Ryzom - L'âge de la Graine

Complots !

Répondre
Partager Rechercher
A Yrkhanis part une froide nuit d'hiver, une silhouette sombre est imposante traversa la place principale, pour s'engoufrer dans la taverne.
La chaleur de la taverne tranché avec le froid extérieure, et l'homins se sentit bin moins à l'aise en s'approchant du tenancier.

L'homins : Celui qu'on appelle "l'étranger", Où puis-je le trouver ?
Le tavernier : Las-bas ! Au fond !... (gromelant) et vous comptez consommer ?
L'homins : (hésitant) Heu... non... merci...

L'homins s'approcha de l'ombre au fond de la taverne; "l'étranger" avait quelquechose d'effrayant dissimulé dérrière son armure recouvert d'un long manteau et d'une capuche, la rumeur disait que l'on avait jamais vus son visage et que l'on ne savait pratiquement rien si ce n'est qu'il exécutait les contrats les plus odieux sans sourciller.

L'homins : C'est à vous l'étranger que je dois m'adresser pour mon problème ?
L'étranger : Vous avez le choix entre moi et le palefrennier ivre mort à côté !
L'homins : Ne prenez pas ce ton avec mo....
L'homins sentit la dague de l'étranger à hauteur de son pelvis.
L'étranger : Pas d'esclandre ! Ou vous deviendrez bientôt chanteur de sopranno... asseyez-vous, nous allons discuté !

L'étranger rangea sa dague dans son fourreau.
L'étranger : Qu'est ce que ce sera pour vous ? Un adversaire à faire disparaitre ? Une concubine à empoisonner ? un convoi à attaquer ? ou non, je sais un puts...
L'homins : Rien de tout celà... je veux que vous transmettiez une rumeur aux seins de plusieurs guildes !
L'homins déposa un papier que l'étranger se mit à lire.
L'homins : Voilà les détails ! Nous connaissons votre réputat...
L'étranger : ça vous coutera 2 millions de dappers, la moitié maitenant le reste une fois le contrat remplit; plus 250 milles pour les faux frais et les risques supplémentaires.
L'homins : Vous vous moquez de moi, vous ne croy..
L'homins fut interrompus par le tavernier qui apportait les chopines que personnes n'avaient commandés
L'étranger : Ah ! et vous payerez les consommations.
C'est le prix pour mes services et si il ne vous confiez pas libre à vous de partir !
L'homins quitta la taverne non sans avoir laissé une bourse conséquente sur la table.




Dans les jours qui suivirent l'étranger s'affaira à remplir son contrat en soudoyant le clerc de guilde.
Clerc de guilde : Jai fouillé dans mes registres et parmis les guildes récement déclarer celle-là conviendrait parfaitement !
L'étranger : Les freres de sangs ?
Clerc de guilde : Il recrute a tour de bras, m'a t-on dit, tu ne devrais pas avoir de mal a te faire passer pour l'un des leurs, Virgillo va te conduire a eux pendant que je t'inscrit sur leurs registres !
Assistant du clerc de guilde : Leurs campements sont à deux heures de marche.
L'étranger : Bien, voilà 50 000 comme prévu, et dépenser pas tout !
Clerc de guilde :ça risque pas ! Dès qu'on as assez on file pour les îles tryckers, j'en ai plus qu'assez de ces royalistes et de cette bureaucratie !


Après avoir récuperer le neccessaire pour se faire passer pour un diplomate des freres de sangs, l'étranger rejoignit sa première cible.
Chnac de la famille Hesperian, celui-ci séjourné temporairement à Natae.

L'étranger : Seigneur Chnac d'Hesperian ?
Chnac : A qui est je à faire ?
L'étranger : Riaches de Pechann, ambassadeur des frères de sangs.
Chnac : je vous écoute.
...
L'étranger : oui, en effet nous nous sommes spécialisé dans l'information... à ce propos que pensez vous du conflits entre les membres du cercles et les gardiens Drakharys ?
Chnac : A part une histoire de scission et un mépris partager des légions fyros, rien !
L'étranger : Les légions parlons en ! Nous avons pu infiltré certains de nos membres dans l'entourages directe des légions et...
...
Chnac : Ces informations sont capitales et révoltantes, je vous remercie de me les avoirs communiqués, nous ne pouvons rester les bras croisés !
L'étranger : En effet ! mais distribué ces informations avec discrétion, laisser notre ennemis dans l'ignorance de notre découverte serez un avantage !
Chnac : Je vous tiendrez au courant de nos agissement.
L'étranger : moi de même !





De retour à Yrkhanis pour rencontrer, les représentants du cercles Sokkarie.
L'étranger : Seigneurs Soliho et Imrl du cercle ?
Imrl : Eux mêmes et vous qui etes vous ?
L'étranger : Luuka de Kieraosk, ambassadeur des frères de sangs.
Soliho : Enchanté, pourquoi avez vous demandé cette entrevue.
...
L'étranger : oui, je sais que cette scission vous a fragilisé et j'ai malheuresement une mauvaise nouvelles ?
Imrl : Je ne vois pas qu'est ce qui pourrait empirer, si ce n'est que nos ennemis se joignent entre eux !
L'étranger : Justement ! Nous avons pu infiltré certains de nos membres dans l'entourages directe des légions et...
...
Imrl : Nous allons avertir Liandra sur le champ !
L'étranger : Bien, si j'en apprend davantage je vous tiendrez au courant.
Soliho : Merci de ces informations
L'étranger : J'aurais aimer en faire plus.



Plustard dans la journée, le jeune virgillo vient chercher l'étranger
Virgillo :Un officier des freres de sangs est passé dans ta tente aux campement, il semble qu'il est des soupçons a ton égard.
L'étranger : Prend ça ! et va t'acheter ce que je t'ai dit ! et veille à ce qu'elle soit complète, Je vais m'occuper de notre ami.
L'entranger entra dans la tente et rencontra l'oficier.
L'étranger : Officier ! Que me vaut cette honneur ?
L'officier : Cesse cette mascarade ! qui etes vous ?
L'étranger : Je suis Saylun diplomate.
L'officier : Cela m'étonnerait Saylun était mon frere et il nous a quitté lors de la dernère invasion kittin, de plus nous n'avons aucun diplomate pour le moment, veuillez me suivre nous discuteront de toutes avec les gardes de la cit..
L'etranger fit bondir sa dague hors de sonfoureau et celle ci se retrouva presque instantanément dans la jugulaire de l'homins.
Ce fut à cet instant que Earlinde Hesperian décida pour entrer, l'étranger eut juste le temps de pousser dans le fond de la tente puis de recouvrir l'officier agonisant

Earlinde : Riannes de Pechann ?
L'étranger : Je suis là ! qui etes vous ?
Earlinde : Earlinde hesperian, mon frere Chnac m'as parlé de vous et je souhaité vous rencontré et discuté.
L'étranger : Enchanté mais je suis malheuresement très occupé pour le moment...
L'étranger raccompagna Earlinde vers la sortie
Earlinde : Vous êtes à la tête d'une organisation Matis voué à l'espionnage n'est ce pas ?
L'étranger acquiessa
Earlinde : J'aimerais m'entretenir avec votre chef ou un officier, si vous le voulez bien !
L'étranger : Il est.. indisponible pour le moment.
Earlinde : Nous devons alors de vous remercier du service que vous nous rendez. Cependant puis je connaître de la nom de votre guilde ainsi que le nom des espions infiltrés ?
L'étranger : Les freres de sangs.
Une fois assuré que l'intrus était partit, il s'occupa de l'officier et s'assura qu'il ne dirait plus rien


En sortant du campement, l'étranger alla à la rencontre du jeune Virgillo arborant une armure tryckers qui convenait à sa petite taille
L'étranger : Parfait ! Va préparer les mektoubs nous partiront des ce soir pour la terres des lacs, tu auras ton avant gout de ton paradis tryckers dès demain !


le dernier entretien des guildes matis devait avoir lieu avec les représentant de la garde drakhys.
L'étranger : Lord Luin d'ithilion et dame ashael de Kormalys?
Luin : Eux mêmes et vous qui etes vous ?
L'étranger : Luuka de Kairn, ambassadeur des frères de sangs.
Luin : Enchanté, pourquoi avez vous demandé cette entrevue.
...
L'étranger : oui, je sais que vous pensez que le cercle n'est plus une menace pour vous mais j'ai malheuresement une mauvaise nouvelles ?
Luin : le cercle ne survivra pas sans alliance!
L'étranger : Justement ! Nous avons pu infiltré certains de nos membres dans l'entourages directe des légions et...
...
Luin : Nous allons avisez !
L'étranger : Bien, si j'en apprend davantage je vous tiendrez au courant.
Ashael : Vous n'otez pas votre heaume lors d'entrevue diplomatique ?
L'étranger : Un rixxe avec des Fyros éméché m'a laissé de profonde lacération et le visage balafré, je préfère rester ainsi.
Luin : Merci de ces informations
L'étranger : J'aurais aimer en faire plus.


Alors que l'étranger et le jeune virgillo, s'apprettai à partir ils furent encercler par les gardes de la maison hesperian
L'étranger : Laissez nous passez ! je suis diploma...
Chnac : Stopper cette comédie ! nous savons que vous n'etes pas ce que vous pretendez etre... Emmenez les !
Alors que les gardes avancaient, l'étranger s'esquiva pour se retriuver derrière Chnac, mais les nombreux gardes lanciers laculère rapidement dos à un arbre, le jeuyne virgillo reçut quand à lui un coup de lance fatal.
Chnac dégaina son épée et la darda à la george de l'étranger pour commencer sont interrogatoire

Chnac : Qui est tu l'étranger ? parle et tu seras jugé sinon tu mourra !
L'étranger : Je suis un mercennaire...
Chnac : Ton nom ?
L'étranger : Luuka, Luuka est mon véritable nom...
Profitant d'un instant d'inatention de Chnac, Luuka le contourna et sorti un objet de sa tunique
L'étranger : Doucement Monseigneur ! Je serais désolé d'avoir a brisé cette fiole de poison...
Je suis un mercennaire...
Alors ? on négocie ?


/hrp 'bocou' de fautes d'orthographes mais 5h du mat, alors zut !
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés