La Table d'Udévin

[JdR] Donjons & Dragons: le géant du jeu de rôle

Répondre
Partager Rechercher
Quand j'ai débuté les JdR ils avaient déjà 13 ans, et A DéDé comme on l'appelait c'était super confidentiel parce que c'était un jeu de niche; difficile à prendre en main, pas traduit tout juste commençant à être publié en France, ramené des Etats Unis, parce que on avait été au bon endroit.

En France on découvrait à peine qu'on pouvait faire des dés en plastique de plus ou moins de 6 faces, et ça coutaît les ongles ou une extension de cheveux.

En 1987 Flammarion, je crois, les éditeurs des traductions des "livres dont on est le héros", procurait une boite complète contenant un concurrent de ADdédé, c'était la collection l'Oeil Noir.
C'était une boite qui contenait un livre pour le joueur, un livre pour le maitre, un gros dé, peut être l'un des premiers 100 faces en France, des crayons et des feuilles de pJ et je crois un livre d'aventure.
C'était déjà lourdingue.

Mais Adédé... Quand j'ai appris son existence, en 1989... J'ai pas bondis de joie. Parce que je n'étais pas du coté du livre du Maaaaaiître. Mais du coté du jouuueur.
En gros, c'est dans cette année où la notion moderne de fondamentalisme regagateux, et je l'ai appris.

Ca a été utile pour la suite. Donc c'est bien un jeu éducatif.
Toujours sympa d'avoir une émission sur une grosse station sur le JdR. Mais pour des vieux rôlistes, elle est dispensable, on n'y apprend forcément rien.

Et toujours cette désagréable impression que le JdR en dehors de D&D n'existe pas... Alors que D&D est au jeu de rôle ce que McDo est à la gastronomie.
Je plaide effectivement coupable de trolling un peu facile. J'ai effectivement fait de très bonnes parties de D&D. Mais c'est navrant de faire une émission d'une heure sur le JdR et de ne citer absolument aucune autre JdR que D&D.
J'ai toujours comparé le jeu de rôles au cinéma français, de ma très longue expérience de joueur, meneur, en dehors de quelques pépites trop rare, j'ai toujours trouvé les jeux français prétentieux, manquant d'originalité et juste de niche pour plaire à quelques pimpins.
Je ne parlais pas forcément des jeux français. Mais ne pas citer l'Appel de Cthulhu par exemple... alors que c'est le premier jdr à avoir sorti le genre du PMT. On aurait pu citer aussi Warhammer, Runequest, Star Wars, Vampire...

Quant aux jeux français, prétentieux je veux bien (et encore c'est subjectif, on pourrait plutôt dire ambitieux) mais manquant d'originalité ? Je comprends pas comment on peut dire un truc pareil quand on pense aux petits bijoux que furent INS/MV, RdD ou Nephilim par exemple.
Oui mais là c'était une émission sur D&D et pas sur le JdR en général et une heure ça passe vachement vite quand on doit traiter un sujet avec 3-4 invités. Frédérick Sigrist est un vrai passionné – qui sait peut être qu'il fréquente JOL– et il sait pertinemment qu'il y a d'autres JdR hyper importants, encore faut-il avoir le temps de tout traiter. J'attends Dunes perso.
Pourtant, dire à quel point c'est un système de jeu de merde ne devrait normalement pas prendre très longtemps
(Pas sur la tête !)
Citation :
Publié par Xh0
Et toujours cette désagréable impression que le JdR en dehors de D&D n'existe pas...
J'ai l'impression que c'est un peu ça aux États-Unis. Soit les rôlistes américains sont restés coincés dans leur bulle temporelle, soit WotC dépense une fortune pour tenter de faire croire que c'est le seul jeu de rôle. Soit un peu des deux
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés