Daybreak Game Company (Jeux MMO)

[Actu] Trois studios pour trois licences sous l'égide de Daybreak Game

Répondre
Partager Rechercher
Uther a publié le 22 janvier 2020 cette actualité sur JeuxOnLine :

Citation :
https://jolstatic.fr/www/captures/26/7/105057-240.jpg
La rumeur le laissait entendre et Daybreak Game la confirme. Le groupe subdivise ses activités et répartit ses licences dans au sein de trois nouveaux studios : EverQuest chez Darkpaw Games, PlanetSide chez Rogue Planet Games et DCUO chez Dimensional Ink.

Après des mois de rumeurs, en octobre dernier, on se souvient que le studio Daybreak Game annonçait une « restructuration » ayant vocation à « soutenir une vision de long terme » pour ses différentes licences. On se souvient...

Une réaction ? Une analyse ? Une question ? Ce fil de discussion est à votre disposition.
Comment essayer de faire oublier une réputation de voleur et d'escroc (méritée).
J’espère que les joueurs ne seront pas dupes si un jour ces "nouveaux studios" sont amenés à travailler sur d'autres projets que ceux cités.
Diviser pour mieux régner, c'est ça leur crédo au fond d'investissement.

J'attends l'annonce du jeu sur la licence d'Everquest, une piécette sur un gacha mobile.
Je pense que cette stratégie est purement marketing, il scinde le groupe en 3 entités c'est surtout pour éviter que le nom "Daybreak Games" soit mis sur le devant de la scène, avec tous les déboires qu'a eu ce studio depuis son rachat. Ils se rachètent une "virginité" en faisant ça, et avec le temps le gens oublieront DBG et tout son passif, pour ne garder que les 3 studios.

Ce qui est certain, c'est que ce sont toujours les mêmes à la manœuvre, et qu'on est pas à l'abris de gros fail dans les studios. C'est un cache misère, en somme.
Ils ont déjà eu cette strategie sur leur jeux et notamement H1Z1
Ils ont changer de memoire 4 ou 5 fois de nom pour tenter de le faire a l'envers
Je note les noms des studios et l'ajoute a ma ban list
Citation :
Publié par Ori Sacabaf
Refund quoi ?
Il me semble qu'ils ont fait pledge les gens, ensuite ont fait semblant de bosser avec landmark, puis ont abandonné le projet. Est ce qu il y a eu refund apres ça?
Il n'y a eu aucuns refund sur Everquest Landmark, tout comme il n'y a eu aucun refund sur H1Z1 qui devait être le DayZ que tout le monde voulait avec système d'artisanat à la Star Wars Galaxies (lol), on a vu le résultat, jeu scindé en deux entités, aspect survie aux oubliettes et poule aux oeufs d'or Battle Royal, mise à jour sur le BR, et aucune MAJ sur l'aspect survie (qui devait être LA BASE du jeu), et ensuite après une écrasante victoire de PUBG sur H1Z1, il me semble qu'ils ont rechangé de nom, et ajouté un mode rallye, parce que Daybreak sait pertinemment que c'est ce que nous attendions tous, un mode rallye.

Bref, comme dis plus haut, ajoutez ces studios à votre ban list, et conservez votre pognon.
Citation :
Publié par Jinxsol
Il me semble qu'ils ont fait pledge les gens, ensuite ont fait semblant de bosser avec landmark, puis ont abandonné le projet. Est ce qu il y a eu refund apres ça?
Il n'y a jamais eu de pledge pour EQnext. Pour ceux de Landmark, vu que le jeu est techniquement sorti (avant de voir ses serveurs fermés 1 mois plus tard), ils se sont protégés juridiquement.
Y avait pas eu de préachat ou une autre entourloupe du meme genre? Edit : Apres une recherche rapide je vois il y en a eu pour eqnext landmark, qu'ils vendaient encore avec le nom eqnext. Et donc c'est bon, j'ai ma reponse: ils ont niqué tout le monde avec ces préachat avant d'isoler landmark et d'annuler l'ensemble.

Dernière modification par Jinxsol ; 24/01/2020 à 17h55.
En fait, Landmark était déjà bien séparé d'EQNext quand le préachat a été lancé. Mais comme le préachat de Landmark garantissait un accès à la bêta d'EQNext et qu'ils avaient bien communiqué comme il faut pour que la limite entre les deux jeux soit suffisamment floue pour berner la plupart des joueurs, un certain nombre de joueurs ont préacheté Landmark pensant préacheter EQNext. Pas tous, quand même. La plupart des joueurs que j'ai pu croiser sur Landmark sont allés dessus pour tout ce que proposait le jeu. Qui n'était pas mal en soit et qui aurait pu être un vrai bon jeu s'ils avaient tenté de le développer sérieusement, au lieu de s'en servir comme mauvaise devanture pour un scam.
Faut pas non plus se tromper, et faire comme si nous le savions pas. A l'annonce d'EqNext lors du SOE live en Aout 2013, Landmark (qui n'avait aucun nom à ce moment là) avait été présenté à la communauté comme le moyen pour cette dernière d'apporter du contenu au développement du jeu. Et c'est ce qu'ils ont tenté de faire avec les fameuses "tables rondes" dans lesquelles il y avait la présentation de certains projet "communautaire" tout long du funeste dévéloppement. Landmark c'était l'outil de conception du jeu EqNext. Il n'y avait pas l'un sans l'autre.

L'entourloupe, la tentative d'escroquerie, le délis d'initié, c'est que les gens de SOE savaient pertinemment que Sony, leur maison mère, voulait se débarrasser d'eux. Et que Le live de 2013 ca été leur tour d'honneur, histoire de présenter la "mariée" la plus belle qu'il soit, aux prétendants. Sachant ça, ils ont eu un moyen de "rentabiliser" le moteur du jeu, c'était de le vendre aux joueurs en EA (avec toutes les promesses qu'il contenait, dont un accès à la alpha/bêta d'EQnext). Et derrière c'est un sombre fond d'investissement, qui n'avait aucune expérience dans le jeux vidéos, et ses rouages qui rachète SOE. Ils ont découvert ce qu'il en retournait de la société et on agit comme tout bon fond d'investissement capitaliste. On restructure l'entreprise, plan sociale, on rationalise les actifs.
Les jeux qui tournent sur lesquels il n'y a quasi que de la "maintenance" à faire, on les garde tel quel. Pour les nouveaux projets on fait des audits, on ne garde que ceux qui fonctionnent. BR H1Z1, Landmark. On annule tout ce qui coûte trop d'argent et on tente de faire du bénéfice, une fois que la balance profit/coût est négative on stoppe le projet. en résumé, On tire sur la corde jusqu'à ce qu'elle craque pour soutirer de l'argent aux joueurs. Et c'est là que ce situe, pour moi, l'escroquerie. C'est que depuis le début les gas de DBG savent que les projets n'iront pas au bout, Ils ont viré quasiment tous les développeurs des projets, comment voulez vous les amener à terme?
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés