Gameforge (Jeux MMO)

[Actu] Licenciements et annulations de projets chez Gameforge

Répondre
Partager Rechercher
Cette actualité a été publiée le 3/11/2011 à 15:39 par Uther sur notre portail MMO et MMORPG :

Citation :
Gameforge est incontestablement un poids lourd de l'industrie européenne du jeu en ligne. Le groupe annonce néanmoins une centaine de licenciements et la fermeture de HellBreed après celle de Mythos voici quelques jours.


N'hésitez pas à utiliser ce fil pour réagir à cette information.
Regardes les projets Gameforge/Frogster. Oui c'est un poids lourd.
Moi perso le côté social ça me touche pas du tout, surtout dans ce secteur, c'est pas compliqué de retrouver un job quand on est un minimum compétent. En plus je sais pas pourquoi j'arrive pas à considérer les entreprises comme des associations caritatives
(C'est un semi troll)
Citation :
Publié par Ghaundan
Regardes les projets Gameforge/Frogster. Oui c'est un poids lourd.
Moi perso le côté social ça me touche pas du tout, surtout dans ce secteur, c'est pas compliqué de retrouver un job quand on est un minimum compétent. En plus je sais pas pourquoi j'arrive pas à considérer les entreprises comme des associations caritatives
(C'est un semi troll)
Clair des années d'étude et on veut la sécurité de l'emploi nonmého .
Je passerais sur le dans ce secteur lol² quoi.
Citation :
Publié par Ghaundan
Regardes les projets Gameforge/Frogster. Oui c'est un poids lourd.
Moi perso le côté social ça me touche pas du tout, surtout dans ce secteur, c'est pas compliqué de retrouver un job quand on est un minimum compétent. En plus je sais pas pourquoi j'arrive pas à considérer les entreprises comme des associations caritatives
(C'est un semi troll)
tas tout compris au monde du travail toi, ça se voit ... Maintenant ya plus qu'a voir quel super jeu va présenter. Surement un jeu déjà connu qui passe en F2P ,s'ils sont si sur que c'est un blockbuster...
Hé oui ! Dans le domaine des F2P, 300 000 000 de joueurs inscrits ne signifient pas 300 000 000 de gens qui payent. Cela devait bien arriver un jour, et je prédis que ce ne sera pas la dernière fois.
J'aime bien ce discours à 2 balles: "afin d'être plus efficace et mieux répondre à vos demandes, nous diminuont le nombre de nos salariés !".
Lol quoi.

Enfin bon, Mythos et Hellbreed, c'était des mauvais choix.
Pourquoi Jol ne cite jamais les sources de ses informations? C'est un peu le B.A-BA d'un portail.

Enfin 5-7% de 300,000,000 de personnes qui payent en moyenne 20€ par mois je prend volontier ;-)

C'est bien plus que beaucoup d'éditeurs de jeux à abonnement bancal de mes deux qui bien souvent sont bien moins suivi que la plupart des f2p.

Sources: http://www.slideshare.net/ICOPartner...-f2p-in-europe

Gameforge c'est le Mammouth des éditeurs Européens et ils ont des billes un peu partout dans l'industrie; si ils flanchent tout le monde y perdra.

Dernière modification par Always banned ; 04/11/2011 à 10h44.
Je doute de la partialité d'Ico Partners à cause de ceci :

Thomas Bidaux, CEO, ICO Partners (www.icopartners.com)
Thomas Bidaux a commencé sa carrière au sein du portail de jeux GOA (France Telecom). Il établit ensuite
la filiale européenne du géant du jeu en ligne NCSoft. En tant que Directeur du Développement, il a géré les
équipes qui ont lancé en Europe City of Heroes et Guild Wars, entre autres. Il a guidé les efforts du groupe pour
étendre son catalogue de jeux par des développements de jeux en Europe, avec notamment la mise en place
d’un studio interne à Brighton.
En Avril 2008, il créé l’agence de consultants ICO Partners. Il est le Vice-président de la stratégie d’Avaloop, le
studio Autrichien derrière le monde virtuel de Papermint.
ICO Partners est une agence de consultants dédiée à rendre le secteur du jeu vidéo en ligne plus accessible. Que ce soit avec des
éditeurs expérimentés cherchant à s’implanter en Europe, ou des studios de développement de jeu envisageant de se lancer dans le
jeu en ligne, ou un acteur de l’industrie du jeu vidéo cherchant une expertise dans le domaine, ICO Partners tient à disposition son
expérience dans le domaine pour que tous ces projets atteignent au mieux leur potentiel.

Source : http://www.magelis.org/upload/fita/p...8_vendredi.pdf

Dernière modification par BOGHOSS ; 04/11/2011 à 15h56.
Il est possible que je me trompe, mais Thomas Bidaux possède des intérêts dans le domaine des jeux vidéo alors qu'il s'occupe d'une agence de consultants. On peut donc considérer que les chiffres donnés par cette agence peuvent être sujets à caution. Je ne dis pas que tel est le cas, mais je pense que la tentation peut être grande de bidouiller certains chiffres, d'où la réserve qui est la mienne par rapport au lien donné par Always banned.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés