Hex (Jeux casual)

[Actu] Gameforge renonce à Hex, Cryptozoic en reprend l'exploitation

Répondre
Partager Rechercher
Uther a publié le 22 février 2017 cette actualité sur JeuxOnLine :

Citation :
https://jolstatic.fr/www/captures/2134/3/107023-240.jpg
En 2013, Gameforge s'offrait les droits d'exploitation du jeu de cartes Hex. Aujourd'hui, le développeur en reprend les droits pour exploiter le jeu en interne -- et vante la bonne santé financière du titre.

Fin 2013, on se souvient que Gameforge avait acquis les droits d'exploitation d'Hex, le jeu de cartes à collectionner du studio Cryptozoic. Par voie de communiqué, le duo annonce aujourd'hui la fin de ce partenariat : le développeur Cryptozoic reprend l'entièreté de ses...

Une réaction ? Une analyse ? Une question ? Ce fil de discussion est à votre disposition.
J'ai du mal à comprendre le renoncement de Gameforge si le jeu est en "bonne santé financière", comme le dit le studio de développement.
Ou bien c'est une sacré langue de bois...
Citation :
Publié par Cräxiüm
J'ai du mal à comprendre le renoncement de Gameforge si le jeu est en "bonne santé financière", comme le dit le studio de développement.
Ou bien c'est une sacré langue de bois...
Ou bien Hearthstone massacre tout sur son passage.
Citation :
Publié par Ombre Vengeresse
Oui mais je pense que la concurrence peut toujours ramasser "les miettes" et survire avec comme on le voit avec League of Legend coté MOBA.
C'est un brin plus compliqué je pense. Un MOBA reste un MOBA, on le change un peu et on peu espérer glaner un peu de gloire (Smite s'en est pas trop mal sortis, HotS essaye mais de façon maladive).

Alors qu'avant Hearthstone, le jeu de carte à collectionner, online ou réel, était réservé à un publique ne rechignant que peu à mettre la main dans le portefeuille.

Hearthstone est arrivé et a cassé absolument tout les codes, en bien ou en mal. Paquets avec la monnaie du jeu, obtention des cartes accéléré (Urban Rivals, un jeu qui a fait son bonhomme de chemin, était bien plus complexe pour un joueur F2P (fallait être bon en spéculation sur le marché)), règles très simples (Rien que de penser les innombrables conflits de règles de Magic, j'en ai des sueur froides, pas d'intervention du joueur adverse pendant ton tour, etc. Là ou les aux TCG étaient parfois un brin élitiste ou pour les passionés, HS est arrivé comme une bombe pour le grand publique, bien plus facile d'accès. On peut discuter de telle qualité ou tel défaut, mais sur ce point il a eu le dernier mot sur tout le monde, si bien que les Jap ont compris que c'était le modèle de la masse avec un Shadowverse très accessible et.... assez ressemblant.

Les anciens (et moins ancients tel que Hex) qui se la joue à l'ancienne fonctionne pas trop mal en réel, il y a toujours le plaisir de battre la carte. Mais online, on rechigne probablement bien plus à investir dans un jeu destiné à disparaitre (alors que les vrais cartes sont ce quelles sont).
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés