JeuxOnLineForumsPlusConnectés : 693 (sites) | 1627 (forums)Créer un compte
Magic The Gathering Online>MTGO - Forum général
Extension
Répondre
Partager Outils Rechercher
Avatar de Tezcatlipoca
Tezcatlipoca
Alpha & Oméga
 
Avatar de Tezcatlipoca
 

Duel Decks: Knights vs Dragons

Valor and Steel Clash with Rage and Fire!

The greatest knights have gathered together to once and for all end the reign of terror that has plagued their lands for centuries. Holy paladins, noble cavaliers, and swift skyhunters all answer the call to hunt dragons to the death and restore order to the realm.

For dragonkind, the answer is simple—incinerate the invaders! Enraged goblin minions pour from the mountain crags to repel the intruders, but that’s only to give the majestic hellkites time to take to the skies and unleash a firestorm that no knight could hope to survive.


Art by Wayne Reynolds

A world hangs in the balance. Will you enter the battle under the banner of purity and order or will you plunge the land into chaos and dragonfire?


Deck Design and Development: Chris Millar and Zac Hill
Languages Available: English, French, Italian, German, and Spanish
Release Date: April 1, 2011


Source

La date me paraît chelou, non ?
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Barnabé
Barnabé
Alpha & Oméga
 
Avatar de Barnabé
 
pourquoi s'amuseraient ils à faire un poisson d'avril 6 mois à l'avance?
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Rishnu / Bouffye
Rishnu / Bouffye [Ph S]
Alpha & Oméga
 
Avatar de Rishnu / Bouffye
 
Citation:
Envoyé par Barnabé Voir le message
pourquoi s'amuseraient ils à faire un poisson d'avril 6 mois à l'avance?
surtout pour un duel deck
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Nof Samedisþjófr
Nof Samedisþjófr [Einhs]
 
Avatar de Nof Samedisþjófr
 
La boîte de la version physique a été publiée sur MTG Salvation par vort.


Elle permet d'identifier les deux cartes mythiques à illustrations alternatives : Knight of the Reliquary et Bogardan Hellkite, qui bénéficient pour le coup d'une augmentation de rareté (le Hellkite était déjà imprimé sous la rareté mythique dans Magic 2010).
Lien direct vers le message - Vieux
zigow [S.D.]
Bagnard
 
Wahou pas mal la chevalière, certains prendront le pack rien que pour elle je pense.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Nof Samedisþjófr
Nof Samedisþjófr [Einhs]
 
Avatar de Nof Samedisþjófr
 
Je transmettais hier l'information sur la présence de la Knight of the Reliquary dans les Duel Decks: Knights vs Dragons, voici aujourd'hui son illustration alternative, publiée dans Arcana - Knights vs. Dragons Preview! de Monty Ashley :


(Cliquez pour agrandir)

Détail amusant, elle utilise une Manaforce Mace. Un indice sur le contenu du deck ?

Alors, laquelle préférez-vous ?
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Nof Samedisþjófr
Nof Samedisþjófr [Einhs]
 
Avatar de Nof Samedisþjófr
 
Nous avons reçu aujourd'hui en avant-première et de Wizards of the Coast les Duel Decks: Knights vs Dragons, un ensemble de deux decks prêts à jouer et prévus pour s'affronter. Ils sont plutôt destinés aux joueurs avancés (de nombreuses mécaniques, des interactions pas forcément évidentes...) qu'aux débutants (qui ont les packs d'Intro et le Kit de construction de decks pour remplir ce même rôle).

Ces decks font partie d'une série débutée en 2007 avec Elves vs. Goblins, et qui sont depuis devenus des classiques de la gamme Magic, avec un duo de decks à la fin du printemps (centré sur deux thèmes conflictuels) et un autre à la fin de l'automne (centré sur deux Planeswalkers). Voyons voir ce que ces deux decks ont dans le ventre.

Le concept :


Ces decks jouent sur un thème classique de la fantasy : des dragons attaquent un royaume, les preux chevaliers partent en quête pour les arrêter. L'un des joueurs incarne les dragons avec un deck mono-(R), l'autre les chevaliers avec un deck (W)/(G). Le thème résonne facilement et on se prend au jeu, d'autant plus que les decks sont assez bien pensés et ont une façon d'être jouée qui correspond pas mal à ce qu'on peut imaginer : les dragons brûlent tout et posent une ou deux énormes bestioles qui font des ravages, les chevaliers sont rapides, peuvent s'équiper de puissants armements, et comptent sur leur nombre et leur sens du sacrifice pour vaincre.

Cependant, quelques cartes sont pour le moins étranges. Déjà, les deux decks ont un sous-thème : les dragons sont aidés par des gobelins qui servent à résister pendant les premiers tours, les chevaliers ne sont pas mono-blancs comme on pourrait s'y attendre. Magic a pourtant produit nombre de cartes avec un thème draconique ou chevaleresque, et on n'est pas persuadés que l'hybridation était vraiment nécessaire. J'avoue que lorsque je prends un deck chevalier, je ne m'attends pas vraiment à tuer au singe géant, et que lorsque je prends un deck dragon, top-decker un Mudbutton Torchrunner ne me vends pas vraiment du rêve. Mais globalement, pas de surprise, les différents poncifs du genre sont repris, il ne manque que le tas d'or sur lequel dormir et la vierge à dévorer. Le plus réussi semble être le deck chevalier, qui a un thème tribal plus prononcé, et qui a ravi Ssiena.

L'équilibre :


Bon, soyons francs, à chaque Duel Decks, on trouve toujours une horde de personnes pour dire que l'un des decks est meilleur que l'autre. Pour les avoir testé en profondeur, si c'est vrai pour certains (Angelic vs. Demonic, Elves vs. Goblins), la majorité sont plus ou moins équilibrés, ou du moins assez pour que la victoire soit possible pour chaque deck. Là, je dois avouer qu'on a été assez déçus par Knights vs Dragons : chaque deck a gagné ses parties, et il y a eu des parties gagnées de justesse par le deck chevaliers. Mais dans l'ensemble, le deck dragon a du mal. C'est apparemment dû à deux choses :

- Des sorties difficilement gérables par le deck dragon. Typiquement, Silver Knight + Loxodon Warhammer ou Griffin Guide. Le deck dragon a deux moyens de gérer le Knight. Aucun s'il a 4 en endurance. Aucun moyen de gérer le Loxodon Warhammer (il doit faire la course ou détruire tous les porteurs, ce qui est impossible sauf pioche exécrable des chevaliers). Une telle sortie tue vite, et n'est pas interactive. Les chevaliers ont donc des victoires gratuites de temps en temps. Du coté des dragons, les combinaisons puissantes (comme par exemple un Dragon Whelp avec des Claws of Valakut, ou un dragon au tour 3 à base de Skirk Prospector/Dragon Fodder) sont gérables avec l'un des nombreux sorts de retrait des chevaliers. C'est dommage, il ne manque pas grand chose pour que les deux camps disposent d'armes puissantes mais également de contres crédibles.

- Une différence de puissance moyenne des cartes des deux decks. C'est assez frustrant de voir les chevaliers poser pour (4) manas de meilleures cartes que les dragons à (5). Ok, les chevaliers ont des cartes comme Lionheart Maverick, mais en moyenne la qualité est là. Du coté des dragons, des créatures comme Fire-Belly Changeling ou Henge Guardian sont déjà plus embarrassantes (surtout que la seconde est l'un des deux seuls moyens de gérer le Silver Knight adverse) et on se sent souvent débordés par l'adversaire tant qu'on n'a pas atteint les 6 manas... et encore, cela ne suffit pas toujours.

Au final, sur une dizaine de parties, les dragons en ont gagné trois. Cela aurait pu être pire (on s'est globalement bien amusés durant ces matchs), mais le joueur des dragons n'a jamais vraiment eu l'impression de se battre tout à fait à armes égales.

La rejouabilité :


Là, on touche un domaine important. Vu que ces decks sont sensés être joués tels quels, il faut qu'ils tiennent sur le long terme histoire de rentabiliser l'investissement et de ne pas rester dans leur boîte sous prétexte qu'on en a fait le tour.

Premier point, forcément avec des cartes en un, parfois deux, exemplaires, ça augmente la diversité. Pas de pioche, pas de filtrage, pas de tuteurs, on est dépendant du hasard et il y a une grande variance. Cela donne des parties toujours différentes, mais ce n'est pas de là que vient son intérêt.
Ce qui donne envie de rejouer, ce sont les interactions entre les cartes. De nombreuses cartes jouent plusieurs rôles selon l'état de la partie, et il y a de très, très nombreuses décisions à prendre. Rien n'est évident et l'état d'agresseur et de défenseur change régulièrement au cours d'une même partie (sauf les fameuses parties gagnées au tour 4 par les chevaliers avec une combinaison ingérable). Savoir quand il convient d'attaquer, ou de ralentir la partie, est assez prenant, et l'on jubile en découvrant une nouvelle interaction qu'on avait manqué (ah, la joie de prendre le contrôle d'un Knight Exemplar au milieu du combat avec une Temporary Insanity...)

Il faut dire qu'on a fait ça à la barbare, sans lire les listes des decks ou même regarder leur contenu. Du coup à la dixième partie on découvrait encore des cartes.
Je pense sincèrement que ces decks permettent de prendre l'ascendant sur son adversaire en jouant mieux que lui, et qu'ils récompensent le beau jeu et la tactique. Ils laissent de nombreuses opportunités de faire des erreurs et un joueur compétitif ne devrait pas avoir l'impression de jouer à une version simplifiée de Magic en les essayant.

J'y rejouerais donc sans aucun doute, et il me faudra une dizaine de matchs de plus pour en avoir fait le tour, mais il est probable que je les ressortirais quand des potes passeront à la maison.

Les cartes :


Bon, et si on en a marre et qu'on veut démonter les decks pour récupérer les cartes qu'ils contiennent, on s'en tire bien ?
Malheureusement, une seule carte du paquet est une carte recherchée, le Knight of the Reliquary, l'une des meilleures créatures du format Standard et Extended actuel. Comme c'est une rare dans son édition de base, la trouver n'est pas trop difficile. Les autres rares sont plutôt des cartes pour parties amicales, qui sont rarement les plus difficiles et chères à trouver. Pour info, achetées à l'unité auprès d'un bot, vous devriez en avoir pour 12-13 tix - dont plus de la moitié pour le Knight of the Reliquary. Si on ajoute les communes/uncos, on ne doit pas arriver loin du prix de vente des decks, mais franchement, vous comptiez acheter un Thunder Dragon ?

Ces paquets contiennent également des illustrations alternatives (visibles sur le site officiel), qui sont par contre vraiment chouettes et devraient donner envie aux collectionneurs ou aux amateurs de pimp, l'habitude de remplacer les cartes de ses decks par des versions plus esthétiques et/ou plus rares. Ces illustrations sont dans l'ambiance, et celles du coté dragon sont vraiment magnifiques. Je suis moins convaincu par le Warhammer et pense garder mes originaux, mais je vais sans doute m'acheter une seconde boîte et/ou des cartes à l'unité pour acquérir certaines des cartes les plus belles pour mon Cube.

De ce point de vue là, un produit donc plus intéressant pour les collectionneurs que pour ceux qui voudraient acquérir facilement des cartes pour leurs autres decks.

Matériel :


Vu que j'ai eu une version physique entre les mains, autant jeter un œil sur le matériel fourni avec. Deux boîtes en carton assez jolies mais qui ne survivront pas longtemps dans un sac et qui surtout sont trop petites pour des cartes sous pochettes, un feuillet d'introduction aux règles du jeu et un autre expliquant comment jouer chaque deck (en une page, la plupart des subtilités sont laissées de coté), et deux jetons gobelin. Déjà, d'habitude, des jetons, on en a trois par boîte. Ensuite, ces jetons sont totalement identiques à ceux qu'on trouvait dans les pochettes de Shards of Alara, à deux exceptions près : le symbole d'extension, et surtout le dos. En effet, leur dos est celui d'une carte Magic ordinaire, ce qui les rends inhabituels, mais assure surtout aux distraits de les mélanger régulièrement dans leur deck...
Bref, contrairement aux précédents produits qu'on avait testé, ici le matériel supplémentaire n'est pas vraiment à la hauteur.

Conclusion :


Les Duel Decks à thème ont généralement une plus mauvaise réputation que ceux centrés autour des Planeswalkers. Si Knights vs Dragons ne démentira pas cette tendance (si je ne devais en acheter qu'un parmi ceux des deux dernières années, cela ne serait pas celui-là), il reste plaisant à jouer et rejouer et ne devrait pas décevoir ses acheteurs. Si vous avez des potes qui savent jouer à Magic mais qui n'ont pas de decks dans les mêmes formats que vous, ce peut être une bonne idée d'un acheter un sous forme physique, surtout si vous avez fait le tour des précédents. Sur MTGO, à moins d'être un acharné des Duel Decks et de leur format, ou de vouloir absolument certaines illustrations, je ne suis pas persuadé que ce soit un achat indispensable.

Ils sortent demain premier avril sous forme physique et la semaine prochaine sur MTGO, le tout pour 20$ HT (aux alentours de 17 € TTC).
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Plagman
JOL Plagman
Alpha & Oméga
 
Avatar de Plagman
 
Merci pour le test Nof, j'ai bien fait de lire ca avant de confirmer l'achat; je double tout de suite ma commande.
Lien direct vers le message - Vieux
Avatar de Anax84
Anax84
Duc / Duchesse
 
Avatar de Anax84
 
Le Duel Deck, je m'en bats, mais je félicite tes présentations.

A samedi à LLN !
Lien direct vers le message - Vieux
Répondre

Outils Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Les vidéos de Magic the Gathering Online RSS
Thème visuel : Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 18h13.
   

© JeuxOnLine, le site des MMO, MMORPG et MOBA. Tous droits réservés. - Conditions générales d'utilisation - Conditions d'utilisation des forums - Traitement des données personnelles - ! Signaler un contenu illicite