La Table d'Udévin

Sombre

Répondre
Partager Rechercher
Collection_08.jpg


Sombre est un jeu de rôle papier pour se faire peur comme au cinéma. Chaque partie est un film d'horreur dans lequel on joue des victimes.

Sombre light, un kit de démo gratuit, est téléchargeable sur la page officielle.

Sombre est publié en revue. Chaque numéro se présente sous la forme d'un fascicule de 72 pages au format A5.


Pour commander, c'est par ICI.
__________________
+ Découvrir Sombre
+ Soutenir le jeu sur Tipeee
+ Consulter mon planning de démos
+ Commander des numéros de la revue

Dernière modification par Johan Scipion ; 18/03/2019 à 16h02.
Teaser Sombre : harder, better, faster, stronger.



http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Sombre_mosaique_clip_zps3cdd105b.jpg

Il y a peu, Sombre se payait un petit teaser de 10 secondes. C'était notre tour de chauffe. Là, on passe à la vitesse supérieure avec un clip promo de 40 secondes. Plus c'est long, plus c'est bon, pas vrai ? ^^


Pour zieuter : https://www.youtube.com/watch?v=-5sJzJfEgKY



Production :
Projets R

Réalisation, images :
Krom.isback

Montage :
Krom.isback, Johan Scipion

Acteurs :
Nicolas Frébourg : Freddy
Kevin Durand : le prêtre, le fantôme
Marie Dufays : l'œil

Musique :
Nors'Klh - La machinerie phallique du mont hurlant : http://myspace.com/norsklh
Produit par Alchemic Sound Museum : http://alchemicsoundmuseum.com

Remerciements :
Antoine Ruins, Cédric M.



*



Sombre en conventions.


La saison des conv rôlistes reprend et Terres Etranges sera, cette année encore, fidèle au poste. Nous tiendrons des stands et/ou animerons des parties de Sombre durant les événements suivants :

+ 15 au 17 mars : Ludesco - La Chaux-de-Fonds (Suisse)

+ 5 au 7 avril : Eclipse - Rennes


Tous les détails qui vont bien ici : http://terresetranges.net/forums/viewforum.php?id=30
__________________
+ Découvrir Sombre
+ Soutenir le jeu sur Tipeee
+ Consulter mon planning de démos
+ Commander des numéros de la revue
N'y voyez rien de méchant mais après avoir feuilleté rapidement les règles "lite", j'avoue avoir du mal à voir l'intérêt de votre jeu en comparaison de gros calibre comme l'Appel de Cthulhu. Pourriez-vous expliquer l'intérêt et les spécificités de votre jeu en comparaison (à part le système de jeu qui n'est pas du chaosium) ?

De plus, je vous conseille vivement de revoir votre présentation, les feedback écrit en "parler" est très désagréable à lire pour ne pas dire nuisible à la présentation de votre jeu. Bon courage à vous ! J'ai toujours été fan des one shot à la "Frères de Sang".
Hello Peco.


Je te propose qu'on se tutoie. Comme disent les Nuls, c'est plus sympa.

En préambule, merci de l'intérêt que tu portes à Sombre, il me fait bien plaisir. C'est *très* cool d'avoir poussé la curiosité jusqu'à lire le kit de démo.



Citation :
Publié par Peco
j'avoue avoir du mal à voir l'intérêt de votre jeu en comparaison de gros calibre comme l'Appel de Cthulhu. Pourriez-vous expliquer l'intérêt et les spécificités de votre jeu en comparaison ?
Je suis désolé mais non.

Je veux dire, je pourrais effectivement te faire la retape de Sombre de cette manière, mais ça ne m'intéresse pas. Je ne vais pas jouer à celui qui pisse le plus loin avec Cthulhu, y'a juste pas moyen que je gagne. :-D

Tu es fan de L'Appel et je comprends vachement bien pourquoi. Moi-même, c'est un jeu que j'adore. Tu as lu mes comptes rendus, tu as lu Sombre light, tu n'as pas accroché, y'a rien que je puisse te dire de plus ou de mieux. Can't win them all et c'est tout.



Citation :
je vous conseille vivement de revoir votre présentation, les feedback écrit en "parler" est très désagréable à lire
Ouais mais c'est tellement fun à écrire. ^^

Note bien que Sombre light n'est pas rédigé dans le même style. Le jeu, aussi bien le kit de démo que les fanzines, est, comme tu as pu le constater, écrit dans un style classique, limite dépouillé. Bon, les articles sont tout de même un micro-poil moins arides que les règles, sinon ils seraient insupportables à lire.

Dans mes comptes rendus par contre, je me lâche. Parce que bon, à la base mes parties sont fun, que j'écris mes CR au fil de la plume (sinon ce serait une pure corvée et j'y passerais ma vie) et qu'en plus, je poste ça sur des forums, où l'écrit a une dimension très parlée.



Citation :
Bon courage à vous !
Merci tout plein !



Citation :
J'ai toujours été fan des one shot à la "Frères de Sang".
Moi aussi. ;-)
__________________
+ Découvrir Sombre
+ Soutenir le jeu sur Tipeee
+ Consulter mon planning de démos
+ Commander des numéros de la revue

Dernière modification par Johan Scipion ; 08/03/2013 à 15h22.
Citation :
Publié par harermuir
Gaffe quand même, je ne suis pas sur que le terme drama deck ne soit pas déposé.
Aaaah ?

Je n'ai pas repris le terme, je l'ai inventé dans mon cerveau de moi (ct'un deck pour faire du drama, donc un drama deck. Deux jours de brainstorming sur la question ! ). Mais je suis tout prêt à croire que l'expression est déjà employée ailleurs. Ce serait dans quel jeu ?
__________________
+ Découvrir Sombre
+ Soutenir le jeu sur Tipeee
+ Consulter mon planning de démos
+ Commander des numéros de la revue
Citation :
Publié par Johan Scipion
Nan, dans Torg ce sont des cartes événement.
Mouais... alors je ne parlais pas du fond mais de la forme tout comme Harermuir. Le terme de Drama Deck existe et est déjà utilisé donc...

http://torg.pbworks.com/w/page/22371954/Drama%20Deck



edit : d'ailleurs http://www.laissemoichercherca.com/?q=drama%20deck

Dernière modification par Moshoeshoe ; 21/03/2013 à 18h48. Motif: Edit : d'ailleurs http://www.laissemoichercherca.com/?q=drama%20deck
Citation :
Publié par Moshoeshoe
je ne parlais pas du fond mais de la forme tout comme Harermuir.
La forme ? Tu veux dire le fait d'utiliser des cartes ? De ce côté-ci aucun problème, c'est une mécanique classique, courante dans plein de jeux de rôle, donc qui n'appartient à personne.

D'ailleurs, y'a déjà plein de cartes dans Sombre : de Personnlité, de PNJ, de matériel dans certains scénarios.

Y'a même une variante qui ne fonctionne qu'avec des cartes, Sombre zéro. Et une autre, toujours à base de cartes, est en développement. Ce sera Sombre max. Ouais ouais, je file la métaphore limonadière.



Citation :
Le terme de Drama Deck existe et est déjà utilisé donc...
Ah oui, ça c'est plus embêtant. Merci pour l'info, elle m'est précieuse.

Niveau mécanique, y'a aucun souci. Mon drama deck est à des années lumière de celui de Torg. C'est le nom qui pose problème.



Citation :
edit : d'ailleurs
Là par contre, c'est plutôt une bonne nouvelle. Visiblement, y'a une tétrachiée de jeux qui proposent un " drama deck ". Le risque que le terme soit déposé est donc nul.

Mais je vais cogiter à tout ça, pour voir si je le garde ou pas. Le terme, je veux dire. La mécanique, c'est sûr est certain que je ne vais pas la lâcher. Elle est trop bien.
__________________
+ Découvrir Sombre
+ Soutenir le jeu sur Tipeee
+ Consulter mon planning de démos
+ Commander des numéros de la revue
C'était juste sur le nom que c'était problématique, vu que c'est pile le nom de celui de torg.

Bon, ni WEG ni Descartes ne sont en état de faire valoir quoi que ce soit. Bon,il y a sans doute moyen de trouver un nom plus adapté et plus "coloré" pour aller avec le jeu.
Citation :
Publié par harermuir
un nom plus adapté et plus "coloré" pour aller avec le jeu.
Ouais, je vais cogiter à ça (j'ai déjà une ou deux idées).

Bon, je suis de base hyper réticent à produire un vocabulaire "coloré" juste pour le plaisir de la couleur. Parce que c'est le meilleur moyen de rendre un jeu hermétique. Le jargon peut devenir réellement problématique sans qu'on s'en rende vraiment compte, tellement on a le nez dans le guidon.

Passe encore pour Nephilim parce que c'est pile poil le thème du jeu, mais Sombre se veut nettement plus ouvert et accessible. C'est d'ailleurs pour ça qu'il y a un lexique en ouverture de chaque numéro de la revue.


Allez hop, retour à la case brainstorming. Merci tout plein pour ce retour utile.
__________________
+ Découvrir Sombre
+ Soutenir le jeu sur Tipeee
+ Consulter mon planning de démos
+ Commander des numéros de la revue
Citation :
Publié par Johan Scipion
Bon, je suis de base hyper réticent à produire un vocabulaire "coloré" juste pour le plaisir de la couleur. Parce que c'est le meilleur moyen de rendre un jeu hermétique.
Ca dépends comment c'est fichu (et je suis assez d'accord avec toi, c'est précisément pour ca que je n'aime pas Esteren). Le bon terme, c'est celui qui est suffisement transparent pour qu'on le comprenne tout de suite, mais qui colle quand même au jeu.
Citation :
Publié par harermuir
Le bon terme, c'est celui qui est suffisement transparent pour qu'on le comprenne tout de suite, mais qui colle quand même au jeu.
J'suis plutôt d'accord, à ce détail près que, en général, la démarche consiste à essayer d'imbriquer au mieux système et univers par le biais de la langue. Mais Sombre n'a pas d'univers.

Moi, je réfléchis en terme de genres : ce sont le fantastique et surtout l'horreur qui m'intéressent. Du coup, je me retrouve à importer du vocabulaire (et des concepts) du cinéma et du jeu vidéo, deux supports majeurs du genre horrifique.

Je freine au maximum la création de néologismes ou de bricolages perso, mais même comme ça, ça produit déjà pas mal de jargon. T'as qu'à voir là : http://terresetranges.net/forums/vie...pid=6154#p6154
__________________
+ Découvrir Sombre
+ Soutenir le jeu sur Tipeee
+ Consulter mon planning de démos
+ Commander des numéros de la revue
9 démos aux Rencontres du Grimoire – mars 2013 – Issy-les-Moulineaux



http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Grimoire_2013_zpsef26bda2.jpg
Photo Benoît Cherel



Tous les ans, le Grimoire, l'assoce qui édite Manga BoyZ et Loup Solitaire, organise une journée portes ouvertes. J'y étais passé il y a deux ans, y avais posé du Sombre en mode White trash et avais trouvé l'événement ma foi fort sympathique. Du coup, cette année je suis bien chaud pour retenter le drop.

Juste, c'est le week-end suivant Ludesco et j'imagine déjà que je vais être en vrac de chez vrac. Ce qui n'est pas loin d'être le cas. Mais Sébastien Boudaud, le boss du Grimoire, est hyper cool : il accepte que je confirme ma venue au dernier moment. Ce que je fais. Je reviens de Suisse à moitié défoncé mais me sens suffisamment d'attaque pour tenter au moins le samedi. En fait, j'y passerai les deux jours.

Car la conv est vraiment agréable. Ça se passe au Musée frââânçais de la carte à jouer, à Issy-les-Moules, un lieu que je découvre et trouve très cool. Labyrinthique au possible mais cool. J'accroche grave à la déco, tout en parquets sombres, béton brut, métal gris et éclairage tamisé. Ça change des locaux universitaires. Sur place, je retrouve plein de kopaings. Sophie et Benoît des Chroniques d'Altaride, Picsou de la Ligue ludique, Gabriel Féraud du Grimoire, Vincent d'Orc'Idée et, last but not least, toute une troupe d'Opaliens : Audrey, Alatar, Mika (trop merci pour le covoiturage), Tsuki et Christian, biclassé RRX pour le week-end. Que des gens top cool, qui travaillent en bonne intelligence. Du coup, l'orga tourne bien.

Niveau public, ce n'est pas la ruée mais y'a suffisamment de flux pour irriguer nos tables, qui ne désemplissent pas. On croise essentiellement des figurinistes, venus se mettre sur la tronche à grands coups de plastoc peint (l'événement est co-organisé par Warfo) et, surtout le dimanche, des familles qui cherchent à occuper la marmaille à peu de frais (l'entrée est gratuite). Résultat, je mène neuf parties dans le week-end, tout en Sombre zéro évidemment. Je fais surtout du Deep space gore. Le scénar tourne vachement bien maintenant (aucun plantage, neuf démos qui ont bien tenu la route) mais il me réserve encore quelques petites surprises très agréables. Des configurations de départ et de fin inédites, essentiellement. Je kiffe.

Je retiens tout particulièrement deux de mes quatre parties dominicales. D'abord une initiation pure familiale (papa, maman, le fils, la fille, super rigolo) puis, à la toute fin de la journée, un truc qui ne m'était jamais arrivé en conv. Un peu plus tôt dans l'après-midi, j'avais recruté deux adolescentes qui traînaient du côté des stands jdr pour compléter l'une de mes tables. J'ai un pitch d'enfer : « Vous toutes seules en slip, dans un vaisseau spatial, avec un gros monstre qui veut vous démonter la tronche ». Ça vend grave du rêve.

En fin de journée, la mère de l'une d'elles vient me trouver sur mon stand et me demande si c'est moi qui fais jouer un jeu dans l'espace. Je réponds oui. Et est-ce que c'est y possible de le faire avec des enfants de 7 ans, rapport au fait que les mômes ont trop envie d'essayer parce que leurs grandes sœurs leur ont parlé de leur partie et que, voilà, y'a pas grand-chose d'adapté aux mômes (ah bin oui, la fig c'est bien mais c'est plutôt un truc d'ados) ? Je réponds oui aussi. C'est pas dur, moi en conv, je réponds toujours oui. Par contre, j'insiste pour que la maman s'installe elle aussi à la table. Hé, ça me semble le minimum du minimum.

Et donc, je finis la convention avec une table de cinq gamins, entre 7 et 9 ans, plus une mère de famille. Tout ce petit monde se retrouve en pleine Seconde Guerre mondiale, à poutrer du garou au fin fond de la forêt des Ardennes (je leur fais un Overlord, nettement plus accessible qu'un DSG). Et vraiment, les joueurs poutrent : les garous ont une poisse pas possible aux dés. Mais bon, ça n'empêche pas le TPK final. Réaction des mômes juste après la partie : « On le refait ! On le refait ! ». Content, Johan.



Mon body count

Sombre zéro : Deep space gore
+ Partie 1 : quatre joueurs, un survivant.
+ Partie 2 : cinq joueurs, un survivant.
+ Partie 3 : cinq joueurs, zéro survivant.
+ Partie 4 : cinq joueurs, zéro survivant.
+ Partie 5 : cinq joueurs, zéro survivant.
+ Partie 6 : cinq joueurs, zéro survivant.
+ Partie 7 : cinq joueurs, zéro survivant.
+ Partie 8 : cinq joueurs, zéro survivant.

Sombre zéro : Overlord
+ Partie 1 : six joueurs, zéro survivant.

Total : 9 parties, 45 joueurs, 43 morts.
__________________
+ Découvrir Sombre
+ Soutenir le jeu sur Tipeee
+ Consulter mon planning de démos
+ Commander des numéros de la revue
Twist deck ? Deck de rebondissement (pioche un rebondissement, ca le fait comme phrase, non ?). Bon, difficile à dire sans savoir à quoi sert exactement le deck et ce qu'on peut y trouver.
Citation :
Publié par harermuir
Twist deck ?
Ah, pas mal.

On a brainstormé de notre côté, mais on n'a rien trouvé qui sonne ne serait-ce qu'aussi bien que drama deck (l'allitération est puissante, quand même) : http://www.terresetranges.net/forums...d=10065#p10065
__________________
+ Découvrir Sombre
+ Soutenir le jeu sur Tipeee
+ Consulter mon planning de démos
+ Commander des numéros de la revue
Millevaux tue des arbres.



http://i433.photobucket.com/albums/qq56/SombreXT/Millevaux_Source_zpsbc53d3be.jpg

Ceux d'entre vous qui s'intéressent un peu à Sombre savent qu'il cultive, entre autres paradoxes, celui d'être un jeu sans univers dédié pour lequel il existe trois univers officiels.

Parmi eux, Millevaux de Thomas Munier, un décor de jeu post-apocalyptique dans lequel l'Europe du XXVe siècle, envahie par une forêt primale et mutante, est retombée dans la barbarie. Les personnages, nomades ou marginaux, y sont tiraillés entre les objectifs souvent contradictoires de la survie individuelle et collective.

Les documents constituant Millevaux furent longtemps hébergés sur le site de Terres Etranges. Ce n'est plus le cas désormais car Thomas a fait son coming out d'auteur indépendant et ouvert un blog dédié à son activité, sur lequel on trouve bien entendu une section Millevaux :

http://thomasmunierauteuroutsider.comyr.com/millevaux/


Mais il y a plus et mieux. Le livre source de Millevaux, premier ouvrage de la gamme Millevaux, est désormais disponible. On le commande sur Lulu.com en version papier (14 € HT) ou électronique (6,30 € HT). On peut aussi le télécharger gratuitement (texte intégral, mais sans maquette ni illustrations) sur le blog de Thomas. Ce dernier répond à toutes vos questions sur les forums de Terres Etranges, qui continuent bien entendu à accueillir une section Millevaux :

http://terresetranges.net/forums/viewforum.php?id=16


Tout ceci me remplit de joie, de plaisir et de satisfaction. Constater qu'après toutes ces années de travail et de playtest acharnés, Thomas lance avec succès son univers dans l'aventure autoéditoriale, me fait chaud au cœur. Longue vie à Millevaux !
__________________
+ Découvrir Sombre
+ Soutenir le jeu sur Tipeee
+ Consulter mon planning de démos
+ Commander des numéros de la revue
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés