JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 617 (sites) | 1106 (forums)Créer un compte
Forums divers
La Taverne
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > Les réformes européennes des facs. RSS
   
Répondre
Partager Outils Rechercher
Avatar de Kathandro
Kathandro
Bagnard
 
Avatar de Kathandro
 
Le DUT passera à trois ans et équivaudra à une licence pro en fait. (oui parce qu'on va pas refaire le même programme la dernière année et la première année quand même!! )
Le fait de supprimer la session de septembre, c'est pas cool pour ceux qui trouvent pas de stages ou avec du retard (genre 2/3 semaines), parce qu'en juin, il auront pas capitalisé leur nombre normal de semaine de stages, donc voilou.
S'aligner sur le 3/5/8, c'est pas si mal en fait, mais il ya pas mal de trucs à revoir et certaines réformes qui sont vraiment pourries.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Xam
Xam
Alpha & Oméga
 
Avatar de Xam
 
Comme par hasard quand c'est a mon tour d'y aller :/
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Messer
Messer
Alpha & Oméga
 
Avatar de Messer
 
Citation:
Provient du message de Xam
Comme par hasard quand c'est a mon tour d'y aller :/
J'ai exactement pensé à la même chose...

J'dois avoir un genre de malediction que je traine depuis un moment déjà...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Aoshe
Aoshe
Alpha & Oméga
 
Avatar de Aoshe
 
Citation:
J'ai exactement pensé à la même chose...

J'dois avoir un genre de malediction que je traine depuis un moment déjà...
Comme si vous etiez les seuls...

*Aoshi, dans le meme cas*
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Ulgrim
Ulgrim
Alpha & Oméga
 
Avatar de Ulgrim
 
Re: Les réformes européennes des facs.
Citation:
Provient du message de Sévoth
Chaloup,
comme les étudiants le savent sûrement des mesures vont être appliquées dès la rentrée prochaine dans nos belles universités. Ce sont des mesures européennes mais en grattant un peu on se rend compte qu'à long terme c'est une grosse entreprise d'écrémage des étudiants on peut citer en vrac :

- Suppression de la session de rattrapage de septembre.
Je suis étudiant non salarié et sans la session de septembre à mon avis je peux faire une croix sur mon futur universitaire et il faut souligner que cette session était très utile pour les étudiants salariés qui ne peuvent pas toujours se présenter aux examens.

- Suppression de la compensation entre semestres.
Pas besoin d'expliquer en gros, il vous faudra vos dix de moyenne générale aux deux semestres.

- Bourses sous forme de prêts bancaire.
Certes au premier abord ont peut se dire que ça permettra de supprimer tous les glandeurs qui profitent de bourses alors qu'ils ne vont même pas en cours. Oué mais derrière ça combien d'étudiants en moins si les bourses se font vraiment sous forme de prêt bancaire?

- La réforme ECTS (European Credits et le reste je sais plus)
Bon chaque étudiant aura un certain nombre de crédits selon ses notes, ses crédits seront consultables par nos futurs patrons etc. Mais à long terme cela entraînera la disparition de certaines filières (principalement les sciences humaines), car celles-ci ne seraient pas valables apparemment sur le marché du travail. En gros finit les études pour le plaisir et l'instruction, il ne restera que les filières qui ont de la valeur auprès des patrons.
Ensuite les facultés dépendant de leur région, une région riche aura une grosse et belle université, en revanche une région moins riche aura des ruines d'université.

- Augmentation des frais d'inscriptions.


Enfin je ne sais pas ce que vous en pensez, mais quand j'y pense je me dis que je suis pas dans la merde avec ces super mesures. Et le pire c'est que les universités adoptent ces mesures mais ne préviennent pas les étudiants (alors que nous sommes les premiers concernés il me semble), il faut que ce soit les syndics étudiants qui se bougent le fion et fassent des actions au seins des universités
Enfin les facs ne vont plus être les dépotoirs qu'elles sont actuellement.
Enfin on aura des étudiants motivés, travailleurs dans leur majorité.
Enfin quand on dira : j'ai fait une fac de sciences / droit / éco / psycho .... on ne nous prendra plus pour des ratés / glandeurs / nullités, sans forcément être docteur ès quelque chose ou agrégé.
Enfin nous allons redonner à la fac le lustre qu'elle a perdu depuis une trentaine d'années.

Je ne suis ni élitiste, ni forcément de droite, je souhaite le partage des connaissances par tous, mais il y en a marre que certaines sections soient des dépotoirs pour étudiants en manque de débouchés, d'autres égarés, certains changeant d'orientation 2 ou 3 fois pendant l'année, d'autres la prenant pour l'annexe du club méd.
Non, tout le monde n'est pas fait pour aller à la fac, étudier pendant 4 longues années, voire 5 maintenant, travailler seul, avoir un esprit d'initiative, et un minimum de réflexion.

J'espère que tout cela servira à quelque chose.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Bhâal-Bhû-Trix
Bhâal-Bhû-Trix [F_D_A]
Empereur
 
Avatar de Bhâal-Bhû-Trix
 
Je trouve que les accords de Bologne sont une bonne chose, on se met à la page, comme aux USA...Dorénavant on parlera de bachelor (bac + 3) de master (bac +5) et de doctorat (bac +8). La seule chose qui change, c'est que le premier papier sera sanctionné après 3 ans...J'ai fait mon DEUG en France, donc je connais un peu votre système. Actuellement je suis sur le point de commencer mon 3ème cycle (DEA) à Genève, et ici seule la licence est délivrée (bac +4) comme papier officiel). Après mon DEA, je compte aller faire mon doctorat aux USA et cela aurait été beaucoup plus simple si j'avais fait mon bachelor et mon master, comme là-bas. Au lieu de ça je dois me tapper une licence (maîtrise française) et un DEA qui est déjà très spécialisé avec mon domaine d'activité, donc qui marque un clivage certain dans le cursus d'études.

Maintenant, établir des procédures plus strictes de sélection, je suis pour. En effet, bon nombre d'étudiants finissant leurs études sont destinés au chômage. Sans compter qu'en France, à cause du niveau ridicule du BAC, les facs sont bondées et que tout ceci se répercute sur les admissions en DESS ou en DEA. En d'autres termes, inutile d'espérer se faire prendre sans une maîtrise à 14 au minimum; ça en fait du monde sur la paille, car aujourd'hui BAC + 4, ça vaut plus rien.

Donc réduire les effectifs oui, mais de manière juste. En effet, qui n'a jamais eu l'impression, surtout en DEUG, de ne pas avoir été victime de l'humeur du correcteur et d'avoir subit la loi des effets aléatoires de la correction. Une fois j'ai pris un 9 à un exa et j'ai été consulté ma copie, ce qui n'est pas toujours possible, la prof m'a monté de 5 (CINQ) points, j'ai finalement eu 14. Une autre fois, je vais consulter un 10.5, la prof admet que ça vaudrait au moin 13 ou 14 mais me dit qu'elle ne peut pas me monter plus d'un demi point par respect pour les autres étudiants. J'étais vert...Bref, plus d'attention de la part des prof serait la bienvenue, avant le troisième cycle on vous prend vraiment pour des merdes
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Mécréant
Mécréant
Alpha & Oméga
 
Avatar de Mécréant
 
Ulgrim je suis assez d'accord sur le fait qu'il y a plein de touristes à la fac, mais de la à destiner les études universitaires à une élite (ceux ayant des sous) je trouve ça vraiment gerbant, qu'on ne vienne pas me parler de libre accès à la culture après si c'est pour opérer une sélection des étudiants sur la fortune de papa/maman.

Je rigole dès que je relis la phrase de Ferry quand il dit que c'est anormal qu'autant d'étudiants aient besoin de travailler pour financer leurs études, et que comme solution il supprime les principaux emplois étudiants (les pions) je trouve que ça fait trop politique noble de droite.

Je sais pas si vous vous rendez compte que les programmes des filières vont dépendre de la demande sur le marché du travail, adieu les études pour le plaisir, cher futurs étudiants vous serez conditionnés à être tel que le marché du travail et les patrons vous espère. Adieu sciences humaines!
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Messer
Messer
Alpha & Oméga
 
Avatar de Messer
 
Sévoth,tu fais des études de quoi précisement ?

A votre avis,le droit va être prisé ou ca deviendra une voie de garage ?
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Mécréant
Mécréant
Alpha & Oméga
 
Avatar de Mécréant
 
Je suis en lettres, ça dépend des sciences humaines et c'est voué à la disparition à long terme (ça intéresse quel employeur un type qui s'intéresse à l'histoire littéraire?). Enfin quand je vois qu'en philosophie il y a très peu de monde (sur Caen toujours) je me pose des questions sur l'avenir de cette filière (qu'est ce qu'on en a a foutre des philosophes en tant que bon capitalistes hein?).

Je pense que le droit c'est bon, on a toujours besoin de gens loyaux (même si ils sont loyals-mauvais aHaAhahAHA).
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Serj Tankian
Serj Tankian
Bagnard
 
Avatar de Serj Tankian
 
Et l'enseignement tu oublies peut etre

Dés
Lien direct vers le message - Vieux
Leufar
Alpha & Oméga
 
Citation:
ça intéresse quel employeur un type qui s'intéresse à l'histoire littéraire?
Si tu fais ces études, tu as bien une idée de métier plus tard, non ? Donc de possibilités d'être employé dans une quelconque entreprise logiquement. Ou alors tu travailles déjà et tu fais ces études pour le plaisir de se cultiver, mais ca a pas l'air d'être le cas.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de cygnus
cygnus
Alpha & Oméga
 
Avatar de cygnus
 
Je ne veux pas donner l'impression de flinguer Sevoth, mais je pense qu'il y a de l'exagération dans tes propos.


Ici à Saint Etienne à la fac de droit, nous avons déja eu droit à 2 réunions en amphi avec tous les profs qui préparent le programme des masters. Ils nous ont donné le programme des masters (4-5° année) qui finalement sont les programmes de maitrise-DEA un peu modifié. Bien sur il y a une refonte de certains DEA, avec par exemple l'apparition d'un master santé (apparemment ma fac veut se spécialiser dedans).

Je ne vois pas le mal de cette réforme. Ok comme toute réforme cela chamboule nos petites habitudes, et je crois qu'il n'y a plus pantouflard qu'un étudiant (de vrais 3° age avant l'heure). J'ai le DEUG, je me demande bien à quoi il sert : je ne peux passer aucun concours administratif. . Là je passe ma licence, cela m'ouvre pas mal de concours de la fonction publique, elle est remplacée par la licence . Et oui le systeme s'appelle LMD, pour Licence Master Doctorat. (et non bachelor restons chauvins ).
Quand à la disparition de la maitrise (qui sera encore délivrée 1-2 ans ici) je trouve ca dommage. Cependant ayant des amis passant un DU (un truc de préparation aux concours n'ayant pas de valeur comme diplome) je sais que les concours sont envahis d'étudiants avec un DESS ou DEA.


Quelques avis maintenant :

Citation:
Enfin quand je vois qu'en philosophie il y a très peu de monde (sur Caen toujours) je me pose des questions sur l'avenir de cette filière (qu'est ce qu'on en a a foutre des philosophes en tant que bon capitalistes hein?).
En tant que bons capitalistes je ne sais pas, mais je me suis toujours demandé à quoi servait la philosophie. Si la filière est abandonnée, qu'elle est sa raison d'existence ? Proposer un large choix aux étudiants de Caen ? Je ne pense pas qu'une telle filière disparaisse (rien que pour le prestige) mais on peut tres bien envisager un regroupement dans quelques universités.


Citation:
Ulgrim je suis assez d'accord sur le fait qu'il y a plein de touristes à la fac, mais de la à destiner les études universitaires à une élite (ceux ayant des sous) je trouve ça vraiment gerbant, qu'on ne vienne pas me parler de libre accès à la culture après si c'est pour opérer une sélection des étudiants sur la fortune de papa/maman.
C'est vrai, 150 € de frais d'inscription à la fac, plus autant pour la sécu, l'étudiant moyen va etre ruiné.
Ce qui coute cher, je ne vous apprend rien, c'est l'appartement quand on habite loin de l'université, ou les frais de voiture pour s'y rendre.
J'avoue que je ne pleure pas sur les boursiers. Je pense le systeme un peu mal fait. D'abord parce que je pense qu'un étudiant boursier qui échoue plus d'une fois (laissons le redoubler quand meme, ca arrive à tout le monde) ne méritait pas sa bourse. Ensuite parce que je connais un type très riche dont la fille touche les bourses .
Enfin, et là je pense qu'on ne me tapera pas dessus, je trouve délirant que les étudiants boursiers ne puisse pas travailler pour compléter leur bourse (maintenant que j'en parle, je me demande si le pote qui m'en a parler n'était pas dans une situation particulière. Un éclaircissement sur ce point svp ? )



Citation:
Donc réduire les effectifs oui, mais de manière juste
Pour moi ce n'est pas possible.


[QUOTELa réforme ECTS (European Credits et le reste je sais plus)
Bon chaque étudiant aura un certain nombre de crédits selon ses notes, ses crédits seront consultables par nos futurs patrons etc. Mais à long terme cela entraînera la disparition de certaines filières (principalement les sciences humaines), car celles-ci ne seraient pas valables apparemment sur le marché du travail. En gros finit les études pour le plaisir et l'instruction, il ne restera que les filières qui ont de la valeur auprès des patrons.
Ensuite les facultés dépendant de leur région, une région riche aura une grosse et belle université, en revanche une région moins riche aura des ruines d'université.[/QUOTE]

Le systeme de crédit est là pour encourager le passage d'une faculté à l'autre, avec bien sur une visée d'études à l'étranger.
Si une filière n'est pas valable sur le marché du travail, a quoi sert-elle ? Le plaisir de l'instruction, c'est bon pour 3-4 retraités qui s'ennuyent. On va à l'école pour apprendre un boulot, pas pour le plaisir.
Si ma filière n'a pas de valeur auprès des patrons, alors je me suis gouré, fallait pas la prendre. Je voulais faire psychologie à Lyon, j'ai lu au CIO le taux de chomage apres les 2 années, j'ai pris droit. Je ne dis pas que je ne finirais pas au chomage notez.



Citation:
-- Suppression de la session de rattrapage de septembre.
Je suis étudiant non salarié et sans la session de septembre à mon avis je peux faire une croix sur mon futur universitaire et il faut souligner que cette session était très utile pour les étudiants salariés qui ne peuvent pas toujours se présenter aux examens.
.
Tu n'es pas salarié, et tu as besoin de septembre ? Peut etre que tu ne bosses pas assez tout simplement. L'année dernière je suis passé en septembre, parce que je jouais a DAOC tout le temps. Cette année je suis salarié, mais je bosse dur et je compte réussir.
Septembre, c'est pas la session des fainéants qui préferent bosser en juillet-aout, c'est la session des accidentés, des malades. Septembre n'est pas une hérésie, mais avoir 3 mois supplémentaires pour réviser, pour au final avoir une meilleur moyenne que ceux qui ont durement bosser en mai n'est pas tres glorieux (meme si certains potes sont tres fiers de leur 11 en septembre (oups le mauvais jeu de mots) par rapport a d'autre ayant réussis avec 10 en juin)


Citation:
Le fait de supprimer la session de septembre, c'est pas cool pour ceux qui trouvent pas de stages ou avec du retard (genre 2/3 semaines), parce qu'en juin, il auront pas capitalisé leur nombre normal de semaine de stages, donc voilou.
S'aligner sur le 3/5/8, c'est pas si mal en fait, mais il ya pas mal de trucs à revoir et certaines réformes qui sont vraiment pourries.
Intéressant. On en apprend tous les jours.


Citation:
Sinon question bete, juste pour savoir si il n'y a que ous qui avons eu droit a ca, dans vos facs aussi ils ont rendus les amphis obligatoires ? (genre tu peut te prendre un ABI pour non-presence a un amphi)
Arg. trop dur ca ! je n'assiste qu'a 1/2 des cours.

Citation:
Clair vous avez jamais eu de prof colereux qui met 250 zeros et 6 moyennes sur un amphi de 400 personnes (matiere fondamentale) ?
Si. Faut les jeter à la fosse ces types là. Mais le pire, c'est le prof qui interroge sur un sujet pas vu (véridique )

Citation:
en tout cas si ça sort d'un syndic etudiant il y'a forte a parier qu'ils exagerent bcq, d'autant plus que le premier syndic de france etudiant n'est pour moi qu'un parti communiste, mais pour etudiant.
:clap:
Mort aux rouges. Emmerdeurs qui distribuent des tracts sans arret.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Ulgrim
Ulgrim
Alpha & Oméga
 
Avatar de Ulgrim
 
Il ne faut pas se focaliser sur les sciences dites "humaines". Avant les réformes engendrées par Mai 68, il y avait très peu d'étudiants en philo / psycho / socio / histoire / géo etc ... Pourquoi ? Mais parce que tout simplement nous n'en avions pas besoin !!
Oui la France et l'Europe ont besoin de penseurs, de gens qui font avancer les choses, d'intellectuels de haut niveau, mais sur un amphi de 3000 étudiants de psychos de première année, combien feront une thèse de doctorat de façon à faire progresser leur matière, enrichir le champ d'étude ? Je vous le dis : environ 5 sur 3000.
Il ne faut pas se voiler la face, ces sciences n'ont pas besoin de plus de 60.000 étudiants de première année chaque année. Ces disciplines ont besoin de passionnés, d'élèves doués, d'écrivains, de philosophes, de sociologues, de psychologues, pas de branleurs ne sachant quoi faire de leur vie.
Oui je suis violent dans mes propos, mais si on a AUCUN talent d'écriture, AUCUNE vocation professorale, AUCUNE théorie philosophique a créer, faire valoir, développer, à quoi servent de telles études ? A rien. Il faut se le dire. A R I E N. Et effectivement aucune entreprise n'a besoin d'un étudiant de lettre / histoire / géo / psycho / philo.
C'est comme ça, la réalité fait mal mais il faudrait plus la répéter aux futurs étudiants.

La fac va transcender un élève doué, et va transformer en merde les autres. Point barre. Et c'est dommage d'en arriver là.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Trouveur
Trouveur [[PL]]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Trouveur
 
Je trouve ahurissant que certains estiment que la suppression des bourses soient une bonne chose... Donc si nos parents ne sont pas des riches bourgeois de droite, on n'a pas le droit de faire des études, même si on a une moyenne largement supérieure au fils à papa, les résultats scolaires ne comptent pas bien sur.
Et dire que les frais de la fac sont pas énormes ça me fait rigoler, l'inscription est loin d'etre donnée, le logement faut le payer, la bouffe aussi, les bouquins pour les cours (en droit, en science po et en histoire ça fait bcp à acheter) et j'en passe.
Je suis pour une sélection par un bac plus difficile et par les résultats obtenus en fac, mais pas pour une fac réservée a ceux qui ont les moyens.
L'avantage d'avoir un diplome en deux ans, c'est qu'il permettait une réorientation (exemple: aprés mon deug d'histoire j'ai pu préparer une licence d'histoire et une licence de science po).
Et non tous les boursiers ne sont pas des glandeurs, j'ai obtenu tous mes exams en première session.
Et je peux affirmer que sans bourses je n'aurais pas pu aller à la fac... Mais je ne fais pas partie d'une élite fortunée, donc ça n'aurait pas été la fin du monde... C'est tellement mieux de laisser qq de riche moins doué allait se planter en DEUG...
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de funambul
funambul
Roi
 
Avatar de funambul
 
moi je suis ds une ecole artistique en belgique et des reformes europeen on s en prend plein le cul mais sur le long termes c est bien car un enseignement qui permettra de commencer c est etudes dans un etablissemment puis au portugal en suite en suede donc pour les reformes artistique je dit oui
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > Les réformes européennes des facs.
   

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 16h35.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite