Aion - La Tour de l'Eternité

Gameforge condamné par la Justice française.

Répondre
Partager Rechercher
Voici le récit d’une situation rocambolesque qui perdure depuis maintenant plusieurs années et pour laquelle, fait historique, la Justice française vient tout juste de trancher. Et oui il s’agit bien là d’un verdict de la Justice française, car le service du jeu étant rendu à vous qui êtes résident sur le territoire français, ce sujet relève tout à fait de la juridiction de notre territoire.
Joueurs, joueuses, vous entendez beaucoup de choses qui sont dites au sujet de vos droits de joueurs, et la majeur partie du temps, Gameforge laisse planer le doute à ce sujet afin que les joueurs n’aient pas les idées claires et ainsi préserve sa toute puissance face à ces droits et libertés.


L’histoire commence à l’automne 2012. Alors que j’étais à l’époque membre de l’équipe de modération, je décidais alors de quitter cette équipe pour des raisons personnelles, principalement des divergences d’opinions avec certains membres de cette équipe. S’en est suivi une vendetta de la part de la bord-admin de l’époque ainsi que par certains de ses suiveurs. En outre (ce n’est pas le sujet pour le moment) le harcèlement répété, la divulgation de données confidentielles personnelles à notre égard, appuyés par l’équipe support d’Aion-Fr elle même, s’en est suivi un bannissement pur et simple de nos comptes respectifs.


Concernant ces bannissements, nous avons décidé d’en savoir plus, cette décision nous étant tombé en travers de la figure sans en saisir les motivations réelles. Nous avons alors contacté le support afin de solliciter les raisons de cette décision. Nous avons eu affaire très vite au responsable support Gameforge toutes plates-formes de jeu confondues, alias "Koop" (dira t'on), qui nous a alors expliqué que nos comptes ont été banni définitivement en raison d’une violation de la CGU. Nous avons donc demandé les preuves inhérentes à cette décision, et en plus de n’en avoir jamais eu aucune, ce dernier nous a envoyé par mail sa décision définitive et « irrévocable » de ce bannissement en argumentant l’utilisation de la clause 12.2 de leurs CGU, qui dit que Gameforge peut a tout moment bannir un compte joueur comme ça lui chante, rien que ça !

Sidéré par cette dernière décision, nous avons donc décidé de faire appel a un avocat afin de savoir quelles étaient nos possibilités de recours face à cet abus de la part de Gameforge.
Notre avocat nous a tout d’abord enjoint à contacter leurs services juridiques afin de demander officiellement la réouverture immédiate de nos comptes, autrement appelé une mise en demeure.
Aucune réponse n’ayant été retourné, notre avocat les a contacté sur le support (l’avocat à fait un ticket support!) mais Kai Koopman a refusé de lui donner plus d’informations et lui a dit qu’elle devrait écrire un courrier au service juridique. Celle-ci s’exécute et reçoit une réponse trois semaines plus tard...par mail… stipulant qu’aucune justification supplémentaire ne serait donnée, que cette décision ne sera plus discutée et que celle-ci était de toute façon en accord avec la juridiction Allemande. Notre avocate, nous explique quelle procédure nous pouvons alors intenter afin de récupérer nos comptes ; tout d’abord une procédure de référé c’est à dire rapide, qui consiste à demander au juge lorsqu’il n’y a aucune contestation sérieuse de rouvrir préventivement les comptes avant une procédure de fond (une audience en bon et dû forme). Nous décidons d’aller jusqu’au bout, la décision de Gameforge nous paraissant complètement injustifiée. Cela n’a pas été une chose facile car assigner en France une entreprise étrangère est relativement long, tout devant être traduit et passer par huissier afin de les assigner devant la Justice française. Au bout d’un an et demi, l’audience a finalement pu aboutir. Nous avons donné au juge tout ce qui était en notre possession afin de prouver que les agissements de Gameforge étaient infondés, c’est que l’on appelle des conclusions. La partie adverse peut alors en faire de même, nous avons donc reçu celle de Gameforge et nous avons enfin pu constater ce qu’avait Gameforge contre nous, c’est à dire rien. Le dossier était en papier mâché, je dirais même bâclé, aucune preuve, rien de tangible, rien de sérieux, bref le néant absolu. Situation grotesque, le premier juge a pourtant décidé de ne pas vraiment analyser la situation dans son ensemble et n’a donc pas saisi le problème. Nous avons donc perdu en première instance, et nos comptes malgré la situation manifestement illicite demeureraient clos. Bien sûr nous n’en sommes pas restés là, persuadés de la solidité de notre dossier et du bien fondé de nos intentions, pas seulement pour nous mais aussi pour l’ensemble des joueurs, nous avons interjeté appel, c’est à dire que nous avons demandé que ce dossier soit de nouveau réexaminé par une autre juridiction (qui se trouve être en appel d’une composition collégiale, c’est à dire composé de plusieurs juges réunis). Nous avons de nouveau attendu un long moment, jusqu’à très récemment, le verdict. Nous avons reçu la décision le 04 Mai 2016. Nous avons gagné, l’appel nous aura finalement donné raison. Car est-ce que Gameforge avait de réelles preuves pour clôturer nos comptes ? Bien sur que non. Avaient-ils le droit de le faire ? Encore moins ! Tout cela constitue donc un « trouble manifestement illicite » auquel les juges d’appel ont décidé de mettre fin en ordonnant la réouverture de nos comptes sous astreinte de 100€ par jour de non-réouverture. Gameforge a donc perdu, été condamné, et toute cette mesquinerie sanctionnée.


Ceci est une énorme victoire, non pas seulement pour nous, mais également pour tout les autres joueurs, car cette décision de justice fait jurisprudence : Gameforge est dans l’obligation de vous montrer les preuves de votre culpabilité si un jour votre compte est clôturé, car c’est bien de la juridiction française dont vous dépendez. Nous sommes dans un État de Droit, et il est de leur devoir de le respecter, cette entreprise a depuis bien trop longtemps été hors la loi, traitant ses joueurs comme des moins que rien. Sachez maintenant que vous avez le pouvoir de faire quelque chose pour vous défendre. Bien sur cela peut paraître ridicule dans certains cas, comme pour des joueurs amateurs qui par exemple n’aurait de toute façon pas d’attaches particulières envers leur compte joueur ; mais pour certains, ce jeu requiert un énorme investissement et de tout perdre en un instant alors que vous n’avez rien fait, ce n’est pas normal. Car bien sûr entre temps nous avons refait des comptes, refait des personnages qui ont été de nouveaux banni de la part de Gameforge, argumentant que lorsque ceux-ci vous avaient banni, vous ne pouviez revenir sur le jeu sans leur autorisation. Donc oui aujourd’hui nous sommes fières et heureux de cette décision, et celle-ci vaut la peine d’être relayée et diffusée au plus grand nombre, car non seulement une telle décision n’a jamais été rendue en France, et qu’ainsi elle vous donne les outils pour vous défendre d’une situation d’abus similaire sur vos comptes (vos comptes vous appartiennent entièrement !), et ce quelque soit le MMO, mais elle fonctionnera aussi pour tout les pays membres de l’Union Européenne. Vous pourrez ainsi systématiquement utiliser cette décision pour faire valoir votre droit à une information transparente sur les preuves en la possession du support du jeu amenant au bannissement de celui-ci, sous peine d’une sanction identique, voir plus grande pour l’exploitant.


Merci de votre attention, j’espère maintenant retrouver les conditions de jeu acceptable que je suis en droit d’attendre et j’espère que vous ne manquerez pas de nous solliciter si vous avez la moindre interrogation concernant le bannissement de vos comptes, en message privé sur mon tumblr par exemple.


A tout les haters qui ont participé à cette tentative de déstabilisation échouée, de nous diffamer ou colporter de faux propos, sachez que l’histoire n’est peut être pas aussi simple pour vous, et qu’il serait probable que vous ayez à répondre de vos actes vous aussi, nous n’avons toujours eu qu’une parole.


Nesquiick et Ize.





Voici la décision de justice, ceci est une décision officielle publique.




folvgl.png
25ztk7n.png
w6tqh5.png
qyejqd.png

Dernière modification par Nesq ; 02/07/2016 à 00h02.
Je vois ça comme ça :

C'est bien beau mais je crois pas qu'il y'a jurisprudence - entreprise sous le couvert des lois allemande sur un jugement rendu en france, je sais pas si ça fonctionne comme chez nous. Strange aussi que ça se déroule pas en Allemagne. Donc, comme chaque cas est particuliers, ça veut dire que chaque cas doit faire l'objet d'une procédure. Que ça coûte du fric/du temps - un an et demi dans votre cas - et qu'il faut voir en comparaison avec la "valeur" du compte. Un avocat et des frais de justice, courier etc, pas gratuit et pas sur que ca soit remboursé en cas de victoire.

A te lire, ton cas est encore plus particulier qu'un joueur lambda - qui généralement s'il se prend un ban c'est soit justifié, soit un faux-positif, exemple simple : usage d'un VPN, qui lui même est rapidement réglé quand on contacte le support technique d'un jeu. J'ai pas le cas précis via Aion par contre, uniquement via Blizzard sur ce cas de figure. Donc je sais pas comment ça fonctionne chez eux.

Donc au final est ce que ça vaut le coup de faire une procédure judiciaire pour récupérer un simple compte-jeu au bout d'une année et demi.. moué, personnellement soit je la prend mauvaise si je suis pas en tord et je change de jeu, soit je recommence a zéro si j'ai pas trop de passif sur ce même jeu. Plus rapide et moins chiant, nerveusement et financièrement.

Citation :
Ceci est une énorme victoire, non pas seulement pour nous, mais également pour tout les autres joueurs, car cette décision de justice fait jurisprudence : Gameforge est dans l’obligation de vous montrer les preuves de votre culpabilité si un jour votre compte est clôturé, car c’est bien de la juridiction française dont vous dépendez.
Par contre ce point la je le trouve obscur mais je suis pas juriste. En quoi ça fait office de jurisprudence (je pense pas que gagner un procès sur un cas particulier le soit mais je peut me tromper) et en quoi GF se doit de montrer des preuves sur simple demande du joueur ? Je crois pas que ton procès est cassé ou remis en cause le CLUF/EULA que les joueurs doivent signer avant de jouer.

Citation :
Donc oui aujourd’hui nous sommes fières et heureux de cette décision, et celle-ci vaut la peine d’être relayée et diffusée au plus grand nombre, car non seulement une telle décision n’a jamais été rendu en France, et qu’ainsi elle donne les outils aux joueurs pour se défendre d’une situation d’abus sur leurs comptes (vos comptes vous appartiennent entièrement !) de la part de l’exploitant, et ce quelque soit le MMO, mais elle fonctionnera aussi pour tout les pays membres de l’Union Européenne.
La aussi je peut me tromper mais le compte-jeu est en location (puisque rien que le fait qu'un MMO ferme ses serveurs pour une raison X ou Y rend caduque les compte-jeu actifs, donc ils ne peuvent pas être propriétaire) mais que tu es proprio - et encore le terme doit pas être correct - du contenu du compte dans la limite de l'usage régis par le CLUF/EULA (comme pour les noms de perso, par exemple, et le fait que tu n'a pas de droit de modifier un client de jeu, etc). Et puis dans les fiches que tu as mis en pièces jointe, y'a rien qui indique que ça fasse jurisprudence au niveau européen.

Tant mieux si tu récupère tes comptes, mais je reste septique sur les points que j'ai énoncé.
Citation :
Publié par Sonia Blade
...
Bonjour Sonia Blade,

Tout d'abord nous souhaitons nous excuser car il est vrai que pour nous qui sommes de formation juridique, la traduction des termes et explications du bon fonctionnement de la procédure ne nous semblait pas systématiquement nécessaire car suffisamment populaire pour ne pas rallonger un texte suffisamment long. .

Concernant la jurisprudence :
Pour faire simple, une décision de justice est par nature jurisprudentielle, une fois que celle-ci ressort d'une juridiction d'appel (elle sera d'autant plus forte en cassation). Ce qui veut dire que cette mention n'est jamais présente dans un verdict.
De plus, toutes les jurisprudences sont des cas particuliers, ce sont les cas de figure particuliers qui fabriquent la loi qui deviendra la logique à suivre, c'est le cas particulier qui devient la norme.
Ainsi, gameforge est dans l'obligation de vous transmettre les preuves inhérentes à cette décision, sous peine d'une sanction similaire voir plus conséquente.

Concernant l'applicabilité de celle-ci à l'espace européen :
Le service vous est rendu en Français avec un jeu traduit en Français et un support également Français ; bien que les procédures soit longues et peuvent en décourager plus d'un. Raison sûrement pour laquelle gameforge se permet autant de zèle.
Celle-ci peut être utilisée par un autre membre de l'UE pour se défendre, et traditionnellement les juges vont prendre une décision similaire et s'en servir pour enfoncer d'avantage l'exploitant sur ce fondement, de plus ceci constitue une arme de poids supplémentaire pour l'attaquant qui souhaiterait défendre ses droits. Cependant les juges du pays ressortissant ne sont pas dans l'obligation légale de prendre la même décision pour autant, car chaque pays demeure souverain.

Concernant le fait qu'une CGU de gameforge décrivent une condition particulière, explicitant ici qu'il aurait du s'agir de la juridiction Allemande :
Cette question est très intéressante. Vous devez absolument être conscient que chaque CGU, quelque soit le fournisseur de service auquel elle est rattachée (même votre fournisseur d'énergie ou de téléphonie mobile), répond d'une logique qui s'appelle la 'hiérarchie des normes'. C'est à dire que chaque clause de CGU peut très bien dire tout ce qu'elle voudra, et même complètement n'importe quoi, elle ne fait pas l'objet d'une vérification systématique par le juge.
Ainsi, seul gameforge est auteur de celle-ci en pratique ; mais cela ne la soustrait pas pour autant à la norme juridique auquel elle est inférieure, la loi Française donc, qui vous protège de ce genre d'abus que l'on nomme une "clause abusive".
De la même façon que gameforge vous contraint pour le moment à ne pas utiliser un VPN/pingreducer, personne ne peut pour autant vous retirer le droit d'utiliser ces derniers, car la loi (qui donc est supérieure aux CGU) ne vous interdit pas l'utilisation d'un VPN/pingreducer au moment ou je vous parle, d'ailleurs ni google, ni facebook, ni amazon, ni yahoo ou Ncsoft, ne vous contraint à le faire. Ils utilisent un système de double vérification pour arriver à vous identifier personnellement lorsque ceux-ci en ont l’intérêt, et en aucun cas cela ne doit signifier qu'une seule adresse IP ne peut vous être attribué. Ce qui (soit disant) compte, c'est d'être sûr que vous n'êtes pas en train de vous faire hacker, pas de vous obliger à n'avoir qu'une seule identité que vous ne pouvez pas choisir (la nuance est grande et en dit long sur leurs volontés réelles!). Ainsi, vous bannir pour un motif similaire est abusif et donc illicite de la même façon, c'est outrepasser son pouvoir. A la moindre occasion ou une personne ira faire valoir ses droits, le juge analysera alors si cette clause est abusive ou pas ; et rendra dans ce cas ci très certainement caduc cette interdiction.

Concernant la récupération des comptes après un an et demi :
Il s'agit en fait de bien plus que ça, puisque que comme je le disais, notre histoire commence à l'automne 2012, c'est à dire un peu plus du double.

Concernant le fait de faire une procédure judiciaire pour récupérer un simple compte-jeu au bout d'une année et demi :
Ce que nous avons fait c'est d'abord de re-créer effectivement des comptes joueurs sur notre serveur, quasiment dans la foulée. Mais gameforge nous a de nouveau clôturé ces derniers, comme cela est déjà expliqué dans notre billet. Et puis nous ne nous sommes pour rappel pas uniquement battu que pour nous, je ne pense pas que nous ayons été les seuls à subir le même sort.
Et de toute façon depuis lors nous ne nous sommes pas découragés pour autant, et poursuivons depuis 2013 nos aventures sur Aion NA, sans avoir rencontré le moindre problème d'ailleurs il est utile de le préciser (vu que vous parlez de passif également).

"En quoi GF se doit de montrer des preuves sur simple demande du joueur ?" :
Lorsque gameforge désactive un compte sans que les preuves soient directement montrés à la connaissance du joueur, c'est justement implicitement la décision jurisprudentielle N°15/01711 du 03 mai 2016 qui décrit que dorénavant ceci constitue un trouble manifestement illicite auquel il est de mise de mettre fin sans délai par l'exploitant du jeu. Chose qui a de toute façon toujours été de mise, raison pour laquelle nous avons défendu nos droits malgré l'impossibilité d'apparence selon gameforge à le faire. D'ailleurs à ce sujet, Ncsoft donne habituellement les preuves pour lesquelles vous avez commis une infraction qui amène votre compte a être sanctionné.

Concernant le fait que ton compte de jeu t'appartient :
Compte de jeu ou autre, il s'agit bien de ton compte. Tu as donc des droits légaux qui t'y sont rattachés et inhérents à celui-ci, car ton contrat est bilatérale, c'est un contrat donc d'égale à égale, est gameforge ne peut pas te priver de son utilisation a son bon vouloir, car ceci représenterai bien un abus de pouvoir. Si il veut y parvenir, il a tout à fait le droit de le faire, mais il devra se justifier d'une manière suffisante pour y parvenir, au regard de la loi, et non de ses propres CGU. C'est bien en plus dorénavant ton droit le plus fondamental avant de pouvoir t'accabler d'un tel sort.
Bien entendu si gameforge était amené à fermer les serveurs de jeux sans négocier le rapatriement de ceux-ci (avec Ncosft) auprès d'un autre exploitant, ce serait un cas de force majeur, et là bien sur donc de toute façon la fin, mais pour tout le monde cette fois-ci malheureusement.

P.S : Pour les frais de justice, la phrase "condamne gameforge aux dépens de première instance et d'appel" signifie que tout les frais ont été intégralement payé par gameforge.

Cordialement,
Nesquiick & Ize.

Dernière modification par Nesq ; 29/06/2016 à 16h42.
Citation :
Publié par Max-x
Très intéressant tout ça, ça montre quand même le floue juridique dans le domaine du jeu vidéo.
Sinon t'a pas un lieu sur un site "officiel" pour le rendu du jugement ? Ca pourrait être utile.
Bonsoir Max-x,

Vous pouvez tout à fait demander une copie de l'arrêt. L'audience ayant été publique, toute personne peut demander une copie de la décision ici :

https://www.service-public.fr/partic...osdroits/F1379
Jugement civil > demander une copie simple.

Sinon, normalement les arrêts sont en ligne en 6 à 8 semaines sur les sites comme legifrance (sûrement celui la pour vous), jurisdata, lexisnexis, dalloz (mais pas sur que vous ayez un accès facile pour les 3 derniers).

https://www.legifrance.gouv.fr/initRechJuriJudi.do
Ici elle apparaîtra bientôt, dans "Nom de la juridiction" il faudra mettre juridiction d'appel puis dans "Date de décision" le 03 mai 2016. Pour le moment seul deux tribunaux sont à jours sur leur mise en ligne. (édit : il semblerait qu'elle n’apparaitra pas ici, en raison du fait qu'il s'agit d'un référé surement ; elle est néanmoins trouvable sur d'autres sites si vous cherchez un peu, ou en demandant votre copie)

Ize.

Dernière modification par Nesq ; 28/06/2016 à 17h58.
Tiens j'avais oublié cette histoire (ça date), et ben félicitation !

Citation :
argumentant que lorsque ceux-ci vous avaient banni, vous ne pouviez revenir sur le jeu sans leur autorisation
J'ai eu un compte banni et j'ai posé la question au support si je pouvais continuer sur un autre compte ... ils m'ont répondu que les sanctions restaient propre au compte, je dois pouvoir retrouver la formulation exacte si vous voulez. Ce genre de contradiction résume assez bien la politique de (Aion)gameforge, enfin bon entre anciens joueurs on sait tous qu'il y a un truc pourri chez GF.
Merci pour l'explication, j'irais voir un peu le compte-rendu - si ça peut servir au cas ou sur ce jeu ou un autre

PS : Pour le "passif", je voulais juste dire que vous aviez été modo - si j'ai compris - donc sûrement un certain passif avec l'équipe de GF. Ce qui est pas le même cas de figure d'un joueur lambda. Surprise aussi de lire qu'un compte ban ne donne pas le droit d'en ouvrir un autre sur la même localisation, ce qui est manifestement de l'abus.

Sinon une question :

Citation :
c'est justement implicitement la décision jurisprudentielle N°15/01711 du 03 mai 2016 qui décrit que dorénavant ceci constitue un trouble manifestement illicite auquel il est de mise de mettre fin sans délai par l'exploitant du jeu.
Si je me fait ban mon compte-jeu, puis-je, pas simple email au support du jeu, faire la demande des motifs du ban en indiquant la décision jurisprudentielle (a cause de mot dans ce genre que la justice me file des boutons ^^) dans le corps du message ou dois-je obligatoirement passer par la case justice en France (avocat etc) ?

Si c'est le premier cas ça va, si c'est le second cas, ça reviens a ce que je disais de toute manière : même dans mon bon droit (ban d'un compte sans avoir triché) faut une bonne volonté pour se taper les procédures judiciaires (même minime) et le temps que ça prend pour de l'autre coté un compte F2P (ou même par abonnement). Je sais très bien que les exploitants utilisent cela dans leur intérêts.

Merci d'avance pour les réponses et pour cette réponse

NB : le correcteur orthographique donne de moins en moins de faute au file du temps de ma part mais qu'est ce que la langue française est relou parfois surtout que je suis pas native de ce pays.

NB1 : Les NA c'est bien mais le soucis reste le ping
Citation :
Publié par Jerau
Tiens j'avais oublié cette histoire (ça date), et ben félicitation !


J'ai eu un compte banni et j'ai posé la question au support si je pouvais continuer sur un autre compte ... ils m'ont répondu que les sanctions restaient propre au compte, je dois pouvoir retrouver la formulation exacte si vous voulez. Ce genre de contradiction résume assez bien la politique de (Aion)gameforge, enfin bon entre anciens joueurs on sait tous qu'il y a un truc pourri chez GF.
Salut Jerau !

Un ancien qui vient nous saluer et nous féliciter, ça nous fait très plaisir.
Nous sommes navré de ne pas avoir pu poster sur le forum Officiel AionFR, mais pour des raisons obscures à notre connaissance, celui-ci n'a pas pu passer la modération...

Pourtant de mémoire, il nous semble bien que le Community Management d'AionFR passe une grande partie de son temps à rappeler son intégrité sans faille, la limpidité de la gestion de sa relation avec les joueurs, ainsi que son professionnalisme récompensé par ses pairs ; bien sur il en va de même pour toute l'équipe en charge d'AionFR, EN ou DE (avis aux traducteurs Allemand de nous contacter rapidement svp).
Heureusement pour nous que nous avons ce management-ci, je me demande bien ce que Nesquiick et moi-même aurions pu sinon faire de notre temps pendant ces trois dernières années...

Je suis navré que tu ai vu ton compte banni, je pense que tu as saisi que dorénavant tu pourrais bien sûr faire exactement tout ce que tu voudrais in-game, à la simple condition que tu ne postes aucun screenshot ou vidéo ou ça apparaît ; qui soit dit en passant même pour certains qui se sont vus clairement en train de tricher aux yeux de toute la toile, les conséquences n'ont bien entendu pas été les mêmes (ceci est fort heureusement élémentaire aux yeux de tous).

Amicalement,
Ize.

Dernière modification par Nesq ; 21/06/2016 à 09h54.
Citation :
Publié par Sonia Blade
Merci pour l'explication, j'irais voir un peu le compte-rendu - si ça peut servir au cas ou sur ce jeu ou un autre

PS : Pour le "passif", je voulais juste dire que vous aviez été modo - si j'ai compris - donc sûrement un certain passif avec l'équipe de GF. Ce qui est pas le même cas de figure d'un joueur lambda. Surprise aussi de lire qu'un compte ban ne donne pas le droit d'en ouvrir un autre sur la même localisation, ce qui est manifestement de l'abus.

Sinon une question :

Si je me fait ban mon compte-jeu, puis-je, pas simple email au support du jeu, faire la demande des motifs du ban en indiquant la décision jurisprudentielle (a cause de mot dans ce genre que la justice me file des boutons ^^) dans le corps du message ou dois-je obligatoirement passer par la case justice en France (avocat etc) ?

Si c'est le premier cas ça va, si c'est le second cas, ça reviens a ce que je disais de toute manière : même dans mon bon droit (ban d'un compte sans avoir triché) faut une bonne volonté pour se taper les procédures judiciaires (même minime) et le temps que ça prend pour de l'autre coté un compte F2P (ou même par abonnement). Je sais très bien que les exploitants utilisent cela dans leur intérêts.

Merci d'avance pour les réponses et pour cette réponse

NB : le correcteur orthographique donne de moins en moins de faute au file du temps de ma part mais qu'est ce que la langue française est relou parfois surtout que je suis pas native de ce pays.

NB1 : Les NA c'est bien mais le soucis reste le ping
Bonjour Sonia,

La situation était particulière, oui et non; tu signes effectivement une clause de confidentialité mais en aucun cas cette clause ne stipule que si différents il y a avec leur équipe, le compte de jeu y passe.
De plus leur clause n'étant pas signée, ni paraphée par l'entreprise et par le bénévole sur toutes les pages, Gameforge ne détient de plus pas l'original (envoi d'un simple scan), elle n'a de sorte aucune valeur légale.
Petit aparté Ize n'avait quant à lui jamais signé quoi que ce soit. Et effectivement pour les autres comptes... ça se passe de commentaires.

@Jerau Ne t'inquiètes pas pour nos second comptes, vu que Gameforge nous avait banni car les premiers avaient été clôturé maintenant que ces derniers sont libérés, nous nous attelons à faire également ré-ouvrir les autres, ce n'est que la suite logique (après si tu retrouves au fin fond de tes archives ce ticket, cela pourrait nous intéresser histoire d'avoir encore un peu plus de poids dans notre argumentation).

En ce qui concerne ta question Sonia, Bien entendu tu peux en premier lieu faire ta demande au support en citant l'arrêt "Nesquiick&Ize" (la copie du jugement en pièce jointe serait le mieux), et si le support ne fait pas trop de zèle tu devrais avoir les justifications que tu demandes. Si ils s'entêtent là oui il faudra employer les grands moyens.

Pour l'orthographe, ne t'inquiètes pas, tu te débrouilles super bien surtout pour une "non-native", je vois énormément de Français qui ne prennent pas le temps de se relire... ou ne font simplement aucun effort...

Sur la question du ping sur la NA, pour y avoir joué plus de 2 ans, on s'y fait. Sur Aion, avec un ping reducer (autorisé par NcSoft) on arrive avec un bonne connexion en France à obtenir un ping d'environ 130ms, ce qui est plus que suffisant, je n'ai personnellement jamais ressenti le lag ou un quelconque ralentissement et pas de fluctuations trop importantes non plus.

Cordialement,
Nesquiick

PS J'ai parlé de mon tumblr dans mon premier post, je laisse un petit lien ici, il y a pas mal d'informations sur le ban (en anglais par contre): Nes-kiick.tumblr.com

Dernière modification par Nesq ; 29/06/2016 à 16h55.
Citation :
Publié par Shinssue
Grande classe.
Merci beaucoup Shinssue, nous en sommes très honorés.

Dernière modification par Nesq ; 21/06/2016 à 10h03.
Ben alors ils sont où tout les jeançasertàrientoutefaçons ?! XD

Bien joué et bien fait, enfin du factuel.
Partagé sur tout ce que je peut !

PS : Merci à vous !
__________________

Dernière modification par Cen ; 21/06/2016 à 15h41.
Citation :
Publié par Cen
Ben alors ils sont où tout les jeançasertàrientoutefaçons ?! XD

Bien joué et bien fait, enfin du factuel.
Partagé sur tout ce que je peut !
=) Merci beaucoup Cen, pour ton engagement et ton soutien envers nous depuis tout ce temps, cela nous fait chaud au cœur!

Je te remercie également pour le partage, nous espérons que cela puisse s'avérer utile pour d'autres personnes.

Nes
Salut Cen,

Avec plaisir ! je peux te dire que nous ne sommes pas peu fier en ce moment, et cette décision nous ravi énormément !
On espère voir plein de monde venir ici parler librement, et on incite tout le monde à "spread the word" le plus possible, sur le forum de gameforge aussi il faut en parler, absolument.

P.S : on l'a fait pour toi aussi, pour vous tous qui méritiez qu'on soit unis dans cette victoire.
Alors fêtons la bon sang cette victoire, GAMEFORGE DEAL WITH IT !

Icestorm.gif

Ize.

Dernière modification par Nesq ; 21/06/2016 à 19h15.
Félicitations d'avoir été jusqu'au bout !

J’espère que votre cas servira à d'autres que ce soit a l'encontre de Gameforge ou d'autres éditeurs/distributeurs qui nous prennent pour des c... la plupart du temps.
Je pense qu'il y a beaucoup trop d'abus dans les loisirs numériques et trop peu de recours en cas d'injustice. grâce à vous, un pas vers les joueurs a été fait....pourvu qu'il y en aient d'autres !

Encore bravo et merci d'avoir partager l'info !
Citation :
Publié par Chaoslan
Félicitations d'avoir été jusqu'au bout !

J’espère que votre cas servira à d'autres que ce soit a l'encontre de Gameforge ou d'autres éditeurs/distributeurs qui nous prennent pour des c... la plupart du temps.
Je pense qu'il y a beaucoup trop d'abus dans les loisirs numériques et trop peu de recours en cas d'injustice. grâce à vous, un pas vers les joueurs a été fait....pourvu qu'il y en aient d'autres !

Encore bravo et merci d'avoir partager l'info !
Merci infiniment pour ce geste, cela nous touche profondément.

J'en profite également pour préciser qu'en France, vous avez la possibilité de défendre vos droits en justice même lorsque vous n'avez pas les moyens de le faire, si jamais d'aventure une personne ne se sentait pas le courage et cherchait de l'aide, déjà elle peut nous contacter bien entendu, mais surtout sachez qu'il existe une aide de financement qui peut aller jusqu’à couvrir entièrement les frais de justice, cela s'appelle l'aide juridictionnelle, avec ça même le/la plus pauvre d'entre vous pourra attaquer gameforge en réparation de son préjudice.

Merci pour vos nombreux remerciements et félicitations que nous recevons actuellement sur toutes les plateformes, cela nous fait énormément plaisir, nous avons aussi pensé à vous pour nous motiver tout ce temps, le temps de profiter de cette victoire tous ensemble est donc venu.

Nous traduisons actuellement cette histoire dans la langue de Shakespeare, pour que tout les européens puissent en profiter, et nous avons encore besoin d'allemands bilingues pour nous aider dans la version allemande si vous souhaitez participer à cette réussite qui doit maintenant se propager à l'international.

Et si le coeur vous en dit, tentez de passer la censure dont nous faisons à l'heure actuelle l'objet de la part de gameforge, postez sur le forum officiel pour nous (ou une question askaion), à la suite de sujets déjà postés éventuellement (les nouveaux étant soumis à la modération avant leur apparition), au pire vous serez juste censuré. Il y a aussi la gamescon qui arrive.

Cordialement,
Nesquiick & Ize

Dernière modification par Nesq ; 22/06/2016 à 15h55.
Quelle histoire...

Déjà bravo a vous, d'avoir fait toutes ces démarches. Par contre, j'suis un peu sceptique sur le fait que ça change grand chose vis a vis de l'attitude de gameforge. Il comptent clairement sur le fait que même s'il enfreigne la loi, ils ne seront pas automatiquement réprimandé et que sur x centaines de personnes impacté, il n'y en aura que très peu qui entamerons les démarches. C'est pas pour les excuser mais c'est clairement plus rentable pour eux de fonctionner de cette façon.

Enfin voilà, n'empêche avoir un papier du tribunal qui dis que t'as le droit de jouer a aion, c'est quand même la grande classe xd
Citation :
Publié par Cyriak
Quelle histoire...

Déjà bravo a vous, d'avoir fait toutes ces démarches. Par contre, j'suis un peu sceptique sur le fait que ça change grand chose vis a vis de l'attitude de gameforge. Il comptent clairement sur le fait que même s'il enfreigne la loi, ils ne seront pas automatiquement réprimandé et que sur x centaines de personnes impacté, il n'y en aura que très peu qui entamerons les démarches. C'est pas pour les excuser mais c'est clairement plus rentable pour eux de fonctionner de cette façon.

Enfin voilà, n'empêche avoir un papier du tribunal qui dis que t'as le droit de jouer a aion, c'est quand même la grande classe xd
En effet, quelle histoire....

Il faut dire que bien que gameforge mette en œuvre une énergie considérable à tenter de contenir les opinions des joueurs mécontents par une forme censure exceptionnelle (il faut bien le leur reconnaître), allant jusqu'à omettre leur condamnation, en l'ignorant sans en exprimer des excuses publique, et que par dessus ceci ils pratiquent une désinformation "d'apparences" gigantesque afin de tenter de persuader qu'ils font un boulot respectable, je remarque qu'il est de plus en plus évident aux yeux de tous de nos jours que la gestion que gameforge a de ses clients est des plus désastreuses (avec pour conséquence première la fuite de ses clients) ; et heureusement que la justice est là pour nous protéger de tels agissements.
Nous recevons d'ailleurs actuellement plusieurs signalements d'infractions relativement graves sur des cas similaires, et vous remercions à nouveau pour la confiance que vous nous accordez.
A ce titre je souhaitais réitérer notre engagement à protéger ces informations, et réfléchissons à comment elles pourraient nous aider à faire progresser la défense de nos droits pour que ceci ne se produise plus jamais.

Effectivement, on peut dire que gameforge va peut-être avoir du mal à changer, les mauvaises habitudes on la vie dur quand vous êtes CM ou au support, et qu'un de vos protégés vient à enfreindre les cgu, la règle devient dès lors très vite bien différente selon qui vous êtes. C'est pour cela que si nous ne nous battons pas pour obtenir ce que nous voulons, alors nous ne l'auront jamais. Dire une chose n'a de la valeur que si elle colle en réalité à des actes, sinon il n'y a rien a dire. Nesquiick et moi-même avons toujours préféré les actes à la parole. Vous devez comprendre que si vous ne faite pas valoir vos droits, alors personne ne le fera pour vous ; vous accepterez dès lors de vivre dans un monde ou vos droits vous échapperons systématiquement toujours plus. Soyez motivés et ayez le courage de vos intentions, c'est le seul moyen de parvenir à cet équilibre.

Aussi même si gameforge venait à ne pas respecter la jurisprudence du 03 mai 2016 N°15/01711, et si vous veniez donc par malheur à vous faire bannir pour des raisons douteuses et sans obtenir des preuves tangibles et concrètes, il devient dès lors de votre devoir d'agir. Sachez que la justice peut très bien décider d'une rétribution pécuniaire à votre égard pouvant être non négligeable selon les cas, si vous veniez à gagner votre combat et ensuite demandiez une réparation du préjudice (cela dans le but de peut-être vous motiver d'avantage).
Tant que nous laisserons à gameforge le soin de continuer, il continuera c'est fort probable, aussi ne vous laissez pas faire, ne baissez pas les bras et vous y parviendrez (nous seront toujours là pour vous aider face à eux).

Ize.

Dernière modification par Nesq ; 24/06/2016 à 15h37.
On parle de ban mais existe-t-il d'autres trucs qu'on pourrait considérer comme abusifs ? Exemple: les items d'events achetables en boutique qui donne acces à un event sans certitude de gagner un objet de valeur.

En ecrivant ceci, je me suis dit mais mais... autant jouer au loto euromillions toussa ^^

Les difficultés d'acces au support et leur réponses assez "banales" car gameforge n'a pas reelement la main sur le jeu.

Les sommes astronomiques dépensées par certains joueurs via une politique d'addiction. Bon j'entends déjà raler certains qui diront: ouais mais chacun fait ce qu'il veut avec ces sous, on est tous responsables etc...bah perso, j'en suis pas sur...je rencontre de plus en plus de gens réellement addicts au jeu et je me demande si certains éditeurs/distributeurs, conscients de l'addiction que peut ressentir un joueur, n'en profitent pas a des fins commerciales pour développer toujours plus d'events marchands et demandant du temps de jeu. Bon après c'est un autre gros sujet c'est sur.... mais ce que je me demande, c'est si c'est pas un peu borderline au niveau de la Loi française justement ^^
Faudrait aussi que les justices, tant françaises que européennes légifèrent sur le domaine du virtuel, comme de nombreux pays asiatiques ou quand tu vas a la police posé plainte, on te regarde pas comme si tu étais échappé de l'asile.
Néanmoins, c'est une très bonne base, car quand y'a un précédant, ça aide grandement en cas de nouvelle affaire similaire.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés