NWN - le Théâtre des Illusions

10 ans ont passés... nos aventuriers ont changés... des vies sont modifiées...

Répondre
Partager Rechercher
*Filaren regarda Jacques, il poussa un soupir et il lui posa la main sur l'épaule, le temps d'un battement de cil, ils avaient disparu ...*

*A l'étage dans la chambre de Jade, 2 personnes se matérialisèrent. Le rôdeur prit Jade dans ses bras et il se retourna vers son frère. Elrond opina de la tête et ils disparurent tous les trois*

*Dorilys avait un enfant dans ses bras et Glorinfeld l'autre, ils les berçaient tout doucement. La voix de Glorinfeld résonant dans la pièce, puis au même instant un portail s'ouvrit. De l'autre côté on pouvait voir un elfe qui avait une broche en forme de Lune en Argent, au loin on pouvait discerner une tête de dragon en argent ... Il fit signe de venir. Dorilys et Glorinfeld attrapèrent leurs affaires et passèrent le portail. Il ne restait plus rien de leur passage*


FIN




HRP voilà voyant que vous n'avez plus d'enthousiasme et que Mellinsa a de toute façon déjà repris son ancien nom de famille et qu'Elminf a décidé de se perdre dans son brouillard j'arrête ici l'aventure. C'était la dernière fois que je jouais Dorilys et c'est la 3ème fois que j'essaye de vous raconter sa véritable histoire ... pas grave ... cette histoire ne s'arrête pas comme je l'aurais voulu, j'en garderais donc un mauvais souvenir, comme beaucoup de choses d'ailleurs qui se rapportent à ce personnage ....Merci d'avoir jouer jusqu'ici vos personnages, et Adieu Dorilys Lune d'Argent HRP
Les gonds grincèrent lorsque la porte s'ouvrit lentement, découvrant la ronde frimousse du sieur Ronulf. Le petit bonhomme se planta au milieu de la pièce, ses petites mains potelées sur les hanches et ronchonna :

- Mais, c'est qu'ils sont partis sans payer ces bougres d'elfes ! On les aide à mettre au monde des enfants, et voilà ce qu'on récolte ! Une salle commune ravagée, et une ardoise sur les bras !

Puis il s'en retourna, et de nouveau les gonds grincèrent, une dernière fois pendant que la porte se refermait sur cette palpitante histoire de retrouvailles, de mort, de vie et d'amitiés.

- Dommage, ils étaient si beaux tous ces elfes... et même le nain et et... tans pis. Au plaisir Dame Dorilys...
Mélias suivait son frère puis s'arrêta un moment. Il pencha la tete et sourit

Mélias : " Elle l'a eu... "

Il lanca un sort de clairvoyance sur les objets qu'il avait envoyer a Dorilys. Ce qu'il vis le fit secouer la tete : Un chien avait declenché le sort d'alarme posé sur les objets. Personne n'etait aux alentours. Il incantat et les objets revinrent aux mains de Mélias ce qui effraya en même temps le chien

Mélias : " Elle n'en a pas voulu. Cela aurait surement plu aux enfants. "

Et il repartit suivant son frere. L'on dit qu'ils chercherent pendant longtemps le 3eme enfant qui avait ete sacrifié



[hrp] Comme dit sur un autre forum : on ne peux pas savoir ce que va etre la reaction des pj avant que ca soit ecrit. Chacun a ses idéaux et sa morale. Elminf a decide de se "perdre dans son brouillard" pour accomplir ce qu'il pense juste : aller chercher ton fils qui a ete enlevé.
C'est dommage que t'en garde un mauvais souvenir, de ce recit et de ton personnage[/hrp]
Hrp Je dois m'excuser car ce n'est pas faute d'enthousiasme mais plutôt faute de ne savoir que faire ... si je me souviens bien on m'a engueuler quand j'ai voulu savoir (à la manière de Mell évidement). Je ne fais que jouer mon personnage, et je crois pas que Mell ai pu être aussi traumatiser par quoique ce soit d'autre que ce qu'elle a vu dans cette chambre ... moi-même j'en fais encore des cauchemars. Bref, je dois mentionner tout de même que je suis heureux d'être tomber par hasard dans cette histoire qui mène à la fin d'un mère et d'une consoeur. De toute façon moi je croyais depuis longtemps que Mellinsa Ambrovidel ou Lune d'argent ou, de nouveau, Ambrovidel était morte et enterré ou plutôt vivait une autre vie, faites de danger insouciant auprès de mes autres créations. Je vais donc moi aussi conclure de son récit en vous laissant le choix de la fin. Hrp

1) Mellinsa n'arriva jamais nulle part. Depuis longtemps deux ans en fait , l'amulette qu'elle avait porté (et oui .. presque deux ans IRL) l'avait protéger de ses cauchemars, l'amour que ce pendentif lui permettait de conserver sur elle-même empêchait une force de prendre le contrôle de son corps. Mais depuis qu'elle l'avait retirer elle s'était sentit de plus en plus colérique, seul la pensé de sauver les enfants contre leur mère, s'il le fallait l'avait empêcher de succomber. Un anneau disparut de son doigt, les dragons qui l'avait formée disparurent remplacé par un simple anneau de bois noir. Les cheveux de la demi-elfe s'allongèrent et devinrent d'un rouge incandescent, ses yeux prirent la même teinte rouge. Ses plaies au niveau de la jambe commencèrent à se refermer. C'est le moment que choisi un gnome pour sortir d'une allée en venant à la rencontre de l'ancienne demi-elfe.

- Je lui avait dis de le garder quoiqu'il arrive ... Tant pis, sache que j'ai été jusqu'à te considérer comme une amie fidèle, j'aurais pu t'aider si tu l'avais demandé, mais ton orgueil démesuré en a fait autrement ...

Il ne pu terminer sa phrase car la demi-elfe venait de sauter sur lui, elle avait par contre été arrêter dans son élan par une cage de force qui entourait le gnome, ce dernier incanta. Si il y avait eu des témoins, chose que le gnome s'était assurer qu'il n'y ait pas, il aurait pu raconter que le rayon vert émeraude qui quitta le doigt du gnome frappa en premier une sorte de cage invisible l'entourant, cette dernière disparut soudainement et le rayon poursuivit sa course vert la créature qu'était devenu la demi-elfe. Un flash vert s'en suivit et ensuite il ne resta plus rien, simplement un peu de poussière que chasserait le vent. Le gnome posa une main sur le sol.

- Adieu, ta mère ne le saura malheureusement jamais.

Sur ce le gnome disparu, mais pas suffisamment tôt, alors que lui n'était plus là, une de ses larmes tomba dans l'air et atterrit sur le sol, la poussière l'absorba mais, comme prédit plus tôt, le vent l'éparpilla dans tout les sens.

2) La demi-elfe fit demi-tour, mais elle n'alla pas bien loin, deux hommes virent en elle une proie facile. Cette dernière blesser ne pu leur résister. Sa confiance et son esprit furent briser par leurs actions. Elle mourus trois jours après qu'ils l'eurent abandonné au fond d'une ruelle. Enfoui sous les ordure, profondément plongé dans un état catatonique, ses plaies s'étant infectées. Disons simplement, qu'il y avait de meilleur façon de perdre sa virginité et que c'est ce qui l'as tué.

3) Mellinsa reprit le chemin de l'auberge qu'elle venait de quitter. Là elle ramassa les quelques affaires qui restait. Elle appliqua une substance collante sur ses plaies et quitta la ville dans l'optique de ne jamais y remettre les pieds, ni ici, ni aucun endroit qui pourrait lui faire penser à Dorilys, sa mère depuis plus de 10 ans. C'est avec beaucoup de frustration qu'elle quitta la ville, puis retourna dans une auberge qu'elle n'aurait jamais dût quitter, là elle apprit de la bouche de Deron que Radizz était partie faire un tour dans les limbes mais qu'il reviendrait pour souper. Mais Mellinsa ne se présenta jamais à ce souper, la seule trace de sa présence fut une enveloppe sceller, qui contenait trois choses, la première étant un anneau de bois noir, la seconde un anneau représentant deux dragons enroulés et la dernière, la mèche blanche de ses cheveux, coupé à la base. À l'endroit où elle aurait normalement dû s'asseoir Deron eu la surprise de retrouver cette enveloppe, son nounours, nommé Kaw, deux sabres japonnais, réplique exacte de celle que Dorilys avait dans le temps ainsi qu'une lettre. Deron ne toucha à rien et Radizz, lorsqu'il arriva lu la lettre.

Salut, merci. Daevon, qui commence à être vieux, est dans l'écurie. Prenez en soin. Merci de ne pas me retrouver, il m'arrivera ce qu'il m'arrivera. Je ne sais pas où je vais, je sais seulement que je dois oublier, tout.

Le seul moment où le nounours quitta la chaise de la demi-elfe, où les sabres quittèrent leur place et où l'enveloppe ont été déplacer, c'est dans une tentative stupide faites par un démon pour réduire Radizz en cendre. Alors que l'auberge cessa d'exister la chaise, le nounours les armes et l'enveloppe tinrent en place, intact. la gravité étant ce qu'elle est, ils tombèrent mais personne, jamais, ne les déplaça. Cyanure y veilla et Jygi après lui.

4) Il apparut à la demi-elfe que les seules personnes sensé dans l'histoire c'était le nain, l'ours et l'halfelin. Elle mit plusieurs jours à se remettre de sa (ses) blessure(s). Mais dès qu'elle fut sur pied elle s'arrangea pour les rejoindre, prenant malgré tout garde à ne jamais leur être associé, question que l'histoire ne garde trace que d'eux, s'il fallait que l'histoire se souviennent d'eux. Son caractère changea avec le temps, elle devint de plus en plus renfrogner, et bientôt elle se mura dans le mutisme. Sa vie n'était qu'une suite infini d'erreur. Quitter la maison et ainsi éviter la mort, sort de ses parents, suivre un gnome alors qu'elle n'avait que quatre ans. Partir de chez elle pour devenir une esclave, être acheté par une elfe détestant les marchand d'esclave, les tués, tous, esclave restant sur le bateau compris. Bien qu'elle eu vécu de beau moment par la suite, ils étaient tous entaché de ce qu'elle avait vécu aujourd'hui. Dans son pèlerinage elle assassina discrètement mais surtout bêtement tous ceux qui avait fait souffrir des enfants, quel que soit leur tort, de la fessé aux coup de fouet. Un jour, elle fit face à ce qu'elle était devenu et disparu simplement. Après quelques semaines, même le gnome perdit espoir, se disant qu'il aurait peut-être à l'affronter d'ici quelques années.
HRP excuse moi d'avance pour le HRP Frohnir, mais bizarrement je me doutais de votre réaction a ts les 2, car oui c'est a vous que j'en veux ! mes enfants viennent de naitre il y a 3 heures même pas et vous voulez une explication dans la rue ??? désolé mais je ne pense qu'a aucun moment donné je n'ai manque de cohérence dans mon rp par contre vous .... alors vous pouvez penser que c'est de ma faute, mais non désolé je ne le vois pas comme ca .... et effectivement chaque joueur joue son perso comme il l'entend c'est d'ailleurs pour ca que ce rp a continuait a vivre .. car si je n'avais pas voulu prendre en compte votre role play j'aurais pu ... alors remettez vous un peu en question ! marre que ce soit toujours de la faute des autres mais pas la votre ! trop facile ! Si tu veux supprimer Frohnir je comprends même si j'adore ces 2 personnes là j'ai ma dose HRP
Nan, je n'effacerais rien du tout, du moins tant que l'explication n'ira pas trop loin. Cependant, même si la querelle peut être instructive sur un certain point, je trouve dommage de finir ainsi une si belle histoire. En fait je trouve tout simplement dommage que le forum en général périclite autant.

N'y aurait-il pas un peu de sang neuf dans le coin pour nous pondre une aussi jolie et palpitante histoire à jouer ?

Echo echo echo echo...
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés
Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée