JeuxOnLineForumsPlusCréer un compte
Forums divers
La Taverne
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > [avantages] Stabilité de l'emploi RSS
   
Répondre
Partager Outils Rechercher
Avatar de Un Simple Guitariste
Un Simple Guitariste
Bagnard
 
Avatar de Un Simple Guitariste
 
Citation:
Provient du message de cygnus

Le mieux : etre un couple dont l'un est fonctionnaire et dont l'autre prend des risques pour avoir un meilleur salaire.
Ah ben notre couple tend vers ca alors, parfait
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Ulgrim
Ulgrim
Alpha & Oméga
 
Avatar de Ulgrim
 
Citation:
Provient du message de cygnus

Ceci dit sans avoir un grand esprit d'aventure, je vais sacrifier cette sécurité en visant un travail qui me permettra potentiellement de bien gagner ma vie. Mais je veux faire avocat, donc les professions libérales ont peu de chances d'etre véritablement au chomage. D'etre mauvais et sans client et incapables de payer les factures certainement, mais sans crainte d'etre licenciés.
Le mieux : etre un couple dont l'un est fonctionnaire et dont l'autre prend des risques pour avoir un meilleur salaire.
A moins d'être la nouvelle lumière du droit dans ton domaine, ou un expert remarquable, tu peux être un juriste doué, avec un diplôme correct ou une expérience valorisable, je peux t'assurer que tu auras beau avoir mille qualités, les clients ne vont pas affluer dans ton nouveau cabinet.

Tu verras, comme 90% des avocats, tu commenceras au bas de l'échelle, et tu monteras plus ou moins vite les grades selon tes compétences / tes succès / tes qualités / pistons. Donc tu commenceras salarié, tu feras de la collabo, pis tu finiras associé, peut-être majoritaire avec BEAUCOUP de chance ( on peut rêver ).

Ou alors tu as de la volonté / du temps à perdre ( et beaucoup de fric ), et tu ouvres ton cabinet à la force du poignet. Mais là, le courage ne te suffira pas ... L'URSSAF te le rappellera tous les ans, et un bureau vide d'affaires aussi.
Au fait, la retraite pour les professions libérales c'est toujours 65 ans pour le taux plein, alors t'uses pas trop
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de FautVoir
FautVoir
Alpha & Oméga
 
Avatar de FautVoir
 
Rectification sur ce que j'ai écrit plus haut, après vérification auprès de l'intéressée : ma femme n'a pas été salariée en CDI de la SNCF pendant 4 ans avant de se faire virer, mais pendant 9 ans. Merci d'avance, donc, de ne pas parler du public quand on veut parler en fait des fonctionnaires titularisés, donc. Il y en a que ça fâche.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Pitit Flo -TMP
Pitit Flo -TMP
Alpha & Oméga
 
Avatar de Pitit Flo -TMP
 
En fait, le tout est de savoir :

Soit tu preferes un gain plus bas mais constant toute ta vie, soit tu preferes une esperance de gain plus elevée mais qui peut varier forteme.

Si tu preferes un gain certain mais plus faible, tu fais fonctionnaire, soit tu preferes une esperance plus elevée et tu es non fonctionnaire.

Ouais je sais, c'est idiot de tout ramener a un simple probleme d'argent.
Je devrais pas trainer avec des sales profs neoclassiques liberaux....
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de panda
panda
Bagnard
 
Avatar de panda
 
Le prive c'est un peu la gestion du personnel par la terreur merci les 5 a 10% de chomeurs qui permettent de tenir cette methode.

Du coup des abus cote salaires pas tjs interessants ( consultant junior dans un big five un post en or ? jusqu'a ce que tu te rende compte que vu le nombre d'heures bossees t'es meme pas paye au smic horaire)

Bref je comprends les gens qui veulent etre fct tit pour plus de tranquilite.

Un fct titularise a peut etre la secu de l'emploi mais il pert egalement toute possibilite de s'elever par ses competances. C'est l'ideal pour les gens qui veulent pas trop se casser.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Mayhem
Mayhem [GN]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Mayhem
 
La sécurité d'emploi est une des principales raisons qui m'ont fait choisir la fonction publique plutôt que le privé.

Je suis diplômé, et ai eu plusieurs ouvertures pécuniairement intéressantes dans le privé. J'ai fini par choisir le public et un salaire 40% plus bas que ce que m'offrait le privé, simplement car je ne voulais pas me retrouver le bec dans l'eau à 40 ans.

Au sujet de la fonction publique, il faut aussi considérer, en dehors des avantages, que les concours d'entrée sont difficiles, les places chères et les salaires bien inférieurs à ce qu'offre le privé pour un niveau d'études équivalent.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Shet
Shet
Roi
 
Avatar de Shet
 
Citation:
Provient du message de Pitit Flo -TMP
Si tu preferes un gain certain mais plus faible, tu fais fonctionnaire
Facile a dire ça, a Strasbourg, la liste d'attente est plus longue que la plus grande rue de la ville
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Grenouillebleue
Grenouillebleue
Alpha & Oméga
 
Avatar de Grenouillebleue
 
Citation:
Provient du message de panda

Du coup des abus cote salaires pas tjs interessants ( consultant junior dans un big five un post en or ? jusqu'a ce que tu te rende compte que vu le nombre d'heures bossees t'es meme pas paye au smic horaire)
.
N'exagérons rien.
Certes, en période de clôture de bilans, tu as des horaires contraignants, mais ça ne te ramène absolument pas au SMIC horaire. Tu commences généralement ta carrière dans un big five à 220 -270 KF selon le diplôme que tu peux mettre en avant. Même rapporté au fait que certains consultants juniors bossent 60 à 70h par semaine, on n'est pas encore au SMIC horaire. Et ça, c'est pendant les périodes fastes. Lors des périodes creuses, tu arrives au bureau à 10h, tu pars à 17h, et tu attends ta prochaine mission.

A noter également que l'augmentation d'une année sur l'autre est conséquente. Dès que tu passes confirmé (un an) voire senior (deux ans), tu t'éloignes encore plus du SMIC horaire dont tu parles.

Des abus salariaux, il y en a, mais je ne pense pas directement aux auditeurs lorsqu'on les mentionne...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Dwelfigor
Dwelfigor
Alpha & Oméga
 
Avatar de Dwelfigor
 
Citation:
Provient du message de FautVoir
C'est le seul métier valorisé (en excluant donc la bâtiment, la restauration, les assistantes maternelles etc.) qui figure dans les domaines d'activités sinistrés en matière de main-d'oeuvre, tel que le confirment les chiffres de l'UNEDIC (que je suis décidément amené à beaucoup citer depuis une semaine). Plus prosaïquement, le seul examen des offres d'emploi dans ce domaine, et des cahiers spéciaux des quotidiens, montre que l'on est loin d'être sorti de l'ère de l'ingénieur informaticien roi.

Ce qui est possible, par contre, c'est que les ponts d'or qui leur étaient consentis se raréfient. Ou que ce soit "certaines" catégories d'ingénieurs informaticiens qui aient un peu plus de mal (en fonction de l'âge, du niveau du diplôme, de la spécialisation).

M'enfin globalement, prétendre en exerçant ce métier que l'on craint pour son avenir, c'est quand même un peu se foutre du monde, limite indécent.
Il y a eut 5 charettes en l'espace de 2 ans dans ma boite, qui ont lourdées plus de 600 personnes dont une bonne partie d'informaticiens. Seulement la moitié d'entre eux a retrouvé du taf en informatique.

Qui plus est dans nos cher SSII, comme le disait lilith, le respect des personnes s'apparente a l'esclavage.
Ceux qui ne veulent pas faire partie de la prochaine charette sont condamnés a Travailler 60 heures minimum par semaine et tres souvent loin de chez eux. Je suis celibataires, mais en ce moment la plupart de mes collegues marriés sont en train de se poser la question de savoir s'ils divorcent ou demissionnent.

Non mon petit, l'info c'est loin d'etre la panacée en ce moment.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Amarezza
Amarezza
Impératrice
 
Avatar de Amarezza
 
Citation:
Un fct titularise a peut etre la secu de l'emploi mais il pert egalement toute possibilite de s'elever par ses competances. C'est l'ideal pour les gens qui veulent pas trop se casser.
Je ne suis vraiment pas d'accord, car c'est oublier les concours internes, et certaines administration distribuent des récompenses au mérite qui permettent de monter plus rapidement d'échelon
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Kelem Khâl La'Ri
Kelem Khâl La'Ri
Alpha & Oméga
 
Avatar de Kelem Khâl La'Ri
 
Citation:
Provient du message de panda
Un fct titularise a peut etre la secu de l'emploi mais il pert egalement toute possibilite de s'elever par ses competances. C'est l'ideal pour les gens qui veulent pas trop se casser.
C'est généraliser un peu vite en besognes tout ça...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de znoOog
znoOog
 
Avatar de znoOog
 
Citation:
Provient du message de FautVoir
Rectification sur ce que j'ai écrit plus haut, après vérification auprès de l'intéressée : ma femme n'a pas été salariée en CDI de la SNCF pendant 4 ans avant de se faire virer, mais pendant 9 ans. Merci d'avance, donc, de ne pas parler du public quand on veut parler en fait des fonctionnaires titularisés, donc. Il y en a que ça fâche.
Oui, ca s'appelle "être contractuel".

La fonction publique est en faite championne des statuts précaires...


Les statuts public permettent en fait des choses qui seraient impensables dans le privé. J'ai lu l'exemple d'un gars qui travaillait pour un hopital et qui devait être renouvelé chaque soir. Comme ca pendant des années

.
Lien direct vers le message - Vieux
TMQT
 
+1.

Après son infarctus, mon père a cherché un boulot avec des horaires pas trop contraignants, donc pas de gardes, pas en hôpital, pas en cabinet privé, à moins d'exercer la psychiatrie, ce à quoi il ne tenait pas.

Il a trouvé un poste de médecin scolaire : son contrat était renouvelé de mois en mois, quatre années durant. Bien sûr, son contrat n'était pas renouvelé durant les périodes de vacances.

A méditer sur le statut de la fonction publique.

(PS : le salaire était loin d'être mirobolant, soit dit en passant)
Lien direct vers le message - Vieux
Lilith_666
Alpha & Oméga
 
En fait, il ne faut surtout pas faire de généralité. Etre fonctionnaire ça ne signifie pas systématiquement travailler 20h par semaine et faire des grèves tous les mois. Quant à travailler dans le privé, cela ne signifie pas forcément travailler 80h par semaine pour des salaires mirobolant. Si c'était seulement ça le choix serait presque simple car les règles seraient posées dès le début.
Quand j'étais en poste mon assistante travaillait de 8h30 à 17h00 chaque joru avec 1h30 de pause et ne risquait pas de se faire un claquage en courant dans les couloirs. Elle était très bien mais ne se foulait pas beaucoup. Comem elle avait presque 10 ans d'ancienneté elle était invirable et je ne pouvais (moi jeune cadre dynamique fraichement arrivée dans la société) la bouger. Ce qu'il y avait dénérevant c'est qu'une autre secrétaire est venu la remplacer penandt son congé maternité. Elel était en interim et était pour le coup super dynamique. Sans lui imposer des horaires énormes, elel accéptait parfosi de rester un peu au delà de ses horaires (17h30). Ce n'est pas énorme mais j'apprcie qu'une personne soit capable parfois de se donenr un peu plus pendant un coup de bourre. Donc même dans le privée et même dans une SSII il y a des gens qui se comportent comem des fonctionnaires et qui, par protection ou par ancienneté, sont aussi innamovibles que des fonctionnaires.
Maintenant je pense que les hauts fontionnaires doivent avoir la vie et le rythme des caders supérieurs du privé.

Evitons donc les généralisations. En outre tous autant que nous somems nous pourrosn toujours trouver des exemples pour appuyer nos dires. Donc on va tourner en rond
Lien direct vers le message - Vieux
Lilith_666
Alpha & Oméga
 
En fait, il ne faut surtout pas faire de généralité. Etre fonctionnaire ça ne signifie pas systématiquement travailler 20h par semaine et faire des grèves tous les mois. Quant à travailler dans le privé, cela ne signifie pas forcément travailler 80h par semaine pour des salaires mirobolant. Si c'était seulement ça le choix serait presque simple car les règles seraient posées dès le début.
Quand j'étais en poste mon assistante travaillait de 8h30 à 17h00 chaque jour avec 1h30 de pause et ne risquait pas de se faire un claquage en courant dans les couloirs. Elle était très bien mais ne se foulait pas beaucoup. Comme elle avait presque 10 ans d'ancienneté elle était invirable et je ne pouvais (moi jeune cadre dynamique fraichement arrivée dans la société) la bouger. Ce qu'il y avait dénérevant c'est qu'une autre secrétaire est venu la remplacer penandt son congé maternité. Elle était en interime et était pour le coup super dynamique. Sans lui imposer des horaires énormes, elle accéptait parfois de rester un peu au delà de ses horaires (17h30). Ce n'est pas énorme mais j'apprcie qu'une personne soit capable parfois de se donner un peu plus pendant un coup de bourre. Donc même dans le privée et même dans une SSII il y a des gens qui se comportent comme des fonctionnaires et qui, par protection ou par ancienneté, sont aussi innamovibles que des fonctionnaires.
Maintenant je pense que les hauts fontionnaires doivent avoir la vie et le rythme des cadres supérieurs du privé.

Evitons donc les généralisations. En outre tous autant que nous sommes nous pourrons toujours trouver des exemples pour appuyer nos dires. Donc on va tourner en rond
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > [avantages] Stabilité de l'emploi
   

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 15h40.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite