La Taverne

Une étrange militant pour la libération de José Bové

Répondre
Partager Rechercher
Le 17 juillet, Michel Meuret, de l'Inra d'Avignon, collecte les signatures d'une pétition circule actuellement dans le milieu scientifique (607 signatures récoltées pour le moment), et reçoit un courriel avec cette en-tête: "Nom: Marlowe, Prénom: Christopher. Fonction: sociologue électronique."
Meuret l'inscrit alors dans la liste des signataires mais lui envoi une réponse lui demandant à quelle institution il appartient. L'auteur du courriel répond alors "EHESS", à savoir l'école des hautes études en sciences sociales. Nouvelle interrogation envoyée à l'auteur du courriel, à savoir la signification de "sociologue électronique", qui reste sans réponse... jusqu'à ce que Francis Châteauraynaud, le père de Christopher, contacte Michel Meuret, hilare, venant de se rendre compte des actions du logiciel.

Christopher Marlowe est en effet une IA destinée à suivre l'actualité en direct via l'internet et à rassembler des synthèses et des analyses sur des dossiers tels que le nucléaire, la vache folle, l'amiante, les OGM, la guerre en Irak, etc. afin d'assister les sociologues de l'EHESS. Afin de rendre ces compilations plus pertinentes, des valeurs morales sont prises en compte dans le classement des données (ce qui permet de s'assurer que, quelque soient les conséquences du fléau, il ne puisse être "pour" le SIDA, par exemple).

Et au cours de ces collectes d'informations, il est tombé sur la fameuse pétition. Et il l'a remplie, et envoyée.

A ce jour, il n'a pas encore été pris de décision quand au fait de conserver, ou non, cette signature, nous informe le canard enchaîné du 30/6.
C'est une intelligence artificielle qui aurait signé cette pétition ?

Je veux dire : ce Christopher était "conscient" de l'utilité de cette pétition ?

Ca m'intrigue là.
Selon son créateur, Francis Châteauraynaud, Christopher aurait signé et répondu par "automatisme purement formel", à savoir qu'il n'a pas fait un choix: il ne pouvait, du fait de sa programmation, faire autrement (même si ce n'était le but rechercher dans sa programmation d'origine. Disons que c'est un bug, un fonctionnement non prévue (l'ordinateur n'est pas destiné à signer les pétitions en ligne, mais à effectuer des recherches sur l'internet et des synthèses destinées aux sociologues) mais logique et cohérente à la relecture du fonctionnement du programme), mais cette signature serait la preuve qu'il est en train de se développer une "conscience historique artificielle". Quand à savoir ce qu'il veut dire exactement par là, j'avoue sécher. Ceci dit, je comprend et partage l'amusement de celui qui, en rentrant d'un déplacement, constate que son logiciel, au lieu de travailler, milite pour la libération de José Bové.

Comme indiqué, page 8 du canard enchaîné d'aujourd'hui.
Citation :
Provient du message de Snorri / Ouki
Si oui, j'ai peur
Pourquoi peur ?
Si on avait une machine qui a) pense b) voulait exterminer la race humaine, je comprendrai, mais non, elle est tout gentille cette machine, pas de raison d'avoir peur.
Vu que la morale est une des choses les plus complexes à décortiquer et à expliquer, j'ai du mal à comprendre comment on peut l'inculquer à une IA

Pour ce qui est de la pétition, j'ai des réserves sur le fait que l'IA ait réellement développé une conscience propre, même minime. Cela peut tout simplement s'avérer être un bug de programmation qui l'incite à remplir tout formulaire demandant des renseignements personnels, l'IA pensant ainsi obtenir plus d'informations. C'est une erreur d'interprétation de sa part, on a dû oublier de lui faire un topo sur les pétitions dans sa programmation.
Nous serons bientôt transformés en piles.

Bah, de toutes façons, c'est sûrement du à une erreur, ou alors l'IA a fait ca dans le cadre de recherche sur les ogm.

Pas de reflexion véritable, ou alors on a fait un très grand pas en avant...
Citation :
Provient du message de Elric
Pourquoi peur ?
Si on avait une machine qui a) pense b) voulait exterminer la race humaine, je comprendrai, mais non, elle est tout gentille cette machine, pas de raison d'avoir peur.

Pour moi, agir en étant conscient, cela signifie posséder une conscience, être sur de ces choix, les comprendre...
En effet, une machine qui pense m'a toujours fait peur, bien avant les Terminator ou autre film du même concept,.
Citation :
Si on avait une machine qui a) pense b) voulait exterminer la race humaine, je comprendrai, mais non, elle est tout gentille cette machine, pas de raison d'avoir peur.
Ca commence comme ca...

La nature humaine etant ce qu'elle est, si ce genre d'IA se developpe on cours droit à des catastrophes...
on developpe l'inteligence artificielle a partir d'un model

l'homme

et une machine qui peu penser comme un homme tu lui met n'importe quel pouvoir dans ses fonctions, au fil du temps il prendra le controle
Il n'est pas dit qu'il y a eu inculquation d'un sens moral à l'IA, simplement que les données récoltées sont ensuite classées et traitées en fonction de certaines valeurs subjectives. Cela peut par exemple être le classement en négatif de tous les évènements ayant tué des être humains, bien que l'on soit là dans le domaine de supposition, n'ayant pas trouvé plus d'informations sur ce logiciel.
Citation :
Provient du message de Vampyr
Ca commence comme ca...

La nature humaine etant ce qu'elle est, si ce genre d'IA se developpe on cours droit à des catastrophes...
on developpe l'inteligence artificielle a partir d'un model

l'homme

et une machine qui peu penser comme un homme tu lui met n'importe quel pouvoir dans ses fonctions, au fil du temps il prendra le controle
Bof, c'est pas l'intelligence humaine qui cause les problèmes c'est les besoins humains.

L'humain veux bien mangé, avoir les meilleurs partenaire de reproduction,..... ensuite il utilise son intelligence pour arriver à ces fins.

La machine à quoi comme besoin a part de l'électricité pour la faire fonctionner.
Citation :
Provient du message de Snorri / Ouki
En effet, une machine qui pense m'a toujours fait peur, bien avant les Terminator ou autre film du même concept,.
L'homme n'est jamais qu'une machine faite de chair et de sang.
Citation :
Provient du message de Elric
Pourquoi peur ?
Si on avait une machine qui a) pense b) voulait exterminer la race humaine, je comprendrai, mais non, elle est tout gentille cette machine, pas de raison d'avoir peur.
Je crois que tu ne comprends pas l angoisse que peuvent avoir certains face a l IA

Si une machine est capable de reproduire a l identique tous les schémas de raisonnement d un être humain, alors cela voudrait dire que foncièrement la conscience n est rien de plus qu un mécanisme......... somme toute perfectionne, mais un mécanisme

Pas de spiritualité en somme la dedans, rien de mystique, purement du mécanique

En résumé, l homme ne serait qu une machine

Le jour ou cette assertion s avérera exacte, crois moi ce sera une catastrophe a l échelle mondiale ...... et je crains ce jour
__________________
Ich möchte ein Eisbär sein
im kalten Polar,
dann müßte ich nicht mehr schrei'n,
alles wär so klar.

Eisbären müssen nie weinen.
Citation :
Provient du message de Kiranos Mutyn
Il faudrait éviter de se baser sur des films pour prévoir comment réagira une entité réellement intelligente.
Je me fous personnellement de sa réaction.
Ce qui ne me plaît pas, c'est " ll'entité réellement intelligente."
Citation :
Provient du message de Kiranos Mutyn
Il faudrait éviter de se baser sur des films pour prévoir comment réagira une entité réellement intelligente.
> Follow the white rabbit Kiraneos...
> Toc... toc ...toc...
> Exit
Question valeur morale, cette IA peut repasser parce que cautionner une personne qui détruit le bien d'autrui, je pense personnellement que c'est mal.

José Bové est au trou => Joie
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés
Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée