The Last of Us Part II (Le Salon)

[Actu] The Last of Us Part II victime d'une fuite majeure : les cinématiques dévoilées

Répondre
Partager Rechercher
Je suis tombé sur les leaks aujourd'hui, j'ai pas regardé les vidéos, juste le scénario bah put1 ils ont bien chié dans la colle ND...

Du coup je le prendrai quand il sera en promo pas avant!!

Il va y avoir des déçus 😟
Me semblait avoir lu un tweet de l'acteur incarnant Joel (avant les leaks) disant "Les joueurs vont soit adorer soit détester TLOU II", il semblerait que cela se confirme... (surtout pour la seconde option).

Dernière modification par Lone Bear ; 03/05/2020 à 02h49. Motif: Edit: syntaxe
Citation :
Publié par Sergorn
Le fin mot de l'histoire sur la question des leaks : des hackers ont utilisé une vulnérabilité dans un vieux patch de Naughty Dog pour pirater des données.
En même temps, ils peuvent dire ce qu'ils veulent. C'est certain qu'accuser un ou des employés même si c'est véridique c'est infiniment pire pour l’image de la boite.
Quand on sait comment ça fonctionne dans certaine boite entre la communication et la réalité on se méfie de tout et c'est souvent plus compliqué que ça entre mensonge et demi-vérité.
Jason Schreier n'a aucune raison de couvrir Sony, mais je comprends que l'idée d'un hack est moins séduisante pour certains qu'un employé mécontent

-Sergorn

Dernière modification par Sergorn ; 04/05/2020 à 12h00.
Citation :
Publié par Sergorn
Jason Schreier n'a aucune raison de couvrir Sony, mais je comprends que l'idée d'un hack est moins séduisante pour certains qu'un employé mécontent

-Sergorn
Jason ne fait que relater ce que les employés de ND lui ont dit.
Quand ta source de confirmation est la même que la source d'origine, oui il y des chances que le discours soit le même.
Les sources de Jason Schreier sont par ailleurs les mêmes sources chez ND qui ont levé le voile sur les pratiques du studio, et notamment leur crunch excessif, des employés qui lui parlent sous couvert d'anonymat et de confiance, justement parce qu'ils connaissent son intégrité sur ce genre de choses (très rare dans la presse vidéoludique). Donc non pareil : ils n'ont aucune raison de lui mentir à ce sujet.

Si on ajoute les explications plus technique les tweets de PixeButts (que visiblement beaucoup n'ont pas lu) et le fait que ce genre de hacks dans l'industrie vidéoludique est loin d'être si rare, il n'y aucune raison de douter de cette version.

Je vois surtout que certaines personnes ont tellement envie que ce soit un employé mécontent qu'ils refusent toute autre explication. C'est puéril.

-Sergorn
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés