Daybreak Game Company (Jeux MMO)

[Actu] Daybreak Game se restructure et crée de nouveaux studios

Répondre
Partager Rechercher
Uther a publié le 14 juillet 2019 cette actualité sur JeuxOnLine :

Citation :
https://jolstatic.fr/www/captures/26/7/105057-240.jpg
En 2015, Sony Online Entertainment devenait Daybreak Game Company. Le studio se restructure aujourd'hui, créant des succursales (manifestement pour ses différentes licences) et une nouvelle entité Daybreak Game Studios – en prévision d'annonces à venir ?

Longtemps, Sony Online Entertainment s’est imposé comme l’une des figures emblématiques de l’industrie du MMO en Occident. Début 2015, le studio quittait néanmoins le giron du groupe Sony pour devenir...

Une réaction ? Une analyse ? Une question ? Ce fil de discussion est à votre disposition.
Paix à ton âme feu Everquest Next, mort-née de son état. Si il pouvait vendre la licence à un autre studio prêt à reprendre le chantier qu'a été EQN. Je signe tout de suite.

Mais qui serait assez fou pour le faire? et est ce que DBG est vendeur? marf, mieux vaut ne rien attendre d'eux, en tout cas.
Il n'y a jamais eu de "vente" EQnext, à proprement parlé. Le seul EA concernait Landmark, c'était sorti à l'époque ou Landmark s'appelait EQN : Landmark. Ca a amené beaucoup de confusion au sein de la communauté, et SOE à l'époque a mis énormément de temps avant de clarifier que les deux projets étaient distincts.

Pour le coup, j'avais pledge l'EA, mais je me suis fait remboursé par paypal sans aucun problème. C'était au tout début, à l'époque de SOE.

Dernière modification par Gundor ; 14/07/2019 à 22h42.
Citation :
Publié par Gundor
SOE à l'époque a mis énormément de temps avant de clarifier que les deux projets étaient distincts.
Non, c'était clair dès le début et ils ont toujours dit que l'EA de Landmark ne donnerait jamais accès à la potentielle EA/beta de EQNext. C'est à peu près le seul point sur lequel ils ont été réglo, mais comme la plupart des joueurs ne se renseignent pas avant de cliquer sur le bouton Acheter...
Landmark était le module "jeu de contruction" de EQN. Le seul visiblement de prêt.

Dans ce genre de jeu chaque module est dépendant des autres. Et un problème dans un module A peut nécessité de revoir une bonne partie des autres modules.

De mon avis, c'est le problème rencontré par EQN. Il fallait revoir le projet en profondeur. Peut-être du à l'aspect multi-serveurs sur zones dynamiques qui est un des graals de notre époque

Une zone A peut être subdivisé en plusieurs zones sous l'arrivée de nombreux joueurs. Chaque sous zone est pris en charge par un serveur. Quand les joueurs repartent la zone revient à un seul serveur.

Le gros problème c'est la transition avec les arrivées et les départs des serveurs supplémentaires.

Ou peut être la génération procédurale ?
Citation :
Publié par Gundor
Non, à la fermeture des serveurs de Landmark, DBG n'a procédé a aucun remboursement, ca a provoqué pas mal de cris sur reddit et autres.
Ok donc je maintiens finalement mon propos. Une nouvelle question se pose. Comment peut on supporter de lire des nouvelles comme celles ci, alors qu'ils doivent encore nous rembourser integrallement?

Dernière modification par Jinxsol ; 15/07/2019 à 08h17.
D'aucun qui traine encore sur J0L n'a la moindre considération à l'égard de DBG, si il a suivi l'épopée fantastique autour d'EQN. Cela a été un tel fiasco, que je pense que DBG c'est au fer rouge qu'il nous a marqué.

Je ne sais même pas si on peut les qualifier de Studio de développement. Ils ne font que maintenir des serveurs de jeux déjà sortis depuis plus de 10 ans au minimum. Quasi tous les nouveaux jeux en développement ont été arrêté, il n'y a que Z1 battle royal qui existe encore, mais pour combien de temps.
Je ne suis même pas sûr qu'ils aient sortis des patchs.
Citation :
Publié par Jinxsol
Ok donc je maintiens finalement mon propos. Une nouvelle question se pose. Comment peut on supporter de lire des nouvelles comme celles ci, alors qu'ils doivent encore nous rembourser integrallement?
Il n'y a rien à rembourser vu que le jeu est sorti. C'est justement ça le problème, vu qu'ils se sont dépêchés en fait de sortir un jeu mal branlé en sachant qu'il allait fermer 2 ou 3 mois plus tard, juste pour ne pas avoir à rembourser qui que soit.
Citation :
Publié par Gundor
D'aucun qui traine encore sur J0L n'a la moindre considération à l'égard de DBG, si il a suivi l'épopée fantastique autour d'EQN. Cela a été un tel fiasco, que je pense que DBG c'est au fer rouge qu'il nous a marqué.
...
Pour avoir dans des équipes de développement (pas en jeu vidéo). La réussite d'un projet est l'exception, et la règle serait plutôt l'échec (Échec plus ou moins grand).

Et cela tiens à beaucoup de choses. La complexité du projet est une bonne cause d'échec (On divise le projet en modules et les morceaux s'assemblent mal par exemple). L'encadrement peut aussi se mener des guerres d'ego entre grands chefs. Il y a aussi la guerre des services (Généralement entre les vendeurs-marketeux qui vendent n'importe quoi et les techs qui doivent réalisés des promesses qu'ils n'ont pas faites). Il y a aussi le fameux épuisement professionnel d'un membre clef de l'équipe qui part (la mémoire d'un module ou du projet disparait). etc...

Développer des jeux vidéo, c'est pas rentable dans le rapport entre l'énergie investie et le retour. D'ailleurs développer en informatique ce n'est pas rentable du tout. C'est pour cela que la population est jeune et plein de rêve, les vieux n'ont plus d'illusions.

Et puis, il y a un moment, ou enrichir ton patron, en faisant des beaux projets, avec à la clefs les fameux 70h par semaine ... t'es vacciné.

Et les commentaires dans les forums d'actualités ? Franchement, t'as pas le temps d'y prêter attention, t'es à 70 heures de travail.

ps : Et DBG est une personne morale, pas une personne physique.
Il faut se remettre dans le contexte de ce qu'a été l'annonce d'EQN à l'époque, en aout 2013. Ils avaient fait un buzz incroyable, et cela a duré suffisamment longtemps pour leur laisser le temps d'annoncer Landmark (novembre 2013), leur moteur, qui devait servir à la communauté a développé des éléments qu'ensuite SOE intégrerait dans le jeu, avec la possibilité de vendre ces éléments.

Bref, SOE/DBG n'a pas fait le choix d'annoncer EQNext et de le sortir 3-4 mois après, comme c'est devenu la "norme" pour les gros studios (oui à l'époque SOE était encore considéré comme un gros). Sachant que l'on a su qu'EQN était en gestation depuis 2010. Qui plus est, ils ont joué la carte de la communauté à 200%, avec les CM ultra présents sur les réseaux sociaux. Sur les forums les propositions sous la forme des Round Table etc etc.
On ne peut pas d'un côté jouer la carte de la communauté à fond et ensuite en vouloir à cette communauté quand elle réagit parce qu'elle est flouée par ceux qui l'ont manipulé. Car au final pour moi ca relève un peu de l'escroquerie, ou d'un beau délit d'initié :
En 2013 SOE se savait être en mauvaise posture, c'était connu de tous que Sony en avait assez d'injecter de l'argent dans cette filiale. Ils se sont dépêchés d'annoncer EQN. Devant l'engouement que cela a suscité, ils ont voulu rentabiliser très vite l'investissement fait sur le moteur, et c'est pour ca que l'on a eu un EA sur Landmark. S'en est suivi la restructuration (licenciements), changement de nom et d'investisseurs (qui n'ont rien à voir avec le jeu vidéo). Et dès que DBG est apparu, le Black Out pendant de longs mois, pour au final 3 ans après annoncer l'arrêt du développement.

Cousu de fil blanc

Dernière modification par Gundor ; 15/07/2019 à 10h59.
Citation :
Publié par Gundor
Il faut se remettre dans le contexte de ce qu'a été l'annonce d'EQN à l'époque, en aout 2013. Ils avaient fait un buzz incroyable, et cela a duré suffisamment longtemps pour leur laisser le temps d'annoncer Landmark (novembre 2013), leur moteur, qui devait servir à la communauté a développé des éléments qu'ensuite SOE intégrerait dans le jeu, avec la possibilité de vendre ces éléments.

Bref, SOE/DBG n'a pas fait le choix d'annoncer EQNext et de le sortir 3-4 mois après, comme c'est devenu la "norme" pour les gros studios (oui à l'époque SOE était encore considéré comme un gros). Sachant que l'on a su qu'EQN était en gestation depuis 2010. Qui plus est, ils ont joué la carte de la communauté à 200%, avec les CM ultra présents sur les réseaux sociaux. Sur les forums les propositions sous la forme des Round Table etc etc.
On ne peut pas d'un côté jouer la carte de la communauté à fond et ensuite en vouloir à cette communauté quand elle réagit parce qu'elle est flouée par ceux qui l'ont manipulé. Car au final pour moi ca relève un peu de l'escroquerie, ou d'un beau délit d'initié :
En 2013 SOE se savait être en mauvaise posture, c'était connu de tous que Sony en avait assez d'injecter de l'argent dans cette filiale. Ils se sont dépêchés d'annoncer EQN. Devant l'engouement que cela a suscité, ils ont voulu rentabiliser très vite l'investissement fait sur le moteur, et c'est pour ca que l'on a eu un EA sur Landmark. S'en est suivi la restructuration (licenciements), changement de nom et d'investisseurs (qui n'ont rien à voir avec le jeu vidéo). Et dès que DBG est apparu, le Black Out pendant de longs mois, pour au final 3 ans après annoncer l'arrêt du développement.

Cousu de fil blanc
Ils s en sont super bien sorti, la revente leur a permis de se barrer avec la caisse. Et dbg qui profite de la confusion pour ne rien rembourser et ouvrir des studio a l aise. Tout le monde y trouve son compte, sauf nous (quoiqu'il y en a qui se contente de rêves, et qui pense que "c'est le voyage qui compte, pas la destination", donc tout va bien)

Dernière modification par Jinxsol ; 15/07/2019 à 12h58.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés