
Je suis d'accord, mais justement :
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
Je ne comprends toujours pas pourquoi Sean se retrouve en prison alors qu'il n'a rien fait. J'aurais préféré trois fins :

1) Sean est innocenté, mais Daniel est utilisé comme cobaye pour des expériences du gouvernement.
2) Sean est emprisonné, mais personne n'apprend que Daniel a des pouvoirs.
3) Sean et Daniel parviennent à s'enfuir et à fuir au Brésil, au prix d'un important coût en vies humaines.




Ainsi, je trouve qu'il y aurait eu un vrai choix. Là, en revanche, je trouve vraiment que le choix final est assez bidon, puisqu'aucune solution ne me semble intéressante, contrairement au premier jeu.
Citation :
Publié par Alandring
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
Je ne comprends toujours pas pourquoi Sean se retrouve en prison alors qu'il n'a rien fait.
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
Bah il est accusé d'avoir tué le policier qui tue son père au début. Et il préfère en prendre la responsabilité plutôt que ça retombe sur Daniel. Et puis il n'a pas "rien" fait quand même, il est complice de l'incendie de l'église, il a travaillé dans une plantation illégale de weed, sans compter les multiples délits de fuite.
Citation :
Publié par Crevard Ingenieux
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
Bah il est accusé d'avoir tué le policier qui tue son père au début. Et il préfère en prendre la responsabilité plutôt que ça retombe sur Daniel. Et puis il n'a pas "rien" fait quand même, il est complice de l'incendie de l'église, il a travaillé dans une plantation illégale de weed, sans compter les multiples délits de fuite.
Pour la première partie, oui, justement : j'aurais aimé avoir ce choix, pas qu'il me soit imposé.

Pour la deuxième partie :
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
Les autres personnes qui ont travaillé sur la plantation (comme Cassidy) sont libérés sans incident. Quant à l'incendie, Sean n'est en rien responsable.
Citation :
Publié par Adau
je crois que tu n’as pas bien saisi mon propos. En plus simple: ce n’est pas parce que les sujets sont identiques que ça fait de DontNod et de ses jeux des ambassadeurs du mouvement extrémiste et radicale des SJW.

DontNod arrive a naviguer dans ces sujets sans tomber dans cet écueil. Toi, tu sautes à pieds joints dedans (mêmes sujets = même cause à défendre).

As-tu joué à LiS ?
Si, si j'ai bien compris ton propos. Que cela aborde les mêmes thèmes mais sans y aller autant dans la propagande, sans que ce soit autant exacerbé.
Mais le fait est que je trouve que cela n'a rien de subversif ou original, cela devient même, pardonne moi l'expression, un peu chiant depuis quelques années.

Autant au départ, cela pouvait être intéressant pour ouvrir l'esprit des gens et leur faire prendre conscience de certaines choses, autant maintenant c'est du matraquage à tous les coins de rue. Il n'est pas possible de mater une série ou un film ou ouvrir un bouquin, et maintenant des jeux, sans que ces sujets soient abordés à outrance. Ou presque.
Ca me saoule plus qu'autre chose et fait chez moi l'effet contraire de l'effet voulu.

Du coup, pour répondre à ta question, non, je n'y ai pas joué, et les retours et quelques vidéos que j'ai pu regarder depuis m'ont convaincu que ce jeu n'était pas pour moi. J'en ai pris 3 autres pour les soldes. Mais c'est pas grave que le jeu ne me plaise pas, il en faut pour tous les goûts.

Même si j'avoue que cela commence à devenir un peu difficile ces derniers temps de passer outre, niveau cinéma/télé, puisque certains thèmes deviennent de plus en plus récurrents, au moins dans les jeux c'est encore possible de trouver des histoires qui n'en parlent pas, histoire de prendre une bouffée d'air frais. (Quand ce n'est pas la guerre de la part des joueurs dès qu'un jeu se voulant d'aventure à l'outrecuidance de ne pas proposer de romances, hetero ou homo d'ailleurs), mais on trouve encore.
C'est presque cela qui devient subversif de nos jours, tenter d'éviter la routine de ces sujets dans notre quotidien... Pour finir par une touche ironique.
En tout cas, bon jeu à ceux qui vont le prendre. Et bonne fêtes de fin d'année à tous.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés
Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée