L'Agora

05/02, L'intervention du Président de la République

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Le Monstre
- Répartition des profits : il a évoqué une répartition les profits en donnant en tant qu'exemple une répartition 33% pour les salariés, 33% pour les actionnaires, 33% pour l'investissement.
Pour ma culture personnelle, a l'heure actuelle, c'est bien décidé au cas par cas par les entreprises concernées? Y a t il un plafond sur les repartitions?

edit : Sinon la greluche blonde m'a fait rire, lorsqu'il etait question de la présidence française et qu'elle a demandée grosso merdo si ça allait continuer en 2012. Non, de facto, l'anarchie devrait se tailler le bout de gras d'ici la, et nos dirigeants disparaitre...
Citation :
Publié par Grand Méchant Loup
Il a fait tellement de promesses qu'il ne pouvait que redescendre ... C'est ce que je crains pour Mr. Obama, enfin c'est un autre débat.
Oui enfin les premières décisions de Barack Obama, c'est de fermer le camps de Guatanamo Bay, de rompre avec Blackwater, de limiter le salaire des ultra-riches aidés par l'Etat et de faire le ménage parmi ses conseillers pour virer les pourris (en s'excusant publiquement).

Pas d'aller sur le yacht de Bill Gates, de se faire voter une augmentation et de demander à garder son ancien salaire de sénateur en plus de l'actuel.
Moi ce qui me tue c'est le coup de la taxe professionnelle.

Comme ce sont les régions qui la perçoivent, et qu'elles sont majoritairement de gauche, c'est encore une mesure débile qui :
1) changera rien aux entreprises qui veulent délocaliser, parce que de toute façon y a toujours moins cher ailleurs.
2) fera augmenter mécaniquement les impôts locaux sur d'autres sources (les ménages notamment) parce que les régions, elles ont des trucs à payer qui sont inamovibles.
3) politiquement la droite pourra encore dire "Bouh la gauche qui fait rien qu'à monter les impôts quand ils sont élus, ils sont vilains ouh"...

Rassurez-moi, ça va pas passer hein ?

Pis avec toutes les baisses qu'il a encore promis de partout (dont celle-ci), le déficit, on en parle même pas hein, sinon on va aller pleurer...

Purée mais quel crétin.

@Nof : clair qu'Obama, purée c'est quand même une autre trempe...

Tiens ça me rappelle le sketch des Guignols d'hier soir.
On voit Obama dans Air Force One en train de lire le Washington Post. Ambiance cossue, boiserie, sérieux, tout ça.
Par le hublot on voit un autre avion qui arrive à la hauteur de Air Force One : pot d'échappement élargi (bien sur faux, c'est un avion hein), klaxon italien, spoiler de partout, un avion tuning quoi. A l'intérieur, Sarkozy et Carla : ambiance boite de nuit, moquette violette aux murs, cocktail à la main, lunettes noires...
Excellent.
Moi je l'ai trouvé vraiment très bien et je regrette presque de ne pas avoir voté pour lui.
J'ai énormément de mal à comprendre votre acharnement. Le président Sarkozy a fait preuve de pédagogie et a été très clair, je suis convaincu!
Citation :
Publié par malau
On a vraiment des journalistes de talent en france, ah ça, ils l'ont vraiment poussé dans ses retranchements, oulala.
D'un côté ils sont obligés de présenter les questions à l'avance et il peut en refuser certaines.
Citation :
Publié par Baobab
Pour ma culture personnelle, a l'heure actuelle, c'est bien décidé au cas par cas par les entreprises concernées? Y a t il un plafond sur les repartitions?
Il s'agit en général d'un accord entre les syndicats et la direction. Cela peut être négocié au niveau de la branche je pense. Que cela concerne la participation ou l'interessement. Il s'agit en général d'une formule fonction des résultats de l'entreprises et du salaire.

Et oui il existe des plafonds, qui sont définis par la sécurité sociale. Ainsi avant les calcul on applique ce plafond ce qui par extension donne une limite finie à la somme touchée. Ce plafond est pour l'exercice 2008 de 120000€ environ.

Pour information aussi, toutes les entreprises cotées en bourse (je crois, mais c'est peut être toutes celles de plus de 500 salariés) doivent obligatoirement au titre de l'exercice 2008 avoir négocié un accord de participation et d'interessement.
Citation :
Publié par Christobale
D'un côté ils sont obligés de présenter les questions à l'avance et il peut en refuser certaines.
Ouais enfin rien ne les "empêche physiquement" d'en poser d'autres, ou de ne pas lâcher le morceau quand il rechigne à répondre. Nan, je continue à penser que nos journalistes sont de belles merdes justes bonnes à faire des couvertures de presse people (mention spéciale pour Ferrari et l'autre nappy de M6).
Citation :
Publié par Grand Méchant Loup
Ce qui m'étonnera toujours c'est que personne n'ose dire qu'il a voté pour lui de peur d'être mal vu et pourtant 53,06 % des français ont voté pour lui soit un français sur deux ...
Non il a été élu par 53,06 % des votes exprimés soit environ 41% des votants.
Cela ne change rien au final, sa victoire a été large mais il n'a pas été élu par 50% des Français seulement par 41% des gens ayant le droit de voter.
Citation :
Publié par Naaya
c'est vrai, sa serais tellement plus simple un président qui va dans le sens des français, qui dise oui a tous et qui arrêterais une reforme dés que les français cris au scandale.
Ce n'est pas ce qui lui est demandé par ailleurs.
Maintenant on a le droit d'etre à l'écoute et surtout de se dire que les positions dogmatiques ne sont pas forcément les meilleures.
Citation :
Publié par Mizuho // Kazami
Bah il a quand même annoncé la suppression pour toute l'économie de la taxe professionnelle dès 2010, d'ailleurs le chiffre de 8 miliards me parait surprenant, je pensais qu'elle rapportait bien plus.
Et hop, 8 milliards d'impôts locaux supplémentaires pour les contribuables, youpi ! C'est quand même complètement hallucinant qu'en 2009 un président de la république française puisse continuer à annoncer des réformes qui ne sont absolument pas financées, en toute tranquilité.
Citation :
Publié par Soumettateur
C'est quand même complètement hallucinant qu'en 2009 un président de la république française puisse continuer à annoncer des réformes qui ne sont absolument pas financées, en toute tranquilité.
Fin 2008 çà se faisait sans trop de problème, et çà m'étonnerait que çà fasse partie des résolutions du nouvel an.

Sinon je n'ai pas la TV donc n'ai pas vu son intervention, mais j'ai entendu dire qu'il avait dit des conneries sur les traders, hedge funds, etc, quelqu'un pour résumer?

En-dessous : il y a pas de modération a priori ici donc c'est chaud ce que tu dis.
Citation :
- Suppression de la 2ème tranche basse sur le revenu (la première étant pour rappel imposée à 0% et concernant tous les revenus perçu entre 0 et 6000€): rien à dire, je suis pour, sauf si quand il disait première, il parlait vraiment de la première, auquel cas, lol. Je suis aussi pour un status quo de la 3ème, et une augmentation des 2 suivantes. Pour votre information, j'atteins la 4ème, donc mes impôts sur le revenu augmenteraient. Mais ça ne me dérange pas, dans la limite du raisonnable bien sur (et puis je l'explose pas non plus le palier donc ça va ). En fait le socialisme, c'est ça.
Juste pour information, la première tranche est ce qu'il ce fait de pire dans l'impôt sur le revenu, je m'explique:
Tu es imposable mais d'une somme ridicule (elle peut être égale à 0€), oui oui, vous lisez bien, vous devez acquitter un impôt de 0€.

Mais, et c'est la le super truc dégueulasse, tu n'es pas "non-imposable"...

Donc, un exemple parmi tant d'autre, prime à la cuve, non imposable, tu y a droit, imposable, tu y a pas droit, même si ton impôt est égale à 0.
Et il y'a plein de petit truc comme ça qui fait qu tu l'a bien profond.
(pour ma part, avec deux salaires, mon impôt sur le revenu s'élève à 19€, ce qui fait que j'ai aucun droit du "non-imposable").

Il parle bien notre président, il parle, il parle....
Je pense que nous voulons des faits

Et la, rien.... de rien du tout.
Pas regardé. L'a pas annoncer grand chose de folichon visiblement.

Y'a bien l'affaire des 33% capital/travail/investissement, mais il en parle depuis deux ans et j'ai perdu espoir sur ce point, pourtant la première vraie mesure prioritaire de justice sociale.

Pour les impôts, je veux bien payer plus, mais en échange j'exige une remise à plat total du système. A force de multiplier les ponctions diverses et variées, il devient très pénible de savoir ce que l'on paye vraiment de sa poche.
Citation :
Publié par Spnz
[Modéré par Krylkok : On nettoie camarade ]

Au passage, camarade couillon, vous êtes priés de vous rendre au près du bureau jolien pour un entretien avec le commissaire du peuple avant internement psychiatrique.


Sinon, si tu veux savoir pourquoi tu n'as pas le droit de poster ici, c'est simplement parce que tu n'as rien à dire. Nous sortir "moa je l'ai trouvé vachement cool", ça n'apporte rien. Aucun argument, aucune démonstration de rien. C'est pas un concours de beauté. Si certaines des affirmations de notre président te semble "pédagogiques" et "claires", précise lesquelles et pourquoi.
Citation :
Publié par Nijel
Il paraît qu'il a dit de Lagarde et Hortefeux qu'ils étaient des "ministres compétents".
Le contraire serait surprenant, surtout en ce qui concerne M. Hortefeux, camarade et ami de longue date de M. Sarközy de Nagy-Bocsa, et surnommé le « porte-flingue » de ce dernier ; et puis, il faut reconnaitre les faits, après avoir été un excellent ministre de la Patrie (Identité nationale), il ne peut que faire un excellent ministre du Travail et de la Famille.

Personnellement, je n'ai pas visionné cette émission de propagande, autant visionner une heure et demie de publicités mensongères en boucle… et je ne consulte déjà pas la publicité même quand on peut lui laisser le bénéfice du doute sur son honnêteté.

Par contre, j'ai noté avec curiosité comme les programmes de télévision ont du mal à cataloguer ce type d'émission : « culture », « divertissement », « émission spéciale », « magazine politique »… on trouve de tout et c'est caractéristique d'un questionnement dont la réponse est loin d'être évidente.
J'ai noté également que la plupart illustraient ce programme avec une photographie de profil de l'intéressé, insistant sur un regard déterminé pointé vers la droite (soit l'avenir, en termes d'interprétation visuelle).
Citation :
Publié par Aloïsius
Au passage, camarade couillon, vous êtes priés de vous rendre au près du bureau jolien pour un entretien avec le commissaire du peuple avant internement psychiatrique.


Sinon, si tu veux savoir pourquoi tu n'as pas le droit de poster ici, c'est simplement parce que tu n'as rien à dire. Nous sortir "moa je l'ai trouvé vachement cool", ça n'apporte rien. Aucun argument, aucune démonstration de rien. C'est pas un concours de beauté. Si certaines des affirmations de notre président te semble "pédagogiques" et "claires", précise lesquelles et pourquoi.
Les affirmations de notre président ne me semblent pas claires et précises : elles le sont.
Lorsqu'il explique sa volonté de relancer l'économie par l'investissement, il prend le temps de comparer ce que font les Royaume-Unis et l'Allemagne avant de nous démontrer que son choix ne peut qu'être le meilleur pour la France.

Lorsqu'il parle de l’Europe et des délocalisations, ou de la répartition idéale des trois tiers, il fait à nouveau preuve d'une pédagogie hors norme que certains enseignant-chercheurs feraient mieux d'envier au lieu d'encombrer les rues.

Il répond aux questions des journalistes d'une manière directe, très claire et ne les élude pas. Il est franc, honnête, et semble convaincu que les mesures qu'il
Il est franc, honnête, et semble convaincu que les mesures qu'il prend sont les meilleures.

Personnellement, je préfère donner toute ma confiance en mon président plutôt qu'à quelqu'un qui considère que mon avis n'apporte rien à une discussion (c’est du moins comme cela qu’il l’appelle) pouvant se résumer à une diatribe d’insulte.
Citation :
Il répond aux questions des journalistes d'une manière directe, très claire et ne les élude pas. Il est franc, honnête, et semble convaincu que les mesures qu'il Il est franc, honnête, et semble convaincu que les mesures qu'il prend sont les meilleures
Erreur dans la phrase, je soupçonne un bot de répondre.

Mais bon au moins tu a le mérite de donner ton avis.

J'ai failli voté pour Sarkosy (pour ses idées), mais j'ai voté Blanc (non reconnu, dommage), mais j'ai voté blanc en pensant à ces idées, et je sais dans trois ans, quand je voterai blanc, à qui je penserai
Citation :
Publié par Siaraa
Inutiles ou pas, ça fait travailler des gens et c'est bien là le point.
Pas de travail, pas de consommation c'est aussi simple que ça, suffit de continuer la formule.
Il est evident que le gouvernement ne va pas laisser dormir l'argent economise sur un compte d'epargne mais plutot l'investir ailleurs dans l'economie. D'ou ton raisonnement "aussi simple que ca" sur la consommation completement caduque.
A cote de ca, il y a egalement l'idee utopique d'employer des gens non pas pour accomplir un travail precis et necessaire mais plutot pour qu'ils gagnent de l'argent a depenser. C'est le meilleur moyen de reduire la productivite d'un pays et de se tirer une balle dans les jambes sur le long terme.
Je l'ai regardé d'un oeil et suivi d'une oreille, parce qu'au fond on sait que 1) Sarko est un bon orateur donc que grosso modo il arrivera plus ou moins a faire passer ce qu'il dit sans trop de soucis, 2) les journalistes choisis sont amorphes et ne risquent pas d'aller dans des directions trop compliquées (a quand un Didier Bourdain de RMC par exemple ?) donc qu'au final ce sera une sorte de monologue/plaidoyer de notre président.

Bon maintenant par rapport a tout ce qui est écrit ici, j'aimerais comprendre une chose : après la critique, quelles sont les solutions que vous envisagez et comment pensez vous que la gauche agirait dans cette situation ? Car si les solutions des autres sont bonnes et REALISTES, alors ok on s'est peut etre plantés lors de notre vote, mais en attendant je n'ai rien entendu de bien convainquant ailleurs... et pourtant je ne demande que ça. Mais je serais curieux de voir comment Martine et Ségo s'y prendraient à la place de Sarko...

Personnellement je ne suis ni vraiment a droite ni vraiment a gauche (j'ai pas voté pour François quand meme hein) donc je ne juge pas l'action d'un parti que j'aurais soutenu depuis des années. Si demain la gauche proposait qq chose de concret et réaliste, je signerais des 2 mains. Aujourd'hui ce n'est pas le cas et je vois un mec a droite (sarko) qui essaye de se bouger, qui ne fait pas les choses parfaitement parce que étant donné la complexité du problème il est impossible de tout solutionner comme ça avec une recette miracle en si peu de temps... et d'autant plus avec cette grosse crise.

Donc soyons constructifs, concrets et pragmatiques : les critiques acerbes ça va 2 minutes, on a compris, alors que proposez vous à la place ? Et dans ce cas qui selon vous détient la solution parmi nos hommes/femmes politiques ?
Citation :
Publié par Cilar
A cote de ca, il y a egalement l'idee utopique d'employer des gens non pas pour accomplir un travail precis et necessaire mais plutot pour qu'ils gagnent de l'argent a depenser.
Donc, les médecins qui manquent dans les hôpitaux, les profs et les surveillants qui manquent dans les bahuts, les policiers qui manquent dans les banlieues, les juges et les greffiers qui manquent dans les tribunaux [...] (la liste serait longue si je devais en faire une complète...) ne font pas de travail précis et nécessaire ?

Ou alors la productivité sera plus élevée avec une population d'analphabète mal soignés, de racketteurs et d'escrocs ?


Citation :
Donc soyons constructifs, concrets et pragmatiques : les critiques acerbes ça va 2 minutes, on a compris, alors que proposez vous à la place ? Et dans ce cas qui selon vous détient la solution parmi nos hommes/femmes politiques ?
1) stop jeter l'argent par les fenêtres : suppression de la loi TEPA (intérêt déductible, bouclier fiscal, droits de succession)
2) stop jeter l'emploi par les fenêtres : suppression de la loi TEPA (les heures sup subventionnées qui détruisent des dizaines de millier d'emplois)
3) politique d'investissement intelligente (côté offre) : construction massive de logement sociaux, fin du massacre de la R&D (en particulier l'extermination programmée de la recherche publique), investissement dans les économies d'énergie (isolation, transports en commun)
4) politique de relance (côté demande) intelligente : création d'emplois jeunes (ou équivalent) massive afin de stopper la hausse du chômage et de booster les demandes non solvables de la société (éducation, dépendance, culture...)

Quel parti/homme ou femme politique ? Globalement, aucun ne propose exactement ça. mais le PS et les Verts n'en sont pas si loin.
Citation :
Publié par Doudou
Ce qui me saoule dans ses interventions, c'est que je me dis qu'avec son air solennel et déterminé quand il dit tout et n'importe quoi, il doit y avoir une majorité de gens qui se disent "Ha oui bien dit, il a raison" alors qu'une heure avant ils demandaient sa démission.
Moi ce qui me saoule c'est tous ces types qui allument leur poste et regardent son allocution.
Et je ne parle même pas de ceux qui en débattent...
Peu importe comment cela a été perçu (la plupart se basent plus sur l'avis qu'ils s'en ont faits auparavant et/ou ceux de certains journalistes que sur l'allocution elle même), je pense quand même que l'intention du fait qu'il se soit exprimé sur l'actualité de cette reste louable, et toujours mieux que s'il n'avait rien fait et laissé tout le monde spéculer sur tout et n'importe quoi.

A mon avis le but de cette émission n'est clairement pas de convaincre tout le monde, mais de remettre les points sur les i et tenter d'apporter des explications sur certaines rumeurs (promesses non tenues, abus de pouvoirs et compagnie). A chacun après de faire la part des choses. A partir de ça, je ne vois pas où serait la propagande dans une telle émission comme évoqué dans les pages précédentes.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés