Séries / Télévision (Le Cercle Taberna)

[AMC/Netflix] The Killing

Répondre
Partager Rechercher
The_Killing_2011_Intertitle.png

The Killing c'est l'adaptation US par AMC (Breaking Bad, Mad Men...) de la série danoise Forbrydelsen. On y suit deux détectives à Seattle qui tentent de résoudre un crime, chaque épisode représentant grosso modo 24 heures de l'enquête.

Quelle est la différence entre The Killing et un copshow ordinaire ?
C'est noir, c'est réaliste, et c'est vraiment noir. Il ne faut pas espérer regarder une série où les gentils gagnent, où les méchants sont méchants et où on se dit "tout va bien qui fini bien" à la fin. Là les gentils foirent parfois, les méchants ne sont pas toujours ceux auxquels on pense, et tu ressors plus souvent à moitié cassé moralement qu'autre chose.

Pourquoi regarder The Killing alors ?
Parce que c'est bien écrit, bien filmé, bien joué, et l'ambiance est incroyablement bien posée. C'est une des meilleurs séries de ces dernières années, et elle est bien trop sous-estimée.

http://www.beyondhollywood.com/uploads/2011/04/The-Killing-TV-Show-Enos-Kinnaman.jpg

Pourquoi un thread maintenant et pas avant, alors qu'on en est à l'avant dernier épisode de ce qui sera très possiblement la dernière saison de la série ?
Parce que l'épisode d'hier soir, le 3.10, est l'un des meilleurs de la série. Je viens de le finir et je suis une épave émotionnelle atm, je n'ai qu'une envie c'est me recroqueviller et pleurer.

Si vous aimez les séries sérieuses, si vous aimez les ambiances sombres à la Luther, si vous aimez les longues enquêtes, regardez The Killing.
J'avais pas fait gaffe qu'il n'y avait pas encore de thread. Excellente série, et ouais cette saison est particulièrement dure je trouve aussi, depuis le début.

En tout cas au final Linden et Holder font un des meilleurs "duo de flic" que j'ai pu voir.
Spoiler Saison 3 épisode 10

Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
A l’épisode 10 j'ai pas compris Seward avoue à Linden qu'il a tué sa femme ou pas j'ai pas trop compris le passage ou il dit qu'il est revenu pour son fils.
Citation :
Publié par Sollozzo
Spoiler Saison 3 épisode 10

Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
A l’épisode 10 j'ai pas compris Seward avoue à Linden qu'il a tué sa femme ou pas j'ai pas trop compris le passage ou il dit qu'il est revenu pour son fils.
spoiler s3e10

Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
Il est revenu pour "enlever" son fils. Pour l'emporter avec lui loin de sa mère.
Mais il est arrivé trop tard, et est tombé sur le cadavre de sa femme.
Chaque enquête peut durer combien de temps ? Je commence à en avoir par dessus la tête des experts (ils sont sortis en 2000-2001, ça fait plus de dix ans qu'on nous sort le même truc à la TV...)

Sinon, c'est dommage de ne pas avoir fait ce topic avant parce que ça m'a l'air très bien
Une saison ou plus par enquête. Oui, "ou plus", pas possible d'en dire plus sans spoiler, donc faudra se contenter de ça.

Ce n'est pas DU TOUT du même style que CSI & co, attention. C'est un mélange entre The Wire pour le côté réaliste / flics un peu désabusés / deux côtés du tableau, Luther pour l'ambiance noire et sordide, et Twin Peaks pour l'enquête qui se construit peu à peu en nous montrant tous les embranchements et les fausses pistes.

AMC a d'ailleurs un peu joué avec le côté twinpeaksien dans son affiche de promo de s1 :

Killing-the-killing-19837855-1280-1024.jpg
Faut attendre 3 saison pour voir pop un thread sur The Killing

Excellente série, vraiment bonne.
J'accroche moins a la 3ème saison, sachant que j'ai vraiment ultra kiffer l'affaire Rosie Larsen.

Je vais attendre d'avoir tous les épisodes pour me regarder tout en une fois. (J'ai du m'arrêter au 6-7).
Bon ça va, j'ai enchainé l'épisode d'hier avec l'amour est dans le pré. Niveau moral, j'ai tenu le coup !

Je remets un commentaire que j'ai écrit il y a 1 an et demi :

"C'est l'ambiance qui y est pour beaucoup, c'est sombre et froid. On s'attarde beaucoup sur les personnages et sur le côté psychologique.
Il n'y a pas beaucoup d'actions.

J'ai trouvé le casting très bon et sorti des stéréotypes, beaucoup plus "nature" que les traditionnels castings avec au moins la belle héroïne et le beau gosse. L'héroïne ne rentre pas dans les critères des beautés hollywoodiennes, son coéquipier non plus !

Certaines scènes ne m'ont pas laissées de marbre, que ce soit par le suspens, l'effroi ou l'émotion."

---

Je suis cette série depuis le début, avec le même enthousiasme sur les 3 saisons. J'espère qu'il y aura une saison 4. Je crois que les audiences ne sont pas mirobolantes, mais qu'elles ne sont pas non plus catastrophiques.

Concernant l'épisode d'hier, il était terrible, la tension incroyable... Ca monte crescendo et la fin est presque insoutenable.
Comme beaucoup certainement, j'avais les yeux mouillés...
Ah tiens, est-ce que quelqu'un a vu les deux versions de la série et a un vrai point de comparaison? Parce-que personnellement, j'ai regardé les trois saisons de Forbrydelsen l'année dernière et j'étais assez mitigé, autant il y a des points excellents comme :
- Le cynisme de la partie "politique",
- La qualité du jeu d'acteur,
- L'ambiance, très noire et très bien rendue, etc...

Mais aussi de gros défauts :
- WTF Le pull de l'héroïne,
- La fameuse héroïne que tu as envie de gifler à coups de parpaing au bout de trois épisodes, sans réussir à savoir si c'est parce-que l'actrice a le charisme d'un poulpe crevé ou si c'est parce-qu'elle joue à la perfection son rôle d'handicapée sociale au dernier degré,
- Le format qui fait que tu sais d'entrée de jeu que sur les 20 épisodes tu auras 18 épisodes de remplissage en attendant les révélations des deux derniers,
- La surexploitation de certaines grosses ficelles (Au Danemark, la Police ne travaille que de nuit. Au Danemark, toute construction n'est qu'une succession de longs couloirs souterrains de béton brut sans éclairage. Au Danemark, la seule façon connue de produire de la lumière est d'utiliser des lampes torche de qualité Gifi qui éclairent jusqu'à 10cm devant le porteur, etc...)
- Le sentiment qu'après la réussite de la première saison, il leur fallait à tout prix inclure un homme politique à chaque saison, même s'ils n'étaient pas inspirés sur le personnage.
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
Avec le même schéma sur les saisons 2 et 3, l'homme politique est quelqu'un de foncièrement bon, chevalier blanc dans l'âme qui, au dernier épisode, finira par retourner sa veste et accepter de se faire bouffer par le système. Parce-que la politique, c'est plus fort que toi. Alors que l'homme politique de la première saison est un personnage très riche, tout en clair-obscur, très difficile à cerner réellement.


Enfin bref, contrairement à ce qu'on peut penser du paragraphe ci-dessus, la série m'avait plu dans l'ensemble malgré quelques lourdeurs bien pénibles et du coup ça fait un moment que je me demande si ça vaut la peine de tenter l'adaptation US (sachant que malgré quelques prises de libertés dans l'adaptation, le scénar de la première saison est quand-même très proche). Je voulais savoir, du coup, si ces défauts se retrouvaient dans l'adaptation US et de même pour les qualités (j'ai du mal à imaginer qu'il soit possible, par exemple, de retranscrire une ambiance aussi sombre et froide que celle de la série originale)? Et dans l'idéal, est-ce que quelqu'un aurait vu les deux séries?

Dernière modification par Herlatt ; 30/07/2013 à 14h20.
Citation :
Publié par Herlatt
Mais aussi de gros défauts :
- WTF Le pull de l'héroïne,
- La fameuse héroïne que tu as envie de gifler à coups de parpaing au bout de trois épisodes, sans réussir à savoir si c'est parce-que l'actrice a le charisme d'un poulpe crevé ou si c'est parce-qu'elle joue à la perfection son rôle d'handicapée sociale au dernier degré,
- Le format qui fait que tu sais d'entrée de jeu que sur les 20 épisodes tu auras 18 épisodes de remplissage en attendant les révélations des deux derniers,
- La surexploitation de certaines grosses ficelles (Au Danemark, la Police ne travaille que de nuit. Au Danemark, toute construction n'est qu'une succession de longs couloirs souterrains de béton brut sans éclairage. Au Danemark, la seule façon connue de produire de la lumière est d'utilisater des lampes torche de qualité Gifi qui éclairement jusqu'à 10cm devant le porteur, etc...)
- Le sentiment qu'après la réussite de la première saison, il leur fallait à tout prix inclure un homme politique à chaque saison, même s'ils n'étaient pas inspirés sur le personnage.
- Oui elle a bien un pull dégueulasse ici aussi,
- Non tu n'as pas spécialement envie de lui parpainger la face (mais j'aime beaucoup Mireille Enos, très loin des clichés habituels hollywoodiens comme le dit Mylea, ça joue peut-être)
- Je n'ai pas l'impression de voir du filler ici. Même les épisodes où tu n'avances pas dans l'enquête à proprement parler, tu ne fais pas de surplace : évolution des personnages, ambiance etc, ce n'est jamais un épisode "gâché". Pour donner une idée, l'épisode d'avant hier était un cas typique de "on n'avance quasiment pas sur qui est le tueur" et pourtant il était magistral.
- Il y a certaines ficelles scénaristiques que j'ai trouvé un peu faciles, mais pas celles dont tu parles. C'est plutôt du deus ex @L'indice/le perso au bon endroit au bon moment.
- Difficile de répondre à ça sans spoiler, mais pour faire au plus simple : la s3 part sur un meurtre qui n'a plus rien à voir avec la politique. On garde quand même le côté cynique dont tu parlais, en nous montrant une institution sous toutes les lumières et où personne n'est vraiment immaculé sans être intrinsèquement mauvais pour autant.
Ok, merci pour les retours, ça m'aidera à me décider la prochaine fois que je chercherai un truc à regarder. Sinon quelques petites précisions, je ne parlais pas de fillers à proprement parler, parce-qu'en effet, même quand l'intrigue n'avance pas des masses, les personnages en profitent quand-même pour progresser. Mais c'est plutôt que dans la première saison (parce-qu'après réflexion c'est un écueil qu'ils ont très bien su éviter dans les deux suivantes) tu sais qu'on ne va pas te livrer le tueur sur un plateau dix épisodes avant la fin, donc tu te doutes fortement que les coupables idéaux qu'on te présente à ce moment-là ne le sont pas. Dans l'absolu ce sera pas forcément gênant pour tout le monde, parce-que la partie enquête est quand-même bien écrite, par contre si tu ne peux pas t’empêcher de prendre du recul, tu réalises vite qu'on te fait juste tourner en rond sur la partie enquête.

Pour les deus ex machina y en a effectivement quelques uns dans Forbrydelsen aussi, c'est pas une particularité de l'adaptation.
Message supprimé par son auteur.
Citation :
Publié par Irandal
Bon là je pense que j'exagère clairement mais
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
Non je suis d'accord avec toi, d'ailleurs c'est plus que l'impossibilité d'échapper à son destin pour Seward, c'est valable pour chacun des personnages du huis-clos (les gardes, les flics, le gamin, et seward). Leur nature est exposée depuis le début de la saison, qui leur préfigure rôle, une place précise à tenir.
Et ici dans le dénouement, malgré les surprises et les péripéties ils finissent tous par jouer leur rôle, ils n'ont pas d'échappatoire. Il y a un coté très classique. Btw l'épisode commence par une répet', et se conclue par la même scène.

D'ailleurs puisque Selty compare ce show à the Wire, c'est quelque chose qu'on y retrouve aussi (les pions restent des pions, les gangsters qui essaient de se faire passer pour des businessmen crèvent en gangster etc.).

Bon moi j'ai pas pris de cours de littérature mais voilà
J'ai finit la deuxième saison hier soir, et je rajoute ma couche en affirmant que nous avons là une des meilleures séries policière jamais.

The Killing c'est une ambiance, un scénario, de très bon acteurs, et un gros travail sur la psyché et l'état émotionnel des protagonistes.

Alors pour l'ambiance c'est simple, c'est une palette qui va du très noir au gris. Si vous espérez voir ou ressentir des couleurs chaudes ou des moments légers, oubliez. Il ne doit même pas y avoir un rayon de soleil dans les deux premières saisons lol. Ça peu être oppressant ou désagréable au début mais on se laisse vite prendre dans ce monde sans lumières, peuplé d'ombres ou les sourires se font à l'arrachés.

Le scénario... Que dire... C'est comme si Machiavel lui-même avait été engagé pour l'écrire. Si vous aimez les retournements et les WTF vous allez être servis. (Il y en d'ailleurs un peu trop pour moi (genre la fin ). Trop de WTF tue le WTF. Seul point négatif de la série.)
s3e10

Citation :
Publié par Tamair
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
Btw l'épisode commence par une répet', et se conclue par la même scène.
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
Avec une différence de poids.
Le mannequin est tombé raide.
La nuque de Seward, elle, ne s'est pas brisée net.

Quand je l'ai vu tomber, je me suis dit "pitié qu'il meurt instantanément, pitié, pitié". Et quand je l'ai vu se débattre, pendu... Ouch.
Ils ont fait fort avec ce 10.

Saison 3 Episode 10:

Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
J'ai continué d'espérer jusqu'au bout que le téléphone sonne. Genre les dernières secondes j'y croyais encore.
C'est le bruit du levier qui m'a fait sursauter. Que c'était long cette pendaison mon dieu! j'ai mis plusieurs minutes à m'en remettre.
Tout était déprimant dans cet épisode.

Sinon je pense avoir ma petite idée sur le coupable maintenant que c'est dégrossi. Si c'est ça, c'est encore plus glauque que ce que j'avais imaginé au départ.
J'essaye d'arrêter de fumer, bah purée The Killing c'est pas la bonne série

Edit : Saison 3 Episode 10

Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
Mon dieu. Mon dieu. Mon dieu.
L'acteur qui joue Seward et les gardiens, mon dieu qu'est-ce qu'ils sont bons.

J'ai pas trop pigé (il l'a tué ou pas ? Si il l'avait tué, pourquoi Adrian dit qu'il y était cette nuit-là et dit pas clairement qui a buté sa mère ? Ou du moins pourquoi il dit pas que son père est retournée le chercher APRES les faits). La plus grosse torture que j'ai trouvé, c'est de ne pas avoir été en mesure de parler à son fils une dernière fois. Quel horreur cet épisode sérieux, mon cœur c'est emballé et j'ai cru vraiment à un sursaut. Ils ont fait ça jusqu'au bout ces enfoirés, vraiment dégouté que Seward ne sois pas mort sur le coup. Mon dieu.


Peter Sarsgaard mérite amplement une nomination aux Emmys.

Dernière modification par Hark² ; 01/08/2013 à 02h37.
Citation :
Publié par Minalee
Ils ont fait fort avec ce 10.

Saison 3 Episode 10:

Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
J'ai continué d'espérer jusqu'au bout que le téléphone sonne. Genre les dernières secondes j'y croyais encore.
C'est le bruit du levier qui m'a fait sursauter. Que c'était long cette pendaison mon dieu! j'ai mis plusieurs minutes à m'en remettre.
Tout était déprimant dans cet épisode.

Sinon je pense avoir ma petite idée sur le coupable maintenant que c'est dégrossi. Si c'est ça, c'est encore plus glauque que ce que j'avais imaginé au départ.
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
Moi je le sens pas le nouveau partenaire de Holder. Techniquement en terme de scénario il ne sert à rien, il prend beaucoup trop de scènes à l'écran pour être honnête. Bizarrement, c'est également lui qui trouve la boîte avec toutes les bagues. Je ne sais pas, je ne le sens vraiment pas depuis le début.

Tu penses quoi toi?
Citation :
Publié par Khilmael
Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
Moi je le sens pas le nouveau partenaire de Holder. Techniquement en terme de scénario il ne sert à rien, il prend beaucoup trop de scènes à l'écran pour être honnête. Bizarrement, c'est également lui qui trouve la boîte avec toutes les bagues. Je ne sais pas, je ne le sens vraiment pas depuis le début.

Tu penses quoi toi?
Episode 10 Saison 3:

Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
En fait j'étais partie très/trop loin dans mes suppositions.
Je pensais au gamin vu son enfance trash, sauf que j'avais complètement omis l'âge au moment des faits. C'est juste pas possible.
Du coup j'en sais rien. Le coéquipier oui il est zarb ainsi que le gardien de prison.

En repensant à la fin de la saison précédente, je m'attends à tout.
Ah bien le topic !

Je viens de voir le 10.

Cliquez ce bouton ou survolez le contenu pour afficher le spoiler
Quelle épisode. C'était quelque chose. L'adrénaline augmentait au fur et à mesure de l'épisode, j'avais même du mal à respirer. J'arrive pas trop à exprimer mes sentiments par rapport à cet épisode. Mais ca ne fait que confirmer que cette série a sa propre signature, c'est quelque chose de noir, très noir.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés
Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée