WAR - Forum univers et roleplay

[Wiki] Le Grand Livre des Nains

Répondre
Partager Rechercher
Ce message est en mode wiki. Tous les comptes de plus de 30 jours avec plus de 30 messages peuvent le modifier.

https://jolstatic.fr/upload/war/screenshoots/nainmodifsmall.jpg

Vous pourrez trouver ici toutes informations relatives à cette race basse de taille, mais haute en couleur dans son histoire !
Nous comptons sur vous (oui, toi aussi dans ton fauteuil, qui fait semblant de ne point m'entendre !) pour nous aider à le rendre aussi complet que possible. Notre site sera également utilisé par le biais de lien vers ce dernier.




Les troupes naines



Les Ingénieurs

"Bien mon gars, maintenant tu tires ici, tu tournes, et tu le visses bien comme ça là (n'oublie pas de compter, parce que tu dois avoir fini avant d'arriver à cinq) et après tu jettes !"
– Grom la Manivelle , ingénieur itinérant

Combattant à distance, il utilise fusils et grenades. Son atout est de pouvoir toucher plusieurs cibles à distance, surtout si ces derniers ont eu la mauvaise idée de rester groupés ! Sa puissance d’attaque est à la fois phénoménale et flexible, faisant de lui un combattant redoutable. Certaines de ses créations peuvent être utilisées par ses alliés, comme des grenades ou des améliorations mécaniques augmentant considérablement leur puissance d’attaque.



Les Brisefers

"Frapper un Brisefer, c’est comme frapper une enclume. Tu as plus de chance de déformer ton arme que de le faire bouger… et que les cieux te gardent d’en croiser un...."
- Le Haut Roi Thorgrim le Rancunier

Il s'agit d'un défenseur robuste, et résistant aux attaques puissantes. Il maîtrise de façon exceptionnelle les armes.
Les coups portés sur ses alliés ou sur lui-même ravivent sa haine et influencent ses actions. Plus la rancune est forte, plus son attaque est redoutable.







Les Marteliers

“Ne dites jamais à un Martelier que c'est son marteau qui fait tout le travail. De tels propos provoquent un enchaînement de pensées qui se répercute en général assez douloureusement sur vos rotules.…”
- Sveltbar, Brisefer Vétéran

Frapper violemment et avec force, voici son objectif ! Et le meilleur outil pour cela est le marteau.
Lorsqu'il s'engage en combat, il n'y a aucun moyen de l'arrêter. Plus la lutte s'éternise, plus il devient fort grâce à une rapidité qui augmente et des coups devenant plus en plus violents.




Les Prêtres des Runes

"C'est la dernière fois que je le répète : les runes ne sont pas magiques ! La magie ? Pff... C'est pour les fillettes qui portent des robes et des chapeaux pointus ! Tu vois un chapeau sur ma tête ?"
– Grumhilde, vénérable sage des runes

Les nains n'aiment pas la magie la trouvant peu fiable, mais leur apprentissage de l'utilisation des runes est tout autre chose. Leur technique d'artisanat leur permet de créer des effets d'une grande puissance grâce à la force de la terre elle même. Ils peuvent aussi renforcer les pouvoirs de leurs alliés et soigner leurs blessures.



Les Longues Barbes

longues barbes.jpg
Vétérans de nombreux conflits, leurs longues barbes soigneusement entretenus incitent les plus jeunes à respecter ces nains intarissables sur leurs exploits passés et futurs!


Les Mineurs

mineur.jpg
Ces nains, armés de rudes pioches usées par le travail, connaissent tout les boyaux secrets des forteresses. Leur travail les conduits inévitablement à affronter les monstres des profondeurs, tel que les gobelins, ou encore les vil Skavens


Les Tueurs

tueur.jpg
Quand un nain subit une humiliation insurmontable, il va entrer dans le Culte des Tueurs. Il quittera alors sa forteresse et sa famille, voir même son nom et cherchera à laver cet affront dans une mort honorable. Se refusant à tout armure ou protection, il se teindra la pilosité en orange vif et recherchera ardemment les combats les plus désespérés.


L'artillerie naine

cannon.jpg
Reconnus dans le monde entier pour leur ingéniosité, les nains ont mis au point un grand nombre de redoutables machines de guerres. parmi les plus célèbres, citons le canon à flammes, véritable incinérateur de Skavens, le canon orgues, dont les 5 fûts provoquent le carnages chez l'ennemi et le Gyrocoptere, fleuron volant de la guilde des Ingénieurs.


La Géographie naine


terres des nains.jpg

Les Forteresses naines

Les nains ont bâtis leur royaume dans la roche, et chacune de leurs demeures sont des forteresses inexpugnables. Il faut une catastrophe majeur pour que l'une d'entre elles soit perdu, et cette tragédie devient alors un nouveau chapitre à venger dans le Grand Livre des Rancunes!
Chaque forteresse dispose de son propre Roi et de ses coutumes particulières, en voici une liste parmi les plus célèbre.

Karaz-A-Karak (Le pic éternel)

Capital des nains, son souverain est le seul à posséder le titre de Haut Roi des Nains. La légende veut qu'elle perdurera jusqu'à la fin des temps. Elle peut se targuer d'être la plus vaste, la plus peuplés et la plus ancienne de toutes les forteresses naines, ainsi que d'être le lieu d'origine des dieux nains.
Jamais elle ne fut envahit, jamais ses trésors ne furent menacés.

En ce lieu sont conservés, en outre, le Grand Livre des Rancunes, le Livre des Souvenirs, le Grand Livre des Honneurs et, sujet de rancœur pour les elfes, la Couronne du Roi Phénix, arrachée du cadavre du Roi Phénix Caledor le second.

Le Haut Roi Thorgrim le Rancunier est de la plus prestigieuse des lignées possible. Son ambition est de pouvoir, un jour, refermer le Grand Livre des Rancunes en ayant barrés toutes les insultes passés. C'est bien entendu une utopie, mais chacun respecte la détermination de ce grand souverain.

Zhufbar

Centre industriel de l'empire nain, c'est aussi le siège principal de la vénérable Guilde des Ingénieurs. Construit aux abords des riches mines de Karak Varn, et du lac noir qui, aux moyens d'astucieuses roues à aubes, permet d'activer les immenses forges de la cité.

A cause de cet emplacement favorable, la citée est en état de siège perpétuel face aux peaux-vertes et aux hommes-rats.

Karak Kadrin (le fort des Tueurs)
Article Jol-WAR

Karak aux huit Pics
De son nom nain Vala-Azrilungol (Reines des Profondeurs Argentées), cette citée est tristement célèbre pour sa chute, il y a plus de deux millénaires, entraînant avec elle plusieurs forteresses du Sud.
Du temps de sa splendeur, elle pouvait presque rivaliser avec Karaz-A-Karak, ses huit pics fièrement dressés aidant à la rendre quasi inexpugnable... Quasi...
Tandis que les forces Skavens menaient un assaut sans précédant par les profondeurs, un Orque noir particulièrement vicieux, Grumlok (aidé par le non-moins vicieux chaman Gobelin Gazbag) parvient à briser la ligne déjà affaiblis des vaillants défenseurs.
http://www.warhammeronline.com/english/behindTheScenes/theMakingOf/images/OrcvsDwarf_final.jpg


Depuis peu, un groupe de nains mené par le seigneur Belegar, descendant du dernier roi de la citadelle, est parvenu à reprendre une partie de la demeure de ses ancêtres. Lui et ses guerriers vivent maintenant dans une guerre perpétuel, ce qui ne pas manque d'attirer les tueurs de la région en grand nombre.

Karak Azul (le pic de fer)

Réputé par ses forgerons et ses maîtres des runes, Karak Azul est la dernière forteresses à se dresser au sud du royaume. Assiégé de toute part, elle assume la tâche de maintenir en activité tout les avants-postes de la région.
En particulier, ils subissent les assaut incessants des forces du Rocher Noir. Article Jol-WAR
Son Roi, Kazador, est réputé dans tout le royaume pour son âge vénérable et sa force hors du commun. Hélas, si les légendes son nombreuses sur sa jeunesse de beuveries, de batailles et de haut faits (on raconte qu'il parvint à remonter son poney et son chargement de minerai qui était tombé au fond d'une crevasse), aujourd'hui il est devenu sombre et amère.
Rien ne peut plus le réjouir depuis la mort de son fils, de la main des Orques du Rocher Noir. Il m'est maintenant plus que vengeance et deuil dans une forteresse sombre et assailli de toute part.

Il faut une détermination à toute épreuve pour servir dans Karak Azul, mais rien au monde n'est plus déterminé qu'un nain face à son devoir!

Barak Varr (Porte sur la mer)

Article Jol-WAR


La culture naine


Les dieux nains


Grungni

Dieu de la mine et de la forge, il est le premier à avoir creusé(!!), et transforma les minerais en métaux.

Grimnir

Dieu guerrier et grand protecteur de la race naine, il ne connait ni la peur ni la défaite. De nombreuses familles de la noblesses assures faire partie de ses descendants.

Valaya

Déesse protectrice de la magie maléfique, selon la légende elle fonda Karaz-A-Karak. Elle est également déesse des foyers, des brasseries et des soins. Enfin, elle est l'épouse à la foi de Grimnir et de Grungni.

Le Khazalid


La langue naine à ceci de particulier qu'elle n'a quasiment pas changé avec les millénaires, les nains restant très attachés aux traditions.
Destinée à être gravé dans le roc, cette langue est faite de lignes simple sans fioriture, s'attirant un certain côté grossier pour les non-initiés (et les elfes).

Leur langage est un reflet de leur culture. Il existe des centaines de mots pour chaque métaux, en fonction de ses spécificités (densité, pureté, etc..). Il en est de même pour les tunnels, les armes, et bien entendu la bière!

bugman2.gif

Nains Célèbres



Kragg le sévère (seigneur des Runes)

Kraag.jpg

Kragg est le plus âgés, le plus instruit, le plus célèbre et le respecté de tout les Seigneur des Runes.
Il officie dans son propre royaume de forges et d’atelier dans les tréfonds de Karaz-A-Karak, ne rendant de compte que devant son vieil ami le Haut Roi Thorgrim en personne.
Comme tout les nains ayant atteint un âge aussi avancé, son visage buriné est figé dans un masque de désapprobation pour cette jeune génération trop permissive, et trop peu respectueuse dans antiques coutumes. Sa prestigieuse barbe blanche s’enroule de manière soignée autour de ses chevilles, et ses épais sourcils ne laisse qu’entr’apercevoir son perçant regard de granite.
Tout le peuple nain espère que Kragg trouvera un jour un apprenti à la mesure de son talent, à qui il transmettra au moins une partie de ses immenses connaissances secrète, mais le vieux seigneur, en bon nain, préfèrera emporter ses secrets dans la tombe que de les livrer à un jeune nain indigne.

Burlok Damminson (Maître de la guilde des Ingénieurs)
art-burlok-damminson.jpg
Si il est un nain qu’il est aisé de reconnaître dans toute la guilde des Ingénieurs, c’est bien son maître, Burlok Damminson, fils de Dammin.
Ses imposantes moustaches et sa barbe taillé, son casque à point et sa burette d’huile toujours fuyante, mêlé à une odeur de poudre persistante suffiraient à le caractériser. Mais c’est avant tout son bras mécanique qui retient l’attention de chacun. Chef-d’œuvre de sa propre conception, elle donne au vieux Maître une force titanesque et expose au monde le savoir-faire technique de sa race.

Mais ce que bien peu de nains savent, c’est que dans sa jeunesse Burlok était ce que l’on peut appeler un rebelle à la guilde des Ingénieurs. Souhaitant innover, lui et son compagnon Sven Hasselfriessian furent les concepteurs secrets de nombreux engins étranges, tel l’alambic à malepierre, la roquette aérienne et le légendaire radiophone à vapeur !
Hélas, comme on pouvait s’y attendre, l’une de ces expériences connus une fin tragique. Un tuyau sous pression provoqua l’explosion du laboratoire secret, emportant au passage le bras de l’imprudent Burlok.

Comprenant ses erreurs, Damminson tira un trait sur ses errements de jeunesse et devin un maître de guilde traditionaliste et respecté, malgré certaines rumeurs non fondé sur de sombres expériences secrètes…



Joseph Bugman (Maître Brasseur)
bugman.jpg
Quand les mines d’Ekrund tombèrent aux mains des Orques, un grand nombre de nains partirent, le cœur serré, pour les forteresses du nord, tandis que d’autres continuèrent une lutte perdue d’avance.
Certain, cependant choisir de prendre un nouveau départ, à l’exemple du célèbre Zamil. Ayant trouvé un endroit particulièrement favorable sur les abords des montagnes Grises, il bâtit sa propre brasserie, utilisant le fleuve à proximité pour commercer aisément avec les humains. A des fins purement commercial, il changea son nom en Samuel Bugman, et nomma son jeune fils Joseph.
Après des décennies de travail acharné, la famille Bugman devient reconnus dans toutes les villes de l’Empire, et était même servit à la cour Impérial. La Brasserie s’agrandit pour devenir un véritable petit hameau prospère centré sur la famille de Joseph, qui avait reprit les affaires à la mort de son père.
Certaines cuvés, comme la légendaire 6X ou la bière de Troll, furent de véritables triomphes célébrés durant des décennies par le peuple nain, et acheté à prix d’or par les humains.

Mais tout cela prit fin après une courte absence de Bugman (qui était parti livrer en personne une cuvée spécial pour l’Empereur). Quand il revient, ce fut pour ne trouver que les ruines de son commerce, et les cadavres des défenseurs, les familles survivantes ayant été emmenés par les gobelins responsables de ce carnage.
Joseph et ses camarades, ivres de rages, partirent à la poursuite des pilleurs, et mènent depuis ce jour une triste vie de vengeance.



Gotrek Gurnisson et Félix Jaegar
gotrek2.jpg
Gotrek fait parti des légendes vivantes de ce monde. Tueur maudit, il est incapable de rencontrer son destin, tout ses adversaires ayant, pour le moment, périt sous sa redoutable hache runique.
Nul ne peut se targuer de connaître les raisons l’ayant poussé à devenir Tueur, et rare sont ceux assez fou pour oser lui poser la question ! Il a sillonné une bonne partie du monde connu, de la Tilée à la Norsca. Il a exploré les tunnels de l’empire Skaven à maintes reprises, et même parcouru les désolations du chaos durant plusieurs années, d’où il ramena sa hache, ornée de runes que même Kragg le sévère ne parvint pas à déchiffrer.

C’est au cours de l’un de ses passages à Altorf qu’il fit la connaissance de celui qui deviendra son compagnon de route : Félix Jaegar.
Ce dernier, jeune bourgeois désargenté, était l’un des instigateurs de la protestation populaire contre la taxe des fenêtres d’Altorf. Hélas, la protestation tourna à la révolte, à tel point que l’Empereur dû envoyer la Reiksgard pour rétablir l’ordre.
L’émeute tourna rapidement au massacre, et c’est là que Gotrek, impressionné par ce jeune humain cherchant à défendre un groupe de femmes et d’enfants face à une dizaine de chevaliers, intervient en massacrant le groupe de chevalier.
Nos deux compères, pour fêter cela, s’offrirent une descente de bière des plus gargantuesque qui laissa un goût amère au jeune Félix à son réveil : il avait en effet promis de suivre le nain comme son ombre afin de transformer ses aventures en un poème épique !

C’est depuis ce jour que le tandem parcours les pires régions du monde connus à la recherche des adversaires les plus redoutables.
Dernières modifications :
(Voir) 27/11/2008 15:17:17 : Velephys (Correction faute de frappe sur catégorie)
(Voir) (Comparer)19/8/2008 17:18:22 : Tyg (Maj)
(Voir) (Comparer)19/8/2008 17:18:13 : Krylkok (maj 2)
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés