Netflix (Le Cercle Taberna)

[Actu] Deux milliards d'emprunt supplémentaire pour financer les contenus exclusifs de Netflix

Répondre
Partager Rechercher
Message supprimé par son auteur.
Citation :
Publié par Jihui
ba le schéma est connue. En emprunter, les 2 dirigeants ne prennent aucun risque.
Soit ils raflent la mise, laissant la concurrence sur la carreau, mais face aux géants apple, disney, et amazon, on sait tous que ça ne sera pas la cas, ou soit ils perdent et se feront racheter, et c'est probablement donc ce qui se passera, mais en attendant les 2 dirigeants prennent soin de bien s'enrichir évidemment, c'est pas avec leur poche qu'ils rembourseront les 10+ Milliards hein.
Sur le principe je suis assez d'accord, mais il faut bien comprendre que Netflix est dans une situation qui rend la stratégie pertinente.

En 2018, Netflix a gagné 30 millions d'abonnés. En imaginant que chacun paie 10€ par mois (c'est probablement plus), cela fait 3.6 milliards supplémentaires par an. Il y a bien entendu plein de facteurs à prendre en compte (la TVA, la rémunération des ayants-droits, les frais techniques, etc.), mais on n'est peut-être pas très loin des deux milliards empruntés ; et je parle juste des apports des nouveaux abonnés pendant une année, alors que la progression est exponentielle.

Netflix est bénéficiaire et, mieux encore, ce bénéfice est également en hausse. Le but de cet emprunt n'est pas de créer un système pyramidal, mais d'augmenter encore la rentabilité du service (et donc d'être encore plus apte à rembourser). En outre, tous les indicateurs économiques sont au vert.

Aussi, même si je peux comprendre l'indignement de certains fassent à des chiffres qui dépassent leur entendement, il faut bien préciser que cet investissement est sain et profitera à tout le monde (aux consommateurs, aux employés de Netflix et à ses investisseurs).
Message supprimé par son auteur.
ba on en sait rien, ce qui est quasiment sur en revanche c'est que les concurrents eux ne feront certainement pas faillite, ont des liquidités et ne lâcheront pas le morceau, surtout Disney et son énorme catalogue.
Citation :
Publié par Kiker
Le paradoxe actionnarial (ou ici de l'investisseur) c'est de croire dans les compétences d'une Direction (y comprit à générer des bénéfices) sous motif qu'elle réussie à générer du CA grâce à des investissements externes. Tout ceci n'est que pur spéculation. Les premiers actionnaires auront certes une plus-value dû au développement, mais rien ne garantit aux suivants que celle-ci sera capable de générer des bénéfices.

Les soit-disant acteurs de la start-up nation n'arrêtent pas de vendre leurs modèles (endettés vos entreprises pour générer du CA soit-disant plus rapidement), ce n'est qu'hérésie; ils prétendent que le niveau d'échec (quasi systématique) des start-ups incubés (et endettées ou diluées) est dû à la difficulté de développer son entreprise, sans jamais remettre en cause leurs systèmes, leurs acteurs ou les Directions. (qui bien souvent non ni le besoin, ni la sagacité pour gérer de tels sommes)

Chaque année, le nombre de start-up ayant générées des levées de fonds devient de plus de plus en rare, bien que les montants augmentent. (les investisseurs préférant, lentement, admettre qu'ils vaut mieux concentrer les investissements dans des entreprises générant du CA, voir déjà, des bénéfices)

Mesdames et Messieurs, en vérité je vous le dis : une Direction compétente est une Direction qui n'a nullement besoins d'actionnaires, d'investisseurs ou de crédits. Ce faisant, elle garde l'intégralité de sa liberté et préserve ses parts. (cela est aussi vrai pour un particulier ou un état..)

Mais le patron self-made man étant une espèce légendaire et peu rentable (pour les autres), faute d'en trouver nous nous contenterons donc d'une "bonne" prise de risque.
T'es hors-sujet. Netflix a été fondée a 1997, c'est pas vraiment une start-up et fait des bénéfices. Et il n'y a pas de d majuscule à direction accessoirement.
Sinon @Galatium et l'article résume bien la situation. C’est beaucoup mais pas rare et ils peuvent se le permettre et ils doivent faire face à la concurrence sous peine de prendre l'eau potentiellement rapidement. Et ça me fait plus de contenu, donc je suis ok.
Netflix sont ceux qui dominent le marché, il est normal pour eux d'emprunter pour continuer à garder leur position dominante. Ceci dit amazon et disney tentent des trucs, amazon avec le seigneur des anneaux une série sur la roue du temps. Disney quelques séries star wars et de super héros, pour l'instant je vois mal disney s'imposer par eux même, ils vont surtout racheter des entreprises pour produire un meilleur service comme d'habitude. Amazon leur abonnement est tellement fourre tout que leur objectif doit être de vendre des abonnements pour inciter à acheter sur leur sites divers produits. Rien que pour l'abonnement twitch les gens s'y retrouvent, on rajoutent à ça le service de livraison rapide et leur service de streaming...

Pour l'instant je vois pas netflix être détrôné, pour eux ce sera avant tout une question d'argent le vrai problème. Et quand on voit qu'apple se lance aussi sur ce marché avec une série fondation d'isaac asimov... Ils vont lui grappiller des parts.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés