AoC - Les meutes de Crom

Les Saints Prêteurs: Guilde AoC.

Répondre
Partager Rechercher
Parce que vous en rêviez, parce que vous l'avez tant désiré, voiciiiiiiiiiiiiii tambour battant, la Guilde des:


Ordre des Saints Prêteurs


"Guilde diplomatique composée de mercenaires qui soutiennent et protègent toutes personnes ou guildes désirant de l'aide. Ils ont le pouvoir de punir et de contraindre par la force, quiconque s'y opposerait."



Services fournis par les Saints Prêteurs

Protection :

- Envoi de missionnaires
pour aider les solitaires à former un groupe de combattants (PVE ou PVP - en contrepartie, le joueur devra accepter une des missions de la guilde plus tard).

- Envoi de troupes
de mercenaires pour combattre au côté d'une guilde. En contrepartie, les guildes devront nous payer en pièces d'or.

Soutient :
- Envoi de professionnels (Artisans, seigneurs,…) pour la conception d'objets de guerre ou l'aide à la construction.
- Incorporation (pour que les solitaires puissent profité du contenu du jeux réservé aux membres appartenant à une guilde.)

L'ordre des Saints Prêteurs recherche tout type de combattants respectueux. Libre à vous d'entrer ou de simplement grossir les rangs de l'Ordre le temps d'un contrat.

Le Pacte de Sang


En demandant l'aide à l'Orde, vous faites un pacte avec l'Ordre. Seuls les guildes sont concernées par ce pacte. Il comporte plusieurs clauses à respecter :

- Vous êtes contraint d'envoyer un émissaire dans notre Conseil.
- Vous promettez de ne pas utiliser la force envers les membres de l'Ordre et ses alliés.
- Vous êtes redevable. Vous vous acquitterez en versant une somme, en donnant un objet ou en rendant un service, à l'Ordre. Il arrive parfois qu'il officie également bénévolement.



-----+++-----


Résumé de la guilde

Guilde PVP
Guilde PVE


Histoire de la guilde - Elle s'écrira à travers le jeu.
Nous favorisons l'expérience sur les bases d'un fonctionnement diplomatique et guerrier.

Hiérarchie:

Consul
- Maître de Guilde.

Magistrat
- Officier (qui s'implique de façon RP) chargé de la diplomatie envers les autres guildes. Membre constant de la guilde. Classe prestige : Seigneur

Licteur
- Officier, Membre constant de la guilde (peut également faire de la diplomatie quand il le souhaite).

Missionnaire
- Membres (ou non membres) qui servent la guilde le temps d'une mission. Grade des nouvelles recrues.

Recrutement:

Les Saints Prêteurs recherchent tout type de combattant. Libre à vous de postuler ou de simplement grossir les rangs de l'Ordre le temps d'un contrat.
Recrutement sélectif pour les "Magistrats", joueurs aimant un minimum le RP et qui trouve un "grand" intérêt au fonctionnement de la guilde.

RP non imposé aux "Licteurs", aux "Missionnaires" et aux non membres.
RP souhaité pour les membres "Légat" dans leur rôle d'ambassadeur.



Souhait :

"Une guilde PVP, qui ne prendrait part aux guerres incessantes des autres guildes, qu'en leur fournissant du matériels (trébuchets, par ex, pour les sièges). Elle fournirait aussi des tas d'artisans, des chevaux et des mercenaires en cas de besoin. Elle aiderait les nouveaux à créer une guilde et à se faire une place dans le monde Hyborien.

Les Artisans, Maîtres et Seigneurs peuvent circuler librement, dans la ville neutre et franche, des Saints Prêteurs. En Ville, comme en forteresse, nous protégerons quiconque prendrait refuge dans nos murs.

L'ordre des Saints Prêteurs une guilde avec des membres très restreints. Souvent des mages, des prêtres et d'abominables mercenaires. Nous encouragerons la coopération des guildes modestes. Nous encouragerons les petites guildes à s'implanter. Nous serons toujours là. A tous les fronts. A vous surveiller. A forcer vos ennemis à enterrer la hache de guerre ou au contraire à la déterrer."

Site:www.agu-site-aoc.0rg.fr
Forum:
www.agu-forum-aoc.0rg.fr
Message roleplay
Relève péniblement la tête de son gobelet de cidre...

- V... vive l... les Seins Pêteurs ! SANTE !

Se rendort...


[HRP]
L'idée est bonne et à creuser... Tu tiens le bon bout
[/HRP]
Reponse
Vivement que le jeux arrive, pour enfin vendre nos service au plus offrant
__________________
si vous devez être abattu au cours d’un combat, soyez résolu à l'être face à l’ennemi
Troisième partie de la petite fresque.
_ Maître, pourquoi passons nous par ces bois? Il fait bien trop sombre, à mon goût.
_ Et bien, éclaire nous un peu mieux.
_ Maître, pourquoi nous dirigeons nous vers cette ville? Cette contré est semblable aux repaires de bandits.
_ Tais toi donc, je ne t'ai pas crée pour que tu décides à ma place.
_ Maître, qu'allons nous devenir? Vous êtes bien trop jeune pour vous aventurer tout seul dans les terres Frontaliers. Nos provisions s'épuisent. Si ce ne sont pas les bandits qui ont raison de nous, ce sera le froid qui sévit ces terres barbares.
_ Pleutre! Tu es bien le plus lâche des serviteurs que je connaisse. Patiente. L'Ordre des Saints Prêteurs sera nous accueillir et leur ville franche nous protéger comme quiconque y pénètre. Les Maîtres y ont une place importante. Bientôt, tu ne goûteras plus au froid.

Dans une forteresse, une vielle femme peint les cheveux délicats de sa fille.

_ As-tu fais un rêve, hier soir, ma fille?
_ Le même que les soirs précédents, mère. Un homme suivi par son serviteur qui gravit une pente. L'instant d'après, il se tient face à une armée. Notre forteresse est assiégée. Nos murs brûlent. L'homme commande et nous protège.

Tout à coup, elles entendirent des coups frappés à la porte. Rex, portant son ami Vok blessé, fit son entrée.

_ Mais vous êtes blessés. Qu'est-il arrivé à mon père?
_ Le général ne viendra pas, Hélène. Aide moi à allonger Vok et je te conterai tout ce dont je me rappelle de ce soir-là.
_ Raconte moi ce qui vous êtes arrivés?

_ "… Le bruit courut que le camp voisin des Roys s'était fait attaqué. Soldats et chevaux étaient agités. Le général sortit de sa tente et se dirigea vers les Gryffes, talonné par le Templier. Soudain une liche, émergeant de nulle part attaqua celui-ci. Le général prit la fuite et disparût dans l'ombre. Je ne l'ai revu que tard dans la nuit.
Je restais tétanisé à la vue de la liche et de sa gueule béante. Le combat sembla durer entre le templier et la liche. Petit à petit, il apparut que le templier sombre prenait le dessus. Quant tout à coup le général se matérialisa derrière le guerrier. _ Les Gryffes? Lui demanda le templier. _Non, répondit notre général. Le leur avez permis de prendre la fuite? _Oui."

Dans la cité des Saints prêteurs, dans l'une des tours de la forteresse.

_ Et il a compris seul ce que vous avez manigancé?
_ Oui. Le coup qu'il a tenté de m'assener m'aurait envoyé en enfer, si Vok ne s'était pas interposé.
_ Si tu ne m'étais pas indispensable, général, je serai bien tenté de te donner aux Licteurs. Mais tu es le meilleur stratège que je connaisse et je te préfère à mes côtés que ma face à moi.
Le seigneur se leva de sa chaise et jeta quelques brindilles qui ravivèrent le feu de la cheminée.
_ Je…
_ Tu partiras vers l'ouest où tu mèneras une longue campagne. Prends autant de soldats qu'il te sera indispensable. Mais part dès aujourd'hui.
_ Je…
_ Ta seule chance, d'échapper aux mains inquisitrices des Licteurs, est de t'éloigner d'ici. Ecoute moi alors….


Laissez vos coms. Posez les questions que vous désirez sur la guilde.
Ca prends forme, bravo aussi de persévérer !
Maintenant je pense qu'il faut que tu passes par une periode de recrutement avant jeu (ce qui peut être parfois delicat).
Maintenant si vous avez un forum, ou si vous en faites un, tenez nous informés.

En tout cas il faudra bien gérer "politiquement " votre barque, parceque ça risque de fritter sec sur aoc, et donc pour gerer les alliances guerre, ou choisir son camp, cela ne sera pas toujours facile ......... et donc cela sera surement passionnant !
reponse
Je suis Shaigan, Barbare et Commandant des troupes des Saints Prêteurs, Mes camarades et moi aideront quiconque aura de quoi payer nos service,


Que nos ennemi tremblent devant notre courages


Rejoignez nous si vous en avez le cran
__________________
si vous devez être abattu au cours d’un combat, soyez résolu à l'être face à l’ennemi
Re Huntor,
Citation :
Publié par huntor
juste une question vous allez sur un serveur pvp ou pve ,normale ou rp
Difficile de te répondre, à l'heure actuelle! Avec le peu d'infos qu'on a, impossible de trancher entre RpPvP et PvE. Encore, faudrait-il qu'on nous explique ce qu'est un RpPvP. Y aura t-il ou pas des donjons? Des trésors à en magasiner comme en PvE? Pourquoi parle t-on d'un Rp? Les joueurs n'auront-ils pas le droit de se filer de joyeuses claques, comme au village d'Astérix? ..., etc.
deux petites remarques :

le nom :
Citation :
Ordre des Saints Prêteurs
ça me fait penser à ces saloperies de truc de Mithra , surtout le mot saints qui me gêne en fait

Citation :
- Vous promettez de ne pas utiliser la force envers les membres de l'Ordre et ses alliés.
Que se passe t-il dans le cas où deux guildes antagonistes louent les services des prêteurs pour la même bataille ?
- refus auprès de l'une des deux guildes ? (au risque de perdre un client)
- si vous acceptez le marché des deux guildes et que finalement elles se tapent dessus, ben ça rompt la clause que j'ai cité, il se passe quoi ?
Citation :
Publié par Phalenopsis
deux petites remarques :

le nom :


ça me fait penser à ces saloperies de truc de Mithra , surtout le mot saints qui me gêne en fait


Que se passe t-il dans le cas où deux guildes antagonistes louent les services des prêteurs pour la même bataille ?
- refus auprès de l'une des deux guildes ? (au risque de perdre un client)
- si vous acceptez le marché des deux guildes et que finalement elles se tapent dessus, ben ça rompt la clause que j'ai cité, il se passe quoi ?




Pour le nom j'avais propose autre choses, mais il parait que les gens accroche quand meme sinon ben pour ce qui est d'une demande de deux guildes se faisant la guerre je suppose que nous refuserons les deux pour ne pas désavantagé l'une ou l'autre, mais c'est au chef de décidé, je ne suis que le meneur de troupe, pas celuis qui décide des ordres
Miniatures attachées
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle

Nom : barbarian_sh_29813.gif
Taille : 468x60
Poids : 87,1 Ko
ID : 24196  
__________________
si vous devez être abattu au cours d’un combat, soyez résolu à l'être face à l’ennemi
Récit
Je n'ai pas toujours été mercenaire, comme beaucoup j'ai eu une vie paisible la d'oû je vient,

ivtion : Famille et clan
Un roi est élu lors des things pour un an ("till ars ok fridar" pour [que règne] une année féconde et pour la paix). Ce roi peu être sacrifié s'il y a des famines, la guerre...
Il y a des jarls qui sont de grands propriétaires terriens et qui paient des guerriers, des combattants et des hommes pour leur services. Ensuite viennent les boendi, ceux qui travaille la terre et puis les autres, les tralls.
A la base, la famille définit le barbare qui appartient à un clan. Elle inclut les consanguins, les amis proches et les frères jurés, parents adoptifs et pauvres à la charge de la maison.
Ils avaient des esclaves auprès d'eux.
À la tête des Barbares, le roi était choisi ou élu par les grands à l'intérieur de quelques familles. Il pouvait être destitué s'il ne donnait pas satisfaction.
Les marchands enfin étaient liés entre eux par des serments.
La femme trouve sa place : elle est certes exclue des affaires publiques mais elle est par exemple chargée de défendre l'honneur de son époux. Elle est en outre la maîtresse dans la maison.
Les pauvres, nombreux, sont confiés aux familles.


Nous vivont dans des fermes aux bâtiments multiples dont les murs sont en tourbe, dotés d'une pièce principale pour les humains. Il n'y a ni fenêtres ni cheminées mais une fosse à feu, située au centre qui sert à chauffer et éclairer. Les espaces libres sont occupés par des banquettes dont le couvercle se relève et qui contient la literie ; ces banquettes sont recouvertes de peaux et de fourrures. Les tables sont constituées d'une planche articulée sur deux pieds que l'on enfonce dans le sol au moment des repas. Le sol est en terre battue.
La lampe est un récipient semi sphérique où brûle du suif ou de l'huile de poisson.
Le métier à tisser est le meuble le plus important.
Le toit est recouvert de lattes de bois couvertes elles-mêmes de tourbe gazonneuse.
L'habitat n'est jamais groupé.


http://pvaineau.club.fr/maison.jpg
Coté repas
Mes ancetres confectionnaient à la base de leurs recettes un fond de sauce et accompagnait le plat d'un pain croustillant sur lequel était étalé du beurre. Le plat principal était forcément le poisson séché.
On mangeait dans des assiettes en bois, des écuelles. On cuisinait dans des chaudrons.
Les seuls fruits consommés sont les pommes, les noisettes et les noix.
On buvait de la bière ou de l'hydromel dans des gobelets très évasés.

Coté vestimentaire

Ils portent un pantalon long et flottant ; sur leurs tête un bonnet de feutre ou de laine. Les sous-vêtements n'existent pas encore. Il garde sa barbe et une longue chevelure.
La femme porte une longue robe de laine plissée.


Concernant les armes

L'arme favorite des barbares était la hache qu'ils manient avec une grande dextérité ; venait ensuite la longue épée plate à double tranchant, puis la lance, l'arc et les flèches et le couteau en fer à un tranchant. Les objets retrouvés dans les tombes des vikings indiquent que ceux-ci n'utilisaient jamais toutes ces armes à la fois. Pour se protéger au cours d'une bataille, les guerriers revêtaient une cotte de mailles en fer, un casque rond en cuir ou en fer et se protégeaient avec un bouclier en bois.
Vie pratique : sport et écriture
Le Barbare est un chasseur qui pratique le ski, le patinage, la lutte, la natation, le tir à l'arc.
Les runes ou les écrits se gravent avec un objet pointu (stylet, couteau, hachette…) sur un support dur (bois, pierre, cuir métal, os…). La langue est le norois aux consonnances germaniques. La première syllabe des mots est accentuée.

Une année classique :
pratique : une année
L'année débute avec le mois d'avril, le mois du coucou, des semailles. Il faut aussi couper du bois. En mai, On s'occupent des moutons, chassent le faucon, pêchent (notamment les cétacés). Mi-juin est le mois du soleil vénéré et du ping, la grande assemblée et des grandes expéditions.
Le ping est l'assemblée où la loi est lue. Les juges étaient le plus souvent des voisins ou des dignitaires locaux. La peine de mort n'existe que pour des cas très graves (viol, vol et le meurtre d'une victime sans défense, magie ou sorcellerie). On condamne souvent à l'amende ou au bannissement dans les cas plus graves.
En juillet, viennent les foins. En septembre, on commence à enterrer la viande pour la surgeler en prévision de l'hiver.
On chasse à l'arc et à l'épieu. La pêche se poursuit pendant les mois d'hiver en forant un trou dans la glace. Ils fabriquent également des serrures et des clefs ; se livrent à des joutes d'énigmes pour passer le temps.
Cette longue période est rythmée par les fêtes (celle du solstice d'hiver durant laquelle un grand sacrifice est pratiqué).


La femme et l'enfant

La femme accouche en position accroupie ou à genoux ; l'enfant à sa naissance est aspergé d'eau ce qui peut toutefois nous rappeler le baptême. Le père peut le rejeter et le laisser aux bêtes sauvages. Dans le cas contraire, il doit lui donner un nom.
L'enfant est très vite considéré comme un adulte (dès l'âge de 14 ans) ; il est élevé de manière correcte (les archéologues ont retrouvé par exemple des jouets). Un cadeau est donné lors de la première dent.
L'enfant doit aussi se livrer aux sports : équitation et jeu des armes pour les garçons.
Les enfants illégitimes entrent dans la famille par une cérémonie étrange : le père doit abattre un bœuf puis fabriquer une chaussure avec le cuir de la patte droite de la bête ; cette chaussure est ensuite essayée par chaque membre de la famille.

La mort


Et puisque nous avons abordé le thème de la naissance, voici non moins important celui de la mort.
S'il ne mourrait pas au combat, on raconte que les vieux Barbare, à l'approche de la mort, quittaient la communauté pour s'isoler.
Les guerriers morts sur le champs de bataille étaient en revanche glorifiés, et les plus riches d'entre eux étaient soit déposés sur leur bateaux avec tous leurs biens (animaux, armes et... esclave souvent consentante) ; soit enterré avec ces mêmes biens avec leur bateau (ce qui explique les trouvailles de Gokstad et Oceberg dont vous pourrez lire les détails dans la page consacrée aux NAVIRES.

Je fais une simple parenthèse pour en revenir à l'image du bateau-bûcher :
Une jeune femme était appelée à "suivre" le guerrier mort dans l'au-delà et une volontaire était choisi. Sur le bateau, à quelques mètres du défunt, les amis de celui-ci pouvait lui rendre hommage en prenant sexuellement la jeune femme. Ensuite, une vieille femme, appelée l'Ange de la Mort, enserrait un collier de cuir autour de son cou avant de tirer tout en plongeant la lame d'un couteau dans le corps de celle-ci.
Morte, c'est ainsi qu'elle accompagnait le défunt. Et, cette scène eut réellement lieu en l'an 921 ou 922.




http://pvaineau.club.fr/croyances.jpgCroyances

Mes ancetres croient dans l'existence d'une âme. La mort est ritualisée ; le mort est enterré dans un coffre en bois ; les descendants célèbrent les funérailles lors d'un festin.
Ils croient également en un au-delà : une sorte d'enfer est désignée par le mot "qui n'est autre que le nom de la déesse de la Mort. C'est là que le dieu Odin rassemble, en vue du Ragnarök , les guerriers d'élite qu'il a fait choisir par ses walkyriespour qu'ils trépassent sur le champ de bataille.
Le barbare se choisit un protecteur.
Il n'est pas très religieux dans la mesure où il ne pratique pas la prière mais, en revanche, des rites existent dans des lieux naturels (car il n'y a pas de temples). Le sacrifice est fréquent, le sang est recueilli et sert à la consultation des augures puis la viande de l'animal immolé est consommée.
Le panthéon se compose notamment d'un géant à la lance : Crom père des dieux, d'un bonhomme-verrat qui est le grand maître du Valhöll avec ses combattants d'élite servis par des walkyries, Freyr, et Thorolf qui avec son marteau Mjölnir réduit tout ce qui risque de nuire aux hommes et aux dieux.
Le soleil est adoré.
Dans la mythologie de mes ancetres, il existe 9 mondes dont 1 seul au centre est le monde des humains appellé Midgard ( monde du milieux ); les 8 autres sont situé autour de Midgard : 1 à l'est , 1 à l'ouest , 1 au nord , 1 au sud , 2 en haut ( Ljosalfheim puis Asgard ) et 2 vers le bas ( Svartalfheim puis Hel le royaumes des morts) .
Le Grand frêne sacré Ygdrasil est un pilier qui supporte les neuf mondes (trois aériens, trois terrestres et trois souterrains).
Les légendes parlent immanquablement des Dieux, sauf celle qui se rapporte à la création de l'homme, à l'image d'Adam et Eve. L'homme (Lif) et la femme (Lifthraser) sont nés du vieux chêne Ygdrasil qui les a nourrit et protégé.



Désolé pour la longueur mais vous connaitrez tous sur le mode de vie de mes ancetre ainsi que le mien, et vous comprendrez par la suite certain de mes récits
__________________
si vous devez être abattu au cours d’un combat, soyez résolu à l'être face à l’ennemi
La charte des Magistrats!
Les Magistrats.

Les Magistrats sont le cœur de l'alliance des Guildes Unies. Ils gouvernent l'Ordre des Saints Prêteurs, qui est une guilde qui ne prendra part aux guerres qu'en rendant service aux autres.
Les Magistrats ne seront au départ que 10 et, en fonction de l'arrivée de nouvelles guildes dans l'OGU (Organisation des Guildes Unies) et d'autres paramètres, ils jureront du choix d'un énième Magistrat en leur sein.

Point important: le recrutement des Magistrats se fera Igame, au fil des rencontres. Pour plusieurs raisons:

_ Les Magistrats appartiennent sans exemption à la classe de Prestige des "Seigneurs". Il faudra donc attendre d'avoir atteint sa classe de prestige, lvl 60, pour devenir Magistrat.

_ Les Magistrats sont des non-lifes. Ils seront constamment sollicités par la longue et laborieuse construction de la citadelle sainte, le siège de l'OSP (Ordre des Saints Prêteurs). Par les guildes et les particuliers qui demanderont tels ou tels services. Vous n'aurez donc pas de temps libre, pour visiter un donjon ou autre. Vous aurez tout juste le droit de chanter vos poèmes, au-dessus des curieux qui se regrouperont sous votre balcon. Les magistrats seront escortés lors de leurs missions loin des murs de la Citadelle Sainte, par exemple, pour dénicher le meilleur joaillier pour concevoir une bague incrustée à la demande d'un riche client. En résumé, un magistrat sera un vieux aventurier qui aura roulé sa bosse un peu partout, visité tous les donjons possibles et est vécu toutes les histoires imaginables dans sa jeunesse. Il aura donc un passé avant son intronisation comme magistrat. La seconde partie de sa vie, il ne la consacrera qu'à l'aboutissement d'une organisation de guildes unies.

Autre point important: un magistrat peut être neutre, bienveillant ou chaotique envers telle personne et telle guide! Ce choix est très important, pour plusieurs raisons:

_ Imaginons qu'une guilde sombre de nécromanciens, d'alignement très chaotique, veuille qu'on l'aide à s'installer dans un coin calme, pour se lancer dans le commerce de ventes d'esclaves ou de toutes autres choses. Si on a 10 magistrats bienveillants en face d'elle, ils refuseront net de participer à un tel concours. Si maintenant on a un magistrat qui a une tendance au despotisme et à la destruction, ce qui n'est pas le cas de tout le monde bien évidemment, cette même guilde aura l'inclinaison à le rencontrer et créer des affinités avec lui.
Qu'est-ce que cela suppose? Les guildes futurs membres de l'organisation devront choisir un magistrat en fonction de son alignement.
Une guilde ne peut-elle pas rencontrer plus d'un Magistrat? Si, mais les magistrats n'aiment pas trop qu'on regarde de trop près leurs affaires et les clauses qu'ils signent avec une guilde. Donc, oui pour plusieurs magistrats, mais choisissez ceux qui sont amis et qui ont le même alignement.

_ Imaginons maintenant que deux guildes membres se livrent régulièrement des raids sans merci. Tous deux demandent à l'OSP l'envoi de Licteurs et de mercenaires pour raser définitivement la forteresse de l'autre. Les magistrats respectifs des deux guildes défendent chacun leurs favoris. Inévitablement, il aura une rupture au sein des magistrats: ceux qui sont favorables à telle guilde et les autres favorables à l'autre partie. Après maintes réflexions, on aboutira à une réunion et un vote. Le vote se fait au détriment de la minorité: c'est à dire que la majorité l'emporte sur la minorité. Les votes seront souvent tendus. Les magistrats formeront de petits groupes, qui changera au fil du temps en fonction des intérêts des uns et des autres et des petits arrangements que feront les magistrats entre eux.

_ Tous les services demandés à l'OSP ne terminent tous pas par un vote! Le vote n'arrive qu'en dernier recours. Parfois, les guildes elles-mêmes l'exigeront!
_ Les réunions seront régulières entre magistrats.
_ Ils devront désigner une "Main" parmi eux qui sera le conseiller et le second du Guildmaster.


N'hésitez pas à laisser vos coms, vos premières impressions sur la charte des Magistrats! (bientôt celle des licteurs!)
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés