NWN - le Théâtre des Illusions

Une Epée Bâtarde... bientôt prête !

Répondre
Partager Rechercher
[hrp] Pour ceux qui se demanderait... ici c'est là suite de l'Epée bâtarde Dimensionelle... me suis dit que 710 post çà commençait à faire, vu qu'on est à la moitié de l'histoire à peine !
Ok on est repartit... A qui le tour ? [/hrp]
Elminf se laissa embrasser et dit à Papillon qu'il allait prendre a manger pour elle .... Il alla dans son sac et en sortit des gateau sec et de la viande sechée qu'il tendit à sa fillette...
* Après quelques gâteaux secs pour déjeuné, les aventuriers s'équipèrent.
Le feu mourait dans l'âtre. *


Frolo : Dépêchez-vous mes amis... le sort ne dureras plus très longtemps et je n'aimerais pas que vous vous retrouviez aux quatre vents en petite tenue ! Il fit un large sourire et fit mine de faire les quelques gestes nécessaires pour faire disparaître la maison...
Elminf était prêt à partir... Il regarda le mage avec un petit sourire en coin et regarda le guide peu de temps après.... " le pauvre, ça doit pas être une partie de plaisir... " se dit il en essayant de ne pas pouffer de rire ...
HRP HELLO tlm bon voila jsuis vriament dslée de vous avoir quitté comme cela mais avec le changement de forum et otu jdois avoué que jt un peu..paumée? lol ,...et pis j'ai plus bcp de temp et de courage? loool nan bon vlaal jsias qu eje fou ma merde je sias que c'est lourd et otut mais jvias arreter la...jmexcuse vraiment si sa vous pose des probs...encore dslée... amusez vous biennnnHRP
* Bon alors heu... Une pluie de météorites s'abat sur Ce'nedra... on sait pas pourquoi... Heu non !
Son tigrounet se retourne contre elle... Non plus !
Disons, heu... Pendant la balade, elle glisse au fond d'une falaise... on sait pas si elle est en vie mais un dragon blanc nous attaque et on peut pas aller la sauver... on doit fuir !
Non c'est pas cool çà ! ;p
Bon on trouvera va ! Tiens tiens çà me donne des idées tout çà...
Alors on part quand ? *
* Tous le monde avait prit son bardât...
Cette fois, avant de faire disparaître la maison, tous sortirent par la porte, leur dernière expérience leur ayant moyennement plu.

Puis Frolo lança son sort. Un disque d'un mètre de diamètre environ apparu... il flottait à hauteur de poitrine. Sans hésité, Frolo s'y assit. Le disque dériva doucement en gardant la même altitude jusqu'à Elminf et Papillon. *


Frolo : Désolé Elminf mais je vais vous prendre votre chère enfant... Il lui fit un clin d'oeil et tendit la main à Papillon.
Mademoiselle, votre carrosse est avancé. Vous n'aurez plus les pieds mouillés maintenant.
Nous y allons ? Fit-il à l'adresse de Lall...

Lall : Quand vous aurez finit vos tours...

Frolo : Je suis prêt !

Lall : Alors c'est partit !
* Papillon s'installa sans un mot et Elminf n'intervint pas... Frolo avait du mal à le croire !
Mais bon, ils devaient faire le plus de chemin avant la nuit et d'après le soleil il devait être 9 ou 10 heures déjà...

Lall prit la tête et les fit rejoindre une pente plus légère où ils pouvaient progresser sans trop de problème. Derrière eux la tranchée creusée par le sort de Frolo la veille jurait dans le paysage...
Espérons que personne n'essaiera de nous repérer du ciel pensa le fautif. Mais il cherchait surtout à minimiser sa faute. Il n'oser plus regarder la jeune femme à côté de lui tellement il se sentait honteux en ce moment. N'importe qui pourrait remonter jusqu'à ce dernier campement... Quel imbécile ! Inconscient !

Quelques heures plus tard, ils étaient passé sur un nouveau versant et comme leur avait dit Lall, ils montèrent de nouveau pour passer un col. Eleldor qui suivait juste derrière Lall fixait les pics devant lui d'un air anxieux.
Derrière lui Ce'nedra regardait ses pieds rêveuse, il se doutait qu'elle pensait à ce nouveau compagnon, don des dieux.
Suivait Elminf toujours aussi mystérieux et Frolo et Papillon qui avançaient sur leur véhicule plutôt singulier. Le mage avait déjà relancé le sort une heure plus tôt.

Lall brisa le silence... *


Lall : Nous serons au col dans moins de deux heures, nous pourrons manger là-bas...

* Soudain interrompu par un grognement à faire trembler les montagnes le guide se retourna visiblement très apeuré... *

Lall : Un dragon, couchez-vous !

* La seconde suivant un rugissement s'opposa au monstre légendaire... Un instant le doute fut sur tous les aventuriers ; sauf pour Lall qui commençait à creuser un abri sous la neige pour se cacher du terrible reptile.
Il s'arrêta net quand un cri de guerre résonna juste derrière lui !
Ce'nedra, folle de rage avait levé sa hache à double tranchant au dessus de sa tête et se mit à courir vers le col... *


Ce'nedra : Non !!!!

* Eleldor compris tout de suite ce qui lui prenait et en eut des frissons... Le rugissement était celui du tigre des neige, il affrontait un dragon blanc, sûrement pour protéger sa maîtresse !

Frolo était descendu du disque flottant et faisant face à l'urgence de la situation commençait à incanter... *
Elminf n'avait rien dit sur le fait que Papillon monte avec Frolo parce qu'il semblait être ailleurs... Il savait qu'un danger planait sur eux et une petite voix ne cessait de le lui dire... cette voix n'était pas à proprement sa conscience mais une conscience étrangère et si familière à la fois... Cette voix essayait de le séduire, de le faire plier et de lui faire peur... Quand le guide parla du dragon, il sut enfin quel était le danger qui les menaçait... Une lueur apparut dans ses yeux mais il la refoula au plus profond de lui même... Il regarda partir Ce'Nedra vers son destin et partit aussi rapidement qu'elle au devant du sien .... Il ferait tout pour que ses compagnons puissent en réchapper... En partant, il lança à Papillon :

Elminf : " Va t'en le plus vite possible!!! N'oublie que je t'aime comme un père ... VA !!! Prenez soin d'elle Frolo !!! "
*Eléldor n'avait attendu personne. Il s'était précipité à la suite de Ce'nedra dans l'espoir de la rattraper à temps mais sa rage faisait qu'elle avançait plus vite que lui et le rôdeur pensait déjà à la pire des situations : Ce'nedra, seule contre un dragon ... Des larmes de désespoir commençèrent à couler sur son visage ...*
* Quand Frolo eut finit son incantation, Ce'nedra était dangereusement proche du col, Elminf et Eleldor la talonnant.
Frolo avait réussi à retenir Papillon à temps...
Il lança son sort sur lui et Papillon et s'éleva aussitôt dans les airs suivit de prêt par sa jeune apprentie ou tout comme.

Tout en s'approchant de la zone de combat il incantait un nouveau sort, il gardait une vitesse raisonnable pour pouvoir garantir ses gestes ce qui le tint en retrait.
De son côté Papillon était partit au maximum de sa vitesse et eut bientôt rattrapé les autres ! *


Papillon : Papinou, ce gros lézard aura affaire à moi s'il te fait du mal, cria-t-elle à Elminf, 20 mètres plus bas.

* D'où elle était, elle pouvait voir le dragon ! Il devait mesurer un peu moins de vingt mètres et se tenait sur ses pattes antérieures prêt à lâcher son terrible souffle sur le tigre des neiges, aussi blanc que lui, qui osait lui faire face.
La pauvre bête était déjà en sang, mais prête à bondir sur son adversaire.
Papillon se prépara à lancer une boule de feu... mais il serait trop tard.
Ce'nedra hurlait sa rage à la face du monstre encore à une centaine de mètres de ses lames.
Finalement le souffle givrant fut précipité sur le félin... au dernier moment le sort de Frolo fit effet. Un mur de feu se dressa entre les deux combattants. Le tigre se jeta sur le côté et évita les vapeurs qui passèrent les flammes. Le mage eut un sourire satisfait... il continua à approcher et reprit ses arabesques.

Le dragon fit face à ses nouveaux adversaires, laissant le tigre de l'autre côté des flammes...
Il rugit à faire trembler les montagnes et s'élança...
Frolo envoya un message aux âmes de ses compagnons à défaut de pouvoir crier... *


Frolo : Il va lancer un sort, éparpillez-vous...

* La boule de feu de Papillon partit au même instant et le reptile fit de nouveau face aux feux brûlants de l'enfer. Ces écailles roussirent sous l'effet de la chaleur et un hurlement de douleur fut sa réponse, coupant son élan. *
Elminf entendit sa fillette non loin de lui alors qu'elle devait se trouver en sécurité... Que faisez t'elle la ... Pourquoi aller au devant du danger... Ses pensées furent interrompues par la semonce de Frolo.... N'écoutant que son instinct, le nain fit un roulé boulé pour se mettre hors de portée d'un quelconque sort ...
Papillon avait vu son papynou courir a une mort certaine et il en étais pas question, elle defandrasi son papynou jusqu'à la mort s'il le fallait. Et puis un dragounet ne ferais pas de mal a un tigounet de son vivant, les etres de la nature devait s'entendre les uns les autres et non pas se tuer si la question de nourriture n'en étais pas la raison.

Papillon commença à se concentrer en fixant le grand ver blanc et elle lui parla. Elle était intensément concentrée.

Grand venerable blanc, je t'ne conjure laisse donc ce tigrounet en paix et passe ton chemin... il n'a fait que défendre la guerrière en t'attaquant.......... et elle est en une rage folle en te voyant le tuer a petit feu...... D"un geste de la main, elle tint Ce'Nendra a distance du dragon Laisse nous repartir, et reprend ton chemin, je t'en conjure.
* Papillon avait encore une fois fait appel à son esprit. D'un pouvoir que peu de mages pouvaient égaler, la discipline de l'esprit, aussi appelée psionique, avait aussi peu de limite que l'Art.
La jeune magicienne contacta le dragon par télépathie espérant l'amadouer. Mais les flammes l'avait mis dans une rage folle et il ne prit pas la peine de répondre à l'insecte qui osait l'asticoter !

Lorsque Papillon tendis son esprit vers Ce'nedra elle se heurta à un mur de rage... rien ne pouvais atteindre la barbare en cet instant, rien n'aurait pu la faire changer sa trajectoire d'un pouce. Et celle-ci arriva au niveau du dragon...
Au moment ou celui-ci faisait appel à ses pouvoirs innés. Eleldor et Elminf, prévenus par Frolo s'étaient tenus à distance mais la pauvre Ce'nedra pris les rafales meurtrières de plein fouet, la projetant plusieurs mètres en arrière. D'un bond, le reptile la rejoignît et chercha à l'éventrer d'un coup de griffe !
Il se heurta une hache levée et s'y blessa...
Cen'edra était déjà debout donnant de furieux coups en tout sens.

Eleldor et Elminf l'avait rejoint et combattaient à ses côtés, sans trop de résultats.

Papillon qui se fatiguait d'utiliser ses pouvoirs psionique perdit de l'altitude mais réussi à se poser à une centaine de mètres du combat, dans la pente enneigée.

Quand à Frolo il finit d'incanter un nouveau sort et il s'était positionné au dessus du monstre afin d'avoir une vue globale du combat. Mais rien ne se passa de visible suite à son incantation... *
papillon sortit cocoon et alla droit au contact de la bestiole blanche, elle grimpa sur son dos et se fit virer d'un coup de queue, elle atterri sans trop de mal et incanta une boule de feu pour le reptile
Elminf qui combattait le dragon comme il le pouvait, vit sa fillette se faire éjecter d'un coup de queue du dragon.... Une rage hors norme s'empara de son être et une voix insidieuse se fit entendre : " ooooouuuuuuuuiiiiiiiiii ".
Une lueur naquit à la place des pupilles du nain et celui ci lâcha un cri bestial.... et se rua, hache en avant, vers le dragon blanc, rugissant comme un forcené....
* Le wyrm se débarrassa des insectes qui l'importunait sans trop de problème.
Mais que la femme avec sa hache était agaçante. Il l'avait déjà blessé d'un coup de griffe sur les flancs mais elle se relevait sans cesse revenant à la charge.
Deux autres casse-croûtes essayaient de passer ses défenses avec leurs cures-dents ! L'un d'eux, d'un agilité frustrante l'avait égratigné, brisant une de ses écailles...mais il n'avait put le toucher...

Papillon s'était écarté au delà des battements de queue du dragon et prononçait les mots de pouvoirs pour déchaîner une nouvelle fois le feu.
Elminf, possédé par sa hache avait lancé une nouvelle offensive. Il abattit sa hache sur le poitrail du dragon avec une force inouïe, le faisant se redresser de douleur et rugir alentour à en faire vriller les tympans.
Finalement, Frolo fini sa gestuelle et regarda satisfait son sort prendre effet au même instant que celui de Papillon...
Les mages ayant visé plus haut pour éviter de blesser leurs compagnons virent avec ravissement leur cible se placer au centre de la zone d'effet !

Quatre déflagrations firent échos sur les pics des Galènes et sonnèrent à l'infini, les flammes de l'enfer s'abattant sur le dragon. La boule de feu de Papillon le cueilli au visage tandis que celle, de plusieurs milliers de degrés, de Frolo lui brûla le corps... Pour parachever son oeuvre, celle-ci explosa trois fois de suite dégageant une chaleur incroyable !
La neige fondit alentour et Elminf, Eleldor et Ce'nedra s'enfoncèrent tandis que le lézard blanc s'écroulait ! La barbare le prit de plein fouet et disparu sous l'imposante masse.
Elminf et Eleldor eurent une chance inouïe. L'elfe était coincé à quelques centimètres d'un patte et Elminf faisait face à sa gueule à jamais figée sur un hurlement muet. *
Elminf repoussa violemment Papillon au loin et se tourna vers la tête du grand Wyrm. Il lui asséna plusieurs coups d'une violence rare et ayant fini sa besogne, il se retourna vers le groupe. Il avait la tête penchée sur le côté, de la bave coulait à la commissure de ses lèvres et il poussait de drôles de grognements. Il affichait un sourire mauvais en regardant la magicienne à terre. Soudainement, il se prit la tête à pleine main et poussa un hurlement... Il lâcha " Fend'crâne " et se replia sur lui même. Peu de temps après, il se relevait en pleurant et alla vers Papillon.... Tout en lui touchant le visage, il lui dit :

Elminf : " J'ai ... cru ... qu'il allait te TUER !!! Ne me refais plus jamais cela sinon ce sera de ma main que tu périras JEUNE FILLE !!! NOM DIDIOU D'MORADIN !!! "
*Eléldor se releva, encore à moitié assommé par ce qu'il venait de se passer puis il se souvint ...*

- CE'NEDRA !!*hurla-t-il en se relevant*

- Non ...

*Il tomba à genoux à côté du dragon, en pleurs.*
papillon se sentit rejeté de la façon dont son papynou la repoussa.........


Quand elle le vit s'acharnait sur le dragon mort, elle en comprit pas tout, puis elle eu un mouvement de recul en le voyant revenir vers elle.

papynou, mais je ne veux pas que quelqu'un te fasse du mal, sinon il aura à faire à moi didiou de Moradin toi même d'abord.
Et pis si je m'entraine pas a aller au combat, jamais je en pourrais devenir un mage aussi grand et sage que Frolo.
Frolo : Vous avez tord, jeune Papillon. Vous êtes destinée à de grandes choses...

* Le mage avait atterrit à côté d'elle et la regarda avec toute la compassion d'un père ; une larme coulait sur ses joues.
Il se retourna vers les autres pour évaluer leur état : *


Frolo : Vite aidez-moi, il faut dégager Ce'nedra. La neige est molle, il y a une chance qu'elle s'en sorte, vite !

* Il commençait déjà à incanter...
Plus haut, ils entendirent le tigre rugir... il le virent sur une corniche à une dizaine de mètres de haut, il s'apprêtait à sauter au dessus des flammes... Il allait s'écraser de l'autre côté !

D'un mouvement de tête, Frolo dissipa les flammes.
Le tigre descendit de son perchoir en quelques bonds et rejoignit le corps du dragon blanc... Il se mit à creuser frénétiquement sous les écailles roussies poussant d'émouvants petits cris, rappelant un petit qui réclame sa mère... *
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés