Royaume (DAoC - Albion)

Ancienne progression sur Albion

Répondre
Partager Rechercher
Bonjour .


J'ai lu dans les sujets des anecdotes (DAOC général) les (très intéressants) récits de l'ancienne méthode de level up ; avant les nouvelles quêtes PvE / Vaux.

Aussi, je me dirige vers vous pour avoir de plus amples informations sur votre progression passée du 1 jusqu'au 50. Il y est question de golems, de grenouilles, de pygmées, de Mithra ou des catacombes de Cardova, etc. ; mais j'aimerai en apprendre plus des anciens souhaitant partager leur expérience de l'époque .

Je n'ai pas eu la chance de vivre cette époque, mais j'aimerai savoir comment se passait cette xp "à la dure" .
Tu veux dire les soirees dans Mines Luisantes sur Hib ou tu voyais pour la premiere fois des "gros" violets, tu descendais en FG, yavait toujours l'idiot du village pour tomber tout en bas et mourir, des mecs 50 qui venaient de la capitale pour rez des groupes entiers de lvl 40+, attente de 30 mns pour le rez, des mecs solo a l'entree qui prenaient leur level a la dure.
Les finns aussi avec de bons gros pulleur proto spe 49 lames 49 boucliers, les spots ZE avec le farm pour des 2H kikoo skin qual 95% ....
La premiere traversee solo de ZE jusqu'au dragonavec ma warden , screenshots pour des mecs qui l'avait encore jamais vu ...
Epoque difficile mais ultra gratifiante. 37 jours de play pour ding 50 sur Warden...

Gros point positif, tout le monde ou presque connaissait sa classe sur le bout des doigts. Aujourd'hui tu passes 50 en 1 jour et encore la semaine derniere, j'ai du expliquer ce qu'etait un NS a un eld sun .. sur le coup ca m'a refroidit
Franchement, je suis un putain de nostalgique, je kifferais une vraie reroll session à l'ancienne.

Je te dis ça de mémoire, alors si je me trompe, my bad.

Mon moine a pop à Prydwen. On commençais donc dans les alentours, avec quelques petits mobs. Autour de Pryd, il y avait plusieurs spots, dont un donjon pas loin des Abysses dont j'oublie le nom. C'était la folie, masse monde, chaud de grouper, des groupes bancaux, du spam de /g HEAL PUTAIN§ et à la fin d'un pauvre heal /g gg les clercs. Au pont de Pryd, une petite colline avec des golems, et plein de cadavres, qui ne réussissaient pas à aller jusqu'au pont, où les gardes reprenaient les agros. Ce spot était magique, des hauts levels passaient, mettaient des poms jaunes et des add dommage rouge, avec leur jolies robes.

Ensuite, y avait les plaines de Salisbury, surpeuplées. Le pont avec les legionnaires fantomes, derrière le spot avec les grenouilles, en face le spot avec les géants de Salis, et sur le cc region plein de demandes de rez.

Plus loin, la forêt de Comparencontin, avec son donjon. Keltoi ou Mythra, je confonds aujourd'hui. Pour y aller, on te disait "tu prends plein nord ouest, puis après l'arbre bizarre tu vas à gauche"... C'est une forêt, dans DAoC tous les arbres sont bizarres.

Finalement, le dernier donjon, lieu de rendez-vous des sorties Goly. L'endroit où j'ai passé le moins de temps finalement. Au level 30, on allait à Barrows essayer de s'incruster. Ca lootait un baton tout pourri mais skin Star Wars, trop kikoo! Plein de spots, toujours occupé, les meilleurs groupes allaient tout en bas.

Après au 40, go Avalon, avec ses trous et ces nombreux spots. Au village, toujours du monde pour aller faire le Collier de Cuivre Antique, que j'avais delete dans mon inventaire en voulant delete un Medaillon de Passage Midgardien, enfoiré de Vizur!

Avant SI, et même après pour certains groupes PL@pbae, y avait les pigmées. Un spot effrayant la première fois: masse tombes, mais quand je dis masse je suis loin du compte, y avait un brief pour t'expliquer le truc, et tu faisais dans ton froc quand tu voyais le link te rush la yeule.

Le PvE de daoc, il est nul, mais ce sont les joueurs qui font le jeu, et la communauté était juste géniale.
Merci pour vos réponses Verine et Slashounet .


Oui la communauté était énorme autrefois. Même si je n'ai démarré qu'assez tard, j'ai gardé des souvenirs franchement sympas de mes débuts et j'aurai bien aimé vivre la première époque !

On peut remonter dans le temps en lisant des écrits, rien ne vaut la parole et le vécu des anciens.


Si d'autres souhaitent raconter leurs péripéties quant à leur progression, surtout n'hésitez pas .
Avalon au lvl 40?! Paye ton noob post SI ;p

Pour ma part, avec mon clerc, j'ai pop a Humberton et commencé a pex sur les fourmis aux alentours...

Après, on pexait sur les brigands dans les Collines de Camelot...

Vers le lvl 6-7, rdv coté sud du pont Prydwen pour les groupes Golem et/ou Mithra (je n'y ai pas été pour ma part).

Une fois level 10-11, le point de rendez-vous était Les Marches Ouest. C'est là que les groupes pour les plaines de Salysbury se montaient. On pouvait toujours se risquer à trouver un groupe dans les plaines, mais c'était tellement chaotiques de s'y déplacer, que ca se finissait souvent en /rel...
Les pseudo-basilics, les Geants ou pire... les Méphrits étaient effrayants ;p
Ne parlons même pas de cette époque ou on ne voulait pas /rel vu la perte d'xp et donc un /who clerc pour demander un rez était le seul moyen de s'en sortir.

Une fois level 20, on se rendait à Keltoi pour taper tout ce qui y traînait.

Arrivé vers le level 25, l'entrée de Dartmoor était the place to be. On y allait pour chasser le poneys jusqu'au lvl 30.
Ceux qui s'aventuraient à puller un Géant de granit, se souviennent sûrement de l'assist de poneys qu'on se prenait sur la tête...

Du level 30 au 35, je ne me souviens plus exactement, mais je me souviens de groupes pour tuer les squelettes légionnaires à la villa Romaine ou autour de l'entrée des Catacombes... Mais aussi les boueux qui traînaient dans la zone. Et forcement dans le donjon lui même. Ces groupes se montaient au relais de Cornouailles est.

Level 35, direction les pygmées par 3 à Lyonesse... Mais attention aux Telamons! ;p
A l'époque, on avait jamais vu un mob aussi grand... On bavait sur les sorciers haut level qui en avait comme pet!
Les pygs par 3 jusqu'au level 40 et puis par 10 jusqu'au level 45 c'était la joie et la merde à la fois... Il n'y avait rien d'étonnant à voir des groupes entiers partir en courant si le pull était trop gros... Et ces teignes ne vous lâchaient qu'arrivé à l'entrée de Lyonesse.
Tout l'art était de fuire sans aggro autre chose... ;p

Vers le level 45, on passait notre dernière ligne droite sur les arbres... 3 spots dispo, c'était souvent la guerre pour trouver une place! Au passage, on se retrouvaient aussi à aider pour les épiques clerc/palouf ou ma/thauma/? et à se faire violer par la Cailleach!
(Sans oublier les groupes Hamadryades, mais je me souviens plus trop du level)

Le 50, ce fut pour ma part après 6 mois irl et 24 jours de /play...

3-4 mois plus tard sortait SI, et l'arrivée d'Avalon, ce qui à clairement tuer Lyonesse pour les 35+...
__________________
Actifs:
Acidd Faucheur 11L8 Acidb Druide 7L5 Aciddb Empathe 7L1 Acidou Ombre 5L1 Aciddiae Enchanteur 4L0

Aciddu Berserker 8L0 Aciddia Valkyrie 6L7 Aciddwa Skald 5L3 Acido Prêtre d'Odin 3L0 Aciddux Prêtre de Hel 3L6
Aciddix Theurgiste 5L0 Aciddi Maitre d'arme 3L6 Aciddo Cabaliste 2L2
Retraités:
Acid Mactabilis Clerc 9L7 Dica Sicaire 4L1 Soulwax Mercenaire 4L7 Acidd Sorcier 3L6 [PvP]
Acidia Ranger 4L7 Jull Animiste 5L4 Acida Eldritch 2L6
Acidx Sauvage 5L5 Soulwax Skald
on est tous passé par les même chemins à peut près, se souvenirs de nos tous début avec nos masses en mousse pour taper une fourmi, puis au fur et à mesure, avancer vers des zones plus peuplé du côté de mythra, mais avant la fameuse colline des Golems... Tant de temps passé à courir jusqu'au gardes, à te dégouter d'avoir miss le coup de coté que ton pote en est mort...

Trop de souvenirs entre la sortie de la zone de départ et la sortie de keltoi fogou(?). Après avoir passé l'étape des esclavagistes et les périodes d'errements dans les plaines, on arrivé enfin aux fées qui nous envoyé ensuite aux basiliques. Je me souviens des allés retour devant Barrows, on se disait qu'à l'intérieur il devait y avoir les pires monstres du jeux. Les tombes jonchées le sol, ce qui ne nous rassurais pas avant d'atteindre les légionnaires du pont. Pas le droit à l'erreur en cas de fuites, les gros violets n'attendaient que ça. Les groupes bancales de keltoi, c'était blasant mais avec le recul c'est tellement bien de Jouer avec GENS qui étaient la dans le même but que toi, sans avoir le kikitoutdur, sans toujours faire le malin parce que ci ou ça.

C'était le temps où, les levels plus élevés venaient en te donnant une pièce pour payer la constit.

Après tout ça, t'arrives chez les presque grand. Cornouailles, ces vallons pleins de dangers, de monstres aggressif de si loin que si tu suis pas la route tu la reprendra depuis les marais d'avalon parce que t'as oublié de bind (boulet!).

Tu kills masses boueux, archers, romains à la villa dans la forêt en contre bas. Après tu avant un peu du coté de la plage et rebelotte t'enchaines jusqu'à l'entrée des catacombes de cardova, la tour cassée. Je crois que même après autant d'années j'ai jamais été jusqu'au fond de ces tombes. Pour garder une partie de mystère...

Puis après tu continues d'avancer jusqu'à lyonnesse, en bas à gauche de la route il y a un spot qui été réputé pour archers, j'en ai oublié le nom, mais la route de lyonnesse était la route là plus dangereuse d'albion. Des monstres massifs et en masse, les télamons, comme dit dans les autres posts. Ceux là même qui te faisait frissoner quand tu voyais un sorcier/ménestrel arrivant à pied sur la route de Château sauvage pour aller en pvp. Puis les gobelins réputés pour l'xp mais aussi pour l'endurance qu'il fallait pour courir jusqu'à l'entrée. Plus tu avançais et plus tu voyais les grands perso s'approchant du 50, ceux qui faisant leurs quête ou qui aidaient les guildous.

J'ai énormément d'images en tête, qui sont difficiles à exprimer. Des rencontres de personnages, de vrai gens irl même parfois. Cet époque était le summum de ma vie de geek intensif, celle ou les relation IG avaient un sens dans le jeu. Tu étais content de venir jouer et surtout le temps passé vite, tellement vite que le pex était long très long à faire. Tu l'appréciais, au même titre que tu apprécie aujourd'hui toutes ces étapes longue et rude que j'ai eu la chance de traverser au même titre que d'autres.

Encore aujourd'hui quand je joue mes premiers perso, j'ai cette nostalgie, celle qui fait toute la différence entre le main et les rerolls. Quand tu fais quelque chose, tu le fais parce que tu l'as appris à le faire et non pas parce qu'on t'as dit de le faire.

Oui SI a cassé le jeu, mais c'est l'évolution logique. (ou pas), c'est l'éternelle débat. Soyons nostalgique mais pas triste.
J'ai commencé en 2003 sur Alb avec THE ULTIMATE CLASS de l'époque : un maitre d'armes , le truc qui était pas groupé en pve ni en rvr, de loin surpassé par le paladin... ( ca s'est inversé longtemps par après).

Donc création du mda breton avec quelques points en intelligence ( oui oui ). J'ai pop au chateau Prydwen. J'ai rip quelques minutes après sur une vipère...J'ai pex au cimetière non loin de là et près de la colline sur les mort-vivants, brigands et coupe-gorges. Je me rappel qu'il y avait une épave de barque avec une grosse grenouille dedans, j'ai rip quelques fois en passant par là . Après quelques niveaux direction le pont de prydwen et sa pierre de bind pour taper les Golems et son boss : Shale. Comme l'a dit Slashounet, les add damages, buffs et autres étaient les bienvenus ( à l'époque les bb et les pnj buffs ca n'existaient pas), j'ai piqué quelques sprints vers les gardes du pont plus d'une fois . J'ai découvert la capitale par la suite, testé la fameuse table où l'on se prend des éclairs . J'ai été ensuite dans les Monts ténébreux Sud où près du monastère un gros loup noir y faisait régner la peur. J'ai réussi à me perdre dans cette zone : monts ténébreux nord et sud, les cartes existaient pas et j'ai tourné en rond pendant un certains temps.

Direction ensuite au 1er donjon : tombe de Mithra. Déja pour y rentrer fallait passer près des abysses, ne pas agro les mobs puis rentrer dans Mythra en évitant les mobs à l'entrée. A l'intérieur c'était tout aussi le foutoir, y avait masse tombes en bas des escaliers. Il fallait descendre par des escaliers en colimaçon, en arrivant en bas t'avais aggro un paquet de mobs ou des mobs qui tapaient à travers le décor ( vive Daoc ). Me souviens aussi des chef Légionnaires qui étaient "les boss" du donjon.

Après avoir fait pas mal de quêtes de Prydwen et aux alentours, après que quelqu'un m'aie donné 1 po ( j'ai failli pleurer ce jour la) direction aux Marches Ouest (lieu de création des groupes) pour pexer dans les plaines de Salisbury. Y avait le spot de marchands d'esclaves ( la où il a le cheval blanc gravé dans le flanc de la montagne), les basilics, les pilleurs de tombes sur les tumulus, la tour brisée et les légionnaires mort vivants ET les géants. J'ai pas mal mangé les herbes des plaines .

Je devais être vers le niveau 15-20 je pense avec le déblocage des armures en plate mais trop pauvre pour me les payer (découvert par la suite le pnj des armures de seconde main ). A ce stade j'ai entendu parler d'un donjon avec un nom impossible a retenir ( Keltoi Fogou) dans une foret avec du brouillard. Arrivé dedans j'ai découvert en fait que les icônes que je mettais dans les barres de macro (donc les styles en tranchant et bouclier) devaient s'utiliser suivant une suite (parade, blocage,...) Bizarrement ça devenait un chouilla moins difficile mais ça ne remplaçait pas les nombreuses pauses endu...
On a quand même fait avec un groupe le boss du donjon qui était une sorte de panthère si mes souvenirs sont bons...

Après avoir duoté avec un autre mda pendant quelques sessions, je me fait inviter dans ma 1ere guilde (axée pvp): "The Dark Crusaders" dont le GM (Odamus) me marquera avec ses phrases du genre "suce mes boules" et autres. On devait se teindre en noir, c'était obligatoire...Imaginer à l'époque pour un level 25-30 débourser 30 po x 6 ( + le bouclier) en émail noir pour teindre un stuff que j'allais changer par la suite tous les X niveaux ( un stuff de plate !!!). Donc pour les pauvres de mon espèce, les officiers nous achetaient des teintures charbons ( 6po la pièce je pense )

J'ai ensuite été dans les Abysses qui étaient à l'époque majoritairement Alb je trouvais. Les Abysses c'était pour les niveaux minimum 18 mais même niveau 25-30 fallait pas agro les démons carapaces. Combien de fois j'ai vu mon groupe rip sur un agro de ces bestioles là... C'est resté ma zone de pex préférée, le pex était fort intense avec la course aux sceaux d'émeraude. A chaque fois qu'on arrivait dans une nouvelle salle ca devenait de plus en plus tendu. Arrivé au carrefour des fées ( avec à droite le passage pour Malroch le Cuisinier gardé par les écorcheuses), il fallait pas déconner ni trop laguer . Puis on voyait beaucoup d'Albs revenir en masse de la gauche( la route pour aller vers les autres royaumes), suivi de mobs violets, puis suivis d'autres personnages avec un nom rouge bizarre (on a vite compris qu'ils nous voulaient pas du bien ). Découverte aussi dans cette zones du monde furtif avec des PA et des flèches dans le dos...

J'ai été ensuite du haut de mon niveau 30 vers Château Sauvage et me suis risqué de l'autre coté ne sachant pas quoi trouver. J'ai marché 2min puis mort en un coup. J'ai jamais trop su ce qui m'étais arrivé, surement un précis d'un archer . Là me suis dit que c'était pas pour tout de suite que j'allais y revenir.

Puis...fin du mois gratuit !!!!! Pas de carte bleue ni de VISA, bien obligé d'attendre quelques mois pour saouler papa/maman a me réabonner ou choper un pote ayant la VISA. A mon retour très longtemps après était arrivé ToA et NF, je ne devais plus revoir OF (sauf par des bugs ). A partir de la j'ai pex a 3 ou 4 du 40 au 50 dans les vergers aux pommes d'Avalon et ses alentours, puis dans Avalon même avec des sessions sur les tentes avec les thaumas glace, puis on s'est déplacé vers Caer sidi avec au passage la quête pour le collier cuivre antique. Vers Caer Sidi on est tombé sur des spots de zombies rouges-violets qui repopaient assez vite et dont l'xp était hallucinante. On est resté là jusqu'à notre up. Puis ca été la découverte des donjons épiques, des bg pour faire Légion, tenter de tuer Apocalypse dans Caer Sidi, les rush mls (ici les 1 , 2 et 3 ). Faire les artéfacts du genre OB fallait même pas y penser, on était 50-100 à le faire et seul un mec pouvait avoir la cape!!! (mais j'ai validé Collier de Kalare et ceinture du soleil ). J'ai fait quelques runs en zf pour essayer de cumuler la ml xp ( qui s'obtenait qu'en tuant des mecs en rvr), j'y ai passé mon permis de bélier, suis monté 3L+ puis j'ai rangé mon mda au placard. En effet j’étais pas en sc, à ce stade j'avais 1plat ( ), j'avais 250 Mo de RAM ( il me fallait 3min pour charger dans la capitale, je vous dis pas en zf), donc ça allait être impossible de jouer en groupe contre la masse, prise de fort avec mon mda (je laggais beaucoup). J'ai ainsi décidé de monter un scout et un sic qui deviendront mes Mains bien longtemps (11L et 10L), des classes dont le gameplay ne me demanderait pas de tourner dans la masse, de choisir quand j'allais attaquer et où .
Réellement passionnant et très complet. Vraiment merci de nous faire part de votre progression et vécu dans les campagnes Albionnaises

Riche retour en arrière où il fallait clairement en baver pour avancer et où le moindre rip coûtait cher sans clerc dans les parages .

Les guildes où il fallait porter l'uniforme et où l'on faisait des réunions dans la maison de guilde où autres zones étaient très immersives à l'époque et je me rappelle moi-même que certaines communautées accouraient défendre LEUR tour ou leur fort en RvR à la moindre attaque ennemi !

J'avoue que le point placé en intelligence m'a fait sourire pour le MDA .
Je ne vais pas faire aussi complet , mais j'ai monter ma scout a l'ancienne , scout etait vraiment pitoyable a cette époque , et je me rapelle me faire tuer par des mob bleu pret d'avalon et de temps en temps je rentrais dedans pour ne pas me faire tuer , le scout n'etais jamais grouper , enfin par moment je l'etais dans Avalon mais jamais avant.Presque 6 mois en casual pour la monter.
Je m'y mets, vu que j'ai bien aimé les réponses mises ci-dessus ^^.

D'abord, en 2003, je jouais à Diablo II, sur un pc tout pourri (mais le jeu arrivait à ne pas trop lag si je sortais pas le nécro !!), et ayant adoré le barbare car ça encaissait et ça tapait (gameplay simple quoi surtout avec une arme à deux mains par bras ), mon meilleur pote qui venait de démarrer DaoC à ce moment me parlait du jeu et m'a tout de suite donné envie de faire un Maître d'armes...

Du coup, ni une, ni deux, en Février 2003, je me suis lancé grâce au pote en question, et après une phase de démonstration du collègue, j'ai créé mon fier Argonath (le futur chevalier vert qui serait forcément spé deux mains-c'était déjà inscrit dans ma tête ça ^^ -).

Je pop au château de Prydwen, je vais voir 2/3 PnJ, histoire de taper la causette. Le jeu me plaît énormément, il est beau (bah ouais, comparé à Diablo II, forcément...) et les personnages bougent (le bonheur de la 3D ).
Après ces quelques minutes de découverte, il fallait apprendre à TAPER !!
Du coup, sans armure, pas un copec, juste un bout de bois qui me servait de bouclier et un cure-dents qui me servait d'épée, j'eus l'audace d'aller taper une vipère bleue, selon le conseil de mon collègue... Je tape, je rate, je rerate, et puis je l'enchaîne, crochet du droit suivi d'un coup assommant du gauche, pour terminer par lui couper la tête en m'y reprenant 10 fois avec cette "épée"... Pfiouuu 15% de vie qu'il me restait... Il fallait donc s'asseoir pour récupérer sa vie, et son endu. Soit 3 minutes à ne rien faire sur le pc (c'était énorme ça ).
Après cette pause, je me relançais dans l'apprentissage difficile des armes :
-"Hoooo, un squelette au loin !! Je vais me faire un trophée de ses os de pieds tiens !!" me dis-je alors.
Mais quelle surprise de rush un squelette qui était déjà violet à l'époque, et qui en 3 baffes me fit retourner au château (on était plié de rire avec mon pote, en plus il m'avait dit de pas rush, mais j'avais voulu tester pour essayer... Bah je n'ai plus réessayé ensuite ).

Par la suite donc, les phases de pex dans ces petites plaines avec un crochet par la proximité du pont de Prydwen, puis la tombe de Mithra, proche des Abysses, pour ensuite aller à la zone dangereuse, de l'autre côté du pont de Pryd... Pour une fois le niveau 12 atteint, s'approcher des plaines de Salisbury (mamaaaan les vieux squelettes géants, les grenouilles, les gros sangliers géants, les poulets mortels et surtout, les esclavagistes ).

Au niveau 20, l'extase, la joie, l'énormissime découverte !! Ca faisait 3 semaines que j'avais commencé et j'hésitais à poursuivre mon abonnement car le jeu me demandait déjà un investissement de folie et en cette période où le lycée avait commencé depuis un peu plus de 2 ans et que j'approchais du bac de français (ouais j'avais repiqué ma classe de 1ère, et alors ?? ), je me tâtais sur le choix : le plaisir, ou les études...

C'est en testant mon premier tour au Val de Quartz que mon choix de rester jusque maintenant sur DaoC s'est dessiné dans ma petite tête de l'époque .
Ce premier tour dans le val, qui étant donc synonyme de chain /rel car pas de stuff sur le moment (j'avais pas encore pu m'acheter un morceau de plaques tellement ça coûtait cher et puis comme j'étais 20 et que je n'avais pris un compte BB qu'un an et demi après mon démarrage sur le jeu^^), m'avait carrément ébouli par cette ambiance de guerre médiévale, avec prise de château, attaques en groupes, jeu de royaumes, traîtrises hiberniennes et sauvageries midgariennes .

J'en eu pleinement profité au niveau 24 (où j'étais quasiment full plaques et avec ma belle deux mains toujours ), et après avoir été sorti du val au bout de quasiment une semaine de jeu (1rp / ennemi dans ces temps lointains), retour à la difficile phase de pex, en full deux mains (la spé que personne ne voulait grouper car le MdA épée/bouc était meilleur en défensif, mais comme les respecs n'existaient pas encore et que je préférais de loin le skin en deux mains, je ne m'étais pas posé de question ).

Et donc, Keltoi dans la forêt de Campacorentin, puis Barrows au milieu de Salisbury (jusqu'au 40, l'horreur ), avec un passage au val de Béryl 30/35 (énorme aussi à cette époque, SI venait tout juste de sortir ^^), puis Avalon quand je venais de ding 40...
Au 43, je créais ma guilde, recrutais plein de gens (et du coup elle est encore debout de nos jours j'en suis fier ) et démarrais une moniale en reroll tranquille avec les nouveaux venus encore petits niveaux .
Ces mois de pex avaient parfois été entrecoupés par des passages dans les Abysses (c'était vraiment une zone formidable pour moi maintenant ce n'est qu'un désert ), mais au final, j'ai fini par ding 50 à Avalon, dans un groupe pex aux égoûts, après 6 mois de jeu, et 28 jours et 5heures en totalité sur le /play.


Maintenant, quand je relis ce pavé, je vois le chemin que j'ai fait : plein de persos 50 sur tous les royaumes (et plus ou moins équipés) dont mon fameux MdA breton 12L (presque 12L2 dans quelques jours je pense d'ailleurs ) pour un total de 328 jours de /play (pile 300 jours que j'ai ding ! yeah ^^), et surtout plein de rencontres IG et IRL, un jeu vraiment énorme pour mes neurones et j'espère me souvenir durant toute ma vie de pas mal de mes expériences vécues sur DaoC, et surtout, le seul jeu dans lequel je me suis autant investi en terme de temps (bon, c'est un MMO, ça compte pas, mais quand même !! ^^).
Citation :
Publié par Tienb
Je ne vais pas faire aussi complet , mais j'ai monter ma scout a l'ancienne , scout etait vraiment pitoyable a cette époque , et je me rapelle me faire tuer par des mob bleu pret d'avalon et de temps en temps je rentrais dedans pour ne pas me faire tuer , le scout n'etais jamais grouper , enfin par moment je l'etais dans Avalon mais jamais avant.Presque 6 mois en casual pour la monter.
Sicaire c'était pas plus groupé

Avec du loot moisi 89% et sans buff, j'en ai bavé aussi

Les meilleurs souvenirs XP c'était quand on était suffisamment gros bill pour ne plus voir violets les Géants et les squelettes de salisbury

C'était juste après avoir enfin réussi à tuer Shall et ses Grolems, et avoir été émerveillé dans Mithra de voir un gus avec cape de guilde (car 400 en craft et non encore lvl 20 je crois me souvenir).

Mais le truc ultime, je crois pour beaucoup...c'était la salle du leech de KELTOI

Et après...au lvl 24...les vaux !!!

c'est pas vraiment oldschool ce que je vais dire, mais la poutre à avalon au spot des poissons est aussi quelque chose de mémorable pour pas mal de monde, c'est pas la même époque ni le même fun. Mais il fallait le signaler.

Je me souviens également des event RolePlay en guilde, les mariages, les courses de béliers...

Se perdre dans les coins paumés, les bastons avec les mobs légendaires de Llyn Barfog.
Les GG, gratz, congrats et autres expressions qui sont maintenant devenus courantes à chaque occasion, les demi up des 40 +, c'était juste passionnant de jouer à l'époque.
Faire les épiques des guildous, partir en vadrouille en RvR devant le tp au level 35+ pour faire la chèvres aux fufus, courir comme des dératés dans lyonnesse.

Les souvenirs, Ca n'a pas de prix. ©Mastercard (du cousin à l'époque)
Il y a pas à dire, xp était quelquechose à l'époque .

Les events RP décrits plus haut devaient être forts sympathiques à l'époque .

Dernière modification par Tendarion ; 10/07/2012 à 22h45.
On voit ceux pour qui DAoC a été le 1er MMO!
Même si j'ai adoré les tous premiers temps du jeu ( ie: quand tout le monde était noob), j'ai jamais eu les mêmes sentiments de découverte et dangerosité du monde que j'ai pu avoir sur EQ1!!
Sinon pour vraiment retrouver le sentiment de pex "à l'ancienne" je saurais vous conseiller un truc, mais hors charte sur jol. Car sur le DAoC d'aujourd'hui, même à bas niveau et en y mettant tout la bonne volonté du monde, la phase d'xp n'a rien à voir avec avant ( et c'est tant mieux, qui se souvient de l'xp 1-5 avec son futur cleric/friar? c'était juste infâme lol.).
Je n'ai que l'expérience hib des débuts, époque juste avant SI où j'ai débarqué, avec mon ranger spé...art des forêts ! bah oui, un arc, de la magie, en mode luri, c'était trop beau (et trooooop galère! )

Aller quémander ses premières pièces pour prendre le dada, avoir le temps de finir la vaisselle pendant le trajet (et de repeindre l'appart )

Mon souvenir le plus éprouvant, parmi beaucoup, c'était des heures au fin fond de la carte à tuer des petits squelettes ou siabras au couteau, verts, pour être sûr de réussir sans /rel, afin d'agglutiner suffisamment de sous pour acheter quelques flèches, et payer le pnj guérisseur! la galère où l'on se sent vraiment seul!

Les appels à rez, le rush de scarabées à Ardee en évitant de justesse le nommé et ses potes! dire qu'on choisissait les mobs en fonction des objets miteux qu'ils lootaient pour s'équiper, c'était un peu l'URSS niveau sous!

Le cahier daoc à côté du clavier, avec plein de feuilles en friches, où l'on avait noté le nom, la loc et la description des mobs pour essayer de les charmer à l'empathe (après avoir subi leurs foudres pour tester de quoi ils sont capables )
Cette liste était probablement un des posts les plus ardamment surveillés sur le foru de guilde plus tard, pour dénicher les bons mobs pet en pve (et faire 20 minutes de balade pour le perdre au premier pull sauvage )

Le nombre de fois où l'on a zappé Glasny et son tp vers mid ou hib parce qu'on a mis le mauvais collier! et corollaire, arrivée du gus retardataire, cherché par le barde à Ardee, en speed + sprint façon twist de poulpe sous amphétamines, jeter le collier dans le cou et poser le pied sur le cercle de pierre au moment où glasny incantait, là on était heureux que ça freeze, c'était synonyme de mission épique pour choper le tp réussie

Le speed rouge enfin obtenu sur le barde après d'innombrables rez à treib caillte et autres destinations miteuses! La première traversée de la carte en diagonale à pattes en course !

La mithique fois où le druide de guilde a pu acheter purge de groupe! on se prenait pour des dieux et les strike mezz à l'ancienne avec les pbaoe qui suivaient pour faire des perfect de groupes ennemis

Puis vint SI, et son lot d'émerveillement à découvrir les mobs furtifs près de Domnann, les animistes manchots débutants (comme moi-même) à canarder de champignons et courir avec toute la map aux fesses
Les robes façon tapis persan des quêtes épiques animiste (la claaaaaasse monumentale à côté des mages en monochrome! surtout quand on savait ce qu'il a fallu organiser pour faire ses "kipik" )
Et le super générateur de ROG pas du tout bridé du jeu qui est apparu, avec des pourpoints écaille bonus intelligence et voie arboréale

Pour beaucoup aussi les grandes rencontres dela première fois laissaient bouche bée: le donjon épique de SI; Légion; le dragon!

Le camping AMG à plsieurs animistes et les rude en pagaille avant la chute de nos amis albs, qui revinrent en nombre (trèèèès grand nombre) pour nous corriger

La 5L empathe!

J'aimais bien cette période, quand on essayait aussi de rush le plus loin dans le fort de base (svasud souvent) de l'ennemi avant de se faire zigouiller par les gardes

Et l'histoire que nous racontaient les briscards des grands débuts, avec les mids (? de mémoire) qui avaient pénétré dans hib (?) et qui n'ont pas été tués par les pnj de l'entrée, avec le débarquement de devs et mobs pour en venir à bout j'ai pas eu de confirmation à l'époque, mais les légendes urbaines, c'est sympa parce qu'on n'est pas sûr

Je me repasse des fois ces anims du coup (heureusement que Axle a gardé une trace ^^)

http://masteroftime.free.fr/axle/EmainGate/Emain.swf
http://masteroftime.free.fr/axle/Ema...20VS%20Hib.swf
http://masteroftime.free.fr/axle/Ema...b%20Attack.swf
http://masteroftime.free.fr/axle/EmainGate/WaR.swf


L'bon view temps!

Puis les prises de reliques c'était toute une aventure, les gros bg sur NF avec Tower, Gudy, les qui a tapé plus de fois le bus du reaver alb dont j'ai zappé le nom ^^ Isaak peut être?

C'est effectivement la communauté qui a fait ces souvenirs, l'alliance des Fromages d'Hibernia, ma guilde de départ et ses fous des Dogs of Wars, puis les Messagers Sacrés, et les zautres qui ont ensemble formé tout ce ptit monde! les "Accords d'Emain", loi ancestrale transmise de guildou en guildou!

et mention spéciale à un hiberninanisme d'ys: LA RESISTANCE LURIKEEN
leurs sorties de guilde, pour le peu que j'en ai vu, ressemblaient à une belle brochette de ptits scarabées effervescents prêts à en découdre


Edit: mention péciale aussi au ranger inconnu qui m'avait offert un lot de 20 fleches du plus haut nieau, que j'ai gardées pendant bien 2 ans tellement c'était cher pour un débutant

et mention au groupe anonyme formé ad hoc à ardee pour aller poutrer le boss de la tombe de Muire quand on était level 30, et vider le donjon, par revanche mesquine sur tant d'heures passées à rip

(bon c'est hib mais les traits sont généraux et réitérables sur les autres realm: la difficulté de pex, la grandeur des maps face aux vitesses de déplacement; les sous rares, et la communauté qui rendait tout ça très bien )

Dernière modification par Cerind ; 11/07/2012 à 14h58.
c'est sympa aussi le récit hib, ça rappel la galère du solotage bien plus tard au passage des serveurs us bien avant le clust.


Il est vrai que quelque soit le realm, la classe, le level final, les années passées. On a tous un truc en commun, c'est la passion qui été apporté par le jeu à ces joueurs. Et l'inverse aussi. Encore aujourd'hui, boulot d'informaticien aidant, quand un nouveau débarque et qu'on cause de mmo, daoc ressort toujours, les anecdoctes des un et des autres. Et sans avoir la grosse tête, même sans être passé au même serveur/realm.

Je ne connais aucun autre jeu ayant eu un effet aussi fédérateur, hormis counter. Certes c'est peut-être pas objectif. Mais quand même.
premier mmo pour moi.

que de moment epique avec les emotes. les sends a d'autre joueur. les jeux a la con. (on jouait a un deux trois soleil pendant les phases de recuperation)

sur ys, dans keltoi, tout au fond se trouvé la salle du leech. une zone de non droit ou groupé ou non tout le monde pullais et tappais le meme mob.

je me souvients aussi dans barrow (stonedghe maintenant) les send de rez que mon copain de jeu recevais. cause rp, on devais y aller a l epoque. on mourrait une fois sur deux.

ou les mecs qui parlaient au pnj du pont de pry... enorme.

perso plus de six irl pour up et voir que ma class me etait useless en rvr
Les plaines de salisbury avec mon MDA et un sorcier .... Amoureux de ce jeu je resterai! la plus grande aventure vidéoludique de ma vie malheureusement!

(malheureusement car de nos jours les devs sont des pleutres aux ordres des banquiers!)
Cerind : je te confirme le reaver c'était ISAAK, qui était bien avant l'arrivée de cette classe un paladin nommé CAMUS (en référence aux Chevaliers du Zodiac).

CAMUS, pour reprendre le fil du post : qui m'a sacrément aidé à Barrows pour finir mon UP du 49.5 au 50 (sans buff évidemment).

A taper des jours entiers sur des liches OMG...
Askator ?

Vieux truc de 2007 :
Top 5

Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés