JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 427 (sites) | 797 (forums)Créer un compte
Dark Age of Camelot
Le miroir des âmes
Les forums JOL > Dark Age of Camelot > DAoC - Le miroir des âmes > Broc - Hibernia - Le Départ D'un Ranger RSS
   
Répondre
Partager Outils Rechercher
Avatar de Cranberries
Cranberries [Apoca]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Cranberries
 

[broc] - Le Départ D'un Ranger

Il faisait nuit mais la plein lune éclarait grandement les plaines. Cette nuit là il allait se passer quelque chose il le savait. Il pleuvait sur emain macha mais un ranger assis sur unebranche énorme regardait passer des albionais le regard vide... Il pensait qu'il était temps pour lui de se retirer, il avait longuement réfléchis et jamais la guerre ne se terminerait.... A quoi bon tuer si cela ne fait pas avancer les choses. Un ranger se doit de respecter la nature, et la vie. Le sombre ranger tout de noir vétu, sauta de la branche et atteint le sol presque sans bruit. Il marcha longtemps, avec la discretion habituelle et innée des ranger. Cependant le bruit de ses pas étouffés dans l'herbe ne passa pas inaperçu et d'un coup un sicaire sortit de l'ombre et manqua de lui trancher la gorge. Soudain esquiva puis parra le second coup de son adversaire. le sicaire l'aggripa et tenta se planter son poignard empoisonné entre les vertèbres du ranger. Soudain se dégagea d'un coup de pied, puis il ressentis une violente douleur dans la jambe. Le poignard empoisonné du sicaire venait de lui faire une entaille tout le long je la cuisse. Le sang coulait a flot et la vu du brave guerrier commençait à se brouiller. Le sicaire se releva peniblement avec sans doute une cote cassée vu la violence du coup porté par le ranger. Il cria quelque chose puis voulu assener un violent coup de rapière entre les yeux de l'hibernien quand soudain une ombre surgit et perfora la gorge du sicaire en implorant la nature de lui préter sa force. Le sicaire mouru sur le coup.

L'ombre releva sa pelerine et le ranger discerna les traits de sa sauveuse, c'était une elfe, fort jolie avec des yeux d'un gris profond. Elle fit la moue en voyant la blessure de Soudain et tenta d'aspirer le venin avec sa bouche. Le ranger sentis une terrible douleur puis le noir s'imposa.

Des bruits sourds mais familiers se faisaient entendre Soudain les reconnus, c'était le bruit des sabots d'un cheval. Il ouvrit les yeux et tenta de se redresser. Il avait chaud. Il regarda autour de lui, il faisait noir, mais pas assez pour un ranger, sa vu perçante ne tarda pas à s'habituer à la pénombre et il se rendit compte qu'il était dans une pièce. Il se leva du lit sur lequel il était assis et tourna la poignée d'une porte. Une table se dressait devant lui avec deux couverts et une chandelle au milieu de la table. Au fond de la pièce il y avait une cheminée et un fauteuil lui faisait face. Sur le siège était assis une demoiselle. Elle se leva, se retourna brusquement et sourit. Elle était resplendissante de beauté. Le ranger se perdait dans son regard, il mit quelques instants à se reprendre.

La jolie elfe prit la parole : - "Bienvenue dans ma modeste demeure humble ranger.
- Que...Qu'est-ce...hum...
- Tu es tombé au combat, un sicaire t'as attaqué et a faillit te tuer. je suis arrivé à temps. J'ai eu peur que tu succombe à tes blessures, mais il n'en est rien, à croire que tu es dur comme le roc Soudain.
- Comment...Comment connais-tu mon nom?
- Non content de ronfler, tu parle dans ton sommeil...
- Hum, (il se sentis gêné).. Et bien merci de ton hospitalité je te la rendrais (les bruits de sabots se firent entendre à nouveau, on aurait dis le tonerre ). J'ai à faire je dois y aller." Le ranger remit sa pelerine et marcha d'un pas soutenu vers la porte.
Un stylet fendit l'air et Soudain se baissa juste à temps pour l'éviter, il alla se planter droit dans la porte. Soudain devint rouge de colère et rugit "- Tu as faillis me tuer!! Après m'avoir sauvé! que veux-tu?!
L'elfe montra son désaccord: - encore une fois je t'ai sauvé... n'entends-tu pas les bruits de sabots dehors?
- Et bien.. si... qu'est-ce donc?
- Une armée albionaise, Sir Tarl Cabot et Hellvira, sa guilde, l'Armée Déchue ainsi que ses alliances dont les terribles succubes se dirigent en direction de Dun Crauchon, et comme d'habitude ils sont nombreux...
- Hum.... Comment t'appelles-tu?
- Selphia, je suis née du sang royal des elfes, ma grand mère était une elfe de la nuit d'où mon regard qui peut paraître froid au premier abord."

Selphia vit que le ranger resterait silencieux et lança donc : "- Pourquoi ne pas diner en attendant que le convoit passe...
- Soit, dinons.
Selphia n'avait pas fin et Soudain sentis que quelque chose la tracaçait.
- Qu'y a-t-il Selphia, tu n'a pas touché à ta nourriture?
- Et bien... ( elle leva les yeux vers Soudain et il vit une larme perler sur la joue de la jolie elfe ), cela fait 2ans aujourd'hui que mon père est mort, et je ne peux m'empêcher de penser à lui. Il m'a élevé alors que ma mère est morte et il a toujours été à mes côtés, c'était une grande ombre. Mais un jour une sorcier l'a envouté et l'a assassiné, son nom.... Heaven.... Pour la gloire de la Noble Albion a-t-il crié....
Mais quelle gloire.... il a commit un meutre et j'ai juré de le venger 2ans plus tard...
- Mais.... c'est aujourd'hui!
- Je l'ai souvent croisé.... et jamais je n'ai osé m'attaquer à lui... on dit qu'il peut déchainer les éléments et que ses sorts tueraient en un coup la pluspart des guerriers. Il maitrise les éléments aussi bien, si ce n'est mieux, qu'un thaumaturge ou qu'un eldritch. Son animal est un démon géant des abysses, nommé le Prince des ténèbres. J'ai honte..., j'ai honte d'avoir peur....
- Il ne faut pas avoir honte... je connais ce sentiment de peur... mais nous ranger ne pouvons l'écouter... nous ne devons reculer devant rien. Je vous aiderai à tuer Heaven le sorcier albionais et puis après je partirai, je dois me retirer cette guerre n'en finit plus et nous conduira tous à notre perte...
- Hum....et bien.... j'accepte votre aide avec grand plaisir.... je sais ou habite le sorcier, mais avant tout prions la nature de nous donner la force."

Ils se levèrent en silence et Selphia se dirigea vers une porte a côté d'une étagère pleine de livres étranges avec des symboles de sorcèlerie. Soudain la suivit sans bruit. L'elfe passa la porte et pénétra dans une pièce ronde, au centre, une étoile a cinq branches dessinée sur le sol avec à chaque extrémités les cinq symboles de la nature.
Soudain pénétra à son tour dans la pièce tout en restant dans l'encolure de la porte.
"- Cette étoile représente le centre de la religion ésothérique, plus communément appellée Magie Blanche. Elle fait appelle aux forces de la nature et j'ai établis à force de prières, un lien direct avec elle.

Soudain réfléchis, il avait déjà entendu parler de ces gens qui ont le pouvoir spécial de communier avec la nature, ce n'était pas des magiciens non, ils étaient la magie.

- assieds-toi, je la sens arriver...
Soudain prit place entre deux branches de l'étoile de façon à ce qu'il puisse lire les inscriptions elfiques ( il avait étudié ce language avec un vielle elfe dénomé Sanctonalf )

Selphia se dirigea au centre du pentacle, se tourna vers soudain et ferma les yeux. Un frisson parcouru le corps de soudain, un léger courrant d'air se fit sentir puis la seule chadelle qui éclairait la pièce s'éteignit....

Le courant d'air s'intensifia et un sifflement sourd se fit entendre, tout à coup, une lumière éblouissante éclaira toute la salle, Soudain fixa attentivement Selphia. Sa robe ainsi que sa pèlerine étaient devenus blancs. Le vent s'engouffra dans les vêtements de l'elfe se yeux se mirent a briller puis elle lévita debout au dessus de l'étoile. On avait l'impression qu'elle était possédée par une force inconnue. la pèlerine tomba par terre et les cheveux longs de la jeune fille ondulèrent dans l'air. Son amulette sortit de sous sa robe et la chaine se tendit, le crystal brillait intensément puis un rayon blanc sortit du crystal et vint frapper le mur, l'amulette écrivit quelque chose en elfique sur les parois en bois, Puis le vent cessa la lumière disparut et tout se calma. lorsque la chadelle se ralluma, Selphia était allongée inconsciente elle était comme crucifiée sur l'étoile, avec chaque partis de son corps a chaque extrémité. Le ranger se précipita vers elle, incanta une prière elfique et la jeune fille ouvrit les yeux. La lumière qui les animait avait disparus, ils étaient redevenus normaux, d'un gris profond.

"- Elle a parlé...
- Oui, répondit Soudain en indicant une la phrase inscrite sur le mur.
- Enfin !" Selphia se mit a sangloter et se blotis dans les bras de Soudain, ils restèrent comme cela une heure mais cela leur paru être trop court. Pourtant ils avaient a faire, la quête du terrible sorcier venait de débuter et le temps leur était compté si Selphia voulait tenir sa promesse.

Soudain avait compris le message, il disait clairement que la magie incarnée viendrait à disparaître au cours de cette nuit, et il savait bien, que c'était Selphia qui allait disparaître.

Ils se mirent en route. Lorsque Soudain était dans le coma, Selphia en avait profité pour lui rapporter son cheval et tout son équipement. La belle elfe éperonna son cheval féérique blanc et Soudain monta sur son noir destrier. Ils chevauchèrent durant un bout de temps à travers Emain Macha évitant les albionais toujours en masse et les quelques midgariens souvent solitaires, il dépassèrent quelques forts quand tout à coup Selphia ordonna de s'arreter. Ils descendirent de leurs chevaux. De grandes pierres de Cairn se dressaient devant eux.
"- C'est ici, dit-elle.
- Il n'y a rien ici...
- Regarde avec ton coeur.....

Selphia récita des paroles dans un language inconnu, ce n'était pas de l'elfique. Des auras blanches entourèrent ses mains, et avec sa robe blanche elle ressemblait plus à une magicienne qu'a une ombre... Comme précédemment dans la pièce elle se mit a léviter et la magie prit possession d'elle. Un éclair de lumière transcenda le ranger et il me trouva habiller tout en blanc, son carquois brillait et son arc était de crystal, un crystal souple et dur a la fois. Il avait l'impression de pouvoir tuer n'importe quoi avec. La pierre précieuse de son collier se mit a briller et explosa en petits morceaux qui lévitèrent devant lui, ils se rassemblèrent et dans une lumière blanche revinrent a leur chaîne sous forme de coeur de crystal.
Selphia continua son incantation et le sol se mit à trembler, les pierres de cairn s'écroulèrent, les arbres des forêts environnantes prirent feu et le sol s'écroula devant eux. Une tête de dragon en pierre sortit du sol, il ouvrit la gueule et cracha une énorme boule de feu qui se transforma en fumée à notre approche.
Une voix rauque retentis:
"- Te voilà enfin, petite fille, tu mourra... comme ton père!"
Une boule noire sortit de la gueule du dragon de pierre, qui ne bougeait plus, et vint se poster devant Selphia, un sorcier en sortit.
"- Ta quête s'arrete ici jeune fille" Puis il récita une formule en albionais, les ténèbres commencèrent à l'entourer et une créature ailée tomba du ciel en fondant sur selphia. Selphia leva la main et la créature gigantesque fut stoppée net. Elle était noire avec des corne, était-ce donc ca le prince des abysses? Selphia agita son autre main et un pique de crystal jaillit en direction du coeur de la bête, du sang coula le long de son corps, la bête agonisait suspendu dans les airs.
"- Que la lumière t'emporte cria Selphia!" Et le pique explosa dans le corps du démon, qui mouru sur le coup.
"- Il ne reste que nous Heaven... dit Selphia." Ses yeux brillait intensement encore plus fort que lors de la prière. Elle incanta un disque de crystal que le magicien détruisit instantanément. Il fut rapide et lança une boule de ténèbres qui atteignit Selphia en plein coeur. La lumière dans les yeux de la jeune fille cessa de briller et elle redevint normale. Elle tomba à genoux se tournant vers Soudain.
"- Achève-le glissa-t-elle dans un dernier soupir.
- Ta magie t'as abandonnée jeune fille, cria Heaven, tu ne pouvait rien contre moi, personne ne peut r...."
Il n'eut pas le temps de finir sa phrase, une flèche blanche venait de lui traverser la gorge puis une seconde vint se placer dans son front et une troisième finit de l'achever en traversant son coeur impur. Il vomit du sang et ses yeux étaient révulsés puis il décéda.

Soudain couru vers Selphia et se rendit compte quelle était morte.
Des larmes perlèrent le long de ses joues. Puis le coeur de crystal autour du coup du ranger sembla s'animer, il rompit la chaine en argent et vint se positionner au dessus de la défunte, et en un éclair il rentra dans la poitrine de selphia qui se leva brusquement. C'était bien elle, revenue de chez les morts. Soudain la serra fort dans ses bras puis il la ramena chez elle sur son fidèle destrier.

Soudain décida depuis ce jour de ne plus jamais exercer sa profession de ranger à moins d'y être contraint.

(désolé pour les fautes, répétitions, figures de style ratées!! j'ai pas eu le temps de me relire j'ai un rdv guilde sous daoc bonne lecture)
Lien direct vers le message - Vieux
FraT ehK
Bagnard
 
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre
Les forums JOL > Dark Age of Camelot > DAoC - Le miroir des âmes > Broc - Hibernia - Le Départ D'un Ranger
   

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Les vidéos de Dark Age of Camelot RSS
Les critiques de Dark Age of Camelot RSS
Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 09h22.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite