JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 769 (sites) | 1409 (forums)Créer un compte
Forums divers
La Taverne
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > Libération ou indépendance corse ? RSS
   
Répondre
Partager Outils Rechercher
Avatar de Ulgrim
Ulgrim
Alpha & Oméga
 
Avatar de Ulgrim
 
Citation:
Provient du message de Diacre
3- Le terme "Nation Corse" n'a aucune signification historique
Tu y as un peu fort !! Une nation,qu'est-ce donc ?

Une langue vivante. Les corses en ont une.
Un territoire. Les corses en ont un.
Une culture commune. Les corses en ont une.
Une histoire commune. Les corses en ont une.

Par ailleurs, ce sentiment de "différence" est accentuée par l'insularité.

Quand tu dis que les corses n'ont jamais été indépendant, c'est faux. Ils l'ont été, et pendant plusieurs décennies. Du moins de façon formelle, en pratique ils ne pouvaient se passer d'une aide étrangère, que celle-ci ait été italienne, anglaise, ou française.

Ceci dit, le débat reste ouvert.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Sermon Bishop
Sermon Bishop
Alpha & Oméga
 
Avatar de Sermon Bishop
 
Citation:
Provient du message de Elric
Depuis quand ils ont leur mot à dire ?


Tout simplement parce que c'est un departement francais et je pense que la France à un droit de regard la dessus......
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Elric l'aigri
Elric l'aigri
Bagnard
 
Avatar de Elric l'aigri
 
Et le droit des peuples à disposer d'eux même vous en faites quoi ?

Edit : Surtout Diacre, dont je crois me souvenir qu'il acclamait le libérateur américain.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de SanGKaine100%Lombric
SanGKaine100%Lombric
Alpha & Oméga
 
Avatar de SanGKaine100%Lombric
 
faudrait faire un vote où seulent les Corse participent.
Lien direct vers le message - Vieux
NJ-Spectrus
Alpha & Oméga
 
Cool
Citation:
Provient du message de Elric
Et le droit des peuples à disposer d'eux même vous en faites quoi ?
Heu... Faudrait pas exagérer quand même.
Y a plein de petits "peuples" en France, évidemment pas clairement enclavés par une frontière comme la mer, mais si tu as envie de revenir au Moyen-Âge avec tous les comtés indépendants, tu me fais signe.

Citation:
Provient du message de Felomes
rooh on n'a même pas encore annexé Monaco et tu voudrais déjà qu'on se sépare de la corse ?
C'est une honte, c'est vrai ! Demandons donc aux Français pour voir s'ils veulent qu'on annexe Monaco ! Un référendum, Monsieur Raffarin... Bien sûr, si assez de Français votent "oui", on généralise les avantages monégasques à la France entière, cela va de soi.

Citation:
Provient du message de Felomes
allez, Nice aux Italiens
Non, Nice est un territoire totalement indépendant ! Aucun joug ne saurait nous soumettre.
Impie.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Phalenopsis
Phalenopsis
Alpha & Oméga
 
Avatar de Phalenopsis
 
Pour la question corse, y'a qu'à en parler à Bush, il pourrait facilement organiser une libération face à l'oppresseur français.
































Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Elric l'aigri
Elric l'aigri
Bagnard
 
Avatar de Elric l'aigri
 
Citation:
Provient du message de Philippe-II
Pour la question corse, y'a qu'à en parler à Bush, il pourrait facilement organiser une libération face à l'oppresseur français.
Surtout pas, notre pauvre président va encore se déclarer contre la guerre et les 'ricains nous aimeront encore moins.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Rakay
Rakay
Alpha & Oméga
 
Avatar de Rakay
 
Les indépendantistes sont des gens à la fierté mal placée < je sais c est court, mais c est le meilleur moyen que j ai trouvé pour résumer ma pensée >

En revanche pourquoi pas un référendum uniquement accessible aux Corses pour savoir ...


Si la France ne veut pas lâcher la Corse c est une question d'argent mais aussi une volonté d'éviter un bordel monstre
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Kerish Lotan
Kerish Lotan [X L]
Bagnard
 
Avatar de Kerish Lotan
 
Citation:
Provient du message de Oracle
On donne l'indépendance a la Corse, ça motive les Basques pour faire ch... le monde jusqu'à ce qu'on leur donne l'indépendance aussi, ça motive les bretons à en faire de même, et demain ça sera qui, la Picardie?

Quel plaisir de vouloir reculer de 300 en retard

L independance basque est legitime
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Elric l'aigri
Elric l'aigri
Bagnard
 
Avatar de Elric l'aigri
 
Paris sera libérée je vous le dis ! On posera des bombes sur les corses en vacances à Paris si il le faut mais notre ville sera bientôt indépendante !
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de vabroi
vabroi
Alpha & Oméga
 
Avatar de vabroi
 
L'indépendance corse ... Une question que je ne me suis pas posée depuis bien longtemps. Et à l'époque voici les questions réponses qui avaient conclu mon débat intérieur.

Mais, en premier, il est important de savoir que je ne suis pas corse (ni breton, ni alsacien, ni basque etc ... D'ailleur, à part francais, que suis je réellement ?)
Je ne connais pas non plus de corses.

Pour moi cette indépendance, et le choix de la leur laisser ou non, ne peut pas s'établir sur l'histoire. En effet, historiquement, le moindre m² de la Terre doit pouvoir trouver une raison de devenir indépendant. Raison qui sera remise immédiatement en question par le m² adjacent avec très exactement le même argument : historiquement ... etc ...

Qui plus est, et cela tient un peu dans ma parenthèse plus haut, nous ne sommes plus dans des sociétés fermées. Rares sont les régions où le métissage régional n'est pas monnaie courante. Des mi-corses mi-alsaciens, ca n'est sans doute plus si rare qu'avant (à mon image qui suis tout à la fois normand de père, picard de mère, poitevin de naissance, alsacien de grand père, provençal de grand mère, breton d'arrière grand père, allemand d'arrière grand mère ... un joli métissage qui rend la notion d'appartenance régionale plutôt désuète ...). Alors l'indépendance des corses ? Bah euh la majorité des corses extra-ilaires (ce mot ne doit rien signifier je penses, disons 'vivant hors de leur région-ile') doivent vraisemblablement voir cela de très loin ...

Ainsi, historiquement ca ne veut rien dire, humainement et géographiquement cela me semble désuet. Mais cela ne s'arrête pas à ca.

Alors économiquement.
Et bien, je le répète, je ne suis pas super calé en économie, et mes connaissances ne sont que vagues et 'culture-généralaires'.
Nonobstent, je doute que le tissus économique corse soit apte à supporter l'équilibre requis à ce statu. L'indépendance, oui, mais si c'est remplacer une dépendance administrative par une dépendance bancaire, je ne vois pas bien la différence. Voire, je les crois plus libres à présent que s'ils devaient se plier aux banques internationales pour subsister économiquement.

Moralement.
Et bien, partant du paragraphe précédent, je ne suis pas particulièrement d'accord pour voir émerger en plein milieu de la méditerranée, à quelques 200 km de nos côtes, un nouvel état du tiers monde (et tout ce que cela apporte à chacun des deux partis).
Là aussi se pose la question : seront-ils plus libres avec un état qui ne leur compte pas de dettes régionales, qu'avec des dettes, dès lors nationales, qui s'alourdissent exercice après exercice ?


Enfin, et c'est là que mon mini-auto-débat s'arrêta à l'époque :
Si on cumule la proximité relative, la corrélation de situation, de la Sicile.
Si on additionne la probable impossibilité de maintenir économiquement à flot ce futur état.
Si on ajoute la question : comment et où trouvent-ils des armes et des explosifs.
On peut arriver à une probable conclusion sur le rôle réel de la mafia dans tout cela, dans le passé, le présent et interpoler dans le futur.

Et bêtement, je doute que ce type d'organisation fasse dans l'humanitaire. Si ils les aident, c'est qu'ils doivent y trouver leur compte à plus ou moins long terme.

Et ca ... Je trouve que c'est une raison plus que suffisante pour ne pas laisser la corse voguer seule sur la grande azur, sans équipage apte à résister aux pirates.

Ca, c'est mon opinion. Comme vous l'avez vu, basée sur rien si ce n'est mes intimes convictions.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Trouveur
Trouveur [[PL]]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Trouveur
 
Citation:
Provient du message de Ligeia Zenox
Peut-être parce que pour l'instant ils payent des impôts comme les autres français qui profitent aussi des subventions...

Sauf que la Corse est la région française qui paie le moins d'impôts (et de loin, c'est notamment une zone franche) et qui coûte le plus cher à la France en subventions.... Elle coûte plus à l'Etat que trois - quatre régions métropolitaines réunies.

Pour Elric: Les Français ont leur mot à dire sur le statut de la Corse tout comme ils ont leur mot à dire sur celui de la Bretagne, de la Savoie, de la Picardie, du Pays Basque.... La République est une et indivisible, et vu que c'est la région pour laquelle les Français ont les plus payés d'impôts (la Corse coûte plus que l'Ile de France) c'est normal qu'ils puissent aussi décider de son statut. (Les Français ne sont pas la juste pour donner de l'argent à la Corse...).
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Ulgrim
Ulgrim
Alpha & Oméga
 
Avatar de Ulgrim
 
Citation:
Provient du message de vabroi

Pour moi cette indépendance, et le choix de la leur laisser ou non, ne peut pas s'établir sur l'histoire. En effet, historiquement, le moindre m² de la Terre doit pouvoir trouver une raison de devenir indépendant. Raison qui sera remise immédiatement en question par le m² adjacent avec très exactement le même argument : historiquement ... etc ...


Je pense que tu as tort et raison. Tort parce que toute indépendance se base quasiment toujours sur une histoire, que celle-ci soit utilisée de bonne ou de mauvaise foi. Les corses peuvent se prévaloir d'une assez longue période d'indépendance. Mais je développerai plus plus bas.
Raison car l'histoire est comme la religion. Un outil d'étude extraordinaire, mais aussi un instrument au service d'une quelconque cause. ET manipuler l'Histoire doit se faire avec de grandes pincettes, pas avec des Kalachnikovs.

Citation:
Qui plus est, et cela tient un peu dans ma parenthèse plus haut, nous ne sommes plus dans des sociétés fermées. Rares sont les régions où le métissage régional n'est pas monnaie courante. Des mi-corses mi-alsaciens, ca n'est sans doute plus si rare qu'avant. Alors l'indépendance des corses ? Bah euh la majorité des corses extra-ilaires (ce mot ne doit rien signifier je penses, disons 'vivant hors de leur région-ile') doivent vraisemblablement voir cela de très loin ...
C'est partiellement vrai. COmme l'ont dit plusieurs corses dans ce thread, beaucoup d'entre eux vivent sur le "continent". Cependant, la "communauté" corse, si elle est ouverte au monde et sensible à l'actualité internationale, reste sensiblement fermée sur elle. Beaucoup de corses se marient entre eux, il ne faut pas se leurrer. Beaucoup de corses continuent, par "devoir", de pratiquer leur langue. Beaucoup de corses ont un sentiment profond d'appartenance à une culture, une histoire commune, jamais détruite par le métissage ou la mondialisation, alors même qu'ils ne sont pas nationalistes ou indépendantistes.
D'ailleurs, et cela a été prouvé, la mondialisation, loin de nous englober tous dans un grand mouvement de métissage, a plutôt renforcé le communautarisme, mais a en même temps ouvert ces communautés au monde, par la libéralisation des échanges et des idées.
Prenons les récentes décisions concernant la décentralisation, qui touchent évidemment la Corse. Ce sera, plus de pouvoirs pour les régions, et donc aussi pour l'assemblée territoriale corse.

D'ailleurs, je crois que la problématique corse est beaucoup plus profonde que ce qu'on peut croire. Je pense sincèrement que tous les corses désireraient avoir une île quasi indépendante, ou autonome. Ils voudraient que leur culture soit préservée, leur patrimoine naturel, leur langue. Comment concilier ce désir avec la mondialisation actuelle, la mode du métissage, bref, l'obligation de s'ouvrir au monde sans perdre son identité ? Les corses ne sont pas les seuls a être plongés dans ce problème identitaire, mais toutes les communautés mondiales, opprimées ou non, ont le même problème à résoudre.
Comment rester fidèle à sa culture, sans paraître rétrograde ?

Citation:
Alors économiquement.
Et bien, je le répète, je ne suis pas super calé en économie, et mes connaissances ne sont que vagues et 'culture-généralaires'.
Nonobstent, je doute que le tissus économique corse soit apte à supporter l'équilibre requis à ce statu. L'indépendance, oui, mais si c'est remplacer une dépendance administrative par une dépendance bancaire, je ne vois pas bien la différence. Voire, je les crois plus libres à présent que s'ils devaient se plier aux banques internationales pour subsister économiquement.
Je suis à peu près d'accord.

Citation:
Moralement.
Et bien, partant du paragraphe précédent, je ne suis pas particulièrement d'accord pour voir émerger en plein milieu de la méditerranée, à quelques 200 km de nos côtes, un nouvel état du tiers monde (et tout ce que cela apporte à chacun des deux partis).
Là aussi se pose la question : seront-ils plus libres avec un état qui ne leur compte pas de dettes régionales, qu'avec des dettes, dès lors nationales, qui s'alourdissent exercice après exercice ?
Vrai aussi.

Citation:
Enfin, et c'est là que mon mini-auto-débat s'arrêta à l'époque :
Si on cumule la proximité relative, la corrélation de situation, de la Sicile.
Si on additionne la probable impossibilité de maintenir économiquement à flot ce futur état.
Si on ajoute la question : comment et où trouvent-ils des armes et des explosifs.
On peut arriver à une probable conclusion sur le rôle réel de la mafia dans tout cela, dans le passé, le présent et interpoler dans le futur.
Et bêtement, je doute que ce type d'organisation fasse dans l'humanitaire. Si ils les aident, c'est qu'ils doivent y trouver leur compte à plus ou moins long terme.
Et ca ... Je trouve que c'est une raison plus que suffisante pour ne pas laisser la corse voguer seule sur la grande azur, sans équipage apte à résister aux pirates.
Ca, c'est mon opinion. Comme vous l'avez vu, basée sur rien si ce n'est mes intimes convictions.
Je pense que tu as raison. De mon point de vue, l'erreur fondamentale des indépendantistes corses est d'avoir voulu mener un combat armé contre l'Etat français.
Comme je le disais dans mon premier post de ce fil, je voulais connaitre vos réactions face à ce problème, après avoir regardé l'excellent documentaire de canal + sur le mouvement nationaliste corse, de sa création à nos jours.
Les fondateurs l'ont dit eux-mêmes, ils ont fondé au départ le FLNC sur le modèle du FLN algérien.
Ils ne cachaient pas non plus leurs influences venant des extrêmes, qu'elles soient de droite ou de gauche. Des mouvements propices à la lutte armée. D'ailleurs l'idée de créer une vitrine politique ne leur est venu qu'assez tard, c'est pour dire. Enfin il ne faut pas oublier que les corses fondateurs du FLNC sont aussi d'anciens résistants ( et c'est à leur honneur) , ce qui explique une certaine mentalité de maquisards et de résistance...
Au milieu des années 1970, le FLNC pensait pouvoir mettre l'île en état insurrectionnel, ceci dit ils ont raté leur coup.
Bref, au fil du temps, le FLNC puis ses successeurs ( Corsica Nazione, Cuncolta, etc, etc .... ), sont devenus plus des mouvements terroristes et insurrectionnels, que des mouvements de résistance, voire même de résistance culturelle et pacifique. Les liens mafieux entre mouvements indépendantistes et organisations terroristes internationales ne sont plus non plus à démontrer ( on se souviendra du voyage de responsables du FLNC au début des années 80 pour aller rendre visite à l'OLP, qui n'est pas un modèle de mouvement pacifiste, ni forcément très transparent, mais c'est un autre débat ).

Bref, ces "libérateurs" corses se sont à mon avis enfoncés dans une logique insurrectionnelle qui, à l'heure de la mondialisation, mais aussi du communautarisme, et de la menace terroriste toujours plus effrayante, n'est plus tenable.

Finalement, je pense que l'idée d'indépendance corse, si elle peut être justifiable, n'est pas réalisable, et surtout pas par les armes de quelques excités de la gâchette. L'avenir et le futur référendum nous diront ce que les "français corses" et les " français continentaux " en pensent...
Lien direct vers le message - Vieux
Diacre
Bagnard
 
Citation:
Les corses peuvent se prévaloir d'une assez longue période d'indépendance.
un type s'auto-proclame roi des corses avant de se faire foutre dehors à coup de botte 2 ans plus tard.... il y a de ca 2 siecles.

En effet, c'est une "assez longue période d'indépendance"
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Kerish Lotan
Kerish Lotan [X L]
Bagnard
 
Avatar de Kerish Lotan
 
Au passage c'est un peu HS mais pas trop :

Faut que l'angletterre quitte l'Ulster
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre
Les forums JOL > Forums divers > La Taverne > Libération ou indépendance corse ?
   

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 15h05.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite