Immobilier (La Taverne)

Vente d'un appartement voisin à l'isolation phonique problématique

Répondre
Partager Rechercher
Bonjour,

Un copropriétaire vend l'appartement au-dessus du mien.
Le problème c'est que cet appartement est équipé d'un sol qui ne correspond pas aux normes d'isolation exigées dans le règlement de copropriété. Du coup, on profite toute la journée de bruits aériens type voix, mais également de bruits de chute, de rebondissements, de frottements etc etc...

J'avais ouvert depuis Aout un dossier auprès du syndic pour qu'on fasse constater le bruit, et le propriétaire à fait le mort.
Ayant appris la vente, j'ai demandé au syndic de prévenir les notaires pour que la problématique soit intégrée au dossier, et surtout que l'acheteur soit prévenu.
Sauf que nous n'avons comme contact que le notaire du vendeur.
Visiblement ce notaire à prévenu son client, qui a répondu ne pas avoir fait de travaux, donc je ne suis pas sur que cet élément soit ajouté au dossier.

Étant donné que le parquet a été remplacé par du carrelage, et que cet appartement est à l'origine d'une inondation qui a dégradé huit étages de l'immeuble il y a quatre ans, dégât des eaux pour lesquelles les assurances avaient pris en charge la rénovation de tout mon parquet, je suppose qu'il sera possible de prouver qu'il y a eu une modification du sol d'origine.

L'occasion est vraiment bonne pour faire remettre aux normes ce sol, mais je ne sais pas trop comment m'y prendre.
Ce qui m'inquiète le plus, c'est que les nouveaux acheteurs emménagent ou fassent des travaux sans connaitre le problème. Une fois qu'ils seront installés ce sera plus compliqué pour tout le monde, alors que si ça se trouve ils prévoient de rénover l'appartement et les travaux du sol pourraient entrer dans ce cadre et leur valoir une réduction lors de l'achat.


Le plus logique serait de contacter les acheteurs, mais je ne sais pas qui ils sont, et le syndic non plus. Ils ont uniquement le contact du notaire du vendeur.
Idéalement il faudrait que l'acheteur se retourne contre le vendeur pour que celui-ci prenne en charge les travaux ou réduise son prix.

Savez-vous comment je pourrais m'y prendre ?
- puis-je exiger que le notaire du vendeur ajoute l'information au dossier ?
- est-ce qu'il y a un moyen de trouver le notaire de l'acheteur pour les prévenir ?

Dernière modification par Oulanbator ; 10/11/2021 à 03h05.
Dans ma copro, si le revêtement de sol n'est plus aux normes (c'est à dire autre que de la moquette), les nouveaux propriétaires peuvent se retourner contre les anciens pour prendre en charge les frais dû à la remise en conformité.

Mais le bruit dépend surtout du comportement des occupants, pas trop du revêtement: un parquet ou un carrelage sera toujours bruyant (les vendeurs de Casto Merlin sont des menteurs) si les occupants marchent dessus en chaussures de ville et non en chaussons, ne mettent pas des patins sous le mobilier déplacé régulièrement, ont des enfants qui tapent le sol avec des jouets, s'engueulent à longueur de journée, regardent la télé avec un système audio équipé d'un caisson de basse. J'espère que tes nouveaux VDD seront des gens posés.
Le comportement joue évidemment, mais dans ce cas ça je suis sur que c'est la structure parce que nos voisins vantent tous l'isolation sonore de l'immeuble.

L'immeuble date des années 70, c'est du parquet collé sur le sol avec un isolant phonique en dessous, pas un parquet flottant stratifié, ni un parquet comme dans les vieux appartements.
Le plus probable c'est soit que le parquet et la couche d'isolation ont été virés, soit que le carrelage ait été posé directement sur le parquet sans remettre une nouvelle isolation phonique, du coup les bruits se propagent de façon non-contrôlée.


Le règlement de copropriété indique spécifiquement qu'il est interdit de remplacer le parquet sans la validation de l'architecte de l'immeuble et qu'il faut dans tous les cas préserver le niveau d'isolation phonique d'origine. Donc on peut normalement se retourner contre les acheteurs, mais je pense qu'il vaut mieux les faire coopérer que se retrouver dans un affrontement pénible pour tous.

C'est pour ça que j'aimerai les prévenir, pour qu'ils fassent chiffrer une rénovation du sol dans les normes, qu'ils fassent ajuster le prix de vente en fonction des travaux, et que tout le monde vive heureux dans le meilleur des mondes. S'ils ont prévu de rénover l'appartement ce sera en plus une bonne chose pour eux que l'ancien propriétaire soit obligé de prendre en charge une partie des travaux.


Mais pour ça il faut les prévenir, d'où ma demande: comment contacter l'acheteur du bien du voisin ?
J'ai jamais entendu que les immeubles de années 70 étaient bien isolés phoniquement. Pour moi, c'est le défaut numéro 1 de ces immeubles.
J'habite dans un immeuble de 1968. Avant travaux, nous avions un parquet mosaïque posé direct sur le béton.

Sinon le notaire du vendeur, c'est p-e l'unique notaire et même s'il n'est pas unique, il connaît forcément les acheteurs et leur notaire.
Publié par Oulanbator (#31200989)

Mais pour ça il faut les prévenir, d'où ma demande: comment contacter l'acheteur du bien du voisin ?

Il faut passer par le syndic, ils sont là pour ça et ils ont l'historique de copropriétaire.
faire refaire le sol de l'appart du dessus apportera un plus, mais il est fort probable que tu aies à faire également une isolation en faux plafond de ton côté pour que celle-ci soit optimale.

A ma connaissance, il n'y a pas de diagnostic d'isolation phonique obligatoire lors d'une vente, il y a bien une indication concernant l'exposition au bruit extérieur, mais pas d'obligation à ce que le logement ne soit pas générateur de nuisances pour les autres.

Bref à part intercepter les futurs acheteurs s'ils refont une visite avant la signature pour leur indiquer...

Généralement, avec la pression actuelle sur l'immobilier, quand il y a une non-conformité, le vendeur l'indique à l'acheteur, si ce dernier montre des signes d'hésitation, il lui sort les arguments:
- Je négocie pas, vous prenez le bien en l'état, si c'est pas vous, ce sera un autre
- Ça fait 10 ans quelle problème est connu, personne m'a jamais contraint à faire des travaux et peu de chances qu'on vous oblige également
-(spéciale agent immo) Vous savez je vends des biens tous les jours, il n'y en a jamais un qui est 100% conforme !
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés