JeuxOnLineForumsPlusCréer un compte
Dark Age of Camelot
Le miroir des âmes
Les forums JOL > Dark Age of Camelot > DAoC - Le miroir des âmes > Broc - Hibernia - Une fin en soi - Peut-être un nouveau départ RSS
   
Répondre
Partager Outils Rechercher
Avatar de Daarkyel Tennyo
Daarkyel Tennyo [Fsk]
Bagnard
 
Avatar de Daarkyel Tennyo
 
Message roleplay

Une fin en soi - Peut-être un nouveau départ

Ce soir là, Daarkyel se baladait seul, comme à son habitude. Seul, car depuis quelques temps, sa femme Liiabe était partie, disparue sans donner mot … Il est vrai que leurs derniers échanges étaient quelques peu houleux, quelque chose semblait se passer dans leur couple, plus rien n’était pareil …
Ce soir là donc, notre ami méditait, car il sentait que quelque chose le quittait; un sentiment très fort, s’attisant de jour en jour depuis plusieurs semaines , était en train de l’abandonner…
Extenué des batailles, Daarkyel avait besoin quelqu’un auprès de lui, et pas seulement d’une espérance de revoir sa femme qui ne donnait même aucune nouvelle, alors qu’elle était au stade critique de sa période de grossesse …
C’est pourquoi notre ami s’en allait très loin ce soir, à la tour de garde de Snowdonia, en pays d’Albion, là où lui et Liiabe s’étaient échangé des mots, s’étaient aimé, s’étaient dit ‘’ oui ‘’…
Cette visite ne serait plus pareil à partir de ce soir-là, car il se rendait à cette place pour faire le deuil de son amour à Liiabe… Ce choix pourra paraître absurde aux yeux de beaucoup, mais Daarkyel, bien qu’étant un très puissant Eldritch, était aussi une personne très faible affectivement, et il n’aurait pu se résigner à attendre quelqu’un qui ne reviendrait sans doute jamais…

Après avoir déposé son bâton, Daarkyel versa une dernière larme pour son aimée, pria longuement, et remit le cœur de Liiabe aux mains de sa mère la Lune… Après quoi, il s’assit et profita de la belle soirée de printemps pour admirer le ciel couvert d’étoiles, ne pouvant s’empêcher de pleurer à chaudes larmes la perte de l’être aimé …

_

Ce n’était pas une fin en soi pour Daarkyel, peut-être le commencement d’une nouvelle vie.
Tout le jour durant, il allait défendre son royaume contre les invasions ennemies, ou partait en conquête des territoires étrangers, à la recherche de l’objet mystique ennemi permettrant d’accroître les chances de victoire.
Le soir il s’en allait méditer à la tour de Snowdonia, et y passait souvent la nuit.

Depuis quelques soirs, quelque chose de bizarre se produisait : Daarkyel sentait la présence d’une personne, mais ne pouvait distinguer où elle se trouvait, ni qui elle était… Une chose de sûre cependant, ce n’était pas une personne hibernienne… Pire encore, bien qu’étant ennemie, cette personne dégageait une aura douce et calme ; un aucun cas, une quelconque agressivité ne se faisait ressentir. Et tous les soirs, cette personne s’en allait après être resté plusieurs heures non loin de notre ami.

_

Cette nuit là, Daarkyel était envahi d’un sentiment de mélancolie, on ne saura jamais dire pourquoi, mais il éclata en sanglots quelques minutes après son arrivée au sommet de ladite tour. Et soudain, quelque chose se produisit pour notre ami : l’aura qui émanait de la personne furtive s’intensifiait grandement, jusqu’à en arriver à la sentir à coté lui. Daarkyel prit peur, et ramassa aussi vite son bâton afin de se défendre à l’aide de sa magie. Mais à sa grande surprise, l’ombre qui entourait la furtive se dissimulait, et une sarrasine radieuse apparut … Cette dernière mit immédiatement Daarkyel en confiance, en lui prenant la main et en le faisant lâcher son bâton. Elle s’approcha de lui et lui fredonna quelques mots à l’oreille … Bien que n’étant pas natif du même pays , Daarkyel pu comprendre en déchiffrant qu’elle venait de lui dire « ne prends pas peur , je ne te veux aucun mal «. Daarkyel fut émerveillé par la beauté de la sarrasine et fut charmé par la douceur de sa voix. Un échange de regard s’ensuivit, et ils se quittèrent ainsi.

Daarkyel, à peine rentré chez lui, pris ses livres et commença à apprendre la langue de cette belle mystérieuse fille qui l’avait sublimé. Après une journée entière passée à étudier cette langue, il se rendit à la tour , espérant y voir la jeune fille … Elle était là , elle l’attendait visiblement , et Daarkyel s’approcha d’elle et lui souffla quelques mots dans le langage natif de la belle sarrasine. Cette dernière lui sourit, et commença à lui parler en termes simples, afin de faciliter la compréhension de notre ami. Et cela dura longtemps, l’affection qu’ils portaient l’un pour l’autre grandissait de jour en jour … Ils s’échangèrent leur premier baiser après plusieurs semaines passées ensemble, et ils commencèrent à s’aimer ...
Leur relation devient un peu plus forte chaque jour, et Daarkyel a retrouvé la joie de vivre.
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre
Les forums JOL > Dark Age of Camelot > DAoC - Le miroir des âmes > Broc - Hibernia - Une fin en soi - Peut-être un nouveau départ
   

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Les vidéos de Dark Age of Camelot RSS
Les critiques de Dark Age of Camelot RSS
Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 09h00.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite