JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 741 (sites) | 1357 (forums)Créer un compte
Dark Age of Camelot
Jonction Kattraeth
Répondre
Partager Outils Rechercher
Avatar de KaNaRD
KaNaRD [BdC]
Roi
 
Avatar de KaNaRD
 
Message roleplay

Chroniques d'un Maître d'Armes

La lanière cédà, une fois de plus, sous le coup violent de la masse à deux mains.

- "Maudits !" Eructa-t-il, "Soyez tous maudits !"

A ses pieds, le bouclier orné du célèbre Griffond gisait, à moitié fracassé.

Et déjà, le troll revenait à la charge, brandissant sa massue haut dans le ciel, occultant presque le Soleil.

Sans son massif pavois, le Maitre d'Armes se sentait nu, vraiment nu. Mais malgré la douleur qui lui lancait le bras gauche, il joignit les 2 mains sur la paume de son Epée Batarde, et attendit le coup, calme et stoïque.

Mais il ne para pas ce coup, il ne le vit d'ailleurs jamais. Alors que la masse de l'imposant guerrier de pierre retombait, il sentit son plastron se fendre en deux endroits distincts, dans les parties fragiles de l'armure : un perfide assassin s'était glissé derrière lui, sans qu'il ne s'en apperçoive.

Alors il tomba, secoué de soubressauts, résistant malgré le peu de forces qu'il lui restait aux toxines putrides qui lui parcouraient les veines, liquéfiant tout sur leur passage.

C'était la fin, il le savait. Il en était sûr maintenant, aussi sûr que l'était le troll, qui avait préferé porter son coup de masse sur un autre serviteur du défunt Roi Arthur, plutot que de perdre son temps sur cet homme qui n'était déjà plus qu'un cadavre.

Alors le maître d'Armes mourut, comme il l'avait toujours à la fois redouté et rêvé, au combat, l'arme à la main. Sa vision, déjà brouillée par le sang, s'obscurcit cette fois progressivement. Il entendit des frères rire, et se congratuler entre eux.
Les barbares du Nord avaient donc une fois de plus été repoussés. Il pouvait mourrir en paix, Camelot serait en sécurité ce soir.

Puis il n'entendit plus rien.



...

...

...


- "Reveille-toi"

L'odeur du sang... âcre.. lourde...

- "Je sais que tu m'entends ! Lève-toi !"

Une voix familière... Les yeux toujours fermés, le guerrier fronça les sourcils, farfouillant dans sa mémoire. Il finit par trouver, luttant contre les brumes qui hantaient encore son esprit. Au prix d'un effort qui lui parût démesuré, il ouvrit la bouche et parla :

- "Sauveur, me laisseras-tu un jour mourir en paix ?"

Debout devant lui, le fier paladin à l'armure étincelante le toisait du regard, le sourire aux lèvres.

- "Ton heure n'est pas venue mon frère, pas encore. Et puis je ne tolèrerai pas que tu partes vers la Sainte Lumière sans moi."

Le breton était irréprochable. Son heaume luisait sous la lune qui venait de se lever, et les flammes de sa torche faisaient danser autant de petits démons sur les ferrures de son haubert. Il ne portait aucune blessure... "La régénération", se souvint le Maître d'Armes.
Il ne s'était toujours pas fait une raison quand aux Dons des Guerriers Saints. Sauveur lui avait maintes fois expliqué les pouvoirs qu'octroie Dieu à ses serviteurs.
Mais lui n'y croyait pas. Il n'y avait jamais cru. Ni à ce Dieu, ni au reste. Et pourtant, il était vivant. En piteux état, mais vivant... et grâce à ce Paladin.

Il scrutait l'ancien champ de bataille maintenant. Il ne restait plus que débris épars et armes brisées maculées de rouge vif et gluant. Son bouclier démantibulé y figurait aussi. Les hommes du Nord avaient du ramener leurs morts dans leurs sanctuaires maintenant, et ils ne reviendraient plus avant le lendemain.


L'homme blessé se tourna vers son ami :
- "Et les autres ?"

- "Tous sains et saufs. Nos clercs ont encore fait des miracles". Amusé par de son jeu de mot, l'homme d'Eglise ouvrit la marche pour rentrer à la capitale.
Le chevalier lui emboita le pas, trainant la jambe et se tenant le côté, là ou la main droite de l'assassin avait ouvert son plastron. Un filet de sang coulait toujours entre ses doigts. Il souffrait, mais ne le montrait pas, comme à son habitude.

Au détour d'un virage, le Croisé lui jeta un regard furtif. Notant une anomalie il regarda à nouveau, ce qui suscita la curiosité de son compagnon.
En réponse à son regard interrogateur, il dit :


- "Tu as oublié ton fidèle pavois ? Ahahah j'ai du mal à le croire !"

L'autre se contenta de grommeler, pretextant que cette fois la lanière était irréparable. Mais la raison véritable était tout autre : il était las de ce bouclier, cet objet défensif qui ne lui avait jamais apporté que des coûts de réparation et des douleurs répétées au bras. Il songeait à son ami, qui lui maniait le bouclier comme nul autre. Sauveur, l'homme surnommé "La Muraille" par ses frères d'armes, alors même qu'ils n'était qu'en apprentissage, sous les yeux de son ainé.

Ils arrivèrent à Camelot sans encombre, et prirent congé l'un de l'autre pour la nuit. Le guerrier défait dormit mal cette nuit là, très mal. Certes la douleur le gênait, et les poisons continuaient de lui ronger les entrailles -par amour propre, il avait encore refusé l'aide des meilleurs soigneurs du Royaume- mais ce qui le tourmentait était la reflexion qui le hantait maintenant presque toutes les nuits : il était devenu inutile en tant que Défenseur. Ses talents au bouclier étaient depuis fort longtemps surpassés par ceux du jeune Croisé.

Il se reveilla aux aurores, en sueur. Mais cette fois il était déterminé à agir, ou plutôt à réagir. D'un pas sûr et alerte (mais toujours boiteux), il partit vers la place centrale. Après avoir confié son armure en partie détruite au forgeron, il se dirigea vers un bâtiment qu'il n'avait vu depuis longtemps, afin de revoir quelqu'un qu'il avait aussi quitté depuis longue date.

Après quelques minutes de marche douloureuse, il était arrivé : le siège des "Défenseurs d'Albion" se dressait devant lui. Après un imperceptible moment d'hésitation, il entra, tremblant.

Le Lieutenant, l'homme qui lui avait tout appris de l'Art de la Guerre, se tenait debout au milieu de la salle sobrement décorée. Il leva la tête,
et fut surpris de reconnaître son hôte.


- "Maître d'armes ! Celà fait fort longtemps que je vous avais perdu de vue !" s'écria-t'il en s'approchant pour lui serrer vigoureusement la main.
"Je vois à ces marques que vous combattez toujours aussi fièrement notre ennemi !".
Puis, constatant le regard glacial et le visage déterminé de son ancien élève, il demanda d'un air grave : "Mon fils...que vous arrive-t'il ?
- "J'ai une requête à vous formuler Maître... Une requête très importante à mes yeux. Une sorte de... de dernière chance, dirons-nous. Pouvons-nous nous entretenir en privé ?"
- "Bien sur, suivez-moi."

Beaucoup plus tard dans la journée, il ressortit de la bâtisse. Il marchait vite, et arborait un sourire narquois, voire sadique, aux commissures des lèvres. Il reprit possession de son armure, après une halte plutot longue chez le forgeron. A peine sorti, il partit, seul, vers le champ de bataille où il avait été defait la veille. Son pas était sûr, sa main était ferme.

A mi-chemin, une silhouette fugace lui fit marquer un arrêt. Il ne la voyait déjà plus, mais il savait qu'elle était toujours là, car il n'oubliait jamais un visage, et il savait que celui ci appartenait au Viking qui lui avait retiré la vie le jour précédent. Il resta de marbre.

Comme il s'y attendait, l'assassin se montra, à quelques pas de lui. Ces hommes étaient du genre taquin, et se plaisaient à narguer les les cibles faciles, et celà le Maître d'Armes le savait.
Le Viking lui fit un geste obscène... puis se figea, posant le regard avec plus d'attention sur les mains du chevalier. Le bouclier au Griffond Noir avait disparu, de même que l'épée batarde. Relevant la tête, son regard croisa un court instant celui du Guerrier, qui, avec un sourire sardonique, levait déjà une bardiche de six pieds de long au dessus de sa tête, tout en amorçant un tour complet destiné à prendre un élan fatal.
L'impact sur le cuir fut brutal, mais net. Tranché parfaitement en deux , le perfide barbare des contrées du Nord mourut dans un râle rauque et inintelligible.

Le Maître d'Armes le regarda rendre son dernier soupir, stoïque et silencieux, mais souriant. Il reprit aussitôt après son chemin vers le Mur d'Hadrien, où la bataille avait déjà dû commencer. Il avait encore beaucoup de comptes à rendre et la journée n'y suffirait sûrement pas.

Kanard était heureux. Il étreignait sa toute nouvelle arme d'Hast. Il était heureux, car ce jour-là, armé de sa bardiche et de sa volonté de fer, il ne mourrait pas en vain.


"J'emporterai ces Maudits avec moi dans la Tombe." siffla-t'il entre ses dents, "Et il y en aura tant que la tombe sera pleine, et que ma place sera prise".

Les restes du Viking étaient encore agités de soubresauts, tandis que le Maitre d'Arme Kanard, fier Défenseur d'Albion, était déjà loin sur la route qui le mènerait à la victoire.



[HRP] Mon premier post RolePlay, dédié à la respec ligne de la 1.62 [/HRP]
__________________
==> B A S T O N !! <==
Kanard [Maître d'Armes 50 - 4L5 - Alb/Ys] Les Bourrins de Camelot
Kanette [Sicaire 50 - 4L3 - Alb/Ys] Les Bourrins de Camelot
Petoman [Nécro 50 - 1L7 - Alb/Ys] Les Bourrins de Camelot
Eclaireur [Eclaireur 25 - 1L3 - Alb/Ys] Les Bourrins de Camelot
Zobificator [Shamy 37 - 1L5 - Mid/Broc] Unguilded
Chapiteau [Enchanteur 28 - 1Lx - Hib/Orca] Unguilded
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Millen
Millen [OSG]
Bagnard
 
Avatar de Millen
 
bravo Kanard , je ne te connaissais pas tes dons RP , mais c'est joli raconté
j'espere que tu redecouvrira ton MA en version hast et que ca te plaira
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Gannon Darmon
Gannon Darmon [MegaT]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Gannon Darmon
 
Kanard , félicitations !
bienvenue dans le monde des posts lus par 10 personnes et dont 2 ont répondu...

[PS Si tu reparle encore de Dieu devant moi , je te fais écarteler pour hérésie à la Sainte Lumiére ]
__________________
Sur GW2 : Gannon Darmon

Lien direct vers le message - Vieux
Fiau
Roi / Reine
 
wow Impressionnant ! J'espère que la 1.62 sera à la hauteur de tes espérances (mais pas trop qd même hein, parce que t'es en face ! ;-) ). En tout cas, ton texte est vraiment fabuleusement rédigé, chapeau .
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Rél'
Rél'
Alpha & Oméga
 
Avatar de Rél'
 
Je ne puis qu'applaudir les exploits d'un camarade de promotion

(Même si je vois d'un mauvais oeil cette respec)

Rothghaar, Armsman. [Pandemonium]
Lien direct vers le message - Vieux
Wouaw [Lévia]
Bagnard
 
Ouhaou dommage que daoc ne soi pas vécu comme dans le texte
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Bagnard à Vie
Bagnard à Vie
Bagnard
 
Avatar de Bagnard à Vie
 



....











.....






( bah oué c'est long son texte )




Tres sympa j'avoue


PS : mdr Terek je suis explosé de rire
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Kerjou
Kerjou
Alpha & Oméga
 
Avatar de Kerjou
 
Bravo mon Kanard je ne te connaissait pas de tel vertu Role play

t'inquiète c bientôt la 1.62 et y'aura toujours ton Kerjou pour te filer de l'endu
__________________
Kerjou | Paladin 10L0 Alb/ys ~Typhon~ stop
Kerjou | Skald 8L0 Mid/Glas ~Typhon~ stop


Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Noiru le vieil elfe
Noiru le vieil elfe [CDV]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Noiru le vieil elfe
 
bravo
Tu devrais en faire plus souvent .
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Xargos
Xargos
Alpha & Oméga
 
Avatar de Xargos
 
Texte tres sympa Kanard

Bravo
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Smectar
Smectar
Alpha & Oméga
 
Avatar de Smectar
 
Joliement raconté Kanard !!
__________________
Un jolien, qui surgit hors de la nuit, cours vers l'assist flamm au galooop
son noooom il le signe à la pointe de son clavieeer
d'un k qui veut dire kazooooo
KAZOOOO kazooo KAZOOO kazooo
Crystalium®
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de jalaan
jalaan [KicK]
Roi
 
Avatar de jalaan
 
Zeng
Lien direct vers le message - Vieux
Khirel
 
En voilà une sage décision !!!

Tu vas voir ! ça fait vraiment plaisir de coller des tartes à 800+ ...

Si si
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Vhaeraun is back
Vhaeraun is back
Dauphin / Dauphine
 
Avatar de Vhaeraun is back
 
Message roleplay
(HRP : Superbe ! C'est clair ça serait bien si on en voyait plus souvent, cela donne vraiment une autre dimension au jeux /bow)
__________________
Vhaeraun Isilme marié à Eilanelena Isilme fille de la pluie et du vent.
Avatar de : Sven Bybee (http://www.tannis.com/shazrak/home.htm)
Site du Clan (http://furtifs.clan.st)
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de [mid/ys] Vynnea
[mid/ys] Vynnea [VdW]
Reine
 
Avatar de [mid/ys] Vynnea
 
Très joliment raconté tout cela ...
en espérant que ce nouvel entrainement porte ses fruits
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre
Les forums JOL > Dark Age of Camelot > DAoC - Le panthéon des braves > DAoC - Kattraeth > DAoC - Jonction Kattraeth > [Ys] Chroniques d'un Maître d'Armes
   

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Les vidéos de Dark Age of Camelot RSS
Les critiques de Dark Age of Camelot RSS
Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 13h29.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite