Mythos - Forum général

[Actu] Fin sanglante pour Mythos

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Tsuki-kun
Ce qui touche directement au jeu, c'est valable pour TERA, c'est valable pour RoM, c'était aussi valable pour Mythos, ce n'est pas Frogster qui s'en occupe, mais le développeur.[/SIZE]
Sauf que Mythos existe depuis bien plus longtemps et continue de fonctionner en corée. Et c'est bien Frogster qui s'occupe de l'adaptation européenne.

Ayant joué plusieurs semaines à la sortie du jeu, ayant suivi l'actu et retesté par la suite, je peux t'assurer que la boulette vient bien de Frogster et pas du développeur. Quand tu vois ce qu'ils te sortent comme items sur le cash-shop et l'adaptation complètement foireuse du pvp qui existe actuellement sur le version coréenne, ca fait mal de le dire, mais ceux qui attendent Tera ont du souci à se faire.
Facile de cracher sur les éditeurs. Les devs asiatiques ont une furieuse tendance à ne pas vouloir comprendre le marché européen et refusent les retours de la communauté européenne.

Tu peux leur expliquer que ceci ne fonctionne ps chez nous, ils te répondront : oui mais on cartonne en Asie !

Si pas de retour d'argent, le dev d'un mmo refuse alors d'écouter les retours de l'éditeur, quitte à faire couler son propre jeu.

Les devs asiatiques pensent que ce qui marche chez eux, ça marchera chez nous, et cela sans réelle volonté de modification.
Tant qu'il y aura cette barrière de culture (qui n'en est pas une, mais juste la connerie des devs à vouloir s'imposer sur un marché sans l'analyser), bah on aura des mmos à potentiels qui n'évolue pas et ferment leurs portes.

Cela se voit rien que sur les jeux sur consoles, ce n'est pas les mêmes jeux qui cartonnent entre l'Europe et chez eux. Bien sur y en a qui marche sur les deux continents, mais en globalité le marché est différent.

On peut aussi comparer la vision des américains sur l’Europe, qui n'est pas mieux.

Ils veulent tous percer en Europe mais ne font pas les efforts de comprendre notre marché.
Donc je pense que oui, c'est trop facile de tirer toujours sur les éditeurs.

Je ne suis pas du tout un fan-boy de Frogster (vaut mieux le préciser sur JOL).
Tu as joué à Mythos pour en parler comme ça ? Tu as vu ce qu'ils ont fait avec la boutique et les amelios d'objets ? Rien que pour ça, et pourtant y'aurait encore beaucoup à dire, je vois même pas comment on peut essayer de défendre Frogster.
Citation :
Publié par masterjack
- Mythos et Aika non rien a voir (Aika est un jeu qui tourne tjrs cf: la news que t'a mal lu)
Si c'est à moi que tu parle vu que je suis apparemment le seul à le citer j'ai très bien lu la news, j'ai bien dit aika global et non pas aika online. Je ne crois pas que tout les joueurs de la version global qui vont perdre tout leurs persos sont en train de penser que leur jeu ne vas pas fermer, de même que je penserais également que mon jeu va crever et sera mort de chez mort si on m'annoncait que la version Gamigo de Fiesta fermait ses portes, qu'aucun transfert n'est prévu chez Outspark et que je peut faire une croix sur mes persos, presque deux ans de jeu et toute la communauté qui va avec.
Ce sont les limites du P2W, les joueurs qui sont motivés par un intérêt ludique ne les trouve pas très intéressant les P2W, et ils représentent quand même la majorité.
Citation :
Publié par Cannibal Kiss
Tu as joué à Mythos pour en parler comme ça ? Tu as vu ce qu'ils ont fait avec la boutique et les amelios d'objets ? Rien que pour ça, et pourtant y'aurait encore beaucoup à dire, je vois même pas comment on peut essayer de défendre Frogster.
Tu apprendras que les objets dans une boutique sur les jeux F2P sont aussi une volonté du développeur.
La plupart des objets mis en vente sont des objets imaginés par le développeur pour l’implanté dans le gameplay du jeu.

Donc oui l'éditeur s'en sert, mais rejeter la faute exclusivement sur l'éditeur est un refus d'ouvrir ses yeux.
C'est pas aussi simple que :
- Gentil développeur qui fait le jeu > Editeur : ah ah on veut pleins d'objets pour se faire grave du pognon > développeur oh non, vous allez faire du mal à la communauté > Editeur : Ahah on s'en fout.

C'est plutôt :
- développeur : on a tels objets pour faire ça, vous pouvez les utiliser pour la boutique > Editeur : Cool, mais ça peut poser problème ça non ? > Développeur : Bah non !

Les développeurs font leur argent via la revente des objets, ils touchent leur part.
Des systèmes qu'on trouve abusés sont inventés par les devs pour leur marché à la base en Asie. Que cela ne correspond pas aux joueurs européens, les développeurs asiatiques, pour la plupart s'en foutent royalement.
Pourquoi ? Parce que chez eux ça marche et donc ne voient pas la raison de faire autrement pour les autres marchés.

Certains éditeurs sont plus gourmand que les autres certes, mais les objets abusés que tu trouvera dans ta boutique, sont imaginés par les développeurs, rarement par les éditeurs.
Ils balancent leurs extensions, mises à jour, et l'éditeur fait avec.
L'éditeur peut refuser de lancer les mises à jour et objets qui vont détruire la balance du jeu, mais là il rentre en conflit avec le développeur qui lui voudra mettre ses supers objets en vente.

C'est ça la réalité des F2P, beaucoup de développeurs s'en fichent de ton avis.
Il s'en fichera des retours des petits joueurs européens, car si ça marche en Asie son système pour lui ça devrait marcher aussi en Europe, il ne voit pas plus loin.
Eh ben... Ils n'auront pas fait grand chose pour le faire connaître ce jeu non plus. J'avais juste vu la pub dans la webserie Noob. C'est comme ça qu'un jour j'y ai joué une partie de la nuit. C'était sympa, mais sans plus.

RIP.
Mythos est mort il y a 3 ans. La chose immonde qui est sortie il y a peu ne mérite pas ce nom.

Le farm de DC violet, ça c'était du jeu. Et accessoirement avec une équipe de devs actifs, ça marchait beaucoup mieux qu'avec les gugus qu'on a actuellement... et ce malgré les énormes problèmes de moteur qu'ils avaient à l'époque.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés