JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 632 (sites) | 1190 (forums)Créer un compte
EverQuest
Forum Général
Les forums JOL > EverQuest > EQ - Forum Général > Un monde d'llusion RSS
   
Répondre
Partager Outils Rechercher
Wizoom
Roi
 
Message roleplay
Vox
Livre III chapitre II


Felinael regardait son ami sorcier avec insistance
-”je ne sais pas si je dois te le demander, mais il faut que tu m’aides... enfin.. que tu aides la confrérie...”
Le sorcier qui préparait ses affaires sur la selle de son cheval se retourna et la regarda dans les yeux clairs de son amie elfe.
-”Moi ? aider la Confrérie du Tonnerre ? mais je ne suis qu’un débutant pour eux, je ne maîtrise pas assez la sorcellerie pour leur être d’une quelconque utilité...”
-”je ne te le demanderai pas si je pensais cela Wizoom...”
Le sorcier baissa les yeux, il avait rencontré la gentille elfe prêt du château de Karnor et il avait tout de suite vu qu’ils seraient bons compagnons, la franchise et la bonne humeur de Felinael l’avait tout de suite mis a l’aise, leurs rires avaient scellé leur amitié.
-”je ne peux pas les aider, je dois impérativement me rendre auprès des miens, une horde d’orcs déferle sur la région de Kelethin.... ma famille compte sur moi pour les protéger, il faut que l’on me remplace auprès de la confrérie... je veux que cela soit toi...”
L’elfe tendit un parchemin
-”prends cette lettre et donne-la à maître Senbai, il saura quoi faire de toi, ne t’inquiète pas...”
-”je te remercie de me donner cette chance de participer a quelque chose de grand, cette chasse au dragon rendra sans doute le prestige a ma famille, ce que j’ai toujours voulu depuis... hum...”
Le visage du sorcier se referma, l’elfe posa la main sur son épaule et le réconforta d’un simple regard
-”Tu sais, c’est sans doute plus qu’un service que je te demande, les pouvoirs de Lady Vox son terribles, sans doute suis-je en train de t’envoyer vers la mort... même si je sais que de grands prêtres t’accompagneront et te rendront à la vie si cela devait se produire... je...”
-”ne dis rien Felinael, je sais que tu ne me le demanderais pas si tu n’étais pas obligée de rejoindre les tiens, et je vais même te dire, si tu pouvais quand même y aller... je t’accompagnerai !”
-”tu es gentil de me rassurer mon ami !”
Elle lui déposa un baiser sur la joue, et le sorcier su qu’elle avait retrouvée son entrain habituel, ses yeux pétillaient a nouveaux.
-”Je dois y aller à présent, les miens m’attendent, n’oublie pas.. maître Senbai...”
-”oui, ne t’inqui...”
Elle était déjà partie dans une pluie de particules magiques.

Volcane regardait l’érudit avec intérêt, son regard suivait les lignes de la lettre et revenait sans cesse vers le sorcier, qui se sentait assez mal a l’aise.. Le groupe d’aventuriers qui l’entourait, dont la puissance se ressentait comme un voile les entourant, n’avait rien pour le rassurer. Il se sentait comme dans un jardin d’enfants encadré par des adultes... Le fait d’avoir le rôle d’enfant ne lui convenait pas du tout, mais il n’avait pas vraiment d’autre choix.
Wizoom n’arrivait pas à compter le nombre d’aventuriers qui se pressaient autour de lui, le brouhaha de l’organisation ainsi que les nombreux déplacements empêchaient d’en faire le décompte...
-”au moins celui la est facile à repérer...” pensa t il en regardant l’ogre à côté de lui qui devait faire deux fois sa taille
-”groumf..”
Le sorcier regarda ailleurs, l’air de rien...
-”moi Karton, moi peur du froid...”
-”toi peur du... je veux dire, vous avez peur du froid ?” Il n’était pas sur d’avoir entendu, doutant que cette masse de muscles pu avoir peur de quoi que ce soit
-”non, moi peur froid, grand serpent !”
-”ah.. vous voulez vous protéger ?”
-”groumf” fit-il pour accompagner son acquiescement
Le sorcier fouilla dans ses affaires
-” je crois bien n’avoir que cette cape qui soit à votre taille...”
L’ogre allongea son bras jusqu’au sorcier et prit délicatement la cape de sa main qui aurait pu facilement éclater sa tête d’une simple pression.
Le sorcier dégluti.
-”merci petit homme sombre, groumpf”
Nouveau signe de tête, qui semblait vouloir dire pour le sorcier “je te le rendrais après” comme “tu seras mon prochain dîner”
Le sorcier dégluti encore.
-"Vicepieuse !" s'esclama l'érudit en voyant passer la célèbre enchanteresse au baton serpent. Celle-ci s'approcha de lui et d'un claquement de doigts, il fut nimbé d'une aura magique lui restaurant ses pouvoirs à une vitesse folle.
-"Bonjour sorcier, ravit de te trouver parmi nous." Et elles'en retourna retrouver ses amis, laissant là Wizoom, stupefait qu'elle se souvienne de lui.
Une main se posa alors sur son épaule.
-”Toi le sorcier, tu iras avec ce groupe” Tout était dit, Il n'eut même pas le temps de répondre par l’affirmative que Beroen était déjà parti s’occuper d’autres aventuriers.
c’est alors qu’il reconnu des personnes qui lui étaient familières.
-”Hiaron ! Phibrizo ! Bedilie !”
-”Ca alors, comment vas-tu Wizoom, cela fait si longtemps que l’on ne t’avait vu !”
-“Toi aussi tu te joins à cette expédition ?!”
La fin des préparatifs lui paru beaucoup moins longue après cela, surtout qu’il retrouva aussi parmi les invités son ami drow, Mektoub, à la philosophie si agréable.

Ismoon lui indiqua le moment d’avancer, ce sympathique magicien le taquinait sans cesse de son humour permanent, pour lui enlever toute trace de stress, même s’il avait beaucoup de mal, il fallait bien reconnaître qu’il réussissait assez bien. Affronter un dragon n’était pas une chose à prendre à la légère, surtout que la Dame Blanche n’était pas réputée pour sa compassion envers ceux qui troublait son repos.
Wizoom, suivait Volcane à la trace, suivit de prêt par Ylaar qui ne manquait pas un instant pour mettre de l’ambiance. le sorcier reconnu aussi parmi ce “troupeau enragé” le paladin Sarvok et lui fit un signe de la main.

Hiaron se jeta sur le sorcier et le projeta a plusieurs mettre, la main du géant de glace s’abattit avec fracas, mais déjà le ranger c’était mis à l’abri dans un roule boule, et ripostait de ses flèches, qui s'enfonçaient toutes dans la tête de glace.
sans avoir le temps de le remercier pour ce qui lui avait sans doute sauvé la vie, il incanta le pouvoir du feu, et lança une nouvelle fois le sort contre les jambes du géant, le faisant fondre un peu plus.
Tout autour de lui les épées taillaient la glace afin de le faire tomber. les particules magiques des sorts lancés illuminaient la vaste pièce quand dans un fracas assourdissant le monstre se fracassa en mille morceaux sur le sol.
-”Et bien, en voila un de plus à terre l’ami !”
L’érudit épousseta sa robe maculée de glace et regarda la grille immense qui se trouvait en face de lui
-”La Dame blanche est bien proche à présent, je sens l’excitation qui gagne chacun d‘entre nous, la tension est presque palpable...”
Le sorcier était plein d’appréhensions, plus qu’un nouveau combat épique, vaincre aujourd’hui serai le moyen de retrouver son honneur. Participer à la défaite du dragon blanc qui terrorisait les habitants de Halas, voila qui inspirerait le respect aux nobles d’Odus, un exploit digne de la famille Girandirill. Oui, il serait prêt alors à retrouver son nom. Même si elle...
-”Outch !...”
-”Alors sorcier encore en train de rêvasser ?!”
Wizoom frotta son épaule douloureuse et souri à la puissante guerrière qui venait de lui mettre une tape amicale.
-”oui, tu sais bien, Quellious soit loué j’ai plein d’idées en tête qui se chevauchent... peut-être se clarifieront-elles aujourd'hui ! Je te souhaite de porter le coup de grâce, reine des glaces.”
-”et moi que tu lui fasses griller sa dernière écaille !”
Elle leva son épée jusqu’à son visage en un salut encourageant et couru rejoindre les autres guerriers.

Ils levèrent les grilles et tous franchirent le passage en courant, les dernières recommandations furent lancées, chaque chef de groupe faisant le relais. Ils étaient prêts pour le combat final...
-”Guerriers à l’AAAATTTAAAAAQQQUUUUEEEE !!!”
Le sorcier vit le groupe de combattants tourner au dernier couloir et disparaître dans l’immense caverne ou se trouvait le dragon. Les bruits d’épées qui tapaient contre les dures écailles de Vox se mêlaient aux cris des blessés et des rugissements.
-”lanceurs de sorts à l’AAAATTTAAAAAQQQUUUUEEEE !!!”
Sans réfléchir, il suivit le groupe avec qui il était, se préparant à lancer son meilleur sort
-”.... mon dieu....”
il y eu un mouvement d’hésitation, puis tous se ruèrent sous le dragon.
Elle était belle et terrible, sa majesté n’avait d’égale que sa puissance. Wizoom vit Bedilie profiter d’une entaille dans la peau de Vox pour l’agrandir et y enfoncer son épée. Mais la grande blanche la sumona en face de ses pattes et la tua d’un monstrueux coup de griffes.
Il lança alors frénétiquement tous ses sorts, les enchaînant le plus rapidement possible alors qu’il sentait ses protections magiques disparaître les unes après les autres... Et le froid l’envahi, d’un coup, par vagues de plus en plus douloureuses... Jusqu’à sa mort.

Lumière...

il ouvrit les yeux difficilement, une main auréolée de bleue au-dessus de son visage
-”ne craint rien, enfant de Quellious, tu vas bien... ne bouge pas... reste tranquille”
Alors qu’il reprenait ses esprits grâce au soin du prêtre, il contempla la scène. Des morts partout dans la salle, dont certain pris dans la glace en un piège mortel.
-”tout est perdu...” marmonna t'il
-”Non mon fils, la lumière a gagné aujourd’hui, le mal épargnera ces contrées froides pour un temps, la Confrérie du Tonnerre a vaincu Lady Vox”
Un autre guerrier s’agenouilla prêt du sorcier
-”Et c’est aussi grâce à toi”, souffla t’il à son oreille. Puis, se redressant il cria “et c’est aussi grâce à vous ! Gloire à vous, gloire à la confrérie du Tonnerre !”. Et malgré son engourdissement, il entendit parmi les vivats “POUR LA LEGENDE !”, qu’il reprit lui aussi de plus en plus fort
-”pour.. la.. légende... Pour la légende... POUR LA LEGENDE !”
Bedilie se pencha vers lui, elle aussi était revenue à la vie
-”Content de te retrouver parmi nous Wizoom....” Il posa sa main sur celle qui se trouvait sur son épaule. “Merci Bedi...” Il se rendormi.
De nouveau, Wizoom le sorcier, faisait parti de la guilde, pour sa plus grande fierté. Et dans ses rêves, il se voyait déjà remerciant la douce Felinael pour cette aventure hors du commun, oui, il lui raconterait tout... Comme si elle avait été là, ce qui lui aurai tant fait plaisir... et à lui aussi...”


/rp off vi des fois c'est complexe lol
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Horatio
Horatio
Alpha & Oméga
 
Avatar de Horatio
 
Thumbs up
Clap Clap
C'est effectivement fort agréable à lire
__________________
Mon blog
----
Edge « Yellow » Submarine
Filo - zophe !
BBE - Runner
Lien direct vers le message - Vieux
Wizoom
Roi
 
Message roleplay
Nagafen
Livre III chapitre III


-”Mais oui, je t’assure !”
Metraton se tenait devant lui, la paladine portait son amure de combat et s’apprêtait à prendre le bateau d’Erudin afin d’achever une de ses nombreuses quêtes.
Wizoom n’en revenait toujours pas. Sur la jetée, les rafales de vents soulevaient sa robe en de nombreux mouvements saccadés, comme si une queue de chat énervé lui était soudainement poussée.
-”Mes enfants...”
-”oui, j’en suis sur, je les ai croisés dans le labyrinthe des Warrens, je dois même avouer les avoirs pas mal protégés aussi... Je les ai observés de nombreux jours, c’est pour cela que je puis t’assurer qu’il s’agit bien de ton fils et de ta fille, et crois-moi, ils se portent bien !”
-”Je ne sais que dire, tu m’annonces la une merveilleuse nouvelle !”
L’érudite dégagea les mèches de son front d’un geste gracieux, même s’ils continuaient à suivre la seule volonté du vent.
-”Weeverne a bien grandit, elle devient une enchanteresse très agréable, surtout pour une demie Drow, nous avons sympathisé tout de suite... Elle accorde sa confiance facilement aux gens et son pouvoir augmente chaque jour, Quand a ton fils Drackoom, il est fier et courageux... même si son tempérament impétueux le rend parfois inaccessible. Et puis tu le sais bien, j’ai du mal à me lier d’amitié avec un chevalier de l’ombre, même si son fond est bon.”
-”Etaient-ils accompagnés de leur mère ?”
-”hélas non, ils étaient seul...” Elle changea de sujet pour faire disparaître la tristesse qui avait changé les traits de son ami “Pour l’instant, ils s’occupent de nettoyer les Warrens pour le compte de Paineel, et même si les gardes ne les paient pas énormément, ils s’en sortent... j’ai visité leur maison en ville, c’est très agréable, je t’assure, tu n’as pas d’inquiétude à avoir à leur sujet, ils vont bien.”
-”Je pars immédiatement les voir ! Je ne sais comment te remercier Metraton !”
Elle croisa les bras sur sa poitrine et souri.
-” je suis une Ambassadrice ne l’oublie pas, ma vie est vouée à la connaissance des peuples, de leurs coutumes, de leur savoir et de leurs légendes... Voyager et rencontrer des gens est ma plus grande joie ! C’était un plaisir pour moi de les retrouver. “ Se rapprochant de lui, elle posa une main sur chaque épaule du sorcier.
-“Je connais ta vie Wizoom, tes peines aussi, je suis contente de t’apporter cette joie.”
Elle le regardait droit dans les yeux, avec beaucoup de compassion. Sans voix, le sorcier la laissait parler.
-”Tu verras, un jour ta vie sera paisible, tu seras entouré des tiens dans ta demeure à Erudin, et la famille Girandirill retrouvera sa place.”
-”...”
-”...”
-”Oh, j’allais oublier ! j’ai une chose à faire avant ! Viens avec moi Metraton, nous allons en expédition au château des géants de Kael ce soir !”
-”Pas ce soir mon ami, tu me connais... Encore une légende à vérifier, j’ai entendu parler d’une épée de feu et un contact dans le désert de Ro doit me donner de nouveaux indices et je...”
-”Le désert de Ro et tu ne me le disais pas ?... pas besoin de bateau !” Il sorti une pierre d’une poche et la serra dans sa main en se concentrant.
-”Quellious, je puise en toi la puissance du vent !!”
La paladine fut nimbée d’un halo de magie pure, et ils eurent juste le temps de se saluer... Elle était partie.
-”Ah... Mon amie... Que ton Ambassade Norrathienne regroupe les plus valeureux d’entre nous...”
-”Quellious, je puise en toi la puissance du vent !!”
Il disparu lui aussi, ne laissant derrière lui qu’une trace lumineuse, qui s’estompait déjà...

-”Wizoooom !”
Le sorcier venait d’apparaître entre ses amis, Les créateurs de légendes étaient presque au complet. Tous s’affairaient en vu de la bataille qui s’annonçait difficile.
-”Je suis content que tu sois là pour aider mes cousins des glaces !” Continua Kaldanm. Le nain l’avait apostrophé dès son arrivé.
Comme à son habitude il lui avait tendu, tout en parlant, une bouteille d’alcool au contenu absolument indéfinissable, à chaque fois différente... et plus forte aussi !
-”Kof kof kof... Hu hu hu ! Sacré Maître brasseur ! Ta réputation n’est pas usurpée !” Wizoom se tapait le torse en s’étouffant à moitié après seulement quelques gorgées.
-”Tiens cela t’aidera à faire passer cet horrible goût.”
-”Numaria !... Merci ! hum ils chon.. crunch.. trech bon”. Il avalait goulûment les gâteaux que la prêtresse avait préparés, la remerciant la bouche pleine après chaque délicieuse bouchée.
-”Mouaif... pour faire passer ma mixture...” Bougonna le nain. “N’empêche, ne lui demande pas avec quoi elle fait ses plats ! Œuf de serpent, foie de wurm et compagnie !” Kaldanm ne refusa pas pour autant les parts de gâteau qu’elle lui tendait.
-”Ahhh... nous somme enfin prêt ! Allons venger nos amis de Thurgadim, et nous équiper en inscrivant la légende !” Hiaron avait parlé, et tous commençaient à avancer dans la neige de la glaciale Velius, l’île du froid perpétuel.
-”MON CHERRRRIII !!!!”
Une elfe se jeta autour du cou de l’érudit et le couvrit de baisers
-”Hu hu hu... Felinael ? Que t’arrive-t-il mon amie ? te voila bien... comment dire...”
-”Viens avec moi j’ai un service à te demander !”
-”mais je...”
Elle l’embrassa pour l’empêcher de finir sa phrase et cela valait toutes les batailles !
-”Felinael !!! Rohhh... !”
L’entraînant par la main, elle l’emmena dans la direction opposée de son groupe. Tout en étant tiré de la sorte, Wizoom s’excusa auprès des siens”
-”Je suis désolé de vous faire faux bon les amis.” Cria-t-il alors qu’ils s’éloignaient. “Pour qu’elle agisse comme ça, cela doit être diablement important !”

-”Un dragon ???!!!”
Maintenant qu’ils étaient seuls. Il lui avait tout expliqué.. Il... I’entité qui avait prit possession du corps de Felinael
-“... Erk...” Wizoom repensa au langoureux baiser et ne pu s’empêcher de repasser sa manche sur ses lèvres pour tenter d’effacer ce souvenir.
-”Oui, Nagafen, c’est lui qui m’a tué, moi le puissant barbare... ainsi que mes amis...”
-”Erk...” Nouveau passage de la manche
-”Je suis l’esprit vengeur de ce groupe d’aventuriers... Grâce à ce corps que j’ai emprunté, j’ai pu contacter les personnes qu’elle connaissait afin de les convaincre de me venger, tu es aussi dans ses pensées... te voila donc lié à cette histoire !”
-”Mais c’est horrible ! Mon amie ?!! Qu’as-tu fais d’elle ?!”
-”Ne craint rien, elle est là, en moi... En elle en fait. J’ai juste pris son contrôle pour une période... Nous n’avons d’ailleurs plus beaucoup de temps...”
-”mais je...”
-”Non, nous ne pouvons attendre plus longtemps, tu dois m’aider ! Rejoins les aventuriers qui se sont regroupés pour cette occasion, c’est la que tu pourras au mieux aider ton amie, car dis-toi bien que je vais l’entraîner jusque dans les griffes du dragon !”
Cela paraissait sensé, il n’avait de toute façon pas trop le choix, Le sorcier n’allait pas laisser Felinael aux griffes d’une entité inconnue, et il n'était pas question de le faire sortir de son corps à coup de boules de feux !
-”Allez, dépêches toi ! Emmène-nous au volcan de Lavastorm !”

-”Wizoooom !”
Le sorcier s’était matérialisé au centre de la guilde de Felinael, le Confrérie du Tonnerre était là au grand complet ou presque. Une fois de plus il se trouvait parmi de grands aventuriers, la plupart étant même les plus célèbres de Norrath, et il n’en revenait pas de cet accueil.
Tueurnes, s’approcha de lui en lui tendant la main.
-”Ahh, te voila ! Toi aussi tu as finalement pu venir ! Quand je pense que j’ai failli rater ça ! Ce vieux fourbe de Nagafen !”
Il avait une énorme hache à deux tranchants posée négligemment sur son épaule, et le sorcier se demandait comment il faisait pour ne pas tomber en arrière tellement elle semblait lourde. Il serra chaleureusement la main et su que c’était, à n’en pas douter, grâce à sa force. Ses doigts restèrent tout engourdit un long moment après la pression de la poignée de main.
-”Cela va être un grand jour pour notre confrérie, combats, honneur, vengeance, dragon... Tout ce qu’un guerrier peut désirer !” Le sorcier lui sourit en acquiesçât, tout en se demandant comment ils faisaient pour ne pas paniquer à cette idée.
-”Voila qui pourra t’être utile sorcier”. Ismoon lui présenta une série d’objets qu’il sortait de ses poches
-”Merci magicien, voila qui me servira a n’en pas douter !”
-”Regarde si le manteau est à ta taille... oui... très bien...” Et il reparti distribuer à tout le monde les items qu’il possédait. L’elfe était une véritable quincaillerie ambulante, des bracelets, de la nourriture, des armes, des colliers... Il déballait l’équivalent d’une boutique complète devant ses compagnons, cela n’en finissait, une vraie corne d’abondance !
-”Wizoom !” Le sorcier ce retourna vers la voix mélodieuse qui l’appelait
-”Volcane ! Sorcière grise, maîtresse des éléments !”
-”Nous voici de nouveau réuni pour une grande épopée semble t il !”
-”Cela m’en a tout l’air... Même si j’ai plus l’impression d’être l’objet du destin que son maître...”
Un puissant guerrier vient à leur rencontre
-”Ah vous êtes ensemble, bien... vous ferez parti de la charge finale, je compte sur vous pour anéantir le dragon quand nos guerriers l’auront suffisamment affaibli pour que votre magie soit efficace contre lui. Ses barrières magiques tomberont vite aujourd'hui, tous les combattants ont hâte d’en découdre !”
-”Kreuzlenoir ! je suis content de te croiser, être à tes côtés à quelque chose de rassurant !”
-”Ah bon, et pourquoi donc ?”
-”Et bien, vos aventures sont chantés dans presque toutes les tavernes ou je suis allé, accompagner une légende n’est pas pour me déplaire !”
-”Ah ah ah ! Ne crois pas toujours ces chansons à deux sous, la réalité est parfois tout autre !” Il salua d’un geste élégant de la main, et reparti vers d’autres amis, le sourire aux lèvres.”
Le regardant s’éloigner, la puissante sorcière ajouta d’une voix douce.
-”Des fois si, des fois si...” Le sorcier aquiesca.
-”Arrête de toujours rêvasser l’érudit !” Beroen fit avancer Wizoom en le poussant amicalement vers le reste des lanceurs de sorts qui fermaient la marche.
-”Content que tu sois la aussi l’efle !” Il leva la main à plat et le sorcier s’empressa d’y faire claquer la sienne.
-”Ca sera du gâteau cette escapade nocturne !”
-”Oui, Lorelheii en fait même d’aussi moelleux.”
-”Ah ah ah ah !”

La puissante confrérie pénétra dans la caverne du volcan, passage obligatoire vers le repaire du dragon... Mais les gardes ne faisaient pas le poids. Telle une force indestructible, ils avançaient rapidement vers Nagafen, laissant derrière eux que les cadavres de leurs ennemis, rien ne semblait pouvoir les arrêter.
-”Tous avec moi !” Lançait inlassablement Zubroska, et comme tenues par un seul homme, les armes pourfendaient la cible qu’il avait désigné, avec une régularité et une efficacité redoutable.
-”Ah ! Ah ! Ah ! Il va se faire dépouiller de ses écailles le Naguy !” S'exclama Tueurnes qui passait près du sorcier. Ces paroles reflétaient l’ambiance générale, tout le monde semblait sûr du résultat de cette marche forcée. Le grand rouge périrait ce soir !
-”Hummm....” La sorcière grise dont Wizoom suivait chaque pas semblait plus réservée.
-”C’est trop facile...” lui dit-elle.
Mais, le sorcier comme les autres, ne voyait pas ce qui pouvait les arrêter. Les gardiens tombaient les un après les autres, même les puissants géants étaient vite submergés par leur puissance. Non, ils étaient invincibles !
Très rapidement, ils se retrouvèrent en bordure du centre du volcan. Une gigantesque plate-forme surplombait la lave et en son centre se tenait le majestueux dragon. Ses écailles d’un rouge flamboyant reflétaient la luminescence de la lave en contrebas. Il émanait de lui une puissance certaine... Mais les aventuriers savaient qu’il ne ferait pas le poids face à eux. D’un seul élan, ils chargèrent tous vers le dragon. Tous se ruèrent sur le pont de pierre qui menait à Nagafen.

-”EMBUSCADE !!!” cria Volcane. “EMBUSCADE !!!!”
Sorti de cachettes indécelables dans la paroi même du volcan, quatre monstrueux géants se ruèrent sur eux. Le dragon les attendait et leur avait tendu un piège !
-”Foncez dans le tas !” Cria un guerrier.
-”Tu avais raison Volcane c’était trop facile !”
-”Plus le temps pour ça Wizoom, rejoignons les autres et essayons d’avoir le dessus !”
Ils essayaient de se faufiler entre les jambes des géants tout évitant les puissants moulinets qui fauchaient la plupart d’entre eux, afin d’atteindre le perfide dragon qui s’était joué d’eux. Mais il n’y avait rien à faire, le piège se refermait sur eux, inexorablement.
Se rapprochant dangereusement du dragon, Wizoom tenta un nouveau sort de glace en apposant ses mains sur ses écailles, mais avant qu’il puisse le lancer, Nagafen le prit dans sa gueule et le projeta au loin. Mort.

Le sorcier ce réveilla presque instantanément dans la salle d’à côté,. Une fois de plus, Quellious sa déesse avait œuvré en sa faveur et, bien que démuni de ses vêtements, il se prépara à nouveau au combat. Mémorisa rapidement ses quelques sorts de protection et de glace, puis reparti en courant.
Que de désespoir... une fois sur place, il vit Felinael dernière survivante, se faire tuer par les quatre géants... Tous ses compagnons d’aventure étaient morts...
Il senti l’air autour de lui se modifier, puis une main gigantesque l’attrapa et commença à l’étouffer. Il avait été invoqué par magie au centre du volcan, aux pieds même du dragon... Et la dernière chose qu’il entendit fut le rire bestial des monstres qui l’entouraient, ainsi que le rugissement mauvais et plein d’ironie de Nagafen, qui s’atténua peu à peu, en même temps que les ténèbres l’envahissaient.

-”Tout est fini...”
Wizoom se redressa sur ses coudes, il se retrouvait au même endroit que la première fois, grâce à la miséricorde de Quellious, qui lui accordait une nouvelle chance.
Les lamentations de ceux qui l’entouraient étaient la preuve qu’ils avaient échoué.
-”Mais d’où venaient ces géants ?” demandaient certain, encore incrédule face au machiavélisme du grand serpent rouge.
Kreuzlenoir était là lui aussi, secouant sa tête entre ses mains.
-”Non...non.. cela ne peut pas être... nous devions réussir....”
Volcane qui se trouvait a côté de lui se redressa, soudainement prit d’une nouvelle résolution.
-”Mais nous pouvons encore réussir ! Allez ! Courage les amis ! Notre présence ici après cette défaite nous montre que les dieux nous donnent une chance de nous venger !”
-”Elle a raison !Nous sommes la Confrérie du Tonnerre ! Nous n’abonnerons pas !”
Ces paroles réconfortèrent ceux qui se trouvaient dans la caverne, même le sorcier était revigoré par le nouvel enthousiasme de la guilde de la confrérie.
-”Aidez-moi à récupérer les corps de nos amis, nos soigneurs vont les rendre à la vie, puis nous repartirons à l’assaut !”
Joignant le geste à la Parole, la sorcière grise monta les marches taillées à même la roche pour se rendre sur le lieu de la tragédie. Affrontant le danger, la chaîne lugubre commença... Dacascos et Shinjitsu étaient les plus fou d’entre eux, ils tentaient à chaque fois l’impossible, et y parvenaient plus souvent qu’il n’était permis de l’espérer. Parfois, trois corps étaient ramenés dans la salle, parfois un des sauveteurs se faisait repérer et était immédiatement réduit en bouille par les géants qui continuaient de patrouiller près du dragon rouge.
Wizoom était stupéfait par Volcane, qui était une mine d’ingéniosité, déjouant les attaques des géants pour ramener le plus de corps possible, elle prenait tous les risques... Trop... Quelques fois, son Courage et sa volonté de fer n’étaient pas suffisants pour contrer la force des géants et le sorcier la voyait être abattu sans pouvoir rien faire pour l’aider. Leurs tailles impressionnantes les avantageaient, ils avaient un angle de vision diablement important.
Mais la sorcière grise avait réussi à ramener les spécialistes des sauvetages désespérés, ceux qui savaient feindre la mort, pour mieux s’approcher des corps et les ramener auprès des prêtres. Et tous devint plus simple.


L’hôte de Felinael semblait désespéré, il avait l’impression que le monde des esprits allait lui être définitivement interdit, qu’il allait finir dans les limbes de l’oublie, oublié des dieux. Wizoom avait plusieurs fois tenté de lui parler pour le réconforter, mais son abattement était tel après leurs défaites que rien de semblait pouvoir le sauver.
-”Il me reste si peu de temps... déjà je me sens partir, comme aspiré par les ténèbres... si seulement...”
Le sorcier vit des éclaireurs faire leur rapport aux chefs de groupes, les signes semblaient encourageants, mouvements affirmatifs de la tête, larges sourires entendus. Le sort en était jeté.

-”Hum... tu n’as pas l’air de t’attendre à notre retour sale serpent !”
Ils avaient éliminé les géants l’un après l’autre, les entraînant loin du dragon dès qu’ils s’en éloignaient... Et maintenant Nagafen était seul, il ne s'était rendu compte de rien et ne semblait pas inquiet de la disparition de ses titanesques sbires.
Prudemment ils s’approchèrent de lui... et quand il s'aperçut de leurs présences, les lames pénétraient déjà sa chair.
Les lanceurs de sorts entrèrent dans la danse macabre, L’érudit était campé aux côtés de Volcane, les mains tendues vers Nagafen, il enchaînait ses sorts... Mais ce n’était rien comparé à la puissance de la sorcière grise, elle semblait lui envoyer mille hivers, le froid remplissait la grotte du volcan à chacune de ses invocations. La vie du dragon rouge s’échappait de mille blessures glacées. D’un dernier geste rageur il lança ses griffes en avant pour détruire la source de ce froid mortel, mais il était bien trop tard... Volcane, la maîtresse des éléments, bien qu’à nouveau à terre, lui avait retiré toute force... Il s’écroula à son tour, juste à côté d’elle, sous les vivats des survivants.

Wizoom tenait dans ses bras Felinael.
-”Finalement nous avons réussi mon ami” Dit l’entité.
-”Oui, tu as bien mérité ton repos auprès de ton Dieu, toi et les tiens êtes enfin vengés.”
-”Je te rends ton amie, comme je te l’avais promis, prends soin d’elle sorcier... elle t...”
Ses yeux s’étaient fermés... Ils se rouvrirent peu de temps après, et un regard interrogateur se posa sur l’érudit.
-”Wizoom ? que fais tu la ?.. Ou suis-je ?.. Je...”
Le sorcier posa un doigt sur ses lèvres.
-”Shuuutt.... Je t’expliquerai...”
Lien direct vers le message - Vieux
t3kil4
Bagnard
 
Sympas comme histoire, je veux la suite
Lien direct vers le message - Vieux
Wizoom
Roi
 
Message roleplay
Gildorr et Namiko
Livre IV chapitre I


Wizoom suivait le futur marié accompagné de Galatica, ils l’avaient retrouvé après avoir été téléporté sur l’astre lunaire.
Le sorcier avait toujours un pincement au cœur quand il s’y rendait, l’exil forcé des Kerrans lors de la grande croisade des Erudits lui rappelait Chatongris. La nostalgie se mêlait à la culpabilité car c’est son peuple qui les avait envoyés en exils sur la lune.
Mais ce n’était pas un jour pour être morose, le bard de la guilde des Créateurs de Légendes allait enfin dire oui à sa promise, la puissante Namiko. Gildorr communiquait son enthousiasme à ses deux compagnons, et c’est à vive allure qu’ils se rendaient sur une des îles de Twilight.
L’érudit profitait de cette ballade pour contempler les paysages inconnus qu’ils traversaient, regrettant de ne pouvoir s’arrêter pour étudier la flore et autres curiosités exotiques qui ne cessaient de l’émerveiller.
-”Hum.. je sens que je vais revenir ici...”
-”Oui, c’est assez hallucinant quand on n’est pas habitué !”
Galatica avait elle aussi les yeux pétillants de plaisir face à toutes ces merveilles.
-”Regarde-moi ces étranges plantes fluorescentes !?”
-”Outch !!....”
-”Ah, j’oubliais de vous préciser, ne vous approchez pas des plantes tentacules elles...”
-”OUI ! ON SAIT !...”
-”gruml...”
-”Hu hu hu...”
Le sorcier ne pu retenir son rire en voyant Galatica se frotter rageusement la main, les spores urticantes, s’ils n’étaient pas dangereux, n’en était pas moins très... dérangeant.
-”Grr... mais c’est horrible comme cela démange !”
-”N’y pense pas, cela va vite passer... Allez, hâtez-vous !”
-” Mutants... Bestioles.. Plantes...” Wizoom ne savait plus ou porter son regard. Tant de choses nouvelles s’offraient à ses yeux, c’en était grisant.
Enfin ils arrivèrent sur les lieux de la cérémonie.
La vue était superbe, le ciel se reflétait doucement sur l’eau en des teintes ambrées, le doux vent amenait avec lui des senteurs inconnues et faisait bruissez doucement les feuilles multicolores au-dessus des invités. La guilde presque au complet s’était réunie pour cet heureux événement et au fur et à mesure, d’autres amis du couple se joignaient à eux.
L’ambiance euphorique du moment les prenait tous, l’émotion était grande... et quand le poème de Lamour prit fin, tous avaient la gorge serrée... Heureusement Kaldanm et Numaria étaient la pour dénouer cette émotion à coups de boissons et de gâteaux.
Un demi elfe vint même apporter du champagne au sorcier, qui en fût ravit, le champagne étant sa boisson favorite comme tous les nobles d’Odus, il raffolait de la finesse de cet élixir.
La cérémonie battait son plein quand Wizoom entendit une petite fille pleurer.

-”Que se passe-t-il petite ?”
la petite Erudite avait le bras replié sur son visage, et son corps se convulsait doucement au rythme de ses sanglots. après avoir baissé son bras, elle regarda le sorcier en reniflant, son doux visage plein de tristesse émue Wizoom.
-”Je ne crois pas à l’amour... tout est faux dans l’amour !” Et la jeune enfant reparti de plus bel de ses pleurs. Sans doute ses parents venaient-ils de se disputer.
Très gêné par cette réflexion, à cause de sa propre expérience, il ne sut au début quoi répondre. Mais ne pouvant laisser la petite dans cet état, il entreprit de la réconforter.
-”pourquoi dis-tu cela ? Ne ressens-tu pas lamour qui se dégage de ses deux êtres ?”
tournant la tête vers le couple qui se trouvait en haut de la colline pas très loin d’eux, elle hocha la tête.
-”Si bien sûr, mais... Pourquoi ? Qu’est ce qui fait que cela est vrai ou pas ? L’amour ne finit-il pas toujours en douleur ? N’est-ce pas là une continuelle illusion ?”
Le sorcier en resta bouche bée.
Les mots qu’il utilisait lui même... Comment trouver des arguments convainquants à cette enfant alors qu’il était lui même de cet avis ?... Puis il regarda ses amis et souri.
-”Je ne dis pas que l’amour est éternel, mais il faut lui donner sa chance. Moi aussi je connais les doutes que tu ressens, pourtant... Pourtant je ne peux m’empêcher de me réjouir quand je croise cet amour, regarde leur bonheur, Gildorr a le cœur si léger, et Namiko, ne te communique-t-elle pas son bonheur ?”
L’enfant essuya ses larmes en les regardant.
-”Non, l’amour n’est pas toujours ce qu’il doit être, mais parfois si. Et il faut croire en lui, car il existe pour chacun d‘entre nous quelque part un être qui est le complément de sois-même. c’est juste qu’il n’est pas facile de le trouver. Et il arrive, il est vrai, que des illusions se mettent sur ton chemin et te fassent du mal.. Mais regarde, cela n’en vaut-il pas la peine ? Contemple la joie de ce couple heureux, rien que pour cela, la recherche de cet amour est justifiée.”
-”Je suis contente de te l’entendre dire Wizoom”
-”... Comment... Comment connais-tu mon nom ?...”
La jeune fille sourit. Et le sorcier ressenti tout à coup l’aura de puissance qui entourait la petite. Une force si puissante qu’elle fit s’agenouiller le sorcier.
-”Quellious... Ma Déesse...”
Nimbée de son incommensurable pouvoir, la petite erudite posa sa main divine sur l’épaule du sorcier.
-”Tu ne m’as pas toujours bien servi Wizoom, mais les épreuves dans ta vie n’ont pas non plus été faciles et au final, tu m’es toujours resté fidèle en cela je suis fier de toi.”
Le sorcier sanglotait sans pouvoir répondre et elle lui caressa tendrement le visage
-”Mais tu ne dois pas t'éloigner de l’amour comme tu le fais, mes disciples doivent être portés vers la connaissance et l’amour.”
Toujours à genoux, mais en redressant la tête, le visage plein de larmes, il s’adressa à sa Déesse.
-”Mais... Et la vérité ?..”
-”Regarde autour de toi, ne vois-tu pas que la vérité ici ne compte pas ? nous vivons dans un monde imaginaire, ou la magie se mêle à la connaissance, nous vivons tous dans une illusion parfaite, dédiée à l’aventure, tout ici est fait pour pousser ses habitants à se magnifier. Tu es la pour être meilleur que tu ne pourrais l’être dans un autre monde, ou différent, ou opposé à ta vrai nature... Chacun possède sa vérité ici bas.”
-”Mais la vérité gagne toujours à la fin ? Elle nous rattrape... Ne devons nous en tenir compte ?”
-”Si bien sûr, tu connais ta vérité, laisse les autres en dehors de ça, car c’est ton monde intérieur, ils ne doivent pas y participer.”
-”Ne puis-je donc pas les prévenir ? Ou tout au moins les mettre en garde contre les illusions de notre monde ?”
-”Non, et tu t’en es aperçu d’ailleurs... Je te l’ai déjà dit, chacun a ses vérités, et ses illusions.”
-”Mais je ne...”
-”Non, c’est ainsi, regarde-toi, tes épreuves ne t’ont pas anéanti, elles ont juste modifié ton jugement, tu es plus aguerri, ta perception des choses s’en est trouvée améliorée.”
-”oui, c’est vrai.”
-”Alors laisse les autres faire ce chemin, ils se rendront bien assez vite compte de leur vérité, et cela ne te concerne plus. Et que t’importe leur jugement après tout.”
Le sorcier se recroquevilla sur lui même en proie à une intense réflexion.
-”Regarde autour de toi, ouvre-toi à nouveau au monde, apprécie l’amour quand il se présente à toi, ne serait-ce que celui de tes amis, le barde et la guerrière vive une belle histoire... Voila ce qui est important. Ne fais attention qu’à cela, ne te soucis de rien d’autre. Profite du bonheur présent.”
-”Mais moi, mon nom... je...”
-”Qui se soucie de ton nom ? Qui t’empêches de le retrouver sinon toi-même ? Tu dois laisser ta fierté de côté, car tu sais la vérité, tu n’as pas à l’imposer aux autres, s’ils ne la veulent pas ca ne changera rien pour toi qui sait. Ceux qui t’entourent ont leurs propres soucis, aventures, joies et peines, tu dois accepter les tiennes et suivre le chemin que tu as choisi. Ta vérité intérieure est ta voie, suis-là et rend moi fière de toi comme tu le fais en écrivant dans l’étude de ta demeure familiale. Ton nom n’appartient qu’à toi, ceux qui l’empruntent ne font pas pour autant parti de toi.”
-”Oui c’est juste”
-”Tu dois faire abstraction de cela, tu as connu l’illusion de l’amour, enlève ta rancœur, cela n’en vaut pas la peine car maintenant tu sais à quoi cela doit ressembler si c’est mêlé de vérité.”
-”Et pour l”Illusion ?”
-”Laisse la, je te le conseil, cela n’est plus de ton ressort, quelqu’un d’autre doit subir l’épreuve, tu dois ignorer cette illusion, sort la te ton esprit elle n’en vaut pas la peine, défais toi de cette amertume et... vit, vit pleinement chaque instant, chaque respiration, comme tu sais si bien le faire, partage ta joie, raconte au monde entier des histoires fabuleuses. Aide-moi à répandre le bonheur, aide-moi à les faire rêver d’un monde meilleur.”
-”Puissance et connaissance, savoir et tranquillité...”
-”Oui Wizoom, mon disciple, suis ma voie... elle t’apportera la sagesse et le bonheur”
Un grand vide se fit sentir autour de lui quand la frêle déesse aux si grands pouvoirs s’éclipsa loin de ce lieu. Mais il se rempli vite grâce à l’amour qui se dégageait autour de lui. Il arriva juste au moment heureux ou les mariés se promettaient un avenir radieux l’un à l’autre. Oui, la vérité était là sous ses yeux. La recherche du bonheur était la voie à suivre, sa voie.
-”Vive les mariés ! Vive Gildorr ! Vive Namiko !”
Et la fête reprit de plus bel, comme l’existence de Wizoom.
...

Quelque temps plus tard, dans la bibliothèque de l’école de magie de Freeport.
...
-”Wizoom ! j’ai une bonne nouvelle à t’annoncer !!!”
-”Racontez-moi vite Maître Senbai !”
-”Et bien j‘ai rencontré l’amour !”
-”Excellent !!! Tous mes vœux de bonheur !”
-”Oui, une belle elfe à la voix charmante et agréable !”
-”Ahh ! Je sens là de belles histoires à raconter ! je te promet de beaux mots d’amour dans mes futurs écrits, et je raconterai votre bonheur pour qu’il soit immortel !”
-”Sacré Wizoom ! Je n’en attendais pas moins de toi ! Je file la rejoindre à présent , à bientôt !”
-”A bientôt Maître”
Le sorcier regarda Senbai s’en aller vers sa dulcinée et son avenir. Il eu un pincement au cœur en se souvenant des paroles de sa Déesse Quellious, et fit un signe de la main plein de compassion.
-”Je vous souhaite sincèrement de trouver le bonheur dans la vérité, que vos aventures inondent Norrath de bonheur...”
Puis il reparti vers ses occupations. Chacun voit le monde comme il le sent, lui devait retrouver ses enfants Weevern et Drackoom, s’occuper de son pet Ptitlapin, de son fils adoptif Chatongris, et vivre avec sa forme barbare Arrachecoeur, mais au moins, le vivrait-il sous le nom des Girandirill, nom plein de prestige, qu’il porterait dignement sous le signe de la vérité, de l’honneur et du bonheur.
-”Louée soit Quellious, qu’elle apporte tranquillité dans le cœur de chacun”.
Lien direct vers le message - Vieux
Wizoom
Roi
 
Talking
hu hu hu
je viens de voir mon post sur un ecran 15".... ca change du 21" du boulot...

oula il y en a beaucoup.. de pages lol..

c limite casse couille hu hu hu
j'espère que c'est pas trop rebutant !... bon allez bonne lecture !
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Tigonnea
Tigonnea [Conf]
Impératrice
 
Avatar de Tigonnea
 
T'inquiète Wizoom, c'est toujours un plaisir !
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Ingham
Ingham
Alpha & Oméga
 
Avatar de Ingham
 
a quand en relié avec tous pleins de pages ecrit tout petit dessus ????
:bouffon:
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Ingham
Ingham
Alpha & Oméga
 
Avatar de Ingham
 
au fait Wizoom tu devrais bientot pouvoir faire apparaitr dans ton récit le retour d'un de tes premiers compagons d'armes de Wizoom... je l'ai recree
Lien direct vers le message - Vieux
Wizoom
Roi
 
Talking
????
NAINPUISSANT ?????
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Ingham
Ingham
Alpha & Oméga
 
Avatar de Ingham
 


a ton avis ?

Lien direct vers le message - Vieux
Metraton
Reine
 
Wizoom très cher Wizoom. on va faire ça en ooc héhé
Tes histoires sont supers Continue et hésite pas à me mettre dedans huhu j'adore
J'adore aussi que tu dises que j'ai du mal à me lier d'amitié avec les SK, ça me fait plaisir de voir que tu fais attention aux détails...
Par contre, puisse la peste emporter Paineel, je n'y mettrai jamais un pied! Manquerai plus que ça tient Ambassadrice ou pas, je reste une paladine érudite qui aime pas les heretics M'enfin, ils m'aiment pas non plus Bref c'est pas grave mais bon je suis pointilleux.
Rha tous ceux que je connais voyent les avatar de leurs dieux, alors que je continue à ne pas voir les miens
Bon fais pas attention à mes bétises et continue à poster
Bon Wizoom post on his way to the coups de coeur AOHell

PS : ça te dérange si je t'embète ton RP avec le mien lol? (que ce qui est en rapport avec toi of courseu )
Lien direct vers le message - Vieux
Wizoom
Roi
 
Talking
Metranounette :)
/ooc

pas du tout, ouvre un livre et ecrivons la suite

d'ailleurs je vois que tu as commencé le nouveau livre de nos histoires et je t'y rejoins

les histoires personnelles de Wizoom restent sur ce post (plus pratique pour moi, pour m'y retrouver lol)

mais la suite des aventures de la famille Girandirill au travers de l'Ambassade.. (euh.. je donne des indices à l'avance c'est pour remercier les fidèles lecteurs) sur le post de Metraton

Voila, donc deux posts, deux fois plus d'aventures, deux fois plus de Wizoom (lol)

tiens et puis comme on est dans l'ooc, j'en proffite, vi tu as raison, lol Quellious est tres proche du Sorcier (ca donne un côté mystique et donne un degré de pouvoir hors du commun très intéressant pour l'intrigue) la femme drow inconnue de tous, ahhhh voila une source de mystère comme je les aimes (ca va tourner au loft story hu hu hu)
et je dois avouer que j'adore raconter mes contes, et y intègres mes amis, c'est un vrai plaisir (si des fois j'en rajoute un peu, c'est quand même en grande partie la vision que j'en ai ... "romancée")
si si Volcane, pour moi tu es bien comme je t'ai décrite
toi aussi Tigonnéa, tu es une grande parmi les grandes !

et je tenais à vous remercier pour vos encouragements, remarques, et attentes qui me motivent et me pousse à continuer d'écrire
donc inscessament sous peu...
la suite

Le Wizoom
Lien direct vers le message - Vieux
Wizoom
Roi
 
Message roleplay
Girandirill
Livre IV chapitre II


-”Huuuummmm....”
Le sorcier soupira d’aise en étirant les bras, afin d’accueillir la fraîcheur matinale qui s’engouffrai dans sa chambre par les fenêtres grandes ouvertes. Le soleil allait bientôt envoyer ses rayons sur le grand lit, et Wizoom décida d’attendre tranquillement ce doux moment, ou leurs chaleurs nimberaient de lumière les draps en soie.
Il allait mettre ce moment de quiétude pour repenser aux derniers événements... Quellious... Ses enfants retrouvés...
La jeune Déesse lui était apparue... Bien qu’il fut persuadé que c’était bien elle qui s’adressait à lui sur l'île du mariage, il n’en revenait toujours pas. Il se sentait changé depuis.
Le monde qui l’entourait avait prit une nouvelle consistance, et il avait l’impression de le redécouvrir, vu d’au dessus. Comme si il s’en était suffisamment détaché pour mieux l’apprécier à sa juste valeur.
Tout à ses réflexions, il ne vit pas tout de suite l’elfe à la peau blanche qui lui apportait de quoi faire ses ablutions, ainsi qu’un copieux déjeuner.
-”Voila maître, de bons fondants avec du thè”. La jeune servante lui souriait avec dévotion, trop heureuse de servir son maître qui, enfin, était de retour dans la maison qui avait vu la naissance de ses ancêtres.
-”J’espère que mon initiative d’ouvrir les fenêtres ne vous a point dérangé ?”
-”Du tout, je te remercie de tes efforts pour que je me sente tout à fait à l’aise en ma demeure, mais je n’en demande pas tant...”
La soubrette rougit de façon alarmante.
-”Hi hi hi hi, cela nous fait tellement plaisir, cette maison sans vous était si triste, et puis...” Elle rougit encore plus, chose que Wizoom ne pensait pas possible. “Je dois avouer aussi, que mes gages sont bien plus importants que ceux de la plupart des autres maisons d’Erudin, et les Girandirill nous ont toujours bien traité !”
-”c’est assez, jeune demoiselle, vous allez finir par rendre communicative cette couleur qui sied si bien à vos joues, filez vite à vos occupations, si vous ne voulez pas voir un sorcier dans la force de l’age qui respire la santé... et s’ouvre à la vie !”
Cramoisie, elle hésita un instant, puis s’éclipsa à vive allure hors de la chambre, laissant l’érudit souriant à pleine dents.
Oui, il était chez lui... La vision de Quellious lui avait rendu sa fierté en totalité, et il arborai fièrement son nom à présent.
Girandirill, la puissante famille d'Odus qui avait vu le jour il y a si longtemps, avec son ancêtre Arion... premier d’une longue lignée aux légendes si fécondes. Finalement peu lui importait que son nom soit utilisé par d’autre, seul comptait sa famille.
il se leva, et se dirigea vers la lumière qui s’offrait à lui, enveloppé dans de la soie aux reflets marbrés, dégustant en toute quiétude son déjeuné. Il était appuyé contre l’embrasure de la fenêtre centrale, laissant libre cours à ses rêveries. Il était enfin en paix avec lui même, il avait perdu toute rancoeur, oubliant les méchants, les menteurs et autres imposteurs de ce monde, seul comptait sa fierté. Il agissait au mieux dans la vie, tentant de respecter sa voie, celle de la connaissance, de la sagesse et de la vérité.
-”Ananksemoun... viens auprès de moi ! par le pouvoir de Quellious, je te convoque !”
Son familier apparue en face de lui. Voletant de façon peu fluide, il avait la peau rouge à l’aspect aussi lisse que du verre et ses ses longues dents lui donnait un rictus amusant qui ne manquait pas de mettre Wizoom de bonne humeur. “hum... il faudra que je te trouve une autre apparence un de ces jours hu hu hu”
Reprenant le fil de ses réflexions, il continua.
-”Va me chercher Chatongris, j’ai besoin de lui parler...”
Sans un mot, la créature passa devant le sorcier, s’envola vers le soleil, et disparue rapidement au loin.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Tigonnea
Tigonnea [Conf]
Impératrice
 
Avatar de Tigonnea
 
La suite! la suite!!!
C'est pas humain d'interrompre ainsi un récit!!!!!!
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre
Les forums JOL > EverQuest > EQ - Forum Général > Un monde d'llusion
   

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Les critiques d'EverQuest RSS
Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 23h12.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite