MTGO - Le laboratoire ésotérique

Deck UB Control T2

Répondre
Partager Rechercher
L'UB Control est un archétype connu et efficace dans de nombreuses situations. Mis à mal en ce moment par quelques Wolf Run Ramp et Monoblack Infect, il résiste quand même pas mal en général à de très nombreux decks.

Le principe est simple : prendre son temps, contrer et virer les bonnes choses et installer son jeu progressivement avant de devenir agressif.

Instant (20)

3x Dissipate
3x Doom Blade
3x Forbidden Alchemy
3x Mana Leak
2x Negate
4x Think Twice
2x Tribute to Hunger

Planeswalker (4)

1x Karn Liberated
3x Liliana of the Veil

Sorcery (3)

1x Army of the Damned
2x Black Sun's Zenith

Land (26)

4x Darkslick Shores
4x Drowned Catacomb
4x Inkmoth Nexus
6x Island
2x Ghost Quarter
6x Swamp

Creature (6)

1x Grave Titan
2x Snapcaster Mage
2x Spellskite
1x Wurmcoil Engine

Artifact (1)

1x Runechanter's Pike

Sideboard (15)

2x Memoricide
2x Azure Mage
1x Ratchet Bomb
1x Batterskull
2x Curse of Death's Hold
3x Flashfreeze
1x Nihil Spellbomb
2x Ghost Quarter
1x Dissipate

Le deck est facilement modifiable pour s'adapter aux différents méta locaux auxquels on a affaire.

Par exemple on peut sider 2 Nihil Spellbomb si les solar flare ou si les decks flashblack sont nombreux.

Pour ma part, rencontrons peu de joueur jouant noir, je préfère le doomblade car le Wurmcoil engine est devenu tellement fréquent que j'en vois partout.

Army of the Damned est un monstrueux finisher, j'ai été surpris de la différence qu'il fait sur une partie qui dure.

Quant au Ghost Quarter, dans le méta actuel auquel je fais souvent face, il est indispensable. Le Kessig Wolf run (et le gavony township)est tellement puissant que l'expédier au cimetière rassure un minimum.

J'utilise également 2 Black sun's Zenith pour contenir les token deck et ceux jouant hexproof. C'est aussi efficace contre les mono rouge s'il sort suffisamment tôt.

J'utilise aussi un combo que je trouve intéressant : Runechanter's Pike + Snapcaster mage OU Inkmoth Nexus. Ça donne un bon coup de pression à l'adversaire qui, s'il ne peut pas contenir l'attaque est assez mal barré.

Note: on peut virer quelques contres pour ajouter un consecrated sphinx et 2 snapcaster supplémentaires, ça fonctionne également très bien. On compense les contre perdus par la capacité de flashback du snapcaster et la multiplication des pioches. Vu que le Sphinx passe le test du dismember, il reste un excellent +.

Par contre, la vague de decks token à base de blade splicer tend à diminuer pas mal l'efficacité du deck, en tout cas chez moi. J'ai beaucoup de mal à les contenir. S'ils sont boostés, ça devient rapidement ingérables (on se retrouve avec des golem token qui font 5/5 à 9/9 en 2 tours)
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés