NWN - le Théâtre des Illusions

Une Epée Bâtarde... bientôt prête !

Répondre
Partager Rechercher
Frolo empoigna la dague et la retira délicatement. Il mit aussitôt une compresse couverte de baume cicatrisant sur la blessure pour endiguer l'hémorragie. Une fois cela fait il sortit alors une petite fiole de sa tunique qu'il fit boire à Félis...

- La grâce de la dame vous protège ! Mumura-t-il.
Elle toussait par moment dans son sommeil agité. Le baume lui avait redonner un peu de souffle et elle luttait pour ne pas sombrer dans un coma plus profond. Elle sentit le liquide couler dans sa gorge et elle en recracha une bonne partie par sa toux. Essayant vainement d'ouvrir les yeux, elle tenta d'atteindre son sac mais ses membres ne lui répondaient déjà plus. Cette dague bénite avait pénétré plus que sa chair, c'était une erreur de l'avoir laissée tomber aux mains de ses brutes. Déjà elle se sentait transporter dans un autre espace qu'elle ne voulait saisir.
Elle vit alors la lumière qui la maudissait pour ses actes, le meurtre du paladin de son enfance et la souillure qu'elle apportait à ce monde mais elle respirait encore, pour combien de temps...
Il y découvrit bon nombre d'objets étranges dont il ne pouvait déterminer la nature si ce n'était celle ténébreuse mais il finit par trouver deux fioles d'un liquide étrange et phosphorescent qui vibraient étrangement à son contact, étais ce une potion curative?
L'effet fut fulgurant, elle se releva aussitôt bien qu'en toussant encore. Il lui fallut plusieurs instants de repos avant qu'elle ne retrouva sa lucidité.

-Par... les Ténèbres... je vous remercie Sieur Frolo... j'ai bien cru y passer cette fois...

Elle tenta de se relever et s'aida de la paroi pour, la blessure était encore là mais elle ne saignait plus du moins. Essayant d'oublier la douleur, elle donna quelques instructions aux enfants afin d'éviter toute panique.
*Menés par Papillon, les autres tombèrent enfin sur Frolo et Félis.*

- Tout va bien ? *demanda-t-elle, voyant les cadavres qui jonchaient le sol et le sang répandu un peu partout !*

- Oui merci ! Félis avait pris un mauvais coup mais heureusement pour nous, elle avait de quoi se soigner dans son sac...
" Je vois que vous avez libéré tous les nains.

*Il marqua une pause puis se retourna vers Gyphss.*

- Qu'avez-vous prévu pour la suite ?

*Le nain prit le temps de répondre.*

- Le seigneur local voudra se venger... à nous de l'en dissuader !
Le nain regarda partout et sourit doucement

Elminf : " On a fait le ménage Sir Magicien ? Ou sont les survivants ? Ne faut il pas épargné les vies ? *il sourit méchamment et eut un petit rire narquois* Bon apparemment non huhu.... on va continuer " la pacification " Sir ? "
- Ces hommes nous ont attaqué... la vie des enfants étaient en jeu... ceux que vous vouliez tuer étaient sans défenses...
Mais je ne m'attends pas à ce que vous me compreniez !

" Je propose d'aller voir le seigneur et de lui faire comprendre qu'il n'a pas intérêt à ne pas être de notre avis...
Elminf : " huhuhu et pourquoi ne pas les avoir endormi ? ou autre chose de ce genre ? hum ? *sourire narquois* Oh je vous comprend tres bien : une soif de sang sous un masque de fausse bonté *clin d'oeil* pas de probleme pour moi
Allons voir votre Seigneur *sourit* "
-Sire Elminf, votre ironie est tellement haut placée qu'elle me laisse pantois... murmura la demie elfe en se relevant, lourde de menaces, elle était devenue de fort mauvaise humeur avec cette blessure. Quant à la vie d'un homme, personne ne doit en juger, tuer un bougre sans défense c'est bien facile, je n'appelle point cela agir en courage mais en lâche. Même si ces gardes sont de la plus infecte fange, les massacrer inutilement fait perdre plus du temps et de l'énergie précieuse... c'est même une grâce pour eux de les achever aussi rapidement. Qu'ils vivent! Peut-être comprendront ils un jour le mot humanité, la vie est souvent une torture pour certains et de toutes manières, ce genre de personnes ne vivent pas longtemps... Si jamais eu plus de temps, j'en aurai bien torturer quelques uns mais bon... moisissons nous ici ou allons nous tordre le cou à l'autre sorcier? maugréa t'elle.
Elminf : " Mais j'les aurai volontiers massacré rapidement les gardes retenant mes freres nains si le bon samaritain la bas ne m'avais pas empeche. Je leur aurai tranche tres rapidement la gorge pour pas qu'il souffre *sourit* et cela n'aurait peut etre pas ete du courage mais ce que l'on appelle de la prevoyance... Laisser un ennemi en vie et il reviendra plus fort. Comme on dit ce qui nous tue pas nous rend plus fort.... j'aurai pas pris le risque de les revoir plus tard... mais on m'a dit de pas le faire puis on a disparu et on est venu faire son p'tit massacre ici pendant qu'on attendait que Mossieur ai fini d's'amuser tout seul...
Vous dites que c'est une grace pour eux d'les avoir acheve... tout a fait d'accord avec vous *sourit* alors expliquez lui, au bon samaritain, qu'il me faut, pour leur faire grace, que j'execute les gardes qui sont plus loin huhu... Enfin allons se defouler sur l'autre gus ca nous fera tous du ben j'pense "
-Mais, mon cher ami nain... n'est il pas plus intéressant au contraire de les laisser revenir se venger comme des stupides, soi disant plus fort? C'est justement tout là l'intérêt des batailles fuh hu hu hu... répondit elle avec un sourire étrange et un regard qui était celui d'une psychopathe expérimentée, combien d'horreur ses yeux turquoises avaient-ils vu? Elle vous aurait sans doute répondu "pas assez" en partant en un rire sadique à faire froid dans le dos...
*Elminf se lisse la barbe*

Elminf : " Hum.... Soit on fait un bain de sang maintenant soit on le fait plus tard ? hum c'est difficile a savoir.... * la regarde et sourit puis part dans un rire mauvais en lui tapant dans l'dos* Toi tu m'plais bien ! mais moi et ma Fend'Crane, on aime bien voir le sang couler de suite ! ... Si y'en a qui reste et qui viennent plus tard tant pis pour eux hin hin hin "
*Frolo eut un frisson. Ces paroles étaient tout sauf rassurantes.
Il y eut un temps ou il avait eut les mêmes sentiments mais il les avait repoussé et il comprenait aujourd'hui leur futilité.
Mais qu'importe pour l'instant, il valait mieux rester grouper...*
-Laissez en un peu pour les autres voyons sieur nain, susurra la demie-elfe avec son air si étrange, envoûtant... mais effrayant quand on l'accolait aux pensées auxquelles on pensait. Malgré tout, les plus développés de l'ouïe aurait pu y dénoter une note de tristesse.
*Réprimant un frisson, Papillon se rapprocha de Frolo.*

- Je vais rester en arrière avec les enfants et les naninous ! *proposa-t-elle.* Frolo, vous devriez assurer l'avant avec mon papinou et la dame...

- Fait bien attention à mon papinou... C'est encore sa méchante hache qui le travaille. *Transmit-t-elle pour le mage.*

*Frolo acquiesça et fit signe aux autres de se mettre en marche. Gyphss prit la tête avec le mage, la configuration des souterrains dans la tête...*
-Fort bien, acquiesça Félis avant de se positionner à l'avant, cimeterre à la main, non sans caresser la tête du garçon qui lui avait tenu le poignard. Sa blessure la faisait encore souffrir mais elle espérait du moins que le mage n'utilisait pas des sorts divins.
Après quelques minutes dans les souterrains, ils parvinrent à la sortie. Les gardes furent maîtrisé rapidement par Gyphss...
Ils étaient au fond d'une cuvette, la terre, les tas de minerais, les wagonnets, tout était noir ! Un noir de suie, un noir sale et oppressant. Il n'y avait pas beaucoup d'activité il semblerait...
- Vous êtes pile à l'heure ! cria une voix au dessus d'elle.

Un homme en armure, une arbalète pointée, dominait le groupe. Bientôt ce fut une cinquantaine de soldats qui apparurent, les encerclant, arbalètes chargées !

- Alors on veux me prendre mes mineurs ?!?
-Ssss, on s'est fait avoir! Des mineurs?! Des enfants maltraités et des nains exploités?! Vous appeler ça des mineurs, allez vous faire voir! Encerclée, le cimeterre brandit et prête à toute éventualité, elle s'immobilisa tout en regardant de tout côté.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés