L'Agora

Dépense publique, Fonction publique et Service public

Répondre
Partager Rechercher
Pour que les hôpitaux retrouvent les lits et les infirmiers qui leurs manquent,

Pour que les écoles trouvent assez d'enseignants et que les classes tombent à 30 élèves au maximum. Que les universités retrouvent le rang qui devrait être le leur,

Pour que la recherche française se voit gratifiée d'un 4% durant dix ans, un gage qu'elle pourrait rattraper le retard qu'elle prend faute de moyens,

Pour un réseau ferré s'enfonçant profondément partout dans le pays, des transports en commun désenclavant mieux les petites villes,

Pour des animations plus fréquentes là où il n'y en a pas,

Pour améliorer notre qualité de vie et profiter au mieux des capacités de notre pays, il faut y investir plus que nous ne le faisons.

A l'inverse de l'idée courante que l'argent est jeté en l'air, je crois que chaque denier reçu est plutôt intelligemment utilisé. Sauf exceptions, bien-entendu.

En gros, j'ai le sentiment - en trois rimes - que:
s'il l'on mettait un peu de pèze
dans cette machine obèse,
on se sentirait à l'aise.

Nous ne sommes faits que pour cela.
Nous avons créé notre pays pour qu'il fonctionne à l'aide de sommes considérables, sans doute.
Mais quand il en a, il semble savoir en profiter. Notons que tous les pays ne savent pas en faire autant! Tant d'états pétroliers richissimes offrent à leurs populations des vies inconfortables!

Pourquoi tant souhaiter ces réductions qui diminuent tellement nos possibilités d'aménagement territorial, pour ne prendre que cet exemple-là?
Je m'excuse d'avance de faire une réponse si courte et si peu explicite.

Je crois que tu es complètement à côté de la plaque.
Augmenter les impôts signifie diminuer le pouvoir d'achat de chaque français. Et, c'est l'ensemble de la population qui doit investir pour créer de l'emploi. Ce n'est pas uniquement le gouvernement.
Donner un mois de salaire quand tu gagnes 1000 € par mois, et que ça te suffit pas à te payer ton appart, la nourriture et le chauffage, c'est chaud chaud.

Il faudrait déjà rendre plus efficace et plus transparent l'utilisation des impôts.
Lutter contre les gachis et également la corruption, qui touche même les petits patelins.

Après peut être qu'on pourra en reparler. Il y a des pays où on est content de payer des impôts, parce qu'on sait pourquoi on donne ses sous.

En france honnêtement, rien que la sécu, qui abrite beaucoup, beaucoup de gachis, me ferait dire que donner encore de l'argent, ce serait empêcher les institutions, et les français, de changer de comportement.

On a bien réussi avec "les antibiotique, c'est pas automatique" a bouger les consciences, on peut faire mieux.
Payer encore 2000 balles de + non merci :/
Je paye déjà assez à la société pour ce que j'ai (et ce que j'aurai, à savoir des enfants à éduquer un jour, et mes vieux à mettre à la retraite...)

Ceci dit je ne pense pas qu'il faille baisser les impôts non plus et le principe de solidarité je ne le renie pas. J'aime payer les impôts mais faut pas pousser mémé dans les orties.
Un bon dégraissage (dans les effectifs, "privilèges") de la fonction publique (SNCF, Sécu, frais de fonctionnement des ministères, Educ Nat, ...) serait beaucoup plus efficace à mon avis.
Citation :
Un bon dégraissage (dans les effectifs, "privilèges") de la fonction publique (SNCF, Sécu, frais de fonctionnement des ministères, Educ Nat, ...) serait beaucoup plus efficace à mon avis.
et obliger les rmistes et les chomeurs à bosser pour des assos ou des mairies pour gagner leurs allocs, l'assisté glandeur joueur de mmorpg 18H/jour me donne envie de vomir quand je paye son assistanat... ( le premier qui me sort : ça existe pas ça ! je le renvoie au club des chomeurs de jol qui ont une belle majorité de glandouilleurs joueurs 18H/jour @WoW/daoc... )
Le dégraissage doit surtout se faire au niveau des RMISTES et autres chomeurs ... je dis pas que la majorité abuse du système mais les récents reportages que j'ai vu m'ont donné qu'une seule opinion "VAS BOSSER FAYGNASSE" ...

Il faut revalorisé le travail, redonner aux gens l'envi d'aller passer leur journée dans des lieux pas forcément agréables ...
Comment motiver les RMIstes ou autres salariés à retrouver un emploi ou à bosser plus quand :

- il vaut mieux être RMIste que SMICard
- tu vois les abus de la fonction publique

?
Je suis d'accord avec l'auteur du post, et très choqué par les "va bosser feignasse" concernant chomeur et rmistes, qui 1) n'ont rien à voir avec le sujet 2) sont insultants pour les personnes dans cette situation.
Citation :
Publié par Alfinor
Le dégraissage doit surtout se faire au niveau des RMISTES et autres chomeurs ... je dis pas que la majorité abuse du système mais les récents reportages que j'ai vu m'ont donné qu'une seule opinion "VAS BOSSER FAYGNASSE" ...

Il faut revalorisé le travail, redonner aux gens l'envi d'aller passer leur journée dans des lieux pas forcément agréables ...
T'es grillé Sarko

Je n'ai rien contre payer plus d'impôt, si c'est pour en faire profiter ceux qui en ont le plus besoin.
Citation :
Publié par Franknfurter
Payer encore 2000 balles de + non merci :/
Je paye déjà assez à la société pour ce que j'ai (et ce que j'aurai, à savoir des enfants à éduquer un jour, et mes vieux à mettre à la retraite...)
En même temps, payer 3000 Euros ou 3300 Euros, je vois pas la différence ... dans l'histoire, c'est ceux qui payent qui sont lésés.

C'est trop pour compte tenu des appointements de certains fonctionnaires à la vue de leur boulot, du gaspillage des investissements et des fraudes aux aides et à la TVA ...
Mais ce ne sera jamais assez pour ceux qui sont dans le besoin ou pour rembourser la dette ...

Alors ... quitte à plonger, autant que cela se fasse vite. Le plus dur, c'est de se voir partir. Une fois dans la rue, sois tu t'y fait vite, sois tu crêve ......
Réduire les dépenses me parait nettement plus judicieux....

Rien qu'en lisant le rapport de la Cour des Comptes des dernieres années, il y a plein de pistes pour économiser plusieurs milliards par an.
Augmenter les impots pour augmenter l'assistanat, c'est complètement stupide.
Citation :
Publié par Grosbisou
Mieux dépenser l'argent serait peut-être une meilleure solution :|
Il n'y a rien d'antinomique. L'objectif c'est d'avoir les moyens d'une veritable politique pour dynamiser l'economie, investir dans les infrastructures, financer la recherche, bref faire en sorte que la France soit une zone attractive economiquement. Pour ca il faut de l'argent. Avoir de l'argent c'est des augmentations d'impots et une rationalisation des depenses. Rationaliser les depenses pour diminuer les prelevements c'est rendre l'etat impuissant dans ses missions. Augmenter les impots sans rationaliser c'est gaspiller dans le vide.
Citation :
Publié par Cilar
je propose d'augmenter les impots de 50% et le SMIC à 3000€ pour atteindre les 30% de chomeurs. Au moins on sera champion de quelque chose.
Je propose a la place d'augmenter le SMIC (qui de toute facon se retraduira en inflation plus ou moins rapidement) de diminuer la rente immobiliere. En diminuant la rente immobiliere, nous diminuerions l'une des principales charges fixes impactant le cout de la vie en France pour les revenus modestes ( voir pour les classes moyennes, au rythme ou les choses vont elles non plus ne parviendront plus a devenir proprietaires dans des conditions decentes). En consequence de quoi, le cout de la vie etant moins eleve on obtient une meilleure repartition de la richesse en faveur des revenus modeste (sans modifier l'imposition) et donc un marche interieur plus soutenu, et donc un embellissement pour les PME. A terme un cout de charge fixe inferieur rend la pression sociale pour les augmentation de salaires moins forte, et pourrait donc permettre de diminuer le cout global du travail.

Bref, tout ca pour montrer qu'il y a plusieurs manettes pour diminuer le cout du travail, pas uniquement la fiscalite. En particulier il y a un certain nombre de facteurs du cout du travail qui sont interiorise par la fiscalite francaise (le cout de la protection sociale et de la retraite, des infrastructures). Si l'on diminuait la fiscalite, ces couts devraient fatalement etre exteriorises (l'argent ne poussant pas aux arbres et les deficits publics ne pouvant pas etre infinis). Qui dit que ces couts sont exteriorises dit que les salaires devront augmenter en consequence (c'est ce qui explique que les salaires nets sont plus eleves dans la plupart des pays ou les systemes de protection sociale sont faibles).
Le soucis en france c'est qu'on taxe le travail, alors qu'on pourrait taxer le capital.

L'argent qui est fait avec de l'argent est bien moins pénalisé que de l'argent crée avec du travail, c'est à dire une réelle création de richesse, de la VA.
Citation :
Publié par Hipparchia
L'argent qui est fait avec de l'argent
Il ne sort pas de n'importe où cet argent et il est réinjecté quoiqu'il arrive quelque part (bourse, entreprise, R&D, immobilier, ...).
Augmenter de 10% les impôts, ça ne veut rien dire.

Tu veux augmenter quoi ?
- L'ensemble des prélèvements obligatoires ? La France est déjà championne dans l'UE avec 44,3% du PIB en 2005. On peut prendre un peu d'avance pour s'assurer notre première place cela dit...
- L'impôt sur le revenu et l'ISF ? Tu vas accentuer l'évasion fiscale des plus riches et des créateurs de richesses.
- L'impôt sur les sociétés ? Tu vas limiter l'investissement étranger en France.
- La TVA ? Tu vas opprimer les plus bas salaires.
- Les droits d'enregistrements et de succession ? Tu vas empêcher les richesses de circuler.
- Les droits de douanes ? Ca ne changera rien à la situation de la France vu que c'est l'UE qui bénéficie de ces recettes.

Et dans quel but ?
- Financer le déficit et la dette ? C'est-à-dire remplir un trou sans fond.
- Financer des projets existants en mal être ? Mais ne faudrait-il pas mieux économiser sur ceux qui ne servent à rien.
- Financer de nouveaux projets ? A condition qu'ils aient une valeur ajoutée par rapport à ce que l'on a déjà.
Citation :
Publié par Hipparchia
Le soucis en france c'est qu'on taxe le travail, alors qu'on pourrait taxer le capital.

L'argent qui est fait avec de l'argent est bien moins pénalisé que de l'argent crée avec du travail, c'est à dire une réelle création de richesse, de la VA.
On pourrait certainement mieux équilibrer la part du travail et du capital. Contrairement aux Etats-Unis nous taxons fortement le travail et très peu le capital. L'effet logique est une difficulté accrue pour les structures naissantes, avec peu de capital et beaucoup de travail. Une moindre prise de risque. Une société moins dynamique.

Par contre, l'argent "fait avec de l'argent" est aussi le fruit d'un travail, ça ne vient pas tout seul.
Citation :
Publié par Synaptic
Il ne sort pas de n'importe où cet argent et il est réinjecté quoiqu'il arrive quelque part (bourse, entreprise, R&D, immobilier, ...).
C'est loin d'être une réalité absolue, déjà la bourse en elle même a tendance à se déconnecter du réel, et à financer plus l'action que le travail mais c'est un autre sujet.

Et j'irai même plus loin en parlant de l'argent "virtuel" créant de la richesse...

Il me semble (arrêtez moi si je me trompe), qu'un banque peut sortir de l'argent pour accorder un prêt.
Cet argent il me semble a une part virtuelle, car il ne vient pas de la création de richesse (mais d'une réserve accordé par les banques centrales).
Qu'à son échelle, un état peut créer de la monnaie (mais pas de la richesse à ce niveau donc).
La création monétaire ne repose (je pense et je dois me tromper), pas que sur une VA, mais bien sur un système plus ou moins large de "je fais tourner la planche à billet, selon certains critères).
Qui autorise la création monétaire, selon quels critères etc

Monsieur X emprunte pour acheter sa maison. Il travail dur, et rembourse tout les mois avec de l'argent crée par son travail, du "véritable" argent.

Monsieur X ne peut plus payer les échéances, la maison est Hypothéquée, la banque récupère un bien réel, payé avec de l'argent réel, et tout ça sur beaucoup de vent (me semble t-il, totu dépend d'où vient réellement l'argent qui a permit ce pret)

C'est une méthode de fonctionnement admise, et qu'on voit se généraliser : ce décalage réalité du travail / argent virtuel, mais qui rules the world.

Enfin bon, c'est ma vision de la chose.
Je remarque que les richesses sont de moins en moins bien réparties, que l'actionnaire est peu à peu considéré comme la seule personne qui fait fonctionner l'entreprise. Bref, un dénigrement du travail, qui est illustré par les taxes qu'on lui imposent.

Entre plus de régulation sur les flux financiers, la taxe carbone dont parlent certains (avec les soucis d'équité que ça peut engendrer), il y a de quoi taxer autre chose que le travail.

Et par là même, voir un financement du budget de l'Etat prendre ses sources autre part.

En parallèle d'une lutte contre le gaspillage, la corruption et la recherche d'efficacité, il y a du travail à faire.

Et moi ça ne me dérange pas de voir des fonctionnaires bien payés.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés